Que faire après un CAP cuisine  ?

Il y a deux ans, vous avez choisi de suivre un CAP en cuisine et se pose désormais la question : et après ? Diplomeo vous détaille les possibilités qui s’offrent à vous une fois votre Certificat d'aptitude professionnelle validé.

femme qui dresse un plat

Vous perfectionner dans le domaine de la cuisine, changer de projet professionnel ou vous lancer sur le marché du travail ? Trouvez votre voie après le CAP cuisine, en étudiant chaque possibilité.

Poursuivre ses études

Après les deux années que vous viendrez de passer à acquérir les fondamentaux de la cuisine, vous pourrez faire le choix de poursuivre vos études, pour vous spécialiser dans un domaine ou vous perfectionner, notamment grâce au BP cuisine ou au bachelor cuisine.

Le bac pro cuisine

Comme le CAP, c’est une formation accessible après la classe de 3e. Le bac pro cuisine dure trois ans et suit le schéma du lycée : seconde, première, terminale. Certains lycées professionnels, qui proposent le bac professionnel cuisine, accueillent des titulaires de CAP cuisine en classe de première.

Trouvez la bonne formation en bac pro cuisine

Le BP cuisine

C’est la suite logique du certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Le brevetbrevet professionnel cuisine est une formation en deux ans qui va vous permettre d’approfondir vos connaissances. Comme le CAP, elle se prépare très souvent en alternance.

La grande différence entre le BP et votre CAP est le fait que le brevet professionnel cuisinier prépare à un métier et non plus un domaine et qu’il intègre une grande part de gestion. En effet, le but est de vous permettre d’occuper un poste de manager ou de créer votre propre entreprise. En plus de consolider vos connaissances techniques dans la cuisine, vous apprendrez des notions de management d’équipe, d’économie, de logistique, etc.

Le BP est une formation qui se prépare dans des centres de formation d’apprentis (CFA), lycées professionnels ou dans des écoles de cuisine, notamment en formation professionnelle (dans le cadre d’une reconversion par exemple).

Trouvez votre BP cuisinier

Le bachelor cuisine

Lui aussi est destiné à la création d’entreprise. Le diplôme de bachelor cuisine est une formation d’école de cuisine qui se prépare en trois années. La première est consacrée aux bases pratiques de la cuisine. Les deux années suivantes approfondissent ces bases, mais sont très axées vers la gestion des risques, le management d’équipe, la création d’un concept, la reprise d’un établissement, les formes juridiques, etc.

Très complet, le contenu de cette formation, surtout en première année, pourra faire doublon avec votre CAP. Aussi, certaines écoles proposent aux titulaires d’un certificat d’aptitude professionnelle d’entrer directement en deuxième ou troisième année et d’être dispensés des fondamentaux.

Trouvez la bonne formation en bachelor cuisine

D’autres formations

Moins longues, il existe des formations qui permettent de se spécialiser. Elles sont généralement proposées au niveau local, par des collectivités. Voici les deux plus fréquentes :

  • la mention complémentaire (MC) en un an : cuisine diététique, desserts de restaurant, hôtellerie, etc.
  • la formation complémentaire d’initiative locale (FCIL) : cuisine de la mer, terroir, cuisine allégée, etc.

Trouvez la bonne formation dans le domaine de la cuisine

Chercher un emploi dans la cuisine

Vous jugez vos compétences de CAP suffisantes pour vous lancer sur le marché du travail : n’hésitez pas ! Les opportunités sont nombreuses. Parmi elles, rejoindre les cuisines de restaurants, parfois renommées. Pour y entrer, vous devez justifier d’une rapidité d’exécution, d’une bonne résistance à la pression, d’un sens créatif, etc.

Vous pouvez aussi vous tourner vers les grandes cuisines, des collectivités territoriales ou des établissements scolaires par exemple. Ces grandes structures sont souvent en recherche de « toqués ».

Attention, avec un simple CAP cuisine, vous ne pourrez pas monter votre propre business. Pour cela, il vous faut un BP ou une formation complémentaire en gestion. Notez que certains organismes comme les CCI (chambres de commerce et d’industrie) proposent souvent des sessions pour apprendre les bases de la création d’activité.

Changer de voie

Si vous vous rendez compte que la cuisine n’est plus un domaine qui vous attire et souhaitez vous réorienter, voici quelques chemins possibles :

  • rester dans le domaine des métiers de bouche et suivre une formation (CAP à nouveau, bac pro ou BP quand la passerelle est possible) boucher, pâtissier, boulanger, etc.
  • reprendre un CAP dans un secteur totalement différent : il existe près de 200 spécialisations de CAP, si la forme de cette formation vous a convenu, vous pouvez vous relancer dans un CAP
  • reprendre une filière générale : encore une fois si la cuisine ne vous attire plus, rien ne vous empêche de reprendre un cursus en lycée général. Cela vous donnera trois années supplémentaires pour faire vos choix d’orientation.

Retour en haut de page