À la recherche du Master Droit qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Master Droit

en fonction :

Master Droit : Inscriptions, programmes et débouchés

Présentation d’un master de droit

Un master de droit met à disposition des étudiants un diplôme de deuxième cycle de niveau bac+5. Il confère également 300 crédits ECTS. Il s’agit d’une formation de deux ans, menant aux métiers du secteur juridique. Le master, aussi appelé maîtrise, est accessible après une formation juridique de niveau bac+3 : un bachelor, une licence ou une licence professionnelle. Certains masters sont difficiles d'accès et nécéssitent de passer par une classe prépa en droit. Son objectif : la préparation aux concours d'entrée en école de droit.

Un master de droit s’accompagne toujours d’une spécialisation, à l’inverse de la licence, qui est elle, généraliste. Vous trouverez alors :

  • master droit des affaires
  • master droit public
  • master droit privé
  • master droit des entreprises
  • master droit européen
  • master droit international
  • master droit de la santé
  • master droit de l’immobilier
  • master notariat
  • etc.

Vous pouvez préparer un master en droit dans un l'UFR droit d'une faculté de droit, dans une école de droit, dans un CRFPA (centre régional de formation professionnelle des avocats), etc.

Quel est le programme d’un master de droit ?

En fonction des spécialisations, les cours en master de droit et le contenu pédagogique varient. Néanmoins, dans chaque formation, vous devez effectuer des stages en entreprise, souvent longs, entre trois et six mois. En ce qui concerne les matières et les types de droit, vous pouvez notamment étudier :

  • droit bancaire
  • droit notarial
  • droit pénal
  • droit civil
  • droit des contrats
  • droit social
  • droit des assurances
  • droit des société
  • droit financier
  • droit du commerce et droit de la concurrence
  • droit de la consommation 
  • droit pénal des affaires
  • droit de l'environnement
  • droit judiciaire privé
  • propriété intellectuelle
  • droit des entreprises et droit des sociétés
  • droit de l'urbanisme
  • droit fiscal et fiscalité
  • droit du commerce international
  • droit international privé
  • histoire de l’administration et histoire du droit
  • sciences humaines
  • sciences politiques
  • relations internationales
  • gestion des ressources humaines
  • droit constitutionnel
  • économie gestion
  • langue vivante

Après une formation en master droit, vous serez capable de : 

  • gérer des contentieux de droit
  • rédiger des actes si vous vous orientez vers le notariat
  • gérer des procédures collectives (licenciement par exemple)
  • connaître des documents comme le code civil, le code du commerce, etc.
  • gérer les questions de droit liées à la propriété industrielle et intellectuelle
  • épauler des employés ou des entreprises en difficulté
  • conseiller les personnes sur leurs droits et les procédures
  • plaider et défendre lors d'un procès
  • lancer une procédure contre une entreprise, une organisation administrative, etc.

Aux cours pourront s'ajouter des activités ponctuelle : séminaire, conférence, rencontre de professionnels, etc.

Certaines écoles proposent des parcours internationaux, avec des programmes d'échange et des partenariats avec des universités étrangères par exemple. Un bon moyen d'ajouter la mobilité internationale à son CV ! Le master droit a un équivalent international : le master in law (LLM).

Certains établissement proposent aussi de faire un master droit en alternance, c'est le contraire de la formation initiale. Vous serez, la moitié du temps, dans une entreprise et l'autre moitié en cours.

Le master droit est validé parfois par un examen ou la rédaction d'un mémoire et la présentation de celui-ci lors d'une soutenance. Vous pouvez aussi passer des concours (lire ci-dessous Que faire après un master de droit ?).

Comment intégrer un master droit ?

Les masters de droit sont des cursus généralement assez sélectifs. Le master 1 est ouvert de droit aux titulaires d’une licence de droit. Les autres étudiants sont sélectionnés par dossier de candidature. C’est en master 2 que la sélection des étudiants est la plus rude : en moyenne, 10 % d’admis. Pour maximiser vos chances d’admission, vous devez faire attention aux choix de vos options en licence et en M1 : elles doivent être en adéquation avec la spécialisation de votre master. Les stages et votre parcours scolaire sont aussi regardés par la commission d’admission. La procédure et les critères d'admission en master sont différents selon les établissements. 

Dans le cadre de la formation continue des professionnels, vous pouvez intégrer un master droit si vous êtes déjà en activité dans ce domaine. Il s'agira de consolider et valider vos connaissances et compétences par un diplôme, c'est la VAE : validation des acquis de l'expérience.

Pour choisir votre master droit :

  • allez à la rencontre des étudiants et de l'équipe pédagogique, notamment lors des journées portes ouvertes, pour découvrir l'offre de formation et le campus. Discuter avec des personnes qui ont suivi un master droit vous permettra de conforter votre projet professionnel ou non.
  • consulter les dates clés sur le calendrier universitaire, certaines écoles proposent des rentrées décalées, notamment pour les personnes en réorientation ou en reprise d'études
  • étudier les options et spécialisations que propose l'école
  • bien feuilleter la plaquette de l'école, surfer sur son site, lire des témoignages, des avis, etc.

Où faire ses études de droit ?

Majoritairement, les étudiants font leur master de droit à l’université. Elles sont très nombreuses en France, à dispenser des formations. Néanmoins, depuis quelques années, des écoles publiques et privées viennent concurrencer les cursus universitaires en droit. Elles forment tout autant aux métiers du droit, à l’image de l’École de droit de Science po Paris. Véritable alternative pour tous ceux qui souhaiteraient quitter l’université.

Que faire après un master de droit ?

Après votre master, vous pouvez faire le choix de la poursuite d'études en doctorat, au sein d'une école doctorale. Cette voie est notamment intéressante pour tous ceux qui souhaiteraient devenir enseignants-chercheurs dans le domaine juridique. Vous pouvez également passer les concours administratifs et juridiques, comme le barreau ou l'ENM : école nationale de la magistrature. Attention, ce sont des concours de haut niveau qui nécéssitent une grande préparation.

Master droit-éco-gestion : Insertion Professionnelle
  • Insertion : 91%
  • Pas d'insertion : 9%

Si vous souhaitez commencer votre vie professionnelle, à l'issue de votre master droit, vous pouvez notamment vous orienter vers le métier de :

  • avocat d'affaires
  • avocat civil
  • notaire
  • juriste d'entreprise
  • magistrat
  • huissier de justice
  • maître de conférences en droit (après avoir engrangé de l'expérience)
  • professeur en droit, pour former à votre tour des juristes (avant cela vous devez acquérir de l'expérience)
  • attaché d’administration
  • etc.

Vous pourrez exercer dans votre propre agence, dans un cabinet d'avocats, dans un office notarial, dans un tribunal, dans le service juridique d'une société ou d'une collectivité, dans la fonction publique, dans l'administration publique, etc.

Consultez la liste des 653 Masters Droit en France

Actualités enseignement supérieur

Petit singe perdu dans la jungle des labels.
Master, master of sciences, mastère spécialisé, MBA : quelles différences ? Master, master of sciences, mastère spécialisé, MBA,… : quelles sont les différences entre ces cursus. Diplomeo vous donne toutes les clés pour comparer ces formations.
personnes autour d'un globe dessiné
Pourquoi faire un Master of Science plutôt qu’un master  ? Après avoir validé un bac+3, vous hésitez entre un Master ou un Master of Science (MSc) ? Diplomeo vous donne des pistes pour identifier les différences entre ces deux diplômes et vous aider à faire votre choix.
femme qui traverse un pont
Comment entrer en école de commerce après une licence ? Les écoles de commerce ne ferment pas leurs portes aux personnes ayant déjà un bac+2 ou un bac+3 sur leur CV : au contraire ! Ces profils sont recherchés pour varier les compositions des promotions.
Jeune fille en pleine réflexion.
Droit : quelle réorientation après un échec en première année de droit ? Chaque année, nombre d’étudiants en première année de droit ne parviennent pas à valider leurs crédits ECTS. Que faire en cas d’échec en première année de droit ? Quelles sont les différentes alternatives. Diplomeo fait le tour des possibilités existantes.
étudiants dans une salle de cours
Où s’inscrire en novembre : il n’est jamais trop tard ! La rentrée approche à grands pas et vous n'êtes toujours pas inscrit dans une école ou à l'université ? Il est encore temps de trouver une formation ! Découvrez où vous inscrire en septembre, octobre ou novembre !

Consultez la liste des 653 Masters Droit en France

Orientation
Trouvez les formations qui correspondent à votre profil
Information et Comparaison
Consultez les fiches des formations et celles des établissements
Mise en relation
Discutez avec les responsables des formations qui vous intéressent pour choisir la bonne école
Besoin de plus d’informations sur cette formation ?

Diplomeo c’est aussi une équipe de 10 conseillers pour répondre à vos questions *

Avis sur les écoles

Déposez dès maintenant votre avis sur les écoles que vous avez fréquentées.
Aidez les futurs étudiants à se faire une idée de l'établissement, vu de l'intérieur.

Déposer mon avis

Les écoles à la une

Logo de HEAD
HEAD
Ecole de Droit et des métiers Juridique
Paris
Logo de European School of Advanced Management
ESAM
Ecole de commerce
Paris
Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières