Liste des formations pour devenir graphiste

 

Le métier de Graphiste

Qu’est-ce qu’un graphiste ?

Ce créateur a en charge l'identité visuelle. À lui de faire en sorte que tel produit, telle marque, telle association attire l'attention et se fasse reconnaître en un clin d'œil. « Chef d'orchestre ou architecte », pour Charles, « professionnelle du signe », pour Nicolas … les graphistes n'ont pas la même définition de leur métier.

En revanche, tous utilisent les formes, les matières, les couleurs et la typographie pour faire passer des idées, attirer l'attention, exprimer une identité.

Quel est le rôle du graphiste ?

Comprendre la demande de son client et en faire une traduction exacte par l'image. « Il faut savoir être subtil, explique Nicolas S. Respecter le cahier des charges, mais surprendre quand même, pour que notre travail ait une valeur ajoutée. »

Quelles compétences faut-il avoir pour devenir graphiste ?

  • Il est fondamental de comprendre ce que désire le client, de déchiffrer ses besoins, de savoir lire entre les lignes.
  • le dessin est autre qualité essentielle. En effet, la plupart des travaux commencent à la main.
  • Informatique : il faut absolument maîtriser les logiciels. Le but, ce n'est pas d'être bon en informatique, c'est de pouvoir oublier que l'on travaille sur ordinateur.

Quelles sont les débouchés métiers ?

La publicité

Branding and packaging (conditionnement, emballage et design d'un produit), design corporate (recherche de noms, création de logo…) ou encore architecture commerciale (design des points de vente), les designers graphistes trouvent des débouchés divers dans la publicité, un secteur par ailleurs plutôt rémunérateur. Résultat, une majorité des 6000 graphistes en France exerce dans ce domaine.

Le graphisme culturel

Le graphisme culturel séduit les jeunes graphistes.

Travailler dans la publicité, c'est travailler pour le consommateur. Travailler dans le graphisme culturel, c'est travailler pour le citoyen

Quel est le quotidien d'un graphiste ?

Les graphistes peuvent exercer en tant que salarié ou en indépendant. Mais quel que soit leur statut, ils ont souvent un point commun, celui de vivre leur métier 24 heures sur 24.

Salarié ou indépendant

Les statuts sont variés. Le graphiste peut être salarié dans une agence de publicité ou de communication, un studio de création, une maison d'édition ou le service communication d'une entreprise. Il peut aussi travailler en tant que free-lance

Un métier prenant

Comme tout métier créatif, le métier de designer graphiste peut vite devenir envahissant. « Il m'arrive d'en rêver la nuit, reconnaît Nicolas S. Mais on apprend à vivre avec les projets en tête sans que cela prenne toute la place."

La rémunération

La réalité du métier, est de se lever tous les jours pour aller démarcher les agences avec son CV et son book et espérer qu'on vous rappelle pour des missions. Cela peut être passionnant, mais aussi difficile et éprouvant.

Selon une enquête réalisée en 2006 par le magazine en ligne pixelcreation.fr, le salaire mensuel brut moyen d'un graphiste salarié est d'environ 1 800 €, et de 1 900 € pour les freelances.

Consultez la liste des 416 formations pour devenir graphiste

Actualité Le métier de Graphiste

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Vous n’êtes pas fait pour les études, n’avez pas obtenu de diplôme et souhaitez entrer rapidement sur le marché du travail ? Voici quelques métiers qui recrutent sans diplôme !

Les filières du métier graphiste