Le parcours MANAA-BTS design ou MANAA-DMA bientôt remplacé par le DNMADE

Les contours sont encore flous, mais le projet d’un nouveau parcours pour les études d’art semble se dessiner. Dans ce cas, finis les MANAA, les BTS arts appliqués et le DMA et bonjour le diplôme unique en trois ans : le DNMADE.

boite de crayons de couleurs

Crédit Diplomeo

Pour l'instant, pas de plan bien clair sur la réforme des études d'arts appliqués. Mais il semblerait qu'un nouveau diplôme voit le jour dès la rentrée 2018 : le DNMADE. Ce parcours post-bac balayera la MANAA, les BTS Design et les DMA...

Trouvez la bonne formation dans le domaine de l'Art

Qu’est-ce que le DNMADE ?

Ne vous perdez pas dans la jungle des diplômes d’art, même avec ce nouveau venu : le DNMADE, le Diplôme national des métiers d’art et de design

Un cycle post-bac en 3 ans

Ce diplôme devrait devenir une sorte de parcours unique de premier cycle pour les études en arts appliqués. Le parcours MANAA (mise à niveau en arts appliqués) suivi d’un BTS design (BTS design graphique, BTS design de mode, BTS design de produits et BTS design d'espace) et le parcours MANAA suivi d’un DMA (diplôme des métiers d’arts) n’existeront plus et laisseraient place à un parcours :

  • nommé le DNMADE (Diplôme national des métiers d’art et de design)
  • universitaire
  • en trois ans après le bac
  • organisé en semestres
  • délivrant des crédits ECTS (180 au bout des trois ans)
  • calqué sur le système LMD

L'organisation du DNMADE

La formation devrait s’organiser comme ceci :

  • une première année généraliste, dite propédeutique pour découvrir le domaine et appréhender les outils
  • une deuxième année avec un domaine majeur et un domaine mineur, au choix parmi : 
    • animation
    • espace
    • événement
    • graphisme
    • innovation sociale
    • instrument
    • livre
    • matériaux
    • mode
    • numérique
    • objet
    • ornement
    • patrimoine
    • spectacle
    • textile
  • une troisième année de perfectionnement, avec un mémoire, projet individuel ou collectif et la préparation des concours ENS ou autres par exemple

Les établissements proposant actuellement les formations devraient se rattacher à une université pour pouvoir proposer le DNMADE.

Où en est le projet de refonte des études d’art avec le DNMADE ?

Si ce cycle post-bac va faciliter l'accès aux diplômes de grade bac+5, il soulève aussi beaucoup de questions et d'inquiètudes...

Objectif : faciliter la poursuite d'études

Cette réforme aura notamment pour but de faciliter la poursuite d’études après le premier cycle d’études. En effet, avec le grade licence, le passage en bac+5 est envisageable, tandis qu’après un BTS ou un DMA, il fallait s’orienter vers une troisième année complémentaire (licence professionnelle par exemple) avant de se lancer en master, DSAA ou DSAP (bac+5). Un moyen donc d'éviter l'"année zéro" que representait la MANAA puisqu'elle ne délivrait aucun crédit ECTS. Un étudiant ayant suivi une MANAA puis un BTS cumulait donc 120 crédits ECTS (60 par an) seulement et se retrouvait bloqué pour poursuivre vers un bac+5...

Des questions encore sans réponses

Un autre problème risque de se poser. La moitié des 13 000 étudiants qui suivent une MANAA, un BTS Arts appliqués ou un DMA actuellement se forment dans le secteur privé (*). Mais comment relier ces établissements à des universités ? Quid de ces établissements qui perdraient une formation (la MANAA par exemple) ? Et comment faire pour « universitariser » des centres de formation isolés qui proposent des DMA rares car très spécifiques par exemple ?  Une masse de questions qui, pour l’instant n’ont pas de réponses, tant le projet reste flou et la communication du ministère de l’Enseignement Supérieur légère... Plus d'informations devraient arriver en décembre, quelques semaines avant l'ouverture de la nouvelle plateforme d'orientation Parcoursup (ex-APB).

Aucune information n’est actuellement disponible sur le recrutement et l’admission en DNMADE. Une chose est sûre : les études d'art étant très convoitées, la concurrence et la sélectivité risquent d'être de rigueur.

Le pourquoi de la réforme

La demande de réforme viendrait des acteurs du secteur du design. En effet, selon Brigitte Flamand, inspectrice générale de l’éducation nationale, responsable du domaine design et des métiers d’art, interviewée par Le Monde, l'offre française est modeste face aux autres pays. Le système LMD est appliqué chez de nombreux voisins et les étudiants français se rendent compte du décalage lorqu'ils décident d'étudier au-delà des frontières.

14 académies candidates pour tester le DNMADE dès 2018

Si la réforme et la mise en place du DNMADE sera généralisée dès 2019, 14 académies (sur 27) se sont d'ores et déjà portées candidates pour experimenter ce diplôme dès 2018. Le gouvernement dévoilera en décembre 2017 les académies retenues.

Les académies candidates sont celles de :

  • Aix-Marseille
  • Besançon 
  • Clermont-Ferrand
  • Créteil
  • Dijon
  • Limoges 
  • Lyon
  • Montpellier
  • Orléans-Tours
  • Rennes
  • Strasbourg
  • Versailles 
  • Paris

Dans les académies retenues, la Manaa ne sera plus proposée à la rentrée 2018. Le BTS et le DMA vont exister en parrallèle du DNMADE, le temps de la transition.

(*) Source : US Magazine numéro 768

Trouvez la bonne formation dans le domaine de l'Art

Soizic Meur