Liste des formations pour devenir avocat fiscaliste

 

Comment devenir avocat fiscaliste ?

Vous êtes un expert du droit fiscal et souhaitez vous épanouir professionnellement dans cet univers ? Le métier d’avocat fiscaliste est sans doute fait pour vous !

Qu’est-ce qu’un avocat fiscaliste ?

Un avocat fiscaliste, ou tout simplement fiscaliste, a pour mission principale de conseiller une entreprise sur les projets qu’elle compte réaliser. Il peut s’agir d’un achat, d’une acquisition, d’investissements divers, d’une délocalisation, d’une implantation à l’étranger, etc. Le fiscaliste est aussi l’interlocuteur et le soutien privilégié d’une boîte lorsqu’elle entre dans un contentieux financier et/ou juridique, quel qu’il soit. En somme, il est le conseiller n° 1 d’une entreprise sur toutes les questions liées au droit et à l’économie.

Son rôle est donc en premier lieu un rôle d’écoute, mais il se doit dans un second temps de solutionner le problème auquel il est soumis. Son action consiste donc en la proposition de solutions. Restructuration, changement de capital, création d’entreprise… C’est l’avocat fiscaliste qui est le garant de la bonne conduite de toutes ces opérations par ses préconisations !

Ainsi, le fiscaliste est chargé de choisir la fiscalité adaptée pour chaque boîte, en fonction de ses caractéristiques et de la conjoncture actuelle des choses.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

Pour être un bon avocat fiscaliste, il faut bien évidemment avoir de très solides connaissances en droit et en fiscalité, et être un véritable expert dans son domaine afin d’offrir une aide crédible à ses clients. Ce professionnel doit aussi être aussi rigoureux qu’organisé, il doit avoir la tête sur les épaules et savoir gérer un problème de la façon la plus raisonnée et donc efficace possible. Fébriles et ultrasensibles s’abstenir ! Le fiscaliste doit aussi être un grand travailleur qui n’a pas peur des efforts et de l’implication au travail. Enfin, il est recommandé d’avoir un excellent sens du relationnel et du contact, pour établir un lien essentiel avec les entreprises faisant appel à lui.

Statut et conditions d’exercice

Il existe deux types d’avocats fiscalistes : une partie de cette profession travaille au sein d’équipes de juristes, dans les directions financières internes aux entreprises. Les autres sont employés par des cabinets spécialisés.

Le salaire d’un avocat fiscaliste et ses perspectives d’évolution

La profession d’avocat en droit fiscal est la plupart du temps très rémunératrice et les salaires sont très élevés : ils se situent autour de 50 000 € par an, après quelques années d’exercice. Un fiscaliste expérimenté peut ensuite prétendre à d’autres professions à hautes responsabilités au sein des entreprises ou devenir associé du cabinet pour lequel il travaille.

Les formations pour devenir avocat en droit fiscal ?

Voici plusieurs exemples de diplômes pouvant vous mener au métier d’avocat fiscaliste (à savoir que vous devrez obligatoirement faire des études longues, au minimum bac+5) :

Consultez la liste des 181 formations pour devenir avocat fiscaliste

Liste des métiers associés

Autre métier avocat

Les types d’école pour devenir avocat fiscaliste

Les filières du métier avocat fiscaliste