Start-up : quel métier est fait pour vous ?

Lecture

Biz dev, growth hacker, chief happiness manager ou encore traffic manager, les startups révolutionnent l'économie et l'entreprise mais aussi les métiers traditionnels. Diplomeo vous décrit quelques professions que vous pouvez rencontrer dans le monde de la startup !

open space avec des employés

Élément incontournable du monde des entreprises, la startup a le vent en pompe depuis bientôt une décennie. Son arrivée a créé une révolution dans tous les domaines. Leur petite structure a poussé le recrutement de profils beaucoup plus polyvalents et adaptés aux enjeux du digital. De nouveaux métiers sont apparus. Créatif, innovant et polyvalent sont les caractéristiques souvent associées aux employés d’une startup. 

Conseil !

Diplomeo vous donne toutes les clés pour intégrer une startup.

Tout le monde n’est pas fait pour ce type d’entreprise. Avant de vous lancer, il est possible de réaliser un stage en startup pour avoir un premier aperçu et découvrir les différents métiers accessibles en fonction de votre profil.

Vous êtes encore indécis sur le métier à viser ? Diplomeo vous dresse une liste de toutes ces nouvelles professions. Suivez le guide !

Trouvez votre future formation

Les métiers des Sales 

Le secteur Sales fait référence aux différents métiers d’une équipe commerciale d’une startup. Ces professionnels de la vente sont de plus en plus polyvalents et peuvent être spécialisés dans un marché spécifique. 

Business developer

Le business developer est arrivé en force dans les petites structures. Plus qu’un simple commercial, le « bizdev » s’occupe du développement d’une entreprise en mettant en place des actions stratégiques pour générer de la croissance. Communication, finance, marketing…, il agit à tous les niveaux pour voir l’entreprise réussir. Une certaine polyvalence et un esprit analytique sont de rigueur pour parfaire sa stratégie. Il est chargé également de développer les ventes en allant chercher de nouveau client. Son job est centré sur la prospection. 

Head of sales

Équivalent du directeur commercial, le head of sales est à la tête d’une équipe de business developer. Il manage l’équipe et les aide à atteindre les objectifs. Il met en place les méthodes et les actions commerciales susceptibles de faire gagner un client. Son expertise commerciale lui permet de connaître toutes les ficelles du milieu. Le head of sales est un leader dans l’âme. Il possède un esprit analytique et est rigoureux dans son travail.

Account manager

Il s’occupe du « service après-vente ». Après la négociation effectuée par le business developer, l’account manager est charge de suivre la prestation ou le projet en cours. Ainsi, il est présent pour garantir la satisfaction du client. L’account manager possède un sens du contact et une bonne écoute, car il est en relation directe avec le client. Il doit être organisé pour gérer tout le portefeuille client.

Country opener

Son titre décrit sa mission principale : ouvrir une succursale dans un autre pays. Le country opener est en charge de s’implanter sur un marché étranger et d’y développer l’activité. Sur place, il doit mettre en place une équipe, se faire un réseau pour voir son activité décoller. Grâce à sa maîtrise de l’anglais (ou d’une autre langue étrangère) et

àsa connaissance du marché, le country opener a du succès. Son autonomie et son adaptabilité sont deux autres qualités requises.

Trouvez votre formation en commerce

Les métiers du marketing

Le marketing est en constante évolution : nouveaux besoins, nouveaux consommateurs, nouveaux marchés, nouveaux supports... L’influence anglo-saxonne n’est jamais très loin. 

UX designer

UX signifie user experience (expérience utilisateur). L’UX designer est en charge d’adapter les produits ou les services en adéquation avec les attentes ou les habitudes du client ou du consommateur. Il réalise une analyse en amont pour identifier les besoins. Cet analyste du comportement humain maîtrise parfaitement les nouveaux outils. Sa capacité d’analyse et sa créativité lui permettent de mener à bien sa mission principale.

Traffic manager

Également connu sous le nom d’acquisition manager, le traffic manager est en charge d’attirer du trafic sur les différentes plateformes web de l’entreprise. Ainsi, il met en place une campagne publicitaire. Référencement, Google Analytics, SMO, display sont des mots familiers pour le traffic manager. En fonction des résultats, il proposera de nouvelles actions. Le traffic manager est un fin connaisseur des logiciels. Il possède un esprit analytique et un sens créatif.

Growth hacker

Sa mission principale est de générer de la croissance, à moindre coût. Il va partir de l’utilisateur pour mettre en place une stratégie personnalisée pour l’attirer jusqu’à l’entreprise. Le growth hacker est polyvalent, car il doit maîtriser différentes compétences techniques. Créatif et original, il a besoin de se démarquer des concurrents. 

Chief Marketing Officer (CMO)

Le CMO ou le responsable marketing est à la tête de la stratégie marketing de l’entreprise. Le client est sa cible principale et il fait appel à ses capacités d’analyse et d’observation pour se positionner sur le marché et présenter un plan d’action adéquat. Toujours à la pointe de l’innovation, il met en place les derniers outils pour être rentable. En tant que challenger, il adore se démarquer des autres en trouvant la solution face aux concurrents.   

Trouvez votre formation en marketing

Les métiers du développement

La partie informatique d’une startup est centrale. Quelques métiers ont émergé pour améliorer l’efficacité de leurs outils. 

Data scientist

Également appelé data analyst, il est en charge d’analyser les chiffres de l’entreprise et de créer des algorithmes pour faire ressortir les chiffres les plus pertinents. À la fin, il modélise ces résultats pour proposer des points d’amélioration ou les points positifs de l’entreprise. Le data scientist est rigoureux et logique. Il possède une vision business, car il aide à orienter les actions de l’entreprise.

Devops

Il combine le travail d’un administrateur de systèmes et d’un développeur. Son nom provient de la fusion « développement » et « d’opération ». Il gère l’architecture entière de l’entreprise et l’optimise en fonction des coûts et de la demande. C’est un véritable expert informatique et il possède des compétences diverses. Il possède une longueur d’avance sur tout le monde et anticipe un problème technique. 

Chief technical Officer (CTO)

À la tête de l’innovation dans l’entreprise, c’est à lui de déployer les bonnes technologies pour faire du chiffre d’affaires. Travailleur polyvalent, il sait aussi bien coder qu’avoir un esprit entrepreneurial. Grâce à sa vision globale de l’entreprise, il peut mettre en place des stratégies et rendre l’entreprise pérenne. Ce manager dans l’âme est toujours dans l’anticipation.

Developer fullstack

Ce développeur à tout faire possède des connaissances larges du développement de la programmation informatique. Le développeur fullstack travaille aussi bien en frontend (partie visible) qu’en backend (partie invisible) d’un site internet. La polyvalence est son meilleur atout, car il peut s’occuper de la conception du site jusqu’à son amélioration. Il travaille en autonomie et doit s’adapter aux besoins de l’entreprise.

Trouvez votre formation en informatique

Les métiers de l’opération et du support

Le bien-être des employés et le bon fonctionnement de l’entreprise sont deux points importants pour une startup. Les métiers de l’opération se sont développés pour répondre à ces deux enjeux.

Chief happiness manager

Comme son nom l’indique, c’est le responsable du bonheur. Le lien entre performance et bien-être est souvent mis en avant. Son travail consiste à créer un environnement de travail agréable pour tous les salariés ainsi que garantir la satisfaction des clients. Il a plusieurs casquettes pour développer cet environnement : coresponsable des ressources humaines, responsable de la communication interne et événementiel. Le Chief Happiness Manager est un optimiste né, qui est toujours à l’écoute des autres.     

Talent acquisition manager

Associé au responsable du recrutement, le talent acquisition manager va au-delà. Son rôle est d’aborder une approche stratégique et anticipatrice du recrutement. Ainsi, il va démarcher et chercher des profils potentiellement utiles pour son entreprise. Il cherche en permanence à optimiser son processus de recrutement. Il a une connaissance approfondie des besoins de la startup. Ce manager a besoin d’avoir un esprit analytique sur la situation et les profils qu’ils rencontrent.

Product manager

Il fait passer un produit abstrait vers un produit concret. Comme un chef de produit, il gère toutes les étapes : conception, développement, production, modification, commercialisation… C’est le maître du SCRUM. Le product manager travaille avec les différents pôles, donc il doit avoir un bon relationnel et des connaissances approfondies et diverses (management, marketing, communication et du produit en lui-même). 

Office manager

C’est la définition même d’un employé polyvalent. L’office manager est souvent le bras droit du dirigeant. Outre les tâches administratives, il peut intervenir dans chaque partie d’une startup : communication, finance, recrutement… L’office manager a des connaissances avancées de toutes ces disciplines. Il a besoin d’être un professionnel de l’organisation, car c’est souvent vers lui qu’on se tourne en cas de problème. Il est nécessaire d’avoir un excellent relationnel pour agir auprès des autres pôles. 

Trouvez votre formation en management

Cette liste non exhaustive ne met en avant qu’une partie des nombreux métiers. Gagner en expérience dans ces structures permet de se réorienter vers d’autres métiers plus facilement, grâce à la polyvalence développée durant le passage en startup.

Avec le nombre important de startups qui se crée chaque année, les opportunités d’emploi et d’évolution ne manquent pas, alors foncez !

La rédaction

Partager