Focus : Dix métiers de la communication

Le secteur de la communication est en pleine évolution. Pour répondre aux exigences du marchés, de nombreuses formations ont vu le jour permettant d’accéder à des postes très différents. Directeur de la communication, attaché de presse, community manager,

Liste des métiers de la communication

Le secteur de la communication est en perpétuelle évolution. Il attire aujourd’hui toujours plus de jeunes diplômés qui pourront faire leurs gammes dans différentes branches : communication, relations presse, publicités, médias, événementiel… Des métiers qui ne cessent d’évoluer donc, notamment grâce au développement des nouvelles technologies. Découvrez vers quelles fonctions vous pourrez vous tourner après des études de communication (BTS, Bachelor, Master…). 

Directeur de la communication, attaché de presse, chargé d’événementiel, chef publicité… Il existe de nombreux métiers dans le secteur de la communication, il serait donc difficile d’en établir une liste exhaustive ! Si les différents acteurs ont bel et bien des missions différentes, ils conservent néanmoins un objectif commun : construire l’image d’une entreprise. Tour d’horizon des métiers de la com ! 

1. Directeur de la communication

Si aujourd’hui toutes les entreprises misent sur une stratégie de communication afin de se différencier de la concurrence, il est important que celle soit bien définie afin d’optimiser toutes les retombées. Le directeur de la communication est donc en charge de coordonner toutes les actions de com réalisées par une même entreprise, souvent élaborée par les chargés de communication. C’est lui qui définit la ligne de conduite à adopter, qui détermine l’image de l’entreprise à mettre en avant et qui valide tous les projets. Il coordonne ainsi tout le service communication qui se compose pour les grandes entreprises de plusieurs chargés de com, attachés de presse, journaliste institutionnel… Le « dircom » a donc une place centrale et stratégique dans l’entreprise et travaille en étroite collaboration avec la direction.

2. Chargé de communication interne/externe

Le chargé de communication comme son nom l’indique s’occupe de la communication d’une entreprise ou d’une agence. En interne, il est responsable de l’information auprès des salariés. Il travaille sur la compréhension et l’adhésion de tous aux différents projets et à l’image de marque de l’entreprise. Il met ainsi en place différents outils comme le journal interne, l’intranet, les réunions… Son objectif est simple : faire en sorte que l’information circule dans l’entreprise. Son rôle est donc indispensable, notamment dans les grandes sociétés. 

À l’inverse, le chargé de communication externe est responsable de la communication de l’entreprise vers le monde extérieur. Il est donc en relation avec les partenaires, les clients et les investisseurs. Il conçoit ainsi différents supports de communication visant à mettre en avant l’image de son entreprise, à travers des événements, des conférences, des stands, des brochures d’information, des goodies à l’effigie de la marque… Il gère ainsi la stratégie de communication en réalisant des plans de com adéquats. Il peut également être en charge de la mise à jour du site internet.

3. Community manager

Si jusqu’alors le chargé de communication pouvait s’occuper de la communication via les différents réseaux sociaux, de plus en plus le métier de community manager est devenu un poste à temps complet. Expert de la communauté web, il réalise une veille sur les différents réseaux sociaux. Son but : rassembler un maximum d’internautes autour d’un intérêt commun tout en augmentant la notoriété de l’organisation sur les « social media ». Il anime donc les différentes pages de l’entreprise. Accroitre la notoriété, acquérir de nouveaux clients et les fidéliser sont ses principales missions. 

4. Média planneur

Responsable de la stratégie de diffusion de la publicité dans les différents médias, il élabore ce que l’on appelle un « plan média ». Le plan média est indispensable avant de lancer une campagne de publicité, car il permet d’effectuer une étude et de sélectionner les différents supports de diffusion, les horaires, la fréquence et la durée des passages. Il s’impose donc comme un fin connaisseur de la vie des médias. Il sait également quel public toucher par une campagne, en fonction du média choisi. Il exerce généralement dans une agence Web ou directement chez l’annonceur. 

5. Chef de projet événementiel

Congrès, soirées, rencontres sportives, salons professionnels, séminaires, le chargé ou chef de projet événementiel organise de nombreux événements de A à Z. Il conçoit l’événement, suit le budget, pilote tout l’aspect logistique et coordonne les différentes étapes, des prémices du projet à sa réalisation. Il a donc un rôle primordial dans la réussite d’un événement et fait le relais entre le client pour lequel il travaille et les équipes sur le terrain. C’est un métier qui requiert beaucoup d’originalité, de créativité, mais également un grand sens de l’organisation et de bonnes qualités relationnelles. Il doit savoir anticiper les différents obstacles afin d’être très réactif. 

6. Attaché de presse

La principale mission de l’attaché de presse est de gérer les relations avec les journalistes. Son objectif est de faire parler au maximum d’une entreprise, d’une organisation, d’une marque, d’un produit grâce notamment à l’envoi de communiqués et de dossiers de presse. Il est donc nécessaire d’entretenir de très bonnes relations avec les journalistes, tous médias confondus. Il doit par ailleurs maîtriser à la perfection tous les rouages de son entreprise afin de sélectionner au mieux les informations à transmettre. Lors d’événements, il peut être amené à animer des conférences de presse. Enfin, il exerce également une activité de veille concernant les différentes parutions dans la presse écrite et audiovisuelle, lui permettant ainsi de mesurer ses actions en terme de retombées médiatiques. Comme pour tout communicant, l’attaché de presse est un pro du relationnel.  

7. Chargé des relations publiques

Promouvoir l’image de la marque de l’entreprise auprès des différents interlocuteurs extérieurs est la principale mission du chargé des relations publiques. Il identifie et analyse le message qu’il doit faire passer tout en restant en accord avec la stratégie de communication. Il est également en charge des différents partenariats et développe ainsi de nombreuses actions de sponsoring et campagne de promotion. Son activité se rapproche donc de celle de l’attaché de presse. 

8. Concepteur-rédacteur

Le concepteur-rédacteur travaille en lien direct avec le directeur artistique, supervisé par le directeur de création. Il est le spécialiste du texte. C’est lui qui travaille par exemple sur les différents slogans d’une campagne de communication, les signatures de l’entreprise ou encore les messages publicitaires. Sa mission est de résumer la stratégie établie par le chef de la publicité à travers un message qui s’adaptera parfaitement à la cible et au support : papier, presse, radio, télévision…

9. Chef de publicité

Le chef de la publicité peut travailler chez un annonceur, en agence ou dans une régie publicitaire. Il s’impose comme un intermédiaire entre l’annonceur et les créatifs. Il recueille les besoins, élabore une stratégie de campagne, rédige le brief, négocie les budgets. Une fois les équipes créatives briefées par le chef pub, il coordonne l’avancée des travaux et présente les différentes propositions aux clients en argumentant les choix effectués. En régie publicitaire, il peut être amené à vendre aux annonceurs les espaces pub : panneaux, spots TV… Il doit donc également avoir un profil commercial.

10. Journaliste d’entreprise 

Collecter l’information, créer ou valoriser l’image d’une entreprise, le journaliste d’entreprise doit apprendre à jongler entre journalisme et communication. Dans la plupart des cas, il participe activement à l’élaboration des différentes publications de l’entreprise, ouvrages voire même le journal interne en relation avec le chargé de communication interne. En bon journaliste, il alterne donc entre reportages, interviews et articles, souvent tournés sur l’entreprise en mettant l’accent sur le discours officiel. Néanmoins, il n’est pas directement reconnu comme journaliste par la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels, notamment en raison de la forte proximité de son activité avec le milieu de la communication.

Consultez la liste des diplômes dans la communication

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Retour en haut de page