Vous voulez faire un master ?

Trouvez votre master (Master management, master droit, master international et autres masters) en utilisant le formulaire d'orientation de Diplomeo. Identifiez parmi tous les masters ceux qui peuvent vous intéresser et demandez plus d'information.

Trouvez et intégrez votre Master

en fonction :

Master : le guide complet

Le master est un diplôme de niveau bac+5 qui correspond à 120 crédits ECTS, répartis en 4 semestres, après la licence. Ce diplôme peut être effectué sur différents campus dans toute la France.

Qu’est-ce qu’un Master ?

Le master est le nom d’un diplôme de niveau bac+5 qui désigne en réalité plusieurs types de formations.

Les différentes formations

Quand on parle de master, on peut faire référence :

  • Au diplôme national universitaire qui suit la licence depuis la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat) de 2002, délivré dans les universités françaises. La formation dure deux ans (première année soit master 1, puis deuxième année soit master 2) et s’adresse aux étudiants titulaires d’une licence. On distingue le master professionnel (« master pro » - ancien DESS) du master recherche (ancien DEA) ;
  • À la formation bac+5 délivrée par certaines grandes écoles (écoles de commerce, écoles d’ingénieurs, écoles de management, écoles de journalisme, IEP et autres écoles) ;

Les masters les plus recherchés sont le master management, le master marketing, le master droit, le master finance et le master international. Certains masters proposent une double compétence (à la faculté, notamment).

Tourné vers le monde de l’entreprise, le master professionnel comporte un stage d’une durée minimale de trois mois. Orienté vers la recherche universitaire, le master recherche comprend la rédaction d’un mémoire.

Au total, plusieurs centaines de masters sont proposés aux étudiants. L’offre de formation est grande, et il y en a pour tous les goûts (scientifiques, littéraires,...) parmi tous les masters existants, de nombreuses spécialités telles que :

Quelles sont les autres formations ?

Il existe d’autres programmes pour poursuivre avec un bac+3 qu’il ne faut pas mélanger avec le master : 

  • MBA : le Master of Business Administration est un diplôme international se concentrant, entre autres, sur la gestion, le management, le droit
  • Executive MBA : il est encore plus spécifique que le MBA et se destine uniquement aux professionnels 
  • MSc : le Master of Science est un double diplôme créé par la Conférence des Grandes Écoles (CGE) et forme les étudiants à devenir des experts opérationnels dans différents domaines. Il se donne principalement au sein d’écoles de commerce et de management et accueille beaucoup d’étudiants étrangers. Ce cursus vise à acquérir une nouvelle expérience professionnelle.
  • Mastère spécialisé (MS) : celui-ci correspond à un bac+5 ou bac+6 et s’adresse particulièrement à des personnes possédant déjà une expérience significative sur le marché du travail. Il sert à se spécialiser par exemple dans le digital, le droit des affaires, la gestion d’entreprise, le management de projet, ou encore l’économie gestion parmi tant d’autres.

Certes, il ne faut pas confondre les masters avec les mastères spécialisés qui s’adressent à des titulaires de masters ou de bachelors ayant déjà travaillé.

Toutefois, ces formations diplômantes confèrent en général un niveau bac+4 ou bac+5.

Par ailleurs, même si les enseignants sont de bonne qualité dans la majorité des établissements, la pédagogie n’est pas la même en master qu’en mastère spécialisé ou que dans un cursus d’ingénieur ou un Programme Grande École dispensé au sein d’une école de commerce.

Ces derniers s’axent tout particulièrement sur l’apprentissage de compétences professionnelles à l’aide de stages en entreprise et du rythme de l’alternance tandis que les masters privilégient, en général, l’approfondissement des connaissances théoriques. De même, entre les différents masters, l’enseignement est différent, certains sont très internationaux avec la possibilité d’effectuer un stage à l’étranger. D’autres tiennent à se concentrer sur la professionnalisation des élèves. Dans tous les cas, votre choix doit s’adapter à votre projet professionnel.

Comment intégrer un Master ?

Les titulaires d’une licence peuvent intégrer une première année de diplôme d’état master. Pour cela, ils doivent candidater auprès de l’université, de l’école d’ingénieurs ou de l’école de commerce proposant le cursus qui les intéressent. Le master peut être effectué en formation initiale, en formation continue, en alternance ou à distance, dans certains établissements. Les cours sont dispensés par le corps professoral et l’équipe pédagogique, formés généralement d’enseignants chercheurs, de professeurs de faculté, d’intervenants divers et de professionnels du secteur dans lequel vous voulez exercer.

Le choix de la spécialisation recherche ou professionnelle se fait, selon les universités, soit à l’entrée en première année (M1), soit à l’issue de celle-ci après un tronc commun de deux semestres.

À l’issue de la première année, une sélection très exigeante a également lieu. Elle comporte un examen du dossier de candidature, complété parfois par un entretien de motivation et des épreuves écrites. À savoir que vous pourrez éventuellement intégrer directement une seconde année de master, grâce aux admissions parallèles. 

Le cursus comporte des enseignements théoriques et une initiation au travail de recherche.

Les programmes masters des grandes écoles recrutent le plus souvent sur dossier de candidature et entretien de motivation.

Pourquoi faire un Master ?

Même si les étudiants préparent leur mémoire avec soutenance, il reste possible de profiter de sa vie étudiante durant son master. Si vous n’avez pas bénéficié de la mobilité internationale en licence, il est encore temps de le faire lors du Master. En effet, étudier à l’étranger est une possibilité lors de cette formation grâce aux nombreux échanges universitaires mis en place pour les étudiants, notamment avec Erasmus. Il est aussi possible de travailler et étudier avec l’enseignement à distance tant que l’on veille à bien organiser son emploi du temps.

Comment réussir en master ?

Pour réussir en master, vous devrez avoir une certaine discipline. Certaines universités ou certaines écoles post-bac ou post-prépa comme Paristech ou l’École Polytechnique dispensent des formations d’un haut niveau académique. Vous devrez donc travailler de manière régulière et intense afin de valider tous les modules et crédits ECTS. Rigueur et application seront les clés de votre réussite.

Débouchés

Le grade master confère aux étudiants un diplôme de niveau bac+5, soit une formation de deuxième cycle. Les étudiants ont alors le choix de poursuivre leurs études, ou bien de s’insérer dans le marché du travail.

Poursuite d’études

Le master recherche est un tremplin vers la poursuite d’étude en doctorat. Si vous devenez doctorant et parvenez à terminer votre thèse, vous validerez un diplôme de niveau bac+8. Après un master professionnel et ayant obtenu votre diplôme, vous pouvez décider de vous orienter vers un mastère spécialisé, dans le but notamment d’acquérir une double-compétence, particulièrement appréciée par les recruteurs. Les étudiants peuvent aussi préparer en école d’ingénieurs ou de commerce, encore suivre une formation MBA (Master of Business Administration).

Le monde professionnel

Diplôme élevé, le niveau master bac+5 se généralise auprès des recruteurs. À l’issue de votre formation, en master professionnel notamment, divers débouchés métiers s’ouvrent à vous et une professionnalisation sera possible dès l’obtention de votre diplôme. Vous pouvez donc intégrer directement le marché du travail à des postes à responsabilités. Dans le secteur des sciences humaines et sociales, les métiers de l’enseignement, des sciences et techniques, mais aussi de l’ingénierie, de l’économie gestion ou des ressources humaines, le niveau master pourra vous être demandé.

Consultez la liste des 9498 Masters en France

Les filières des Master

Master en savoir plus :

Nos actualités sur le thème Master

Classement 2019 des grandes écoles de commerce françaises !

Chaque année, les classements des écoles de commerce indiquent la tendance. Si certaines restent indétrônables (HEC, Essec, ESCP Europe), d’autres progressent petit à petit dans le top 10. Découvrez quelles sont les écoles de commerce phares dans le paysage de l’enseignement supérieur.

Intégrer une école de commerce en rentrée décalée : comment ça marche ?

Chaque année, de nombreux étudiants se trompent d’orientation. Des possibilités existent pour se réorienter en cours d’année. Parmi elles : les rentrées décalées en école de commerce.

La réforme pour les IFSI et les études en médecine

Suppression du concours d’entrée en école d’infirmiers et remaniement de certains examens en études de médecine. C’est ce qu’ont annoncé, jeudi 5 juillet, les ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Santé, Frédérique Vidal et Agnès Buzyn, à l’occasion du Congrès de l’Association nationale des étudiants en médecine.

Job étudiant : nos conseils pour le trouver !

Pour financer vos études ou acquérir une première expérience, vous cherchez un job étudiant ? Diplomeo vous a concocté un guide complet pour trouver un emploi étudiant dès la rentrée !

Passerelles : comment se réorienter et changer de filière ?

Aujourd'hui, les possibilités de se réorienter durant ses études sont multiples, grâce au système des passerelles. Celles-ci sont des sortes de ponts qui lient les différentes formations entre elles, afin qu'il soit facile pour un étudiant de passer d'une formation à l'autre, s'il tel est son souhait... Alors, qui est partant ?