Liste des formations pour devenir bijoutier-joaillier

 

Tout savoir sur les métiers de la bijouterie !

Présentation du métier de bijoutier-joaillier

Le bijoutier-joaillier est un professionnel de l’art, reconnu comme artisan. Il utilise un ou plusieurs savoir-faire artisanaux pour concevoir et donner vie à des bijoux de toutes sortes (bagues, colliers, boucles d’oreilles, parures, broches, etc.). Il lui arrive également fréquemment de devoir réparer, restaurer et transformer des pièces qui lui sont confiées par des clients.

Le travail du bijoutier se compose de plusieurs étapes : d’abord, il doit prendre en compte la demande client, en s’appuyant sur les contraintes budgétaires, stylistiques et temporelles que ce dernier lui impose. Ensuite, il doit choisir quels matériaux il utilisera pour sa création. Vient ensuite le croquis : le joaillier dessine une ébauche du futur bijou, qu’il fait ensuite valider à son client.

Une fois l’accord reçu, il peut passer à la réalisation : il crée les alliages de métaux, fond le métal, et lui donne sa forme finale. Il travaille ensuite le bijoux à l’aide d’outils pour le graver et le sertit si besoin est, de pierres taillées par un lapidaire (ou diamantaire).

Le bijoutier doit également, en parallèle de la création et de la restauration, être capable d’accueillir les clients, les conseiller, créer un devis et assurer la vente d’un produit de bijouterie.

Quelles sont les qualités requises pour devenir créateur de bijoux ?

Pour devenir bijoutier-joaillier, il vous faudra être avant tout passionné et créatif. Ce métier, axé sur l'invention, requiert une grande imagination pour concevoir des pièces nouvelles et originales.

Il faut également être à l’écoute du client et du marché de la bijouterie, pour donner naissance à des bijoux qui plairont, suivant les tendances.

Il vous faudra aussi être très minutieux : les bijoux sont généralement ornés de détails infimes, ce qui rend le travail de création et de restauration très précis. La bijouterie-joaillerie nécessite une concentration extrême pendant de longues heures, aussi il est préférable de bien se défouler à côté, par exemple en pratiquant un sport.

Enfin, le bijoutier doit avoir un excellent sens du contact et parler l’anglais couramment, surtout s’il travaille pour une marque prestigieuse : il sera souvent amené à communiquer avec des clients étrangers.

Quelles études suivre pour travailler en bijouterie-joaillerie ?

Pour devenir bijoutier-joaillier, il est possible d’obtenir plusieurs diplômes :

  • Le CAP, et notamment les CAP art du bijou et du joyau et CAP arts et techniques de la bijouterie-joaillerie. Ces formations sont accessibles après la classe de troisième, pendant deux ans.
  • Le BMA (brevet des métiers d’art) parcours bijouterie-joaillerie, qui s’intègre après un CAP bijouterie, pour deux années supplémentaires.
  • Le DMA (diplôme des métiers d’art) parcours arts du bijou et du joyau. Cette formation est accessible aux bacheliers de toute filière, titulaires d’un CAP bijouterie. Elle se déroule également en deux ans. Ce diplôme est le plus recherché en joaillerie.

Quels débouchés pour le bijoutier-joaillier ?

Au commencement de sa carrière, le bijoutier peut prétendre à un salaire de 1400 euros mensuels environ. Sa rémunération dépend surtout de ses missions, et de la notoriété de l’établissement pour lequel il travaille.

Il peut d’ailleurs travailler en bijouterie, pour une grande marque de luxe, dans une entreprise de créateurs ou même pour la grande distribution, qui s’est lancée depuis quelques années dans ce domaine.

Il est possible de se spécialiser après quelques années, dans une activité particulière de la bijouterie : restauration, travail de l’or, etc.

Enfin, le bijoutier-joaillier qui s’est fait connaître et a su fidéliser une clientèle peut s’installer à son compte, et ouvrir sa propre bijouterie.

Consultez la liste des 12 formations pour devenir bijoutier-joaillier

Liste des Métiers

Les types d’école pour devenir bijoutier-joaillier

Les filières du métier bijoutier-joaillier