Les crédits ECTS ? Décryptage

Les crédits ECTS sont un terme que l’on retrouve dans les études supérieures, mais rares sont les personnes qui savent réellement de quoi il s’agit et comment les utiliser. Équivalences, signification, Diplomeo dépoussière les crédits ECTS.

crédits ECTS

Créés en 1988 par l’Union européenne, les ECTS (European Credits Transfer System) ont pour objectif de faciliter la reconnaissance académique des études à l’étranger, notamment dans le cadre des programmes ERASMUS. Le crédit ECTS est proportionnel au volume de travail à fournir par l’étudiant et permet de mesurer le niveau d’études atteint.

Trouvez votre formation dans l’enseignement supérieur

Crédits ECTS : définition, histoire, avantages, modalités...

Faciliter la compréhension et la comparaison des programmes d’études des différents pays de l’UE, voilà la première mission des crédits ECTS ! Zoom sur leurs différentes caractéristiques.  

Les crédits ECTS, qu’est-ce que c’est ?

Le terme ECTS signifie European Credits Transfer System en anglais, soit système européen de transfert et d’accumulation de crédits en français.
Les crédits sont calculés en fonction de la charge de travail qui prend en compte les cours magistraux, les travaux pratiques, les séminaires, les stages, les recherches, le travail personnel, les examens, les objectifs de la formation et les compétences à acquérir. Les crédits ECTS constituent un outil complémentaire au diplôme, qui facilite la mobilité des étudiants, que ce soit d’un pays à un autre ou même entre les établissements. 

D’où viennent les crédits ECTS ?

Ce système de mesures quantitatives a été créé en 1989 par l’Union européenne dans le cadre du programme Erasmus. L’ECTS est le premier et l’unique système de points expérimenté et connaissant un grand succès au niveau européen. L’ECTS va de pair avec la Déclaration de Bologne qui a permis d’harmoniser l’enseignement supérieur européen.

Comment sont comptabilisés les crédits ECTS ? 

Les crédits ECTS sont accumulés chaque semestre :

  • 1 semestre = 30 crédits donc 1 an = 60 crédits, soit 1500 à 1800 heures de travail. 
  • 1 crédit = 25 à 30 heures de travail.

Prenons un exemple : si vous êtes à l’université et que vous réussissez vos partiels, vous obtiendrez vos crédits ECTS (30 crédits ECTS par semestre validé). Pour valider 60 crédits ECTS, vous devez donc valider une année d’études supérieures. La licence correspond à 180 crédits ECTS (ou 6 semestres d’études validés). Un master correspond à 120 crédits ECTS (ou 4 semestres d’études validés). Ainsi, à la fin de votre master, vous aurez validé 300 crédits ECTS.

Qui délivre les crédits ECTS ?

Les crédits ECTS sont délivrés par les établissements d’enseignement supérieur. Il peut s’agir :

Quels sont les avantages des crédits ECTS ?

Le premier avantage des crédits ECTS est qu’il permet de valider différents niveaux d’études, et ce, même en cas de pause. En effet, si vous arrêtez vos études mais que vous avez validé un certain nombre de crédits ECTS, vous n’aurez pas à repasser les crédits déjà validés en cas de reprise d’études quelques années après. De même, ces crédits permettent aux établissements de créer des passerelles. Ainsi, après une licence en économie, droit, gestion, vous avez la possibilité d’intégrer un master en école de commerce grâce aux équivalences.

Quelles sont les équivalences ECTS ?

La labellisation de l’ECTS est accordée aux établissements respectant l’ECTS dans les programmes de 1er et 2d cycles. Elle accroît la notoriété des établissements dans la coopération européenne et internationale, ce qui lui permet une reconnaissance des études et des diplômes dans l’espace européen.

Il y a reconnaissance lorsqu’il y a partenariat entre deux institutions, comme c’est le cas avec le programme Erasmus. Sans cela, les diplômes et les études effectuées ne sont pas toujours notoires. Dans les cas d’études à l’étranger, l’institution d’origine, l’institution d’accueil et l’étudiant doivent signer un contrat d’échange d’études pour reconnaitre les crédits.

Les crédits ECTS des BTS

Le Brevet de Technicien Supérieur est une formation qui se réalise en 2 ans dans un lycée ou dans une institut supérieur. A la fin de cette formation, les étudiants valident 120 crédits ECTS.

Consultez la liste des BTS

Les crédits ECTS des DUT

Le diplôme universitaire de technologie est un Bac+2. Lors de la validation des 2 années, les étudiants obtiennent 120 crédits ETCS.

Consultez la liste des DUT

Les crédits ECTS des Classes Préparatoires

Les classes prépa permettent également d’obtenir 30 crédits ECTS par semestre, soit 120 crédits ECTS à la fin des deux années d’études. Les étudiants pourront alors se réorienter dès la première année vers une licence 2 en université.

Consultez la liste des Prépas

Les crédits ECTS des DCG

Le diplôme de Comptabilité et de Gestion est un Bac +3. La validation des 3 années d’études entraîne une obtention de 180 crédits ECTS.

Consultez la liste des DCG

Les crédits ECTS des licences

Les licences se réalisent dans une université sur 3 ans. La validation de la licence confère 180 crédits ECTS aux étudiants.

Consultez la liste des Licences

Les crédits ECTS des DSCG

Le diplôme de DSCG est de deux années d’études, et permet d’obtenir un bac +5. Sa validation entraine une obtention de 120 crédits ECTS.

Consultez la liste des DSCG

Les crédits ECTS des masters

Le Master est une formation qui permet d’obtenir un Bac+5. Le Master donne le droit à 300 crédits ETCS. En effet, s’ajoutent aux crédits ECTS de votre licence ou de votre bachelor (180), ceux du master (120). 

Consultez la liste des Masters

Les crédits ECTS des Programme Grande École

Le Programme Grande École est le programme phare des écoles de commerce. Il permet généralement de valider un diplôme de niveau ou de grade master. Ainsi, à l’issue de deux ou trois années au sein d’une école spécialisée, vous serez en possession de 300 crédits ECTS

Les crédits des mastères spécialisés 

Labellisé par la Conférence des Grandes Écoles, le mastère spécialisé est un diplôme qu’il est possible de suivre après un master ou après obtention d’un diplôme en école de commerce ou école d’ingénieurs. Il permet de valider 75 crédits ECTS, en plus de ceux déjà accumulés par votre formation antérieure.

Consultez la liste des Mastères Spécialisés

Les crédits ECTS des doctorats

Le doctorat est le grade le plus élevé à l’université puisqu’il s’agit d’un Bac+8. Il correspond à 420 crédits ECTS.

Partir à l’étranger avec les crédits ECTS

Le système ECTS permet de simplifier le déplacement des étudiants d’un établissement à un autre ou pour aller dans d’autres pays. Ainsi, ils peuvent effectuer un semestre voir une année à l’étranger tout en continuant leurs formations. Il sera ainsi validé comme n’importe quel semestre d’étude.

Trouvez votre formation dans l’enseignement supérieur

Un système de grades

En plus des crédits accordés pour un temps d’étude donné, l’ECTS dispose d’un système de grade selon une échelle de notation :

  • A : Les 10 % meilleurs
  • B : Les 25 % suivants
  • C : Les 30 % suivants
  • D : Les 25 % suivants
  • E : Les 10 % restants
  • FX : échec — travail supplémentaire nécessaire pour réussir
  • F : échec — un travail considérable nécessaire pour réussir

Cette échelle de notation classe les performances des étudiants sur une base statistique. Le travail d’un étudiant est noté par rapport à celui des autres étudiants d’un groupe. À noter que les « admis » et les « ajournés » sont séparés pour la notation. 

Quatre documents liés à l’ECTS

Les établissements préparent et échangent des documents pour chaque étudiant. Une copie des documents est faite pour les étudiants et pour les établissements avant et après les études à l’étranger. L’historique des résultats scolaires de l’étudiant est très important pour les établissements qu’il souhaite intégrer. Les crédits peuvent donc être transférés dans toutes les universités européennes.

L’ECTS est associé à 4 documents :

  • Catalogue de cours : informations sur l’établissement, sur les programmes, informations générales pour les étudiants
  • Formulaire de candidature : destiné aux étudiants afin d’accomplir une procédure précise selon l’établissement
  • Contrat d’études : contrat attribué pour un semestre ou une année entre les étudiants et l’établissement où celui-ci s’engage à donner des cours et les crédits obtenus par les étudiants
  • Relevé de notes : document officiel transmis chaque semestre ou année par les établissements afin d’obtenir un suivi de la progression, les unités d’enseignement suivies, du nombre de crédits ECTS et des notes de chacun des étudiants.

La rédaction