Les métiers de l'e-sport et du pro-gaming

Lecture

Vous êtes passionné par les jeux vidéo, et plus particulièrement par l'e-sport ? Aujourd’hui, le domaine du pro-gaming a fait émerger de nombreux métiers. Du joueur professionnel au commentateur eSport, en passant par le régisseur ou le community manager, découvrez les métiers émergents dans le secteur de l’esport !

Jeune homme barbu joue à League of Legends

Vous voulez en savoir plus sur les métiers accessibles dans le domaine e-sportif et vidéoludique ? Diplomeo vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur ce monde en pleine émergence ! 

Qu'est-ce que l'esport ?

L'eSport, aussi parfois appelé sport électronique ou même pro-gaming, désigne l'ensemble des compétitions professionnelles dans le domaine tout particulier du jeu vidéo.

Counter Strike, League of Legends, Street Fighter, Hearthstone, Starcraft 2, Fifa, Dota 2, Super Smash Bros, Trackmania, Rocket League… Qu'il s'agisse de FPS, de MOBA, de jeux de combat ou de stratégie, en 1V1 ou en équipe, chaque jeu dispose de ses propres caractéristiques et fait appel à différentes compétences de la part du joueur, tout comme c'est le cas pour chaque sport professionnel classique (basket, football, tennis…).

Vous préférez les professions 
de la conception vidéoludique ?

Découvrez les métiers qui recrutent
dans le secteur du jeu vidéo
 !

Si le jeu vidéo a longtemps pâti d'une mauvaise réputation auprès du grand public, l'eSport a pourtant su s'imposer aux États-Unis et plus récemment en France en attirant plusieurs centaines de milliers de spectateurs et en pesant près de 29 millions de dollars en 2018 dans l’Hexagone (Source PayPal). Il y a peu, la question de l'entrée du sport électronique aux Jeux Olympiques a même été très sérieusement évoquée.

Le pro-gaming est ainsi un secteur qui propose et proposera de plus en plus d'emplois dans les années à venir, d’autant plus qu’il attire particulièrement les générations les plus jeunes. En effet, l’enquête Parole aux Jeunes de Diplomeo a révélé que 21% des jeunes de 16 à 25 ans suivent des compétitions de e-sport sur internet ou à la télévision. Il est indubitable que certains de ces spectateurs rêveront un jour -ou rêvent déjà aujourd’hui - de se faire une place dans ce secteur.

Quels sont les métiers de l'esport ?

Plusieurs métiers se sont développés dans le secteur du pro-gaming. Voici les principales professions qui y émergent aujourd’hui.

Pro-gamer

Au coeur des compétitions e-sport, le métier de joueur professionnel eSport consiste à participer à des compétitions de jeux vidéo nationales et internationales. Si pour certains qui méconnaissent la profession, il ne s’agit que de s’amuser devant des jeux vidéo pendant l’essentiel de son temps, le pro-gaming est pourtant une activité qui demande beaucoup d’énergie, de concentration et de détermination.

De fait, tout comme les sportifs professionnels, s’ils ne bataillent pas sur une scène e-sport, les pro-gamers passent l’essentiel de leur temps à s’entraîner et à se préparer à leurs prochains matchs. Esprit stratégique, vivacité, anticipation, mémorisation… Chaque jeu vidéo nécessite de mobiliser des compétences différentes. C’est pourquoi, la plupart du temps, le joueur eSport se spécialise sur un jeu en particulier, et se fait souvent connaître par sa manière spécifique de jouer: stratégie de jeu offensive ou défensive, personnage particulièrement maîtrisé (aussi appelé “main”), etc. En effet, le pro-gamer doit non seulement avoir une connaissance irréprochable du jeu vidéo, mais aussi y accumuler des heures d’expérience en jouant.

En équipe comme sur League of Legends, Overwatch ou Counter Strike, s’ajoute la difficulté d’apprendre à jouer ensemble et de maintenir un esprit d’équipe. Les teams e-sport doivent effectivement trouver un équilibre pour se compléter au mieux durant les matchs afin de décrocher la victoire ensemble.

Lorsque le joueur e-sport prend sa retraite (généralement assez tôt, tout comme les sportifs pros), il arrive qu’il puisse se reconvertir dans un autre métier du pro-gaming, tel que le coaching e-sport.

Coach e-sport

Autre acteur très visible des métiers du pro-gaming, le coach esport accompagne le joueur et sa team au quotidien pour l’aider à atteindre ses objectifs et à déployer son potentiel.

Comment se déroule le quotidien du coach d'une team esport ? Tel un manager,  il planifie des programmes d’entraînement pour les joueurs pros,  optimise leurs performances individuelles et de groupe et identifie les facteurs clés de réussite.

Également garant du bon déroulement humain et psychologique au sein de l’équipe, le coach eSport doit assurer au mieux la gestion du stress des pro-gamers, les potentiels conflits pouvant avoir lieu au sein de l’équipe, mais aussi préserver la bonne relation entre les pro-gamers, les entraîneurs et la structure.

Chef de projet événementiel e-sport

Tout comme le chef de projet événementiel sportif, le chef de projet e-sport a pour mission d’organiser les manifestations autour de l’e-sport, notamment les tournois compétitifs, les cérémonies, les salons, etc.

En charge de la logistique, du budget, de la communication, de la liste des invités et personnalités, mais aussi de la répartition des rôles de chaque équipe qui intervient dans l’organisation de l’événement, le chef de projet eSport prend ainsi en charge la conception du projet et le cahier des charges. Il doit également assurer le suivi auprès de clients potentiels, ainsi que la rentabilité de l’événement.

Vous voulez vous former
aux métiers de l'eSport ?

Gaming Campus propose
de nombreuses formations
dans le milieu du progaming:
 management, esportainment
et bien plus encore…

Commentateur e-sport

Comme son nom l’indique, l'animateur e-sport commente les matchs entre joueurs professionnels et semi-professionnel qui sont retransmis sur internet, sur des plateformes vidéo et de streaming comme Twitch, Youtube ou encore Daylimotion.

Mais comment devenir commentateur esport ? Tout comme les joueurs professionnels, les animateurs esport sont généralement passionnés de jeu vidéo, plus encore par un jeu vidéo particulier. Certains d’entre eux peuvent même être d’anciens pro-gamers qui se sont reconvertis. Il n’existe donc pas de parcours type pour accéder à cette profession, mais certaines formations dédiées à l’e-sport peuvent aider. Dans tous les cas, il semble évident que pour devenir commentateur e-sport, il est nécessaire d’avoir une très bonne connaissance du jeu vidéo concerné.

Chips et Noi pour LOL, Pomf et Thud pour Starcraft II, Ken Bogard pour les “versus game”… certains commentateurs ont su gagner en notoriété et légitimité auprès du public e-sport tels des Thierry Roland du sport électronique.

Les missions du commentateur: concevoir et animer une émission autour de l’esport. Avenant, captivant, mais aussi capable d’apporter de façon concise des informations de qualité aux viewers, le commentateur doit trouver la bonne formule via des débats et interviews pour captiver et fidéliser l’audience.

Journaliste e-sport

Avec l'avènement de l’eSport, les sites d’information spécialisés sur le jeu vidéo font de plus en plus appel à des journalistes spécialisés en e-sport, parfois même en e-sport axé sur un jeu vidéo particulièrement populaire (Fortnite, Overwatch, LOL…). Rédaction web, journalisme audiovisuel ou même presse magazine… le journaliste ou blogueur e-sport peut informer les lecteurs sur l’univers du pro-gaming sous plusieurs formats.

Le quotidien et les missions du journaliste pro-gaming sont généralement similaires à ceux d’un journaliste classique: il propose des sujets à son rédacteur-chef, prépare des interviews, collecte et vérifie les informations, s’adapte à la ligne éditoriale du média pour lequel il écrit, et couvre bien sûr les différents événements e-sportifs comme les tournois et les conventions vidéoludiques.

Il n’est pas rare que journalistes et commentateurs e-sport travaillent main dans la main, par exemple durant un même livestream. Ils peuvent par ailleurs travailler pour un même média, comme pour un site spécialisé dans l’esport, tels que O’Gaming ou Millenium.

Avec un peu d'expérience, le journaliste eSport peut par ailleur devenir rédacteur en chef dans le même milieu.

Streamer

Si le streaming peut s'appliquer à toute sorte de domaines, c'est surtout dans le milieu du gaming qu'il a tiré son épingle du jeu. En effet, nombreux sont les streamers qui diffusent leur contenu vidéo en ligne, le plus souvent en direct ou en différé léger, face à une audience d'amateurs de jeu vidéo. 

En règle générale, le streamer diffuse et commente ses parties, afin d'une part d'amuser ses viewers et de l'autre de leur apporter une expertise sur le jeu vidéo en question. Dès lors, le streamer n'est pas simplement un bon communicant, mais aussi la plupart du temps un spécialiste de son domaine. Le métier de streamer se rapproche donc de celui du commentateur, l'objet principal de ces commentaires étant simplement son propre jeu. Le streamer doit ainsi s'assurer de capter une audience, qui lui fournit par ailleurs généralement l'essentiel de ses revenus par des dons. 

La plupart du temps, on peut trouver sur les plateformes telles que TwitchTV, Youtube Gaming ou SmashCast des profils très différents de streamers. Effectivement, beaucoup de streamers dans le jeu vidéo n'ont pas forcément des compétences dignes des plus grands progamers. Cependant, on trouve parmi les plus populaires d'entre eux, sinon d'anciens joueurs professionnels (par exemple Faker sur LOL), des joueurs au niveau de jeu généralement très élevé. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des streamers intervenir lors de tournois et événements dans le milieu de l'eSport, en tant que commentateurs, animateurs ou même analystes.

Tout comme pour le métier de Youtubeur, il est difficile de percer dans le monde du streaming. Une grande majorité de streamers sont des amateurs, et il est rare de pouvoir vivre de cette activité. D'où l'importance d'allier plusieurs qualités : passion pour le jeu vidéo, charisme, organisation, mais aussi compétences techniques. 

Les métiers techniques de l’esport

Si les métiers de l’information, du management et du spectacle sont essentiels dans l’e-sport, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un domaine qui baigne dans les nouvelles technologies. La présence de professionnels techniques durant les événements eSport est donc capitale.  

Le régisseur a notamment une place prépondérante. En effet, les tournois de eSport sont de véritables spectacles: joueurs pros sur scène devant des milliers de fans en exaltation, projecteurs, écrans géants, musique, retransmission vidéo en direct… Le bon déroulement d’une compétition de pro-gaming mobilise des équipes techniques qui encadrent le bon fonctionnement de l’image et du son. La présence d’un régisseur ou d'un directeur technique, qui gère toutes ces équipes autour du spectacle, est donc essentielle.Les techniciens plus axés sur le bon fonctionnement du jeu, comme les techniciens réseau ou les techniciens de maintenance informatique, sont également primordiaux pour gérer la mise en réseau, les potentiels bugs ou les problèmes de matériel rencontrés par les pro-gamers durant la compétition.

Les autres métiers de l’esport

Community manager, chargé de communication, commercial, réalisateur ou même entrepreneur… De nombreux autres métiers permettent de travailler dans le secteur de l’eSport, et d’autres verront sans nul doute le jour avec son évolution dans les prochaines années…

L'e-sport dans l’enseignement supérieur

Aujourd'hui, de plus en plus d'écoles et universités ouvrent leurs portes au pro-gaming dans le cadre d'événements ludiques et compétitifs. C’était par exemple le cas en mars dernier avec le Stepstone Digital Challenge, qui a permis aux étudiants de nombreux établissements français de l'enseignement supérieur de participer à des tournois de eSport.

Par ailleurs, les écoles voient aussi fleurir en leur sein de plus en plus d’associations étudiantes autour de l’e-sport (EFREI, IESEG, EM Normandie…). Quant aux jeunes étudiants motivés par les métiers de l’eSport, ils ont la chance de voir les premières écoles formant aux métiers du jeu vidéo et du pro-gaming naître en France… Une belle évolution qui risque de prendre de plus en plus d'ampleur d'ici les prochaines années.

Marie Leroux

Partager