À la recherche de l'Ecole de l'Internet qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Ecole de l'Internet

en fonction :

Ecole Web : Formez vous aux métiers de l'internet

Les écoles de l’internet : un enseignement reconnu ?

Aucune entreprise ne viendra le contredire, recruter des talents spécialistes du web est devenu extrêmement complexe. Les écoles du web cherchent à répondre à ce besoin en parvenant à former des spécialistes sur les différents métiers de l’internet.

Les cours dispensés concernent principalement :

  1. La communication et le marketing sur internet : Achats d’espaces publicitaires – Acquisition de trafic – Veille Stratégique – Community Manager – Consultant SEO – Consultant SEA - Webmarketer
  2. La production et la gestion de contenu : Production vidéos web – Gestion de bases de données
  3. La création numérique : Maîtrise de Photoshop – Design Mobile – Ergonomie web et User Experience - Webdesigner
  4. La gestion de projet web : Chef de projet web – Architecte Web
  5. La programmation et le développement : Développeur Web – Développeur Mobile – Développeur  Flash

Le programme varie en fonction des écoles du web. Voici quelques cours que vous pourrez suivre au sein de ces écoles :

  • Stratégie digitale et nouvelles technologies
  • Intégration web
  • Ingénierie informatique
  • Culture web
  • Management de projet
  • Communication web et référencement

La question qu’il convient donc se poser avant de faire son choix d’école serait donc « Est-il indispensable de faire une école de l’internet pour accéder aux métiers du web ? » 

A priori, la réponse semble être non. Non car beaucoup de professionnels qui sont aujourd’hui des pointures de l’internet ont bénéficié d’un enseignement dans des écoles de commerce, des écoles d’ingénieurs ou encore à l’université. Il est cependant certain que ces personnes ont su acquérir d’elles mêmes les compétences requises.

Toutefois, le choix de faire ses études dans une école de l’internet prend tout son sens dès lors que l’on est déterminé à vouloir orienter l’ensemble de sa carrière professionnelle vers les métiers de l’internet ou bien de créer une start-up.

En effet, si l’internet n’est qu’une simple passion et que l’on se sent capable et suffisamment motivé pour se former seul, peut-être faut-il alors réfléchir à intégrer une école plus généraliste.

Les écoles de l’internet : la clef pour créer une start-up ?

Les écoles de l'internet

La création d’une start-up ne nait pas simplement d’une « bonne idée » et d’un peu de maitrise du développement web. On peut devenir entrepreneur sans formation, mais il est certainement plus simple (et plus sûr) de le devenir lorsqu’on a pu bénéficier d’un enseignement spécifique et de conseils adaptés à la création d’entreprises.

Les écoles de l’internet vous permettront ainsi d’apprendre à distinguer un modèle économique viable et de créer un business plan adapté à votre idée.

La gestion d’équipes et de projets étant un critère de réussite de toute entreprise, vous serez formés à la gestion optimale d’une équipe et de projets à échéances plus ou moins brèves.

Vous apprendrez aussi à bien valoriser une idée innovante et à l’adapter de telle sorte qu’elle soit viable sur un marché mature et qu’elle intéresse des groupes. Des professionnels vous présenteront  les différentes phases de développement d’une start-up et les différents groupes d’investisseurs (Business- Angels, Capital Risqueurs et les Industriels)

Carte des écoles de l'internet 

Les écoles de l'internet sont présentes partout en France. Voici la localisation de certaines d'entre elles. 

Comment choisir son école de l’internet ?

Les écoles de l’internet offrent des formats de scolarités différents. Certaines proposent des programmes Bachelor ecommerce (en 3 ans) tandis que d’autres ont choisi des programmes Master ebusiness (en 5 ans).

Alors que Sup’Internet, l’EEMI et #Supdeweb ont opté pour des programmes en 3 ans, l’HETIC et l’IIM ont opté pour des programmes plus techniques, en 5 ans. Un Bachelor peut malgré tout être délivré au bout de 3 ans pour ces deux dernières.

Notons que l’avantage d’un programme en trois ans est qu’il permet d’entrer rapidement sur le marché de l’emploi ou bien d’être complété par un master à l’université ou dans une école plus généraliste. Le savoir-faire technique acquis lors de ces trois ans sera un avantage si vous souhaitez poursuivre votre cursus en Master. 

A – La notoriété de l’école

Avant de valider son processus d’inscription, il convient donc de s’assurer de la notoriété de l’école, le rattachement à un grand groupe peut être un gage de qualité (Sup’Internet, l’HETIC et IIM appartiennent respectivement au Groupe IONIS, au Groupe Studialis et au Pôle Leonard de Vinci). La plus récente #Supdeweb appartient elle à MediaSchool (IEJ, ECS, TV Web School).

Aussi l’historique des écoles permet de s’assurer que le diplôme délivré par l’école est bien reconnu au sein des entreprises. Ainsi, plusieurs promotions d’élèves de l’HETIC ou de l’IIM ont déjà été diplômées, ce qui n’est pas encore le cas pour les autres. Pourquoi donc ne pas demander directement à des recruteurs si ils connaissent ces établissements, afin de pouvoir valider son choix d’orientation ?

B – Les fondateurs de l’école et les intervenants

Parmi les écoles de l’internet, plusieurs d’entre elles bénéficient de fondateurs ou d’intervenants de renom. Ce précieux avantage permet aux étudiants de recevoir des conseils de qualités et surtout des réponses de la part de professionnels qui vivent au quotidien les problématiques de l’internet.

L’EEMI a ainsi été co-fondé par Marc Simoncini (Fondateur de Meetic et de Sensee), Jacques-Antoine Granjon (Fondateur de Vente-privée.com) et Xavier Niel (Fondateur de Free).

La plus récente #Supdeweb met en avant des partenariats avec Google, Lagardère, Canal +, SNCF, SFR et d’autres acteurs web susceptibles d’apporter un enseignement de qualité à ses étudiants.

Pour choisir votre école de l'internet, n'hésitez pas à rentrer dans le formulaire d'orientation de Diplomeo.com et à vous mettre en relation avec les responsables des cursus. Les établissements reviendront vers vous et vous apporteront toutes les réponses à vos questions. 

Comment intégrer une école du web à distance, sans bac ou sans diplôme ?

De nombreuses écoles du web souhaitent permettre à tous les étudiants d’acquérir des connaissances et des compétences liées au monde de l’internet. Puisque chaque étudiant est différent, les écoles tendent à s’adapter au maximum à leur situation. Ainsi, il est possible de suivre les enseignements d’une école du web à distance lorsque l’on ne peut pas assurer une présence régulière dans un établissement. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est également envisageable d’intégrer une école du web sans le bac et sans diplôme.

A — Intégrer une école du web à distance

De nombreux individus peuvent souhaiter suivre un cursus en web sans forcément être présents dans tous les cours dispensés par l’école. Les formations à distance permettent aux étudiants de suivre un cursus qui s’adapte à leur emploi du temps

Pour intégrer une formation en web à distance dans une école, vous pouvez être étudiant dans une autre formation et souhaiter approfondir vos savoir-faire en internet. Ce choix peut cependant s’avérer risqué car les écoles demandent à ce que les étudiants rendent des travaux et soient présents aux examens. Cependant, les cours sont, la plupart du temps, envoyés par mail et les classes sont organisées le week-end permettre au plus grand nombre d’y être présent. Si vous êtes étudiant détenteur d’un emploi, vous trouverez sans doute dans les cursus à distance en web, un bon moyen de régler votre emploi du temps. Professionnels, demandeurs d’emploi ou en reconversion, les formations du web peuvent être une bonne solution pour acquérir un niveau professionnel en web tout en assurant une fonction ou une recherche d’emploi parallèlement.

B – Intégrer une école du web sans bac ou sans diplôme 

Le diplôme, même le bac n’est pas une condition sine qua non pour intégrer une école de l’internet. Des établissements ouvrent en effet leurs portes aux personnes qui ne sont pas en possession d’un diplôme. Ces écoles accessibles sans le bac et sans diplôme sont majoritairement jeunes et s’adressent à des jeunes motivés à s’investir pleinement dans une formation en web. Parmi elles, on peut citer l’école fondée par Xavier Niel, 42, (également créateur de l’EEMI), gratuite, accessible sans bac et sans diplôme aux jeunes entre 18 et 30 ans.

Vidéos : Ecoles des métiers d'internet

Les nouvelles écoles Internet après bac

On ne compte plus les nouvelles formations web proposées aux bacheliers. Au moins 7 écoles du web ont été créées au cours des trois dernières années, sans compter les formations Internet spécifiques mises en place par certaines écoles de management ou de design.

Difficile d’établir un classement ou de dégager des tendances à ce stade mais il est bon d’avoir en tête les atouts avancés par chacune de ces écoles et de connaître la liste des formations pour pouvoir choisir en connaissance de cause.

Diplomeo présente ci-dessous les principales caractéristiques des nouvelles écoles du web.

Digital Campus – Ecole des Métiers du Web

Digital Campus

Année de création : 2012
Lieu : Bordeaux / Aix-en-Provence / Rennes
Groupe : Studialis
Durée des études : 3 ans (tronc commun de deux ans et spécialisation en troisième année : développement, webdesign et webmarketing)
Coût des études : 6200 euros par an
Métiers visés : Digital Campus forme les étudiants à l’ensemble des métiers du web, parmi lesquels les métiers de développeur et webmaster, les métiers de directeur artistique, de traffic manager et de responsable marketing.
Diplôme reconnu par l’Etat : Titre certifié de Niveau II inscrit au RNCP
Atouts majeurs : Digital Campus est une des rares écoles du web implantée en province et peut s’appuyer sur le réseau du groupe Studialis.

Obtenez plus d'information sur Digital Campus - Ecole des Métiers du Web

EEMI : Ecole Européenne des Métiers de l’Internet

EEMI

Année de création : 2011
Lieu : Paris
Groupe : Ecole indépendante
Durée des études : 3 ans
Diplôme reconnu par l’Etat : non
Coût des études : 6500 euros par an. . L’école a noué des partenariats avec des banques pour aider au financement des études et une dizaine d’élèves ont bénéficié de bourses.
Métiers visés : L’EEMI forme en trois ans aux métiers du web : gestion de projet, web design et graphisme, webmarketing, développement, communication et suivi web.
Atouts majeurs : L’EEMI présente deux atouts majeurs :

  • La notoriété de ses fondateurs (Jacques-Antoine Granjon, fondateur de Ventes-privées, Xavier Niel, fondateur de Free et Marc Simoncini, fondateur de Meetic) qui donne d’emblée une légitimité à l’établissement pour former les entrepreneurs de demain et les spécialistes du web et qui peut favoriser la première embauche au sein d’une société liée à l’un des fondateurs.
  • Le lieu d’enseignement : les locaux de l’EEMI se situent dans le Palais-Brongniart à Paris, place de la Bourse, dans un quartier de la capitale qui accueille de nombreuses startups et sociétés Internet.

ECITV : Ecole d’Internet et de Télévision

ECITV

Année de création : 2012
Lieu : Paris
Groupe : Réseau GES (Réseau des Grandes Ecoles Spécialisées : PPA, EIML, IPE, ESGI, ICAN)
Durée des études : 3 à 5 ans. L’ECITV propose des programmes bachelors (bac + 3) et des mastères (bac + 3 à bac + 5)
Coût des études : 6000 euros par an
Diplôme reconnu par l’Etat : oui. L’ECITV, s’appuyant sur l’histoire du réseau GES, délivre des diplômes certifiés par l’Etat niveau 2 à Bac+3 et de niveau 1 à Bac+5
Métiers visés : L’ECITV forme les étudiants aux métiers du web et de l’audiovisuel, en particulier : consultant e-business, chef de projet web, intégrateur web, community manager, trafic manager, développeur web, journaliste reporter d’images, producteur délégué ou producteur exécutif, directeur de production, responsable de la programmation, directeur des achats, régisseur général
Atouts majeurs : L’ECITV présente deux atouts majeurs :

  • Le réseau GES auquel l’école appartient qui permet en particulier de bénéficier du réseau de 3000 anciens élèves et de 2500 entreprises partenaires
  • Le lieu : dans le 12ème arrondissement de Paris.

ESCEN : Ecole Supérieure de Commerce et d’Economie Numérique

ESCEN

Année de création : 2010
Lieu : Bordeaux / Paris
Groupe : Ecole indépendante
Durée des études : 3 à 5 ans. L’ESCEN propose des bachelors (bac+3) un master web business (bac+5) et des masters spécialisés (bac+4 / bac+5)
Diplôme reconnu par l’Etat : non
Coût des études : 6500 à 8500 euros par an. L’école a noué des partenariats avec des banques qui proposent des prêts étudiants.
Métiers visés : L’ESCEN forme aux métiers de l’économie numérique dans les secteurs suivants : métiers du commerce et du marketing, métiers de la communication, métiers du conseil et de la gestion de projet et l’entreprenariat.
Atouts majeurs : L’ESCEN met en avant ses liens avec des universités à l’étranger, en particulier en Californie et les possibilités d’alternance.

Obtenez plus d'information sur l'ESCEN : Ecole Supérieure de Commerce et d'Economie Numérique

Supdeweb

Supdeweb

Année de création : 2012
Lieu : Paris
Groupe : Mediaschool (ECS, IEJ)
Durée des études : 3 à 5 ans. SupdeWeb propose trois bachelors (bachelor développement des interfaces digitales, bachelor création de contenus / community management, bachelor e-marketing / e-commerce), et trois mastères (mastère 1 et mastère 2 : mastère startup digitale, mastère e-commerce et mastère communication digitale)
Diplôme reconnu par l’Etat : Les diplômes mastères sont des titres certifiés par l’Etat niveau 1
Coût des études : 6200 euros par an
Métiers visés : Supdeweb forme aux métiers techniques du web (développement), aux métiers créatifs (création de contenu, community management) et aux métiers du commerce (e-marketing, e-commerce)
Atouts majeurs : L’Ecole peut s’appuyer sur les partenariats du groupe Mediaschool.

SUP’Internet – L’Ecole Supérieure des Métiers de l’Internet

Sup Internet

Année de création : 2011
Lieu : Kremlin Bicêtre
Groupe : Groupe Ionis (EPITA, EPITECH, e-artsup, IEG, ISG et autres établissements)
Durée des études : 3 ans. SUP’Internet dispense trois bachelors : bachelor Business et Marketing Internet, bachelor Développement et Technologies du Web et bachelor Création et Design du Web.
Diplôme reconnu par l’Etat : non
Coût des études : 6500 euros par an
Métiers visés : métiers du business et marketing web (trafic manager, community manager, responsable CRM, chefs de produits web et autres métiers), métiers techniques (développeurs, intégrateurs, administrateurs systèmes et réseaux web, spécialistes en qualité et tests logiciels et autres métiers), métiers de la création et du design (illustrateurs, ergonomes, designers web, journalistes en ligne et autres métiers)
Atouts majeurs : SUP’Internet peut s’appuyer sur l’expérience pédagogique du groupe IONIS, créé en 1980 et leader de l’enseignement supérieur privée en France, et sur son campus numérique de Paris Sud qui rassemble 6000 étudiants.

Web School Factory

Web School Factory

Année de création : 2012
Lieu : Paris
Groupe : Studialis (réseau de 23 écoles)
Durée des études : 5 ans
Coût des études : 7300 euros par an
Diplôme reconnu par l’Etat : Titre de niveau 1
Métiers visés : La Web School Factory forme des experts en design, management et technologies du web.
Atouts majeurs : La Web School Factory peut s’appuyer sur la force du réseau Studialis et une approche pédagogique un peu différente de celle des autres écoles de l’Internet, très centrée sur l’étudiant et son projet.

Obtenez plus d'information sur la Web School Factory

Que faire après une école du web ?

Quel projet professionnel, quels métiers après une école du web ? Voici différentes professions auxquelles peuvent mener ces métiers :

  • Chef de projet multimédia
  • Rédacteur web
  • Développeur web
  • Community manager
  • Chargé de marketing digital
  • Graphiste web
  • Web designer
  • Chargé de production vidéo
  • Designer web mobile
  • Directeur artistique web
  • Consultant SMO
  • Chef de projet e-CRM
  • Acheteur d'espaces publicitaires web

Consultez la liste des 327 formations en Ecole de l'Internet en France

Actualités Ecole Web : Formez vous aux métiers de l'internet

informaticien devant des lignes de code
Que faire après un DUT informatique  ? Si vous venez de suivre deux années de formation autour de l’informatique, et allez obtenir votre DUT, vous allez forcément vous demander ce que vous pouvez faire ensuite. Diplomeo vous répond  et vous guide !
main sur une tablette
Top 10 des métiers qui recrutent dans le secteur de l'informatique ! Vous recherchez un métier dans le secteur de l'informatique ? Programmation, acquisition de trafic, webdesign, découvrez le top 10 des métiers d'avenir dans le domaine !
Voeux refusés sur APB : quelles solutions ? La première phase de réponses APB a eu lieu et vos vœux ont été refusés ? Pas de panique, Diplomeo vous propose 7 solutions pour vous en sortir.
APB 2017 : les dates et le calendrier d'Admission Post Bac Admission Post Bac (APB) : découvrez toutes les dates et les différentes étapes de la procédure APB 2017. Calendrier, inscription, vœux, candidatures : toutes les informations sur le portail.
Pierre Dubuc et Mathieu Nebra
Le premier bachelor entièrement en ligne est né  ! Le site spécialisé dans les MOOCs et les formations en ligne Openclassrooms vient de lancer son premier bachelor totalement en ligne. Une formation complète, moins chère et flexible : que du bon  !

Ecoles de l'internet : les types de scolarités

Consultez la liste des 327 formations en Ecole de l'Internet en France

Orientation
Trouvez les formations qui correspondent à votre profil
Information et Comparaison
Consultez les fiches des formations et celles des établissements
Mise en relation
Discutez avec les responsables des formations qui vous intéressent pour choisir la bonne école
Besoin de plus d’informations sur cette formation ?

Diplomeo c’est aussi une équipe de 10 conseillers pour répondre à vos questions *

Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières