À la recherche du Master Sciences de la terre qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Master Sciences de la terre

en fonction :

Le guide complet du master en sciences de la terre

Vous vous intéressez fortement à l’environnement et avez un esprit scientifique, avide de comprendre les problématiques liées à la planète ? Vous voulez intégrer une formation de haut niveau pouvant vous y aider ? Le master en sciences de la terre est peut-être fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un master en sciences de la terre ?

Les sciences de la terre ont pour objet d’étude le fonctionnement de notre planète et de son environnement : géologie, planétologie, géobiologie, géo sciences… Autant de disciplines qui vous permettront de mieux comprendre la Terre sur laquelle nous vivons. Les problématiques liées à l’environnement, au climat et à la sauvegarde de notre planète prenant de plus en plus d’importance au fil des années, peu étonnant que de nombreux établissements de l’enseignement supérieur français proposent des parcours spécialisés sur ces questions : le master en sciences de la terre en fait partie.

Le master est une formation diplômante reconnue par l’État d’une durée de deux ans, accessible au niveau bac+3. Logiquement, elle dispense donc un niveau bac+5 ainsi que 300 crédits ECTS à qui la valide.

Pour ce qui est des modes de scolarité que vous pourrez choisir pour votre master en sciences de la terre, ils sont au nombre de trois :

  • La formation initiale, généralement en master rechercher, correspond à un suivi de cours en présentiel
  • La formation en alternance, proposée en master professionnel, permet aux étudiants de partager leur temps entre les cours et une activité salariée en entreprise, par le biais d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation
  • La formation professionnelle continue s’adresse elle généralement à des adultes souhaitant trouver un emploi, évoluer dans leur corps de métier ou se reconvertir, par exemple

Quel est le programme de cette formation ?

Le programme d’un master en sciences de la terre va être variable en fonction de l’établissement d’origine et des années de formation. Les cours seront donnés par le corps professoral, généralement formé d’enseignants chercheurs, d’intervenants divers et de professionnels du secteur étudié. Voici des exemples de matières de tronc commun que vous pourrez être amenés à suivre :

  • Géochimie
  • Géobiologie
  • Exploitation des ressources naturelles
  • Analyse et gestion des risques naturels
  • Observation spatiale
  • Génie civil
  • Risques naturels et industriels
  • Énergies
  • Recherche
  • Gestion et traitement des déchets
  • Télécommunications
  • Énergies nouvelles et renouvelables
  • Développement durable
  • Hygiène/sécurité/environnement
  • Bilan carbone
  • Géothermie

Quelles sont les conditions d’admission d’un master sciences de la terre ?

Pour intégrer une première année de master sciences de la terre, il vous faudra être titulaire d’un niveau bac+3 type licencebachelor ou licence professionnelle par exemple. Vous pourrez aussi entrer directement en deuxième année de master grâce aux admissions parallèles.

Les candidats devront envoyer un dossier de candidature à l’établissement de leur choix, comprenant diverses pièces justificatives (CV, lettre de motivation, bulletins scolaires…) mais aussi éventuellement passer un oral de motivation à l’oral devant un jury, ces formations étant généralement très sélectives.

Quels débouchés après obtention de votre diplôme ?

Après obtention de votre master science de la terre, vous pourrez choisir de poursuivre vos études ou intégrer directement le monde du travail. Si vous optez pour le second choix, voici des exemples de métiers qui pourront éventuellement vous être accessibles :

Consultez la liste des 90 Masters Sciences de la terre en France

Scolarité du Master Sciences de la terre

Les villes en France où faire votre Master Sciences de la terre

Autres formations dans le domaine de la Sciences de la terre