Comment trouver son stage à l'étranger ?

Vous devez réaliser un stage pour valider votre formation ? Préparez votre passeport et envolez-vous vers une nouvelle destination pour acquérir de l’expérience professionnelle au cours d’un stage à l’étranger.

Crédit Diplomeo

Une évidence pour certains, une obligation pour d’autres. Chaque année, de nombreux jeunes s’apprêtent à relever le défi de s’envoler vers un nouveau pays pour réaliser un stage à l’étranger. Une véritable aventure en perspective. Cette expérience permet d’associer la découverte d’une nouvelle culture à l’approfondissement de vos compétences dans le milieu professionnel. Diplomeo vous donne ses meilleurs conseils pour trouver son stage à l’étranger afin d’éviter que votre recherche ne se transforme en un parcours du combattant insurmontable.

Choisir sa destination

Pourquoi s’envoler vers de nouveaux horizons alors que vous n’avez pas encore exploré tous les recoins de la France ? Réaliser un stage à l’étranger est une occasion unique pour élargir sa vision du monde et acquérir de l’autonomie, mais ce projet requiert beaucoup d’investissement de la part des étudiants. « Une envie d’évasion et l’attrait de la nouveauté », constituent les principales motivations de Clémentine, étudiante en Langues Étrangères Appliquées (LEA) qui est actuellement en Australie pour son stage. Cette expérience est une occasion unique de « sortir de sa zone de confort ». Clémence C. qui réalise un bachelor à Sup de Co La Rochelle est partie en Allemagne et aux Pays-Bas pour plusieurs stages, enchérit : « Partir à l’étranger permet de s’ouvrir sur le monde et de mieux comprendre son fonctionnement. Je comprends désormais beaucoup mieux les enjeux et les intérêts de l’Union européenne. »

Chercher un stage demande beaucoup de réflexion dans le choix du secteur alors ne choisissez pas uniquement votre prochaine destination en fonction de vos intérêts personnels. Vous devez déterminer précisément votre projet et savoir quelle sera votre prochaine destination dans l’objectif de valoriser votre candidature : il est important de « ne pas partir du générique pour valoriser son profil », confirme Claire Gaudissart, en charge du pôle Parcours de développement personnel et professionnel au sein de l'ESSEC. Votre recherche de stage doit rester cohérente avec vos ambitions et votre avenir professionnel. Certains stages sont susceptibles d’être mieux valorisés que d’autres en fonction de la destination. Clémence M. qui est étudiante à l’IAE Caen, s’est envolée pour la Thaïlande au mois d’août pour son stage. Elle déconseille aux étudiants de partir en Chine pour effectuer un stage dans le milieu de la finance, il est recommandé de privilégier Singapour ou l’Angleterre par exemple.

« Il faut avoir un background professionnel  »

Certains établissements privés incitent vigoureusement les étudiants à réaliser un stage pendant l’année de césure : « il faut avoir un background professionnel », prévient Clémence M. Cette jeune étudiante a envie de vivre un véritable « changement culturel, une vraie coupure » en rejoignant le continent asiatique. Elle souhaite démontrer qu’elle est capable de « travailler à l’international ». Certains parcours dans l’enseignement supérieur favorisent l’ouverture à l’international avec des enseignements spécifiques comme le marketing international ou le management interculturel. Les étudiants développent des compétences particulièrement utiles pour une future insertion professionnelle dans le monde entier.

Bénéficier des ressources en ligne

« Internet a été un outil précieux dans ma recherche », affirme Clémentine. De nombreux étudiants se dirigent dans un premier temps vers les plateformes numériques pour commencer sa recherche de stage à l’étranger. Une multitude d’organismes privés mettent à disposition une grande diversité de propositions de stage afin de les encourager à réaliser un stage à l’étranger. La plateforme Parenthèse-Paris encourage notamment les étudiants à s’envoler vers les États-Unis pour acquérir une première expérience professionnelle outre-Atlantique. Restez néanmoins vigilant : certains sites demandent aux étudiants une contribution financière et la fiabilité du site n’est pas toujours démontrée.

Louison réalise un Master Information-Communication à l’université de Nantes et s’est envolé vers l’Écosse pour son stage. Ce jeune étudiant s’est approprié l’outil Internet pour mettre sa candidature en ligne : « Cela m’a permis d’y mettre une présentation, des productions, des liens vers mes profils sur les réseaux sociaux, et un formulaire de contact. » Le recruteur peut se faire une idée plus précise de votre parcours d’études et de vos expériences passées. Les réseaux sociaux demeurent également une mine d’informations particulièrement influente : n’hésitez pas à rejoindre un groupe sur Facebook afin de mettre en ligne votre candidature.

Claire Gaudissart ajoute « qu’il est très utile de vérifier les chambres de commerce françaises à l’étranger et les agences gouvernementales. » Les entreprises vont se tourner dans un premier temps vers ces instances qui sont des points de départ particulièrement efficaces pour trouver un stage.

Prévenir son établissement

Les étudiants peuvent se renseigner auprès de leur établissement, car beaucoup mettent à disposition une base de données de stages qui ont été précédemment effectués dans le passé. De plus, un grand nombre d’établissements privés multiplient les partenariats à l’international avec des entreprises étrangères.

« L’acquisition d’un réseau est primordiale et chaque étudiant peut y faire appel », affirme Claire Gaudissart. Le réseau des anciens élèves peut vous donner de sérieuses pistes dans votre recherche de stage : « Si l’entreprise était satisfaite du travail de cet élève, elle aura souvent tendance à reprendre un stagiaire de la même école. Il ne faut surtout pas hésiter à décrocher son téléphone ou envoyer quelques mails à son réseau pour obtenir des contacts », confie Clémence C.

Beaucoup d’établissements encouragent les étudiants à participer aux ateliers collectifs qui donnent une méthodologie pour rédiger un CV en anglais en bonne et due forme. Les étudiants peuvent également prendre rendez-vous avec des conseillers pédagogiques pour recevoir des conseils indispensables dans sa recherche de stage et dans les différentes démarches administratives à effectuer par la suite.

Mettre en avant ses atouts

« Il faut se considérer comme un produit marketing », annonce d’emblée Claire Gaudissart. L’étudiant doit réfléchir sur ce qu’il sera en mesure d’apporter concrètement à l’entreprise et établir précisément ses objectifs. « Se valoriser c’est toujours en fonction d’un projet et non pas dans l’absolu », ajoute-t-elle : c’est pourquoi il est important d’adapter systématiquement sa candidature après avoir identifié les besoins de l’entreprise.

« Mettre en avant ses qualités personnelles »

La candidature se compose d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae. « Le CV sert à convaincre le recruteur de nous ouvrir les portes pour nous permettre de le rencontrer », déclare Claire Gaudissart. L’étudiant doit adapter sa candidature en ajoutant des compétences spécifiques (mais réelles) adaptées au poste qu’il envisage. Clémentine a mis en avant ses expériences professionnelles dans l’accueil de client au sein d’un site historique en insistant sur le caractère international de ses missions alors que Clémence C. a exposé ses compétences acquises en étant membre d’associations. « Il faut mettre en avant ses qualités personnelles », rappelle-t-elle.

Louison a réalisé l’audace de ne pas envoyer de lettre de motivation : « J’ai abandonné ce concept depuis bien longtemps maintenant. Je préfère renvoyer la personne vers ce que j’ai déjà fait. » Cette stratégie a finalement fait ses preuves, mais dans le doute il est important d’optimiser ses chances dans votre recherche de stage. N’hésitez pas à envoyer plusieurs candidatures aux entreprises qui vous intéressent.

Réussir son entretien

Une nouvelle étape s’annonce après la réception de votre candidature par l’entreprise (si elle a été acceptée) : l’entretien avec votre futur recruteur. Cette étape se révèle indispensable pour mettre en valeur sa motivation. Un entretien pour un stage se conçoit au même titre qu’un entretien d’embauche. « Un entretien se prépare en faisant l’inventaire des besoins de l’entreprise », explique Claire Gaudissart. Elle établit une étonnante comparaison entre un entretien de stage et un rendez-vous amoureux : « L’étudiant ne doit pas parler de lui-même en permanence, un entretien nécessite qu’il existe un échange pour que l’intérêt devienne réciproque. »

Pendant l’entretien, l’étudiant doit démontrer qu’il sera en mesure d’apporter une expertise de qualité dans le milieu professionnel et de mettre en pratique les connaissances qu’il a acquises pendant son parcours d’études. Réfléchissez en amont aux potentielles questions qui vous seront posées afin d’éviter toute déstabilisation. Au cours de leur entretien, Clémence C. et Louison ont invoqué le fait qu’ils avaient réalisé plusieurs séjours linguistiques. « Après être parti à l’étranger les années précédentes avec le programme Erasmus à Istanbul, le lieu de mon stage de l’année dernière (Paris) m’avait paru très fade », raconte Louison.

« Ceux qui s’accrochent sont toujours vainqueurs »

La maîtrise d’une langue étrangère est un avantage incontestable dans votre candidature alors mettez en avant vos compétences linguistiques d’autant plus si vous réalisé un test d’anglais comme le TOEIC ou le TOEFL qui permettent d’évaluer votre niveau. Rassurez-vous : tout n’est pas perdu d’avance si vous ne maîtrisez pas correctement la langue du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. « Le fait que je parle couramment français était un atout, car de nombreuses entreprises étrangères travaillent avec la France et ont besoin de traductions. » rappelle Clémence C.

Tout le monde s’accorde sur le fait que trouver un stage à l’étranger demande de la ténacité et de l’endurance : commencez vos recherches le plus tôt possible pour optimiser vos chances de réussite. Faire preuve de persévérance et de débrouillardise est la clé de la réussite : « un stage à l’étranger ne tombe que rarement du ciel et demande donc un investissement conséquent auquel il faut se préparer », ajoute Clémentine. « Ceux qui s’accrochent sont toujours vainqueurs », confirme Claire Gaudissart. Quelles sont les prochaines étapes après avoir réussi à décrocher son stage ? « Il faut se débrouiller dans une autre langue, trouver un logement, ouvrir un compte en banque, gérer son budget, organiser des voyages à l’improviste... », raconte Clémence C. Rien d’insurmontable donc. Êtes-vous prêt à partir à l’aventure ?

Quelques sites pour vous aider à trouver

Voici une liste de quelques sites utiles où vous pourrez trouver des annonces de stages à l’étranger :

Comment financer son stage à l’étranger ?

On le sait, les stagiaires ne gagnent pas des sommes folles… Alors quand le coût d’un voyage s’ajoute au petit salaire de stage, l’équation se complique ! Pour financer son stage à l’étranger, il existe des aides et des bourses spéciales qui peuvent alléger le coût de votre stage. Les banques proposent également des prêts à taux intéressants pour les étudiants aventuriers.

Dans certains pays, il est autorisé de cumuler un petit emploi avec votre stage. Mais attention à ne pas vous épuiser et à cacher votre séjour en ne voyant pas le jour et le pays !

Voici une liste de quelques bourses accessibles aux stagiaires souhaitant partir à l’étranger :

Clément Rocher & Soizic Meur