Les 5 métiers qui recrutent dans l’esthétique et la cosmétique

par Elisabeth Martin dans les métiers qui recrutent

Vous hésitez encore à diriger votre cursus vers une formation dans le domaine de la beauté ? Voici une liste des 5 métiers qui recrutent le plus dans l’esthétique, la cosmétique et la parfumerie.

Les métiers de la vente recrutent, vous pouvez ensuite vous spécialiser dans les produits cosmétiques.

Crédit Diplomeo

En France, la filière beauté et bien-être, sans compter les sous-traitants, emploie plus de 50 000 personnes dans environ 46 000 entreprises. Ce secteur est en bonne santé et attire de nombreuses personnes en reconversion professionnelle ou de jeunes passionnées.

1. Spa manager ou spa praticien

Le métier

Se faire plaisir, se sentir bien dans son corps et se détendre. Dans un monde ou tout va très vite, on apprécie de plus en plus de prendre du temps pour soi, notamment en fréquentant des spas. Ces établissements de bien-être fleurissent et on fait apparaître deux métiers : spa manager et spa praticien. Un conseil : pour trouver votre premier poste, privilégiez les régions littorales ou les centres de thalassothérapie et balnéothérapie sont plus nombreux.

Le métier de spa praticien consiste à prendre en charge les clients du spa ou du centre de thalassothérapie et de leur délivrer les soins choisis. Modelages, masques, application de soins du corps, hydrothérapie… vous allez assurer les soins corporels et devoir mettre vos clients dans de bonnes conditions de détente.

Le spa manager peut assurer des missions de soins également mais est avant tout un gestionnaire. Il est chargé de s’assurer de la bonne tenue de l’entreprise : hygiène, matériel, budget, ressources humaines, communication, techniques de vente, etc.

La formation

Pour travailler dans un spa, il existe des formations spécifiques qui forment aux deux métiers. Celle que propose l’institut Guinot Mary Cohr par exemple, est accessible après les deux années de CAP esthétique et vise à spécialiser son parcours dans les soins de bien-être. D’autres sont ouvertes à tous et dispensent un titre certifié par l’État.

Trouvez la bonne formation pour devenir Spa manager

2. Vendeur spécialisé en parfumerie ou en cosmétique

Le métier

Les métiers de la vente en général sont en constante recherche de candidats. Si cette branche vous attire mais que vous êtes aussi motivé par le domaine de la beauté et de l’esthétique, vous pouvez être spécialisé. Vous travaillerez alors dans des parfumeries indépendantes ou de grandes chaînes, dans des boutiques de maquillage ou de produits de beauté, etc. Votre mission sera de vendre des produits bien entendu, mais aussi de conseiller les clients selon leurs besoins : type de peau, fréquence d’usage du produit, goûts, etc.

La formation

Pour ce métier, la formation la plus adaptée est une formation dans le domaine de la vente. La spécialisation vient dans un second temps : en interne une fois embauché, lors d’une formation complémentaire courte dans le domaine de l’esthétique ou par vous-même si vous êtes passionné par l’esthétique.

Vous pourrez donc suivre une formation courte qui mène aux métiers de la vente en magasin, comme :

Trouvez la bonne formation pour devenir Vendeur

3. Esthéticienne

Le métier

C’est le métier le plus connu du domaine de la beauté : esthéticien ou esthéticienne. Ce métier consiste à prodiguer des soins divers aux clients : épilations, modelages, soins du visage, manucure, UV, etc. Entre 2009 et 2014, le nombre d’instituts de beauté a augmenté de 85 % : il a donc des emplois à la clé !

Si vous choisissez de devenir esthéticien, vous pourrez travailler :

  • à domicile, pour des personnes qui ne peuvent pas se déplacer, qui se sentent plus à l’aise chez elles ou les futures mariées par exemple
  • dans un institut de beauté, en tant que gérant ou employé
  • dans le domaine social, notamment lors d’ateliers pour les personnes en difficulté : situations précaires, maladies… dans des centres de soins ou des associations d’aide
  • dans un spa, ces établissements proposent aussi parfois des services de soins esthétiques
Entre 2009 et 2014, le nombre d’instituts de beauté a augmenté de 85 %

La formation

Pour devenir esthéticien ou esthéticienne, il existe deux formations de base : le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) et le Brevet professionnel (BP).

Le CAP esthétique est une formation en deux années après la troisième qui donne les bases de tous les soins que va être amenée à rencontrer une esthéticienne. Vous allez apprendre tous les gestes techniques du métier et les spécificités des instituts de beauté et autres établissements de bien-être.

Le BP esthétique est une formation qui complète le CAP, notamment parce qu’elle donne, en plus, des notions de gestion. Ce diplôme se prépare en une année après le CAP (deux années si vous le faites en alternance) et permet d’occuper des postes à responsabilités : manager d’institut, créateur d’une entreprise, etc. Vous apprendrez des notions de comptabilité, gestion des ressources humaines, management, droit, etc.

Trouvez la bonne formation pour devenir Esthéticien

4. Prothésiste ongulaire

Le métier

Les soins des ongles se différencient des soins esthétiques proposés dans les instituts. En effet, les salons de soin des ongles ont désormais pignon sur rue et proposent des soins uniquement pour mains et les pieds : manucure et pédicure. Le métier de prothésiste ongulaire est assez nouveau et des places sont encore à prendre.

Pour exercer ce métier, il faut avoir un certain sens artistique et aimer prendre soin des autres. Il consiste à vernir des ongles, en prendre soin et poser des prothèses ongulaires en fonction du client.

La formation

Il n’existe pas de diplôme à proprement parler pour le métier de prothésiste ongulaire. Cependant des formations courtes, notamment à distance (Karis formation par exemple) existent pour apprendre les bases de la manucure et des prothèses ongulaires.

Trouvez la bonne formation pour devenir Prothésiste ongulaire

5. Conseiller ou coach en image

Le métier

À l’heure où l’on se soucie de plus en plus de l’image que l’on renvoie, les conseillers en image et en relooking ont une place à prendre. En effet, si vous êtes passionné par la mode et la beauté vous allez pouvoir devenir conseiller. Cette activité est née dans les années 1990, un jeune métier donc, qui laisse libre cours à de nombreux passionnés. Attention, ce métier est très indépendant et fonctionne beaucoup sur le bouche-à-oreille de vos clients : vous devrez vous construire une identité en tant que coach et conserver une bonne réputation.

Votre rôle sera de redonner confiance à des personnes qui veulent s’affirmer, de faire changer d’apparence des personnes qui n’ont pas de style défini, etc. Comme les esthéticiens, vous pourrez travailler dans le domaine social, auprès de publics qui ont besoin d’être épaulés, notamment dans une recherche d’emploi (où l’apparence et la présentation comptent)

La formation

Comme pour le métier précédent, il n’existe pas de diplôme qui prépare à proprement parler à ce métier, mais des formations courtes sont disponibles. Durant quelques jours ou quelques semaines, vous allez apprendre à conseiller les clients, à trouver des styles qui leur correspondent, à les aider à prendre de la confiance, etc.

Convaicu(e) par ces métiers ?

Trouvez votre formation !

Liste des formations en
Esthétique

Retour en haut de page