Top départ pour la phase d'admission complémentaire de Parcoursup

Lecture

La deuxième étape du marathon Parcoursup est lancé ! Retrouvez toutes les informations pour vous aider à survivre pendant la phase complémentaire !

phase-complementaire

Cette année qui dit bac en contrôle continu, dit aucune trêve pour Parcoursup. À la première phase encore en cours, s’ajoute le départ de la phase complémentaire pour les déçus du premier tour. Elle permet aux personnes le souhaitant de postuler aux formations qui disposent encore de places disponibles.

Les dates et objectifs de la phase complémentaire

Le contexte sanitaire complexe de cette année scolaire ne devait pas perturber le calendrier Parcoursup. Le ministre de l’Éducation nationale a été très clair sur ce point. Ce mardi 16 juin marque l’ouverture de la deuxième étape d’admission de Parcoursup : la phase complémentaire.
Si vous vous perdez dans le calendrier de Parcoursup, sachez que la phase d’admission et la phase complémentaire ont lieu en même temps. Ainsi, un étudiant encore en attente de réponses peut participer à la phase complémentaire.
L’objectif est de permettre aux étudiants le souhaitant de postuler aux formations dans lesquelles il y a encore des places. Cette phase va avoir lieu du 16 juin au 13 septembre 2020 inclus et les étudiants pourront postuler à différentes formations. Mais les vœux sont à formuler jusqu’au 10 septembre 2020 inclus.

Les personnes concernées par la phase complémentaire

Premièrement, toutes les personnes ayant pris part à la phase d’admission principale peuvent participer à celle complémentaire, qu’ils aient reçu des réponses négatives ou positives.
Voici les différents profils pouvant y participer :

  • Personnes n’ayant pas encore reçu de proposition d’admission
  • Personnes n’ayant pas confirmé de vœux au 2 avril 2020
  • Personnes non inscrites sur Parcoursup
  • Personnes ayant accepté une proposition d’admission et souhaitant faire des vœux dans les formations proposées durant la phase complémentaire
  • Candidats de lycées français à l’étranger préparant ou ayant obtenu un baccalauréat français et/ou étranger disposant d’un visa

Les étudiants jamais inscrits sur Parcoursup devront en revanche le faire avant le 10 septembre 2020 inclus.

Le fonctionnement de la phase complémentaire

Comme lors de la première phase d’admission, les personnes inscrites sur Parcoursup ont droit à 10 vœux maximum. Depuis le 16 juin 2019, une carte interactive de la France, indiquant tous les cursus possédant des places disponibles, est consultable sur le site. En 2019, ce sont plus de 80 000 propositions d’admission qui ont été proposées pendant cette phase. Comme pour la première phase d’admission, le site Parcoursup sera mis à jour tous les matins à partir du 17 juin 2020

Ceux encore non inscrits sur Parcoursup doivent créer leur dossier et donc renseigner plusieurs informations. Pour les autres, il suffit de se connecter à la rubrique vœux, puis vœux en phase complémentaire pour pouvoir postuler, les formations où il reste des places y sont indiquées.

Il faut cependant prêter une attention particulière et vérifier régulièrement quelles formations sont proposées étant donné que l’offre est susceptible de changer tous les jours.

Avant toute candidature, il est conseillé de se renseigner sur les attendus de la formation. Deuxième conseil, si l’étudiant a fait un vœu en phase principale, il ne peut pas déposer sa candidature dans le même établissement durant la phase complémentaire. Il lui faudra donc axer ses recherches sur d’autres établissements. Dernier conseil, si vous faites partie des lycéens qui n’ont pas obtenu de réponses lors de la phase d’admission, vous pouvez solliciter une aide d’accompagnement personnalisée, dispensée par vos professeurs ou un conseiller d’orientation de votre lycée. C’est à vous de faire cette démarche

Contrairement à la phase précédente, il est possible de recevoir seulement deux réponses différentes pour chaque candidature. Les étudiants recevront de la part des formations sélectives soit un « oui », soit un « non ». Concernant les formations non sélectives de type licence, ils recevront soit un « oui », soit un « oui si ». Une alerte est envoyée par mail et par SMS lorsque vous recevez une proposition. La date de délai maximal de réponse est indiquée juste à côté du vœu.

Les établissements ont alors 8 jours pour vous donner une réponse. Cependant, entre le 18 juillet et 18 août 2020, les réponses des formations sélectives (BTS, DUT, classes prépas...) sont suspendues tout comme les réponses des licences en "oui si".

Si après le 2 juillet, vous n’avez toujours pas reçu de propositions, vous pouvez faire appel à la Commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de votre académie afin qu’il puisse vous aider à trouver une place. 

La rédaction

Partager