Liste des formations pour devenir notaire

 

Notaire : Tout ce qu’il faut savoir sur ce métier !

Le secteur juridique vous intéresse mais le métier d’avocat n’est pas forcément votre tasse de thé ? Découvrez le métier de notaire avec Diplomeo !

Qu’est-ce que le métier de notaire ?

Le notaire est un professionnel du droit qui exerce la plupart du temps en tant que libéral, il est donc son propre chef, ce qui lui permet de bénéficier d’une certaine indépendance. Il peut toutefois exercer en tant que salarié au sein d’un office notarial.

Ses domaines d’activités sont le droit de la famille, de l’immobilier ainsi que du patrimoine. Ce juriste peut travailler pour différentes organisations comme les entreprises pour rédiger différents documents ou leur expliquer leurs droits ou certains contrats. Par conséquent, ses connaissances en droit sont très grandes.
Généralement, il travaille pour des particuliers qui font appel à lui pour différentes raisons. Sa mission principale est d’authentifier des actes, d’achat de bâtiment, de vente, de succession ou encore des contrats de mariage. Il appose ainsi son sceau ainsi que sa signature sur un document officiel.

Il a également une fonction de conseiller vis-à-vis de sa clientèle. Ainsi, il apporte son expertise en accompagnant de manière personnalisée ses clients. Il leur explique ce qu’implique la signature d’un acte et les engagements auxquels ils sont obligés de répondre. Le notaire doit expliquer les aspects juridiques d’un document et peut avoir à vulgariser certaines informations. Il peut également les aider à rédiger différents documents comme des contrats de mariage, de succession ou des conventions.

Quelles qualités pour exercer ce métier ?

Rigueur : comme pour beaucoup ses collègues magistrats, le notaire doit être irréprochable. Il représente l’état et se doit de faire preuve de rigueur face aux responsabilités importantes dont il est détenteur. La rédaction d’actes implique évidemment de ne faire aucune erreur.

Pédagogue : le droit n’étant pas accessible à tout le monde, ce professionnel est souvent chargé d’informer le public sur ce que les actes représentent juridiquement. Il doit être capable de donner des conseils juridiques et d’aider ses clients lorsqu’ils en ont besoin.

Capacités rédactionnelles : souvent couplées de rigueur, ses capacités rédactionnelles acquises au cours de ses études sont indispensables. Le notaire doit faire preuve d’une grande précision étant donné que ses décisions concernent plusieurs autres personnes.

Comment devenir notaire ?

Pour devenir notaire, un passage en faculté de droit est inévitable.
Les étudiants devront obtenir une licence et intégrer un master. Une fois en première année deux choix sont alors possibles : soit l’étudiant choisit la voie universitaire, soit la voie professionnelle.
La première implique de suivre un master 1 en droit pour se spécialiser en deuxième année en droit notarial. Une fois le M2 obtenu, le diplômé doit alors effectuer deux ans de stage ou d’alternance en office et devra rédiger un rapport de stage ou un mémoire.
La seconde voie demande de suivre un M1 en droit, sans mention particulière, pour finalement intégrer un Centre régional de formation professionnelle notariale (CRFPN) qui dispense du diplôme d’aptitude à la fonction de notariat.

Consultez la liste des 159 formations pour devenir notaire

Les types d’école pour devenir notaire

Les filières du métier notaire