Liste des formations pour devenir assistant juridique

 

Comment devenir assistant juridique ?

Vous aimez travailler dans les domaines administratifs et juridiques ? Diplomeo vous propose le métier d’Assistant Juridique avec ses formations.

Le métier d’assistant juridique : organiser et informer

L’assistant juridique est un secrétaire spécialisé qui exerce au sein de cabinets d’avocats, d’études notariales, d’études d’huissiers ou de services juridiques d’entreprises. Il prend en charge l’accueil physique et téléphonique des clients ainsi que des collaborateurs. Il effectue la gestion administrative et toutes les tâches administratives, s’occupe de l’administration des dossiers et, plus globalement, gère des missions de secrétariat (frappe et dactylographie de documents, traitement de texte, appel téléphonique, prise de rendez-vous, tenue d’agenda, emploi du temps…). C’est une profession complexe, qui nécessite une spécialisation et de l’expérience professionnelle.

L’assistant juridique travaille sous l’égide d’un juriste au sein du service juridique et contentieux d’une entreprise ou bien sous la responsabilité d’un avocat. Il maîtrise le langage juridique ainsi que ses mécanismes. Par ailleurs, il est l’interlocuteur principal entre les clients et les avocats, les notaires et les huissiers.


Il prépare et archive les dossiers, tient l’agenda du cabinet, l’emploi du temps des juristes et filtre les différentes informations qui lui sont transmissent.
Dans un cabinet d’avocat, il rédige les comptes-rendus des réunions, suit les procédures durant les audiences. De plus, il est en charge de saisir les actes, de faire parvenir les conclusions aux différentes parties, d’effectuer un suivi des dossiers. Il s’occupe aussi de la partie comptabilité en gérant les provisions, les facturations ainsi que l’état des frais des différentes affaires.

Afin d’être le plus efficace possible, l’assistant juridique doit avoir de solides connaissance en droit. En effet, il doit être en mesure de comprendre le langage juridique et d’avoir ainsi la qualification et l’expérience nécessaire pour accomplir ses missions. Il doit maîtriser les nouvelles technologies et les outils informatiques et outils bureautiques, et parler au minimum deux langues étrangères.
Ayant de bonnes qualités relationnelles, il est tenu au secret professionnel et se doit d’être discret, organisé, rigoureux, diplomate et disponible.

Où exercer lorsque l’on est assistant juridique ?

Le métier d’assistant juridique peut être pratiqué au sein de différentes structures : cabinets, entreprises et ministères.

Au sein de cabinets d’avocats, d’huissiers et de notaires, l’assistant peut avoir pour mission de préparer les dossiers de plaidoirie ou de rédiger certains actes juridiques. Dans les services juridiques des entreprises, l’assistant se veut polyvalent, car il peut travailler dans le droit social, des affaires, boursier ou de la propriété intellectuelle. Ainsi, les missions varient énormément selon le type de service.
Par ailleurs, la fonction publique sollicite également des assistants juridiques en qualité de contractuels ou de fonctionnaires. L’assistant peut travailler au sein du service juridique d’une collectivité territoriale ou d’un ministère. Il est alors nécessaire d’avoir une parfaite maîtrise du droit public.

Quelles études pour devenir assistant juridique ?

L’idéal est d’obtenir une double compétence juridique et administrative pour se former à devenir assistant juridique. Plusieurs cursus et formations diplômantes préparent à ce métier, parmi ces derniers, on retrouve :

Consultez la liste des 376 formations pour devenir assistant juridique

Actualité Comment devenir assistant juridique ?

Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Les études, ce n'est vraiment pas pour vous et vous avez donc décidé de les arrêter pour travailler... Seulement, quels sont les métiers que vous pouvez faire, dans un pays où le diplôme est un sésame très (très) précieux ? Voici le top 10 des métiers qui recrutent en France, par Diplomeo !

Les filières du métier assistant juridique