À la recherche d'une formation Auxiliaire Puériculture qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre formation Auxiliaire Puériculture

en fonction :

Devenir Auxiliaire de Puériculture : les formations, les diplômes, les débouchés...

 Le secteur de la petite enfance vous attire ? Vous souhaitez évoluer dans le domaine sanitaire et social ? Découvrez la profession d’auxiliaire de puériculture ! 

Qu’est-ce qu’un(e) auxiliaire de puériculture ?

Un(e) auxiliaire de puériculture est un professionnel de santé spécialisé dans la petite enfance. Son rôle est d’assurer la prise en charge quotidienne des nourrissons.

Pour cela, il réalise des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant. Il est l’équivalent d’une aide-soignante pour les adultes et agit dans le cadre d’équipe pluridisciplinaire en étroite collaboration avec les infirmières puéricultrices. Il s’agit d’une profession dans le domaine paramédical

Les auxiliaires de puériculture peuvent être amenées à travailler avec différentes professions et plusieurs autres professionnels de la petite enfance, notamment dans les services hospitaliers : anesthésiste, soins palliatifs, manipulateur radio, oncologie, réadaptation, etc. Parfois, ces auxiliaires doivent suivre et assurer la continuité des soins médicaux prévus.

Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

La formation pour être auxiliaire de puériculture s’intègre après un concours d’entrée. Aucun diplôme n’est requis à l’inscription au concours auxiliaire de puériculture, cependant les candidats doivent au moins être âgé de 17 ans. Pour préparer au mieux le concours, il est conseillé de suivre une prépa d’auxiliaire de puériculture dans des écoles d’auxiliaire de puériculture par exemple. 

Il est possible de se présenter au concours après avoir validé un CAP Petite Enfance ou un baccalauréat professionnel dans la petite enfance. Pour postuler, le candidat doit envoyer un dossier d’inscription/dossier de candidature. Le concours se présente sous forme d’épreuves écrites et d’épreuves orales.

Le concours se compose :

  • d’une épreuve de culture générale
  • de 10 questions de connaissances en biologie humaine et mathématiques
  • d’un test écrit sur l’attention, le raisonnement logique et l’organisation

Puis, pour les candidats ayant été admis aux précédentes épreuves :

  • un oral d’admission en deux parties, avec deux membres du jury : une présentation d’exposé autour d’un thème du sanitaire et social et une discussion sur votre intérêt pour le métier sous forme d’entretien de motivation. 

Une bonne préparation aux concours est donc nécessaire pour espérer leur obtention !

Où suivre une formation ? 

La formation dure 10 mois après le concours. Elle est dispensée dans l’offre de formation des instituts de formations comme les IFAP (Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture), les IFSI (Institut de Formation aux Soins Infirmiers) ou les instituts pour les Aides-Soignants. Elle peut être suivie en formation initiale ou continue.

Comment se passe la formation ?

Le rythme alterne entre des cours théoriques et des périodes de stages permettant la mise en situation de l’étudiant. À la fin de la formation pluridisciplinaire, un Diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture valide l’année et permet de commencer à exercer cette activité. Ce diplôme reconnu est de niveau V

Elle contient des cours comme :

  • hygiène des locaux
  • continuité des soins
  • organisation du travail
  • soins d’hygiène
  • etc.

Où exercer ce métier de la petite enfance ?

Les personnes étant titulaires du diplôme d’auxiliaire de puériculture peuvent exercer cette profession dans de nombreux établissements :

  • services de pédiatrie et maternité en milieu hospitalier
  • structures d’accueil pour enfants
  • crèches collectives
  • haltes garderies
  • etc.

Ainsi, choisir une formation d’auxiliaire de puériculture, c’est choisir une formation courte (un an) permettant une activité professionnelle variée, avec des enfants de tous âges.

Évolution de carrière

Il est possible d’évoluer ensuite dans le secteur sanitaire et social. Les métiers de la santé sont nombreux et recrutent de nombreux jeunes chaque année. Les auxiliaires pourront évoluer vers des métiers paramédicaux en passant par exemple :

  • un concours d’aide-soignant et la formation aide-soignant qui s’ensuit
  • un concours d’infirmier et la formation infirmier qui s’ensuit
  • un concours fonction publique pour devenir ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles)

Voici quelques métiers proches de l’auxiliaire de puériculture vers lesquels vous pourrez vous orienter :

Consultez la liste des 191 formations en Auxiliaire Puériculture en France

Actualités Devenir Auxiliaire de Puériculture : les formations, les diplômes, les débouchés...

Que pensent les jeunes de l'alternance ?
Sondage exclusif : Pourquoi les jeunes ont des difficultés à trouver leur alternance ?

Que pensent les jeunes de l'alternance ? Est-il facile pour eux de trouver un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation ? Diplomeo révèle en exclusivité les résultats de son enquête « Parole aux jeunes » menée auprès de plus de 2026 jeunes âgés de 15 à 26 ans.

boussole qui pointe vers le mot job
Les métiers qui recrutent rassemblés dans un guide

Ce sont pas moins de 300 métiers qui recrutent qui sont présentés dans le guide 2016 édité par le CIDJ (centre d’information et de documentation jeunesse). Un bon moyen de trouver sa voie en fonction des secteurs en plein recrutement.

Scolarités des formations en Auxiliaire de Puériculture

Les types d’école où faire votre formation en Auxiliaire de Puériculture