Formation aux métiers du Paramédical

 

Quel métier du paramédical est fait pour vous ?

Le secteur du paramédical représente plus d’un million de professionnels en France. Avec les effets du papy-boom, le vieillissement de la population, le rythme des naissances et les prochains départs à la retraite, la famille des professions paramédicales se professionnalise et recrute. Le point sur ces métiers à la fois médicaux, techniques et sociaux !

Les métiers du paramédical constituent un secteur d’avenir. Accessibles aux non-bacheliers, post-bac ou aux professionnels de santé, les métiers du paramédical représentent aujourd’hui plus d’un million de personnes. Ce secteur d’avenir est connu pour être très féminisé. On estime en effet qu’environ 80 % des professionnels revêtant la blouse blanche du paramédical sont des femmes. Sauf exception, les perspectives d’emploi existent bel et bien, en libéral ou en salarié. Les besoins augmentent d’année en année face au vieillissement de la population notamment. Les principaux recruteurs sont la fonction publique hospitalière, les collectivités territoriales, les structures d’accueil et de soins (maisons de retraite, crèches, associations…).

Pour définir le paramédical, on présente des professionnels de santé non-médecins. S’ils n’ont pas la possibilité de prescrire des médicaments, ils s’occupent eux aussi d’une patientèle qu’ils soignent, rééduquent, conseillent, accompagnent et écoutent. Ils ont également des activités de prévention, de préparation, d’assistance, et de dépistage. On compte aujourd’hui une vingtaine de disciplines du paramédical. On peut classer la majorité de ces métiers en trois catégories bien distinctes, les métiers de soins, de rééducation et les métiers techniques.

Les métiers de soins

Les métiers de soins se rapprochent des activités des médecins qu’ils assistent au jour le jour. On retrouve les infirmiers, qui représentent plus de 590.000 personnes en France, et les aides-soignants. Ces postes sont renouvelés, car le besoin est constant. On peut aussi citer la spécialisation en puériculture (soins, prévention activités éducatives en petite enfance) pour les infirmières et les sages-femmes, et les auxiliaires de puériculture.

Les métiers dits de la rééducation et du bien-être du corps

Des professions plus ou moins connues sont davantage tournées vers la rééducation, le soulagement de la douleur, l’amélioration de la vie des patients et leur bien-être. On connait plutôt bien le masseur-kinésithérapeute (73.000 professionnels en France), que l’on confond encore souvent à tort avec les praticiens de la chiropraxie et de l’ostéopathie, désormais reconnue et en vogue. L’ergothérapeute permet de récupérer son autonomie après un handicap par exemple. La rééducation des troubles de la parole et du langage est le rôle de l’orthophoniste. Le psychomotricien s’occupe des bégaiements et troubles du comportement, tandis que l’orthoptiste rééduque les yeux. Enfin, les Français surveillent leur alimentation grâce aux diététiciens et prennent soin de leurs pieds avec le pédicure-podologue.

Les métiers médico-techniques et d’appareillage

En complément des métiers des soins et de la rééducation, des techniciens professionnels exercent dans des disciplines variées. On retrouve les audioprothésistes pour les examens et la conception d’appareils auditifs, les opticiens-lunetiers pour la vue, les podo-orthésistes pour les semelles et l’appareillage du pied, ou encore le prothésiste dentaire. Les manipulateurs en électroradiologie sont des professionnels de l’imagerie médicale. Les techniciens de laboratoire et d'analyses biomédicales procèdent aux examens biologiques des patients et peuvent procéder aux prélèvements.

Le secteur paramédical offre un panel de métiers du soin, techniques et de la rééducation.

Les autres métiers du paramédical

Certaines professions sont plus difficiles à classer, mais méritent néanmoins d’être citées. Le métier d’ambulancier fait partie du secteur paramédical et reste un métier qui attire. On connaît aussi les secrétaires médicales, qui peuvent tenir un rôle d’assistance important auprès des médecins. Les dentistes sont secondés au jour le jour par les assistants dentaires qui ont également des fonctions de gestion. Le visiteur médical se déplace quant à lui dans les hôpitaux et les cabinets pour proposer de nouveaux médicaments et produits pharmaceutiques.

Le secteur paramédical et ses métiers attirent particulièrement les lycéens issus de séries S ou technologiques (STL). Les non-bacheliers et les professionnels de santé peuvent aussi prétendre à certaines formations. Pour exercer, les professionnels doivent obligatoirement obtenir un diplôme d’État ou un Certificat de Capacité dans leur discipline. Le secteur est en perpétuelle évolution. Des professions sont toujours sur la voie de la reconnaissance et les programmes de formation se nationalisent. Le besoin de personnel est réel, mais l’enseignement supérieur s’efforce néanmoins de limiter et durcir la sélection à l’entrée des établissements de formation, par des examens, des concours voire des numerus clausus.

Utilisez Diplomeo pour trouver la formation paramédicale qui vous correspond le mieux et l’établissement où poursuivre votre cursus !

Consultez la liste des 1165 formations en Paramédical en France

Actualité Quel métier du paramédical est fait pour vous ?

boussole qui pointe vers le mot job
Les métiers qui recrutent rassemblés dans un guide Ce sont pas moins de 300 métiers qui recrutent qui sont présentés dans le guide 2016 édité par le CIDJ (centre d’information et de documentation jeunesse). Un bon moyen de trouver sa voie en fonction des secteurs en plein recrutement.

Consultez la liste des 1165 formations en Paramédical en France

Orientation
Trouvez les formations qui correspondent à votre profil
Information et Comparaison
Consultez les fiches des formations et celles des établissements
Mise en relation
Discutez avec les responsables des formations qui vous intéressent pour choisir la bonne école
Besoin de plus d’informations sur cette formation ?

Diplomeo c’est aussi une équipe de 10 conseillers pour répondre à vos questions *

Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières