Partez vous former à l’étranger

en fonction :

Comment partir étudier à l‘étranger ?

Poursuivre ses études à l’étranger est une expérience à part dans la vie d’un étudiant. C’est à la fois l’occasion de se familiariser avec un nouveau pays, découvrir une culture différente, élargir ses connaissances, apprendre une langue et obtenir un diplôme au terme de la formation. Ce genre d’aventure ne se prépare pas à la légère, voici toutes les informations à connaître avant de partir.

Faire ses études à l’étranger

Les étudiants qui décident de poursuivre leurs études à l’étranger obtiendront des diplômes reconnus en France et dans le monde. Il faut toutefois faire attention, toutes les universités ne délivrent pas le même genre de diplôme. Mieux vaut opter pour un établissement reconnu par l’État.

Il existe trois options pour les étudiants :

  • Partir à l’étranger pour poursuivre les études.
  • Suivre les études en s’inscrivant à un programme d’échange.
  • S’inscrire dans deux établissements, l’un à l’étranger et l’autre en France pour obtenir deux diplômes de manière simultanée.

Les étudiants peuvent continuer leurs études à l’étranger que ce soit pour préparer un bachelor, un master ou un doctorat. Il faut tout simplement bien s’informer sur les équivalences des diplômes. Un élève ayant suivi un cursus de deux ans et obtenu son BTS ou son DUT peut très bien préparer sa licence dans un établissement à l’étranger de son choix. Mais cela dépend de l’université choisie, il se peut ainsi que certains instituts ne reconnaissent pas le diplôme et exigent que le candidat repasse en deuxième année. Dans certains cas, il suffit de préciser dans le dossier les matières ainsi que le programme suivi.

Pour les étudiants européens, le déplacement est facilité par le programme Erasmus. L’accès aux universités ne pose aucun problème et le visa n’est pas nécessaire. De plus, les diplômes sont reconnus dans tous les pays européens.

Faire un stage à l’étranger ou un volontariat

Il est possible de partir également dans le cadre de ses études mais sans aller dans une université. Les grandes écoles proposent d’effectuer des années de césure durant leur cursus, l’occasion d’aller par exemple effectuer une mission en volontariat international.

Effectuer un stage dans une société française à l’étranger ou dans une entreprise étrangère est aussi envisageable. Les stages en entreprise à l’étranger sont très valorisés. Cependant, il faut savoir qu'aucune législation n'encadrent les stages à l'étranger et les étudiants ne sont pas toujours payés. Une convention de stage doit être établie entre le stagiaire et l'entreprise afin de déterminer les conditions.  

Comment partir étudier à l’étranger ?

Avant le départ à l’étranger, les étudiants doivent réfléchir et se renseigner sur le coût de la vie et des études, le financement, l’assurance santé en cas de maladie…

Il est également nécessaire de consulter les démarches administratives à effectuer. Il faut avant tout bien choisir la destination. En effet, les démarches ne sont pas les mêmes pour chaque pays. Pour un ressortissant de l’Union européenne, il sera beaucoup plus simple d’intégrer les universités des pays membres grâce au programme d’échange Erasmus. Ce programme d'échange européen est très populaire et propose un grand nombre de destinations. 

L’accès à d’autres établissements comme aux universités américaines est plus complexe, sauf si l’établissement français a mis en place un programme d’échange avec celui-ci. Si pour les études en Europe, seul le passeport est nécessaire, pour les étudiants français souhaitant approfondir leurs connaissances hors du continent, il faut faire une demande de visa étudiant ou de visa vacances travail auprès de l’ambassade du pays.

Les pièces à fournir pour cela sont en général la lettre de validation de l’université choisie, puis un document assurant que l’étudiant pourra subvenir à ses frais de scolarité et à ses frais de séjours dans le pays. Certains pays demandent également un niveau de langue minimum. Pour montrer son niveau linguistique, les candiats devront passer des tests comme le TOEIC ou le TOEFL. 

Une fois le visa accordé, il faut penser aussi à s’informer sur le mode vie sur place : les déplacements, le logement étudiant, le coût de la vie…

Où aller étudier à l’étranger ?

Le choix de la destination pour poursuivre les études est crucial. Avec les innombrables établissements ayant leurs réputations respectives, le choix n’est pas facile. Cela dépend des filières ou des programmes choisis, mais aussi des moyens financiers. Voici quelques informations précieuses pour ne pas se tromper.

Une multitude de pays offre la possibilité aux étudiants étrangers de venir passer un semestre ou une année universitaire dans une école de l’enseignement supérieur ou dans une université. Mais quel pays choisir ? Voici quelques exemples.

Les pays d’Europe du Nord  Les pays asiatiques Les pays d’Amérique latine 
Les pays scandinaves sont très bien placés en termes d’éducation supérieure. Leurs méthodes pédagogiques sont reconnues dans le monde.

De plus en plus d’étudiants sont attitrés par les pays émergents. C’est surtout le cas pour les étudiants dans la finance ou dans le domaine de la haute technologie. 

Choix idéal pour les étudiants désireux d’améliorer leurs langues. Ils sont également réputés pour la qualité de leurs enseignements et de leur système éducatif.

Norvège, Finlande, Suède, Danemark Chine, Inde, Singapour  Mexique

Ressources pour partir à l’étranger

Avant de partir à l’étranger, il est nécessaire pour les étudiants de bien se renseigner afin d’avoir le maximum d’informations : sur l’établissement, le pays, le mode de vie, ainsi que le système éducatif. Partir étudier à l’étranger peut coûter cher ! Si vous partez dans le cadre d’un échange, l’université partenaire ne sera pas payante. Mais le coût de la vie étudiante n'est pas partout le même. 

Il existe plusieurs bourses d'études pour aider et encourager les étudiants à partir étudier à l’étranger. On trouve par exemple la bourse du CROUS (se basant sur les critères sociaux) et la bourse d'aide à mobilité internationale. Cependant, pour être éligible à une bourse, il faut en faire la demande en temps et en heures. Il faut donc bien regarder les critères de sélection de chacune des bourses proposées.

Sinon étudiez en :