À la recherche de l'Ecole de coiffure qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre Ecole de coiffure

en fonction :

Formations susceptibles de vous intéresser
CAP Coiffure
proposé par YouSchool
CAP Coiffure
proposé par Centre Européen de Formation

Écoles de coiffure

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle est le diplôme indispensable pour travailler dans le milieu de la coiffure. Du CAP Coiffure au BP qui permet d’ouvrir son propre salon, les écoles de coiffure abordent toutes les techniques professionnelles de la profession, de la coupe à la coloration en passant par les permanentes. Découvrez le programme des écoles de coiffure et leurs débouchés avec Diplomeo ! 

Qu’est-ce qu’une école de coiffure ?

Les écoles d’esthétique coiffure proposent des cursus diplômants qui permettent de former les élèves aux métiers de la coiffure et de les insérer dans le secteur de la beauté. 

Les principaux diplômes préparés par les étudiants au cours de leur formation en école de coiffure sont :

  • le CAP Coiffure : diplôme national de niveau V qui s’obtient en un ou deux ans, directement après la 3e.
  • le Brevet Professionnel : il s’adresse directement aux titulaires d’un CAP qui souhaitent ouvrir leur propre salon de coiffure. La formation s’effectue en alternance chez un patron. En plus de la pratique, l’accent est mis sur la gestion, le management et la création de son entreprise. Grâce au BP, vous aurez une bonne insertion professionnelle. 
  • la Mention Complémentaire : la MC Coiffure permet notamment d’acquérir des notions de gestion d’un établissement de coiffure, notamment à la suite d’un CAP ou d’un BP. La MC dure généralement un an. 
  • le Bac Pro Coiffure : le baccalauréat professionnel permet d’obtenir un diplôme de niveau IV dans le domaine de l’esthétique et de la coiffure, plus précisément en perruques et postiches. Grâce au bac professionnel, vous deviendrez un réel professionnel de la coiffure ! 
  • le BTS Coiffure : représentant l’un des plus hauts niveaux d’études dans le domaine de la coiffure, le Brevet de Technicien Supérieur est un diplôme d’État accessible après un bac pro Esthétique Cosmétique Parfumerie, un bac pro perruquier posticheur, ou bien des bacs plus généraux comme le bac STMG, le bac STL ou le baccalauréat de la filière générale. 

Il est possible d’effectuer ces formations de coiffure esthétique en présentiel, dans des écoles d’esthétique ou des lycées professionnels, mais également par correspondance.

Sachez que la plupart de ces formations peuvent se faire en alternance, ce qui est vivement conseillé, pour que l’apprenti développe son aptitude professionnelle et soit directement opérationnel une fois dans la vie active. À vous le métier de la coiffure !

Si l’étudiant ne parvient pas à signer un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage avec un patron, il devra effectuer un stage en entreprise, au sein d’un institut de beauté par exemple. 

Enfin, les personnes en reconversion professionnelle peuvent également opter pour une de ces formations, et avoir recours au CPF ou au PTP pour les financer. 

Programme et matières en école d’esthétique et de coiffure

L’enseignement en école de coiffure propose des matières générales, notamment en CAP, mais également des matières spécifiques à la coiffure :

  • Conseil produits et services relevant de sa compétence
  • Connaissance commerciale des produits et des services
  • Étude des différents accessoires
  • Gestion de salons de coiffure
  • Histoire de la coiffure
  • Relation client
  • Réglementation relative à la publicité des produits et services et aux produits capillaires
  • Soins du corps
  • Soins du visage
  • Soins esthétiques
  • Techniques de soins
  • Techniques de vente
  • Techniques d’hygiène
  • Techniques de coupes
  • Techniques de mise en forme et coiffage de la chevelure
  • Techniques de management et ressources humaines
  • Vente de produits cosmétiques
  • etc.

Ces cours mêlent pratique et théorie, avec les différents stages en entreprise demandés par la formation. Certaines écoles fournissent à leurs élèves des kits de coiffure qu’ils utiliseront quotidiennement lors des travaux pratiques. 

Comment intégrer une école des métiers de la coiffure ?

Il est possible d’intégrer certaines écoles directement après la classe de troisième. L’obtention du Brevet des Collèges n’est pas nécessaire, mais il faut au minimum être âgé de 16 ans pour s’inscrire en CAP Coiffure ou en CAP Esthétique.

Le BP est quant à lui réservé aux personnes ayant obtenu un CAP. La recherche d’un patron est également nécessaire pour effectuer son apprentissage.

En revanche, chaque école est libre de définir ses propres conditions d’admission : dossier de candidature, entretien de motivation

En ce qui concerne le BTS, celui-ci n’est accessible qu’aux bacheliers

Que faire après une formation esthétique et coiffure ?

Une fois leur diplôme de coiffure obtenu, les diplômés pourront travailler dans un salon en tant que coiffeur — coiffeuse visagiste, mais également ouvrir leur propre établissement et devenir manager ou gérant. Il existe également des formations professionnelles qualifiantes permettant d’acquérir des compétences supplémentaires, comme des formations de perruquiers, des techniques esthétiques ou plus largement des métiers de la beauté.

Ainsi, la formation de coiffeur, complétée par d’autres, peut mener à d’autres métiers cousins comme esthéticienne, cosméticienne, styliste, conseillère en image, maquilleuse, formatrice beauté ou encore prothésiste ongulaire

Consultez la liste des 162 formations en Ecole de coiffure en France

Nos actualités sur le thème

Note moyenne des Ecole de coiffure

4.4/5


33 avis d'étudiants

Donnez votre avis