Parcoursup : tout savoir sur la plateforme d'orientation post-bac !

Lecture

La nouvelle plateforme, qui a remplacé APB à la rentrée 2018, s’appelle Parcoursup. Voici notre article spécial pour tout savoir sur cette nouvelle plateforme d’orientation post-bac  !

Parcoursup le nouvel apb

Crédit Diplomeo

Après Admission Post Bac (APB), une plateforme née en 2009 et chahutée par des débats autour de sa transparence, c’est désormais Parcoursup qui aura la charge de guider les lycéens vers les formations de l’enseignement supérieur. Lors de sa première session, en 2018, cet outil a aidé des milliers de jeunes à trouver une formation de première année d’études. Quelles sont les dates clés de la procédure ? Qui y a accès ? Comment l’utiliser ? Diplomeo vous propose un guide complet pour bien appréhender la nouvelle plateforme !

Qu’est-ce que Parcoursup ?

Parcoursup est une des étapes qui va jalonner l’année d’un lycéen de terminale. Depuis 2018, cette plateforme remplace APB (Admission Post Bac) dans l’orientation des jeunes souhaitant suivre des études supérieures.

À quoi sert cette plateforme ?

Parcoursup est la plateforme en ligne mise en place par l’État qui permet aux lycéens de terminale qui le souhaitent d’entrer dans l’enseignement supérieur. En plusieurs étapes précisées par un calendrier (lire plus bas), il est possible de se renseigner, de s’inscrire, de faire des vœux de formation, etc. Cette nouvelle plateforme, comme la précédente, a pour but de satisfaire un maximum de candidats à l’entrée dans le supérieur, en leur permettant d’accéder à la formation qui les intéresse. Un système de vœux est mis en place pour qu’ils expriment ces souhaits. La plateforme propose d’accéder à des formations de première année comme :

Comment est-elle née ?

La précédente plateforme APB était, depuis plusieurs années déjà, la cible de critiques, notamment autour de la transparence du système d’attribution des places dans les formations très demandées. La ministre de l’Enseignement supérieur et son équipe ont donc choisi de lancer, à travers le Plan Étudiants, un nouvel outil d’orientation. Ainsi est née la plateforme Parcoursup !

Un nom choisi par tous

Vendredi 17 novembre 2017, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation a lancé une consultation en ligne pour choisir le nouveau nom de la plateforme d’orientation post-bac. Le vote a duré jusqu’au dimanche 19 novembre 2017. Au total, les 20 000 votants parmi lesquels se trouvaient des étudiants, des lycéens, des parents… ont largement plébiscité le nom Parcoursup, avec 42,8 % des voix. En deuxième position, Mes études Post-Bac a recueilli 23 % des voix.

Les grandes nouveautés qui l’accompagnent

En savoir plus !

Découvrez, point par point,
les différences entre Parcoursup et APB !

Au-delà du changement de nom, la plateforme qui permet aux jeunes d’entrer dans l’enseignement supérieur va totalement évoluer. Évolution majeure sur Parcoursup, les néo-étudiants pourront formuler 10 vœux, non classés, contre 24 hiérarchisés sur APB. Parcoursup évolue aussi au niveau de l’entrée à l’université. En effet, elle pourra être conditionnée à des « attendus » et non plus à un tirage au sort. Pour cela, l’étudiant pourra se voir proposer des « dispositifs d’accompagnement pédagogiques » pour, en quelque sorte, se mettre à niveau et optimiser ses chances de réussite. Le 21 novembre 2017, Frédérique Vidal était au micro d’Europe 1 pour présenter Parcoursup. « L’élève aura toujours le dernier mot dans le choix de sa filière, mais devra faire confiance à l’université et aux enseignants sur le chemin à parcourir pour le parcours qu’il souhaite obtenir », a-t-elle précisé. Rappelons que la plateforme APB avait laissé, à la rentrée 2017, des centaines d’étudiants sans affection. La ministre ajoute donc : « Notre objectif c’est qu’à la rentrée prochaine nous soyons en capacité d’accueillir tous les bacheliers ».

Un premier bilan plutôt positif

Toutes les infos 

Notre article sur les nouveautés de Parcoursup pour 2019

Très attendue par les établissements et les élèves, la plateforme n’a vu passer pour l’instant qu’une seule promotion de terminales qui ont essuyé les premiers bugs et ont connu leur premier stress. Le bilan dressé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche reste cependant positif avec près de 2,4 millions de propositions de formations, 730 000 jeunes ont reçu au moins une proposition et seuls 955 bacheliers n’en ont pas reçu. Pour cette nouvelle session 2019, plusieurs changements ont d’ores et déjà été annoncés comme l’anonymisation des dossiers, un meilleur accompagnement et le raccourcissement des délais pour permettre aux lycéens d’obtenir plus rapidement une réponse, et ainsi libérer des places pour les autres et ainsi de suite. À noter aussi que les futurs bacheliers auront plus d’informations concernant les listes d’attente et leurs chances d’obtenir une place et auront la possibilité d’utiliser un répondeur automatique pour ne rater aucune proposition. Bilan de cette deuxième édition en septembre 2019 avec, on l’espère un maximum de terminales inscrit dans l’établissement et dans la formation de leur choix. 

Les dates de Parcoursup en 2019

Le 20 décembre 2018

Ouverture de la plateforme : Toutes les informations concernant la nouvelle procédure sont disponibles.

Du 22 janvier au 14 mars 2019

Inscription des lycéens et étudiants en réorientation sur la plateforme et formulation de vœux. Une étape primordiale pour tous les candidats.

Du 15 mars au 3 avril 2019

Finalisation des dossiers et confirmation des vœux. Conseils de classe du 2e trimestre pour donner un avis sur les vœux, remplir et transmettre les fiches Avenir.

À partir du 15 mai 2019

Réception et acceptation des premières propositions.

De fin juin à mi-septembre 2019

Phase complémentaire.

19 juillet 2019

Fin de la phase principale.

Découvrez le calendrier complet de la procédure 2019 !

Les étapes de la procédure

La procédure Parcoursup dans laquelle s’inscrivent les lycéens souhaitant faire des études supérieures se décompose en plusieurs étapes. Nouveauté avec ce nouvel outil : la procédure sera mise en pause lors des épreuves du bac. Un moyen d’éviter de multiplier le stress par deux !

Voici les étapes à suivre sur Parcoursup :

  • prise en main de la plateforme
  • inscription sur le site
  • formulation des vœux
  • constitution des dossiers et confirmation des vœux
  • 2e conseil de classe et établissement des fiches Avenir selon les vœux (appréciations des professeurs et avis du chef d’établissement)
  • transmission des fiches Avenir du lycée aux établissements
  • propositions des établissements d’enseignement supérieur
  • réponse du candidat aux propositions
  • inscription dans l’établissement choisi
  • si pas de proposition : phase complémentaire de propositions

Comment faire ses vœux sur Parcoursup ?

Parcoursup change radicalement par rapport à APB, notamment sur la formulation des vœux d’orientation ! Parcoursup a décidé de revoir ce système en y incluant le concept de vœux multiples, de sous-vœux, de vœux motivés… Ne vous inquiétez pas, vous maîtriserez bientôt tous ces termes qui, ne l’oublions pas, ont pour première vocation de faciliter votre accès à l’enseignement supérieur.

Les vœux motivés, c’est quoi ?

Cette année, l’accent est mis sur la motivation du lycéen ou de l’étudiant à entrer dans une formation post-bac. De ce fait, les vœux sont motivés. Mais qu’est-ce que cela signifie au juste ? Eh bien c’est aussi simple que ça en a l’air : lorsqu’un candidat formule un vœu sur Parcoursup, celui-ci doit présenter son projet de formation motivé dans un encart prévu à cet effet sur la plateforme. Il s’agit en quelque sorte d’une lettre de motivation que Parcoursup enverra, lorsque vous l’aurez finalisée, à l’établissement proposant la formation que vous souhaitez intégrer.

En savoir plus !

Découvrez notre article spécial
pour bien faire ses vœux !

Mais attention, avant de vous lancer dans l’écriture du projet de formation motivé, il est important de consulter avec attention la liste des attendus des formations. Selon le ministère de l’Éducation nationale, les attendus sont « les connaissances et les compétences nécessaires pour réussir dans chaque filière de l’enseignement supérieur. »

Ainsi, si vous souhaitez intégrer une licence mathématiques, il vous faudra consulter sur le site Parcoursup la liste des attendus pour intégrer la licence. Ainsi, vous pourrez faire correspondre vos motivations aux attendus pour ne pas être à côté de la plaque ! Malin, non ?

Les vœux multiples et les sous-vœux, comment ça marche ?

Avec Parcoursup, vous pourrez réaliser 10 vœux maximum… enfin ce n’est pas tout à fait vrai, car cette affirmation ne prend pas en compte les sous-vœux qu’il est possible de formuler sur la plateforme ! Dépoussiérons donc ce terme de « sous-vœux ». Si vous avez envie de vous lancer dans un DUT information-communication et que la ville ou l’établissement proposant pour cette formation ne vous importe peu, vous n’avez pas à formuler un vœu pour chaque DUT information-communication. En effet, vous allez pouvoir faire un vœu multiple composée de plusieurs sous-vœux. En d’autres termes, votre liste de vœux ressemblera à celle-ci :

Elle ne ressemblera donc pas à celle-ci :

  • Vœu 1 : DUT information-communication option communication des organisations - IUT Paul-Sabatier, Toulouse
  • Vœu 2 : DUT information-communication option communication des organisations - IUT Bordeaux Montaigne, Bordeaux
  • Vœu 3 : DUT information-communication option communication des organisations - IUT B, Université de Lille, Etc.

Vous avez la possibilité de formuler, en tout, 20 sous-vœux maximum, sauf pour les écoles de commerce, les écoles d’ingénieurs, ainsi que les PACES en Île-de-France.

N’oubliez pas, ces vœux ne sont pas classés ! Finis les vœux sans intérêt ! Un vœu formulé est… un vœu 100 % souhaité !

Et pour l’alternance ?

Il n’est pas rare pour les lycéens de vouloir intégrer une formation en alternance directement à la sortie du baccalauréat. L’alternance permet de se familiariser avec le monde du travail grâce au contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage. Attention, la plateforme Parcoursup ne répertorie que les formations proposant des contrats d’apprentissage. La formation en apprentissage n’est accessible que si vous avez trouvé une entreprise qui vous propose un contrat d’apprentissage. Ainsi, ne prenez pas le risque de ne demander que des formations en apprentissage… pour ne pas vous retrouver sans affectation.

Bonne nouvelle : Parcoursup vous permet de formuler 10 vœux en apprentissage (sous le statut d’apprenti) en plus des 10 vœux autorisés (sous le statut d’étudiant) !

Nos conseils pour ne pas se tromper

Lorsque vous saisissez des vœux sur Parcoursup, nul besoin de stresser, il suffit simplement de se laisser guider et de bien comprendre le fonctionnement de la plateforme. Voici une liste des conseils pour bien faire ses vœux sur Parcoursup :

  • Bien réfléchir à son projet professionnel. Il est important que vous vous posiez les bonnes questions concernant votre orientation : « qu’est-ce que j’aime dans la vie ?"; « dans quelles matières je me sens le plus à l’aise  ; ai-je envie de faire des études courtes ou des études longues ? » Ne vous précipitez pas sur la plateforme, prenez le temps de parler de vos attentes avec vos proches : vous n’êtes pas pressé ! Vous pouvez vous rendre aux Journées Portes Ouvertes proposées par les établissements ou aller dans un salon étudiant pour rencontrer des professeurs et des étudiants. Si vous ne savez vraiment pas vers quelle voie vous tourner, vous pouvez toujours aussi vous tourner vers des professionnels qui pourront vous aider à cerner vos passions, vos envies et à trouver une formation. 
  • Ne pas formuler qu’un ou deux vœux, au risque de se retrouver fort dépourvu.
  • Ne pas se forcer à formuler autant de vœux qu’il est possible de formuler si l’envie n’est pas là !
  • Bien suivre le calendrier : respecter les délais est très important.
  • Demander de l’aide si besoin : vos professeurs connaissent la plateforme et il leur sera généralement facile de vous expliquer son fonctionnement !

Ma formation est-elle sur Parcoursup ?

Parcoursup propose des formations post-bac. Mais attention toutes les possibilités d’études ne sont pas sur la plateforme ! Voici les formations qui sont ou ne sont pas sur Parcoursup.

Les formations présentes sur la plateforme

Et aussi !

Découvrez les attendus
pour les formations de Parcoursup !

Toutes les formations proposées sur Parcoursup sont des formations de première année, accessibles avec le niveau bac (bac général, technologique ou professionnel). Pour s’inscrire dans une formation de niveau supérieur (master, licence professionnelle…), il faut passer directement par les établissements et leurs services d’admission.

La grande majorité des établissements publics (sauf Sciences Po par exemple) sont présents sur la plateforme. À terme, tous devront recruter par cet outil. Vous pourrez donc y trouver les universités, les écoles et lycées publics, mais aussi les instituts universitaires de technologie (IUT) notamment. Les établissements privés sont de plus en plus nombreux chaque année à utiliser l’outil du ministère pour recruter et ils seront bientôt tous contraints de le faire. Vous pourrez donc postuler dans plusieurs :

Si l’établissement où vous souhaitez entrer est accessible via un concours, notamment l’un des concours communs d’écoles de commerce ou d’ingénieurs, vous pourrez trouver certains ces concours sur la plateforme et vous y inscrire en formulant un vœu.

Voici les diplômes que vous pourrez trouver, dans divers domaines et avec diverses spécialisations, sur Parcoursup :

En un an :

  • Les DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design)
  • Les MANH (mises à niveau en hôtellerie)
  • Les années préparatoires à l’université
  • la mention complémentaire
  • le diplôme d’université

En deux ans : 

  • Les CPES (classes préparatoires aux études supérieures)
  • Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles ou prépas)
  • Les CUPGE (cycles universitaires préparatoires aux grandes écoles)
  • Les DMA (diplômes des métiers d’art)
  • Les BTS (brevets de technicien supérieur)
  • Les BTSA (brevets de technicien supérieur agricole)
  • Les DUT (diplômes universitaires de technologie) qui dépendent des IUT (instituts universitaires de technologie)
  • Les DEUST (diplômes d’études universitaires scientifiques et techniques)
  • Les formations paramédicales et sociales (écoles d’infirmière par exemple)

En trois ans ou plus :

  • Les Licences universitaires (première année en université)
  • Les DCG (diplômes de comptabilité et de gestion)
  • Les PACES (première année commune aux études de santé)
  • Les programmes d’écoles nationales supérieures d’architecture
  • Les programmes d’écoles supérieures d’art
  • Les Bachelors ou Programme grande école des écoles d’ingénieurs ou de commerce

Certaines de ces formations sont accessibles en alternance. Sur Parcoursup, vous pourrez également faire des vœux pour cette formule.

Celles qui ne recrutent pas sur Parcoursup

Si les établissements publics doivent recruter via Parcoursup, ce n’est pas le cas pour les établissements privés qui peuvent encore conserver leur propre système d’admission. Ils seront cependant tous contraints de s’y mettre pour la rentrée 2020. Les écoles choisissent de ne pas s’intégrer à la procédure pour diverses raisons :

  • certains établissements reçoivent de nombreuses candidatures en dehors du dispositif et remplissent leurs classes sans difficulté
  • d’autres ne souhaitent pas se calquer sur le calendrier imposé par l’outil d’orientation
  • certaines ne sont pas visées par le ministère de l’Éducation nationale et ne peuvent donc pas intégrer la procédure
  • etc.

La rédaction

Partager