Les 10 métiers qui recrutent dans l'hôtellerie-restauration, la cuisine et la gastronomie

par Camille Wong

Milieu de passionnés et de fins gourmets, la restauration pourvoit en France, de nombreux emplois. Des recrutements en masse, qui reflètent la forte attractivité du secteur. Diplomeo vous liste les 10 métiers recrutent dans l’hôtellerie et la cuisine !

trois personnes dans la restauration

375 000, c’est le nombre de postes à pouvoir dans les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation, entre 2012 et 2022. D’après l’enquête de la Dares sur « Les métiers en 2022 », le secteur de la restauration se porte bien et connaît plus de recrutements que la moyenne. « Portés par des modes de consommation privilégiant les services et les loisirs, les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation devraient continuer à progresser au cours des prochaines années », conclut l’étude. Les métiers qui recrutent dans la cuisine et la gastronomie

Les métiers de la cuisine concernent de nombreux recrutements. La gastronomie fait partie intégrante de la culture française. Un secteur qui a la côte, d’autant plus ces dernières années avec l’explosion des concours culinaires télévisés. « Le Meilleur Pâtissier », « Top Chef », autant d’émissions qui chaque année, font naître des vocations.

Trouvez la bonne formation en Cuisine

Cuisinier

Le plus grand nombre d’offres de recrutement concerne les cuisiniers. Il est possible de devenir cuisinier dans des d’établissements très différents : brasserie, grand restaurant, traiteur, restauration collective (entreprises, cantines). Les offres ne manquent pas, mais attention, pour se lancer dans ce genre métier, mieux vaut avoir un moral d’acier. Réputé pour être un métier exigeant et intensif, le cuisinier est soumis à une forte pression. Curtis Mulpas, ancien étudiant de l’école Ferrandi, travaille aujourd’hui au Violon d’Ingres chez Christian Constant. Pour lui, la cuisine, « c’est un métier où il faut être patient, où il faut s’intéresser, reproduire, apprendre de ses erreurs et se relever pour faire mieux chaque jour ». Un métier qui demande beaucoup de motivation, mais où les possibilités d’évolution sont nombreuses et l’épanouissement personnel régulier.

Comment devenir cuisinier ?

Pour devenir cuisinier, de nombreuses formations existent :

Les écoles de cuisine forment les jeunes à l’excellence culinaire. Parmi elles, on trouve :

Commis de cuisine

Dans l’enquête 2016 « Besoins en Main-d’Œuvre » de Pôle emploi, les projets de recrutement incluent majoritairement les jeunes apprentis, autrement dit les commis de cuisine ! Le commis va être, sous le contrôle du cuisinier, un élément indispensable de la chaîne culinaire. Il va rassembler les ingrédients des recettes, éplucher les légumes, s’occuper des sauces et réaliser des plats simples. Vrai débutant, pour devenir commis de cuisine, les recruteurs ne cherchent pas forcément pléthore d’expériences, mais davantage la motivation et la discipline du jeune.

Comment devenir commis de cuisine ?

Dans certains cas, les commis de cuisine peuvent apprendre le métier sans diplôme. Ils sont alors entièrement pris en charge par le patron ou le chef de cuisine, qui va s’occuper de leur formation complète. Néanmoins, il est recommandé de se former dans des écoles de cuisine :

Pâtissier

Aujourd’hui, pas une boulangerie ne propose des services pâtissiers ! De même, la plupart des restaurants ou des hôtels ont besoin de pâtissiers. Un secteur qui ne connaît pas la crise, avec de fortes possibilités de recrutement. Idéal pour les personnes minutieuses et créatives, le métier de pâtissier demande de la rigueur et de la précision.

Comment devenir pâtissier ?

Le métier de pâtissier s’apprend, en autodidacte ou dans des écoles de pâtisserie. Une formation reste néanmoins, le meilleur moyen d’intégrer le marché du travail :

Trouvez la bonne formation en Pâtisserie

Les métiers qui recrutent dans l’hôtellerie

Le secteur de l’hôtellerie est un fort pourvoyeur d’emplois. Sur la période 2012–2022, France Stratégie prévoit le recrutement de 117 000 postes d’employés et d’agents de maîtrise, et 85 000 postes de cadres et patrons d’hôtels, cafés ou restaurants. 

Réceptionniste d’hôtel

Un réceptionniste d’hôtel se charge d’accueillir les clients, de présenter les chambres disponibles, des réservations, etc. Il peut travailler seul ou en équipe, notamment dans les grands hôtels. Il s’agit d’un métier polyvalent, où la pratique des langues est presque obligatoire ! Le secteur recrute beaucoup. L’Onisep note que « les offres d’emploi de réceptionniste affluent. Autant dire que les jeunes diplômés restent rarement au chômage. Au bout de 2 ou 3 ans en poste, ils peuvent devenir premier réceptionniste ou chef de réception ».

Comment devenir réceptionniste d’hôtel ?

Les formations pour devenir réceptionniste d’hôtel sont nombreuses. Elles vont du Cap au BTS :

Sommelier

Avec l’expansion des bars à vin dans les grandes villes et la renommée du vin français, le secteur de la sommellerie recrute de nombreux professionnels. Spécialiste des vins, mais aussi des alcools en général, le sommelier conseille la clientèle et gère la cave à vin. Il peut exercer son métier dans une boutique, dans un restaurant ou un hôtel. Métier de passionné et de fin palais, le sommelier est particulièrement recherché pour son expertise.

Comment devenir sommelier ?

La formation pour devenir sommelier est relativement rapide, mais la maîtrise d’une langue étrangère est souvent requise. Au niveau des parcours, on peut trouver :

  • CAP restaurant spécialisation sommellerie
  • Bac pro restauration spécialisation sommellerie

Gérant d’hôtel

Le gérant d’un hôtel a pour rôle de favoriser la réussite d’un hôtel. Il va faire en sorte que les carnets de réservation soient remplis, en faisant la promotion de son établissement auprès de clients ou d’organismes. Au quotidien, il manage le personnel et s’occupe du bien-être des clients. Ces dernières années, les hôtels ont de plus en plus de mal à boucler leurs réservations. Un gérant d’hôtel efficace peut être particulièrement utile pour le secteur.

Comment devenir gérant d'hôtel ?

Le poste de gérant d’hôtel requiert un niveau d’étude à partir du bac+2. Métier à responsabilités, plusieurs parcours proposent de former des jeunes à la gestion, au commerce, à l’hôtellerie :

Les métiers qui recrutent dans la restauration

La restauration fait régulièrement partie du top 10 des secteurs qui recrutent. Étroitement liée au secteur de la cuisine et du management, la restauration passionne toujours plus de professionnels et de jeunes en recherche de formation. Les débouchés du milieu sont nombreux, généralement avec ou sans diplômes, ou lors de formations courtes.

Trouvez la bonne formation dans la Restauration

Chef de rang

Le métier de chef de rang connaît une bonne insertion sur le marché de l’emploi. En effet, les restaurants gastronomiques ont besoin d’avoir de nombreux spécialistes de la restauration. Les tâches du chef de rang sont polyvalentes : il est responsable d’un groupe de tables d’un restaurant, s’occupe de l’accueil ou encore de l’installation des clients. Il s’occupe de la découpe des viandes devant les clients, propose et conseille des vins, etc. Il exerce principalement sa fonction dans les restaurants gastronomiques et se doit d’avoir une présentation irréprochable.

Comment devenir chef de rang ?

Chef de rang est un métier qui s’apprend, via notamment :

Restauration rapide

On y pense peu, mais la restauration rapide ne cesse de recruter. Elle fait d’ailleurs partie des rares secteurs à proposer uniquement des CDI, généralement à temps partiel. La restauration rapide crée entre 8 000 et 10 000 emplois par an. Souvent perçue comme un milieu où les étudiants travaillent pour financer leurs études, beaucoup de jeunes font pourtant carrière. Dans la restauration rapide, l’évolution est rapide. Il n’est pas rare qu’en moins d’un an, un salarié soit promu au poste de manager.

Quels diplômes pour travailler dans la restauration rapide ?

La restauration rapide ne requiert pas de diplôme à proprement parler, c’est un milieu ouvert à tous. Néanmoins, pour espérer une évolution de carrière, avoir des connaissances dans les domaines du management, de la cuisine et de la gestion peut être des atouts.

Maître d’hôtel

Comme son nom ne l’indique pas, le maître d’hôtel exerce au sein d’un restaurant. Il a pour rôle d’accueillir les clients, de prendre les commandes, de gérer le service et de conseiller. Le maître d’hôtel exerce dans les restaurants de haut standing, en France ou à l’étranger. Le savoir-faire français à l’étranger continue de faire fureur et propose de nombreuses opportunités d’emploi !

Comment devenir maître d’hôtel ?

Les maîtres d’hôtel ont d’abord eu une expérience de chef de rang. L’accès au métier ne peut se faire sans quelques années de pratique professionnelle. Néanmoins, des formations spécialisées restent des plus-values importantes pour développer sa carrière professionnelle. On trouve notamment :

Serveur de café/restaurant

En 2016, l’étude de Pôle emploi sur les « besoins de main-d’œuvre » révèle que les entreprises comptaient embaucher 63 712 serveurs, dont 41 000 saisonniers. Des chiffres impressionnants, qui reflètent la forte attractivité du secteur. Le serveur s’occupe principalement de la salle : propreté, service, prise de commande, dressage et parfois même décoration. C’est un métier exigeant et fatiguant, mais toujours au contact des autres. Le serveur doit pouvoir développer un bon relationnel et fidéliser la clientèle. L’été, avec l’arrivée des beaux jours, les gens se posent davantage en terrasse de café. Une période où les recrutements explosent.

Comment devenir serveur ?

Pour devenir serveur, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un diplôme spécialisé. Dans les cafés, l’expérience prime généralement. Dans la restauration, les codes sont plus précis et minutieux et nécessitent une formation :

Le secteur de la cuisine, en plus de faire rêver de nombreux jeunes, est porteur d’avenir. Rien que sur l’année 2016, l’enquête de Pôle emploi sur les « Besoins en Main-d’Œuvre », révèle 70 793 projets de recrutement dans toute la France. L’Ile-de-France est sans surprise, la première région en matière de recrutement (12 564), suivie de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (10 180). Des chiffres conséquents. À titre de comparaison, les métiers de journalistes et cadre de l’édition ne comportent, en 2016, que 1134 projets de recrutement dans toute la France.

Retour en haut de page