Liste des formations pour devenir magistrat

 

Comment devenir magistrat ?

Le magistrat est un personnage central de la justice française. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la profession, et comment y accéder ! 

Qu’est-ce qu’un magistrat ?

Le magistrat est un professionnel du droit fonctionnaire du ministère de la Justice, ce dernier distinguant deux catégories pour la profession. En effet, il existe les magistrats du siège et les magistrats du parquet, les juges et les procureurs. Alors que le magistrat du siège est juge, le magistrat du parquet est procureur. Voici les différences entre les deux professionnels du droit. 

Le magistrat du siège

Il s’agit d’un juge garant du bon déroulement des procès. Il peut choisir une spécialisation. Ainsi, il a la possibilité d’être juge des enfants, juge d’instruction, juge d’instance, juge aux affaires familiales, juge des libertés et de la détention, ou encore juge d’application des peines. L’approche du métier peut être très différente en fonction de la spécialisation. Ainsi, le juge des enfants pourra sanctionner des mineurs alors qu’un juge d’instruction aura davantage à sa charge, entre autres, la direction des enquêtes pénales. C’est le juge qui détermine les dommages et intérêts, les différentes sanctions et peines pour les parties. Son travail réside dans l’évaluation des dossiers en fonction des arguments exposés pendant les procès.

Le magistrat du parquet

Le point divergent entre le magistrat du parquet et le magistrat du siège réside dans leur intervention dans le jugement. Si le juge, comme son nom l’indique, rend un jugement, le magistrat du parquet, qui est lui procureur, n’en a pas la possibilité. Son rôle est de représenter la société et de la défendre. En amont des procès, le procureur dirige les enquêtes policières. Intervenant surtout en matière pénale, ce professionnel s’assure que les droits des personnes soient respectés lors des audiences au cours desquelles il peut proposer ne peine au nom de la société. Celui que l’on appelle aussi le « parquetier » est placé sous l’autorité du garde des Sceaux, le ministre de la Justice.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Pour exercer ces deux métiers à très hautes responsabilités, il convient d’avoir un certain nombre de qualités dont :

  • une forte résistance au stress : le métier de magistrat est particulièrement prenant. Les horaires sont contraignants et les affaires peuvent être très lourdes psychologiquement. Ainsi, il vous sera demandé une grande capacité à prendre du recul sur les dossiers.

  • une capacité de travail importante : si les études sont longues et très sélectives, elles vous permettent d’être préparé au rythme du métier de magistrat. Le juge ou le procureur sont des travailleurs acharnés.

  • une grande capacité d’écoute et de concentration : pas de place pour les distraits dans la profession de magistrat. Le procureur comme le juge doivent être extrêmement attentifs pour pouvoir, d’un côté, décider des peines, et de l’autre, s’assurer que les droits des personnes sont bien respectés tout au long des audiences.

Quelle formation pour devenir magistrat ?

L’École nationale de la magistrature (ENM), qui est située à Bordeaux, est la seule porte vers le métier de magistrat. Elle est accessible sur concours d'entrée, très sélectif, pour les personnes détentrices d’un master 1 de droit ou d’un diplôme d’Institut d’Études Politiques (sciences politiques). La mention du master importe peu. En effet, vous pouvez être titulaire d'un master droit des affaires, comme droit pénal, droit social, droit des sociétés...

La formation dure ensuite 31 mois. Pour se préparer à ce concours très difficile, il existe des prépas.

Consultez la liste des 48 formations pour devenir magistrat

Les filières du métier magistrat