10 métiers pour les amoureux du voyage

Lecture

Vous aimez voyager et découvrir de nouveaux endroits ? Diplomeo vous présente 10 métiers qui vous feront parcourir le monde.

Vous n’avez pas envie de passer votre vie enfermé dans un bureau ? Vous avez envie de découvrir le monde et partir à l’aventure ? Aujourd’hui, nous évoluons dans un contexte orienté vers l’international, il est possible, plus que jamais, de parcourir les quatre coins du monde tout en travaillant. Voici quelques métiers qui vous permettront de vous déplacer régulièrement et découvrir de nouvelles cultures, tout en gagnant votre vie ?

Archéologue

L’archéologue participe à des fouilles sur des sites historiques dans le but de découvrir et comprendre le passé d’une civilisation ou d’une espèce. Il doit préparer son projet en amont en évaluant l’intérêt des fouilles et les probabilités de trouvailles. Il va travailler avec d’autres spécialistes comme des géologues, zoologues, océanologues et anthropologues. Il est le chef des opérations, et joue le rôle d’intermédiaire entre les différentes équipes. Selon sa spécialisation, il peut être appelé pour réaliser des fouilles dans les 4 coins du monde.

L’archéologue a aussi pour mission de gérer le budget du chantier et le stock de matériel, diriger les fouilles et collecter les informations. Une fois la fouille terminée, il va devoir analyser les données récoltées pour vérifier des hypothèses formulées au préalable. Par la suite, il va publier ses conclusions dans des rapports et les exposer durant des conférences et expositions. 

Le salaire d’un archéologue débutant est d’environ 2 200 € brut par mois, il variera en fonction de la durée et de l’importance de la fouille.

La formation à suivre pour exercer ce métier est très longue. Il faut généralement avoir suivi un parcours universitaire de 8 ans en commençant par une licence en sciences humaines et sociales (avec par exemple une spécialisation comme archéologie et histoire de l’art). Par la suite, les étudiants peuvent se tourner vers un master d’archéologie puis vers un doctorat. À l’école du Louvre, il existe un parcours en 7 ans, permettant d’accéder au métier d’archéologue. 

Trouvez la formation en archéologie qui vous correspond

Découvrez la liste des formations pour devenir archéologue

Photographe

Le métier de photographe ne consiste pas juste à appuyer sur un bouton et immortaliser des moments. Il doit réaliser des prises de vues, des tirages, des retouches, des séances photo et des réglages techniques (lumière, cadrage, vitesse du cliché, etc.).

Il peut avoir plusieurs employeurs (agence de presse, magazine, site web, e-commerce, publication spécialisée, etc.) ou être indépendant. Véritable artiste, le photographe recherche les plus beaux lieux, objets et situations à photographier. Si vous rêvez de parcourir le monde, il est possible de devenir photographe de voyage, vous photographierez des situations, des animaux, des villes ou des paysages pour ensuite vendre vos clichés. 

La rémunération d’un photographe est très variable, il n’aura pas de salaire fixe s’il travaille à son compte, et aura une rémunération très différente selon s’il est photographe de magazine ou pour des sites de e-commerce.

Il existe de nombreuses formations pour devenir photographe professionnel. On peut les trouver en écoles de photographie par exemple  : 

Vous souhaitez devenir photographe ?

Découvrez la liste des formations pour devenir photographe

Journaliste

Le journaliste mène un travail d’enquête en utilisant de nombreuses techniques, pour ensuite pouvoir rédiger un article, un documentaire ou une interview les plus factuels possible. Il va écrire sur un sujet en garantissant la véracité de ses informations et de ses sources

Aujourd’hui, les journalistes produisent du contenu pour de nombreuses plateformes : blogs, sites internet, magazines, journaux télévisés, radios, etc. Ils doivent donc avoir de grandes capacités d’adaptation pour pouvoir maîtriser tous les supports différents. Le travail d’enquête du journaliste se fait très souvent sur le terrain, il sera donc amené à se déplacer et à voyager pour récolter des informations. Un journaliste peut faire le choix de voyager et de réaliser des reportages ou devenir correspondant.

Il existe de nombreuses formations pour accéder au métier de journaliste. Certaines sont reconnues par la CPNEJ (Commission paritaire nationale pour l’emploi des journalistes).

Il existe de nombreuses écoles de journalisme (l’entrée se fait généralement sur concours), mais il est aussi possible de suivre un parcours universitaire.

Vous pouvez choisir entre :

  • une licence information communication option journalisme, en trois ans post-bac à l’université
  • une licence pro journalisme, en un an après un bac+2, dans une université ou un IUT
  • un bachelor, en trois ans post-bac dans une école privée
  • un DUT, en deux ans post-bac dans un IUT rattaché à une université
  • un master, en deux ans après un bac+3 à l’université ou dans des écoles privées
  • des formations professionnelles pour les personnes qui travaillent déjà dans ce milieu ou dans un secteur proche et qui veulent se spécialiser ou perfectionner leurs compétences.

Le salaire d’un journaliste est très variable : il ne sera pas le même s’il est pigiste ou s’il travaille pour un magazine de renom. 

Vous aimeriez travailler dans le journalisme ?

Découvrez la liste des cursus pour devenir journaliste

Acteur

Pour le public, le métier d’acteur paraît simple : il suffit de jouer la comédie ! Mais c’est loin d’être le cas : pour exercer ce métier, il faut maîtriser un grand nombre de techniques et compétences. Devenir comédien demande de nombreuses heures de répétition et de travail sur le corps et sur la voix. Il faut être très persévérant, car il est très compliqué de se faire une place dans ce milieu. 

Il ne suffit pas de travailler sa mémoire pour apprendre ses lignes ou de maîtriser des techniques de comédie, il faut être très polyvalent. Il est nécessaire de maîtriser le plus de domaines possible comme : la danse, l’équitation, le chant et la musique par exemple. Il est primordial d’avoir de bonnes compétences relationnelles, car dans ce milieu, tout se fait grâce aux contacts, il faut oser parler de vous et vous présenter au plus de personnes possible. Un acteur se déplace énormément pour des tournages, shootings et évènements, c’est la situation idéale pour les amoureux du voyage !

Le marché du travail pour les acteurs est très difficile. Bien qu’il y ait des acteurs qui nous fassent rêver avec leurs villas et leurs yachts, ils sont minoritaires à être dans cette situation. Souvent, les comédiens devront exercer un métier en parallèle pour subvenir à leurs besoins tout en poursuivant leur passion.

Pour vous former à ce métier, vous pouvez suivre un cursus :

  • en école d’art dramatique (conservatoire ou école nationale supérieure d’art) pendant trois ans
  • en cours de théâtre ou en école privée pendant deux ou trois ans
  • à l’université pendant trois ou cinq ans

Trouvez une formation pour devenir acteur

Découvrez la liste des cursus pour devenir acteur

Au pair

Si vous souhaitez habiter temporairement dans un pays étranger pour apprendre ou perfectionner une langue, ce métier est fait pour vous. Un au pair vit dans une famille d’accueil, et en échange de repas, logement, blanchiment et une rémunération il s’occupera des enfants de la famille durant la journée et quelques soirées, et devra parfois faire quelques tâches ménagères.

C’est une expérience très enrichissante : vous apprendrez une langue tout en étant confronté à un nouvel environnement et à une culture différente. De plus, devoir s’occuper d’enfants vous permettra de vous responsabiliser. 

Il faut prendre en compte que ce n’est pas une activité qui rapporte beaucoup, c’est un job de court terme (la durée est rarement supérieure à un an) généralement effectué par des étudiants après l’obtention du baccalauréat, en année de césure, ou après leurs études supérieures. Dans certains pays il est possible de prolonger la durée de son séjour. Les accords et conditions pour les au pairs varient selon les pays, il est conseillé de se renseigner au préalable auprès de l’ambassade de celui-ci. 

Aucun niveau d’études n’est requis pour effectuer ce métier. Il est néanmoins préférable d’avoir au minimum des bases dans la langue du pays d’accueil et de l’expérience dans le domaine de la garde des enfants (babysitting, missions associatives, etc.). C’est un plus si vous avez suivi une formation en petite enfance.

Vous souhaitez devenir au pair ?

Découvrez les formations petite enfance

Technicien du son

Si vous êtes passionné par la musique et le son en général, ce métier est fait pour vous. Le technicien du son doit s’occuper de la sonorisation de différents lieux comme : un théâtre, une salle de spectacle ou de concert, une salle de cinéma, un plateau de télévision. Il partira donc en tournée avec des acteurs et des musiciens, ce métier d’ingénieur peut l’emmener aux quatre coins du monde ! 

Pour s’occuper de la sonorisation, le technicien devra gérer le transport du matériel qu’il devra ensuite installer et brancher. Par la suite, durant la représentation il va être en charge de tous les réglages et ajustements pour que le son soit le meilleur possible. Une fois celle-ci terminée, il démonte tout le matériel dont il doit faire la maintenance au quotidien. 

Le salaire minimum moyen d’un technicien du son débutant est d’environ 1750 € brut par mois

Pour accéder à ce poste, il existe plusieurs formations comme :

Vous aimeriez devenir ingénieur du son ?

Découvrez les formations pour devenir technicien du son

Hôtesse de l’air/Steward

Aussi connus sous le nom de Personnels Navigants Commerciaux (PNC), les hôtesses/steward sont en charge de la sécurité des passagers et du respect des règles durant l’embarquement et le vol d’un avion. Employés par des compagnies aériennes, ils sont sous la direction et la responsabilité du commandant de bord. 

Leur mission commence avant le vol, lors d’un briefing où ils rencontreront le reste de l’équipage qui se compose souvent de personnes de nationalités différentes. Durant cette réunion on distribue les rôles (avant ou arrière de l’avion, alimentation, etc.). Avant le décollage, ils devront vérifier que les équipements de sécurité fonctionnent correctement, que le stock des produits de restauration est respecté et que la cabine est préparée (nettoyage, récupération des objets oubliés, etc.).

En travaillant en tant qu’hôtesse/steward, vous visiterez un grand nombre de pays. Il faut néanmoins prendre en compte que c’est un métier très fatigant et les rythmes sont totalement décalés de la grande majorité des métiers. 

La rémunération des PNC débutants est d’environ 2 000 € brut par mois

Il existe plusieurs cursus en école de tourisme permettant de préparer les étudiants au métier d’hôtesse de l’air. Il est indispensable de suivre une formation avant d’exercer ce métier : le CCA (Cabin Crew Attestation), c’est un certificat qui permet d’exercer dans toutes les compagnies aériennes. Il faut aussi parler couramment anglais (c’est un plus si vous parlez d’autres langues) et donc passer le TOEIC.

Trouvez la formation steward/hôtesse de l’air qui vous correspond

Découvrez les formations hôtesse de l’air

Guide touristique

Les professionnels du tourisme voyagent beaucoup. Ces travailleurs saisonniers sont employés par des agences de voyage, des offices de tourisme ou des tour-opérateurs. Ce métier ne peut que s’effectuer quelques mois par an, lorsqu’il y a des touristes. La mission est de faire visiter à ses clients des lieux célèbres comme une ville, un château, un monument, etc. 

Pour pouvoir montrer le plus d’éléments remarquables possible à ses clients, le guide va organiser des circuits touristiques qu’il va apprendre par cœur. Il doit être en mesure de parler de tous les aspects différents de la visite : du trajet, du patrimoine culturel, d’un événement ou encore d’une anecdote. Il doit être très renseigné et connaître le parcours comme le fond de sa poche. Son travail consiste avant tout à faire des recherches pour être le plus informé possible face aux touristes. 

Les visites peuvent se faire dans sa langue maternelle ou dans une langue étrangère, il doit en maîtriser au moins deux. Il sera donc appelé « guide interprète ». Bien souvent, il sera amené à voyager et accompagner des groupes, dans ce cas il sera « guide accompagnateur ».

Pour effectuer ce métier, il existe plusieurs formations tourisme :

Le BTS animation et gestion touristique locale permet d’obtenir la carte de guide touristique régional. Il est également possible de préparer le Diplôme de guide-interprète national (DGIN) en un an après avoir validé un BTS, on retrouve ce diplôme dans plusieurs universités en France.

Le salaire moyen d’un guide touristique débutant est de 1 500 € brut mensuels.

Vous aimeriez travailler dans le secteur du tourisme ?

Découvrez la liste des formations pour devenir guide touristique

Gérant d’hôtel

Le métier du gérant d’hôtel est de s’assurer de la réussite d’un hôtel. Il est en charge de nombreux aspects d’un établissement comme la gestion et la coordination d’une équipe très diversifiée (hygiène, accueil, restauration, administration, etc.) et est le garant de la bonne tenue d’un établissement. En tant que représentant de l’image de l’hôtel, il doit faire preuve de polyvalence, diplomatie, rigueur et exigence

C’est un métier où il est assez simple de voyager, car les règles pour diriger un hôtel sont quasiment les mêmes partout, ainsi vous pourrez chercher un emploi dans presque n’importe quel pays.

Pour occuper ce poste à responsabilités, vous aurez deux options :

  • commencer à un poste moins qualifié et évoluer avec les années
  • suivre une formation de longue durée en management dans une école hôtelière

L’idéal pour accéder à ce métier, est de suivre une formation adaptée au management hôtelier de haut niveau comme : des masters, mastères spécialisés ou MBA (bac+5) spécialisés dans le domaine de la gestion d’établissement.

La rémunération d’un gérant d’hôtel est extrêmement variable selon la taille et la notoriété de l’hôtel, le salaire minimum moyen du directeur d’hôtel est d’environ 2 500 € brut par mois, mais celui-ci peut tripler voire quadrupler en fonction du poste et de l’hôtel en question.

Vous souhaitez travailler dans l’hôtellerie ?

Découvrez les cursus pour devenir directeur d’hôtel

Documentariste

Ce cinéaste spécialisé dans la réalisation de documentaires est un véritable chef de projet. Il supervise et organise la réalisation et toutes les étapes de production : écriture du projet, maîtrise des techniques de mise en scène, prise de vue, éclairage, tournage, montage, choix des techniciens, établissement de budget (et le gérer), et organisation du plan de travail.

Le réalisateur peut travailler dans des secteurs variés : le cinéma, la publicité, l’information (presse), événementiel, une chaîne de télévision, une société de production, ou travailler à son compte. Pour superviser le tournage et capturer les plus belles images possibles, un documentariste va souvent voyager aux quatre coins du monde.

Le métier de documentariste est très similaire à celui de réalisateur, voici les formations pour y accéder : 

Trouvez la formation pour devenir réalisateur qui vous correspond

Découvrez les formations pour devenir documentariste

Amélie Suret

Partager