Liste des formations pour devenir avocat

 

Devenir avocat : la fiche métier

Lecture

Si vous avez toujours rêvé de mettre les pieds dans un tribunal en tant qu’avocat, vous pourrez exercer ce métier après plusieurs années d’études. Diplomeo vous aide à trouver votre formation pour devenir avocat. 

Le métier d’avocat

L’avocat ou l'avocate est un juriste qui a pour mission de défendre des clients dans des cas très variés, du petit litige au cas très délicat et difficile à traiter. Son rôle est d’assister le client dans sa prise de décision et dans son recours judiciaire. Il accompagne également son client pour vérifier que ces droits ne sont pas violés lors d'auditions ou de garde à vue, par exemple. Il peut avoir un rôle de médiateur lors d'un conflit qui ne nécessite pas un procès.

Au tribunal, l’avocat défend son client au cours d’une plaidoirie. C'est une argumentation visant à convaincre les juges et les jurés. Cette plaidoirie demande un travail de recherche en amont important. Il doit être préparé à toutes éventualités de la part de la partie adverse et il doit pouvoir réagir face à des rebondissements. 

L’avocat doit donc avoir une parfaite maîtrise des textes de loi, des règles, des codes, de la procédure civile, etc. Généralement, il est spécialisé dans un domaine selon la mention du master droit qu’il a choisie. 

Les avocats proposent leur service en tant que conseiller juridique ou aide juridique, notamment auprès des entreprises (banques, assurances et multinationales) pour les conseiller ou les défendre lorsqu'un problème va relever d'un possible procès. Les juristes en interne ne sont pas toujours qualifiés pour faire face à de gros contentieux. 

Les avocats peuvent également être commis d'office lors de procès quand un client n'est pas en mesure de s'en procurer un. Il peut intervenir dans deux types de juridictions : juridiction pénale ou dans un tribunal pour enfants. Contrairement aux idées reçues, il n'est pas gratuit alors que l'aide juridictionnelle est un service offert. 

Qualités et compétences indispensables

L’avocat est une personne qui a, naturellement, un sens de la justice et une envie d’aider l’autre. Représentant de la justice, il doit également être très honnête et fiable pour être objectif et respecter la déontologie du métier qui implique le secret professionnel. Il doit avoir une grande rigueur, notamment pour connaître les textes sur le bout des doigts.

Il est également nécessaire d’avoir confiance en soi et être un bon orateur, notamment lors des plaidoiries et faire preuve d’une certaine force de caractère pour réussir à argumenter, convaincre, etc. Le travail de l’avocat passe aussi par une bonne éloquence, un sens de la persuasion et de la rhétorique très bon.

Il faut également être très pédagogue pour expliquer aux clients les termes techniques. Il se retrouve parfois dans des situations délicates où il faut savoir faire preuve de patience et de sang-froid.

Comment devenir avocat ?

L' avocat fait partie des métiers dont la sélectivité dans ses formations est la plus élevée. Cette sélection commence dès la première année de droit.  

Pour devenir avocat de France, la formation en faculté de droit est la voie la plus traditionnelle. Les études de droit peuvent commencer par un cursus de 3 ans (bac+3) à l’université : la licence de droit. Elle permet notamment, après le bac général, technologique ou professionnel, d'acquérir les bases du droit et de commencer à préparer les métiers des professionnels du droit tels que juriste d’entreprise, huissier, magistrat, notaire, etc. 

Il faut ensuite passer par le master, en université ou école privée, ou encore en instituts d’études politiques. Le master de droit est généralement le moment de se spécialiser dans un domaine juridique plus précis. Cependant, rien n’est définitif pour la suite de la carrière, les avocats connaissent tous les mêmes bases de droit et peuvent passer d’un cas à l’autre.

Pour devenir avocat, il est une étape indispensable : celle du concours d’entrée en école d’avocat (EDA) ou d'un Centre régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA). Il se passe lors du master, que ce soit en master 1 (bac+4 droit) ou master 2 (bac+5 droit). L'examen d'entrée débute par des épreuves d'admissibilité qui sont des épreuves écrites :

  • une note de synthèse
  • une épreuve en droit des obligations
  • une épreuve au choix entre la procédure civile, la procédure pénale et la procédure administrative contentieuse

Si un candidat obtient une moyenne de 10 sur 20, il est considéré comme admissible et peut poursuivre vers les épreuves d'admission. Il est composé d'épreuves orales :

  • le grand oral 
  • un oral de langue 
  • des oraux de dispenses composés de deux épreuves :
    • portant sur les procédures civiles d’exécution et/ou la procédure européenne et communautaire
    • portant sur la comptabilité privée et/ou les finances publiques

La difficulté de ses épreuves oblige les candidats à avoir recours à une classe préparatoire de droit pour mieux aborder les examens d'entrée et augmenter leurs chances de réussite. Il est estimé au alentour de 30-35%. Elles peuvent se suivre dans des Instituts d’Études Judiciaires (IEJ). 

Les élèves avocats admis entrent ensuite dans les écoles d'avocats et suivent une formation de 18 mois, composée d’un projet pédagogique, de cours théoriques et de stages. La fin de la formation est validée par un Certificat d’Aptitude de la Profession d’Avocat (CAPA) qui permet ensuite de passer l'examen du barreau. C'est à ce moment que pouvez enfiler la robe, prêter serment et plaider en son propre nom pour les justiciables. Il y a différents ordre des avocats dans les villes françaises, mais le barreau de Paris reste le plus dur et le plus prestigieux

Salaire et évolution de carrière 

Un jeune avocat peut gagner environ 1 800 euros nets par mois. Ses honoraires vont se justifier en fonction de ses expériences, de ses compétences et de sa spécialisation. Ainsi son salaire peut très vite augmenter. Il peut également ouvrir son propre cabinet d'avocat, après avoir passé plusieurs années au sein d’un cabinet d’avocats en tant que salarié. 

Il va surtout pouvoir se spécialiser tout au long de sa carrière et acquérir un statut d’expert, selon le domaine choisi il peut être très sollicité par la clientèle et ainsi s’assurer un salaire confortable.

Il peut par exemple choisir une spécialisation parmi ces carrières juridiques :

  • Droit d’entreprise
  • Droit constitutionnel
  • Droit des contrats
  • Droit du travail
  • Droit des entreprises
  • Droit de la route
  • Droit civil
  • Droit social
  • Droit fiscal
  • Droit pénal
  • Droit pénal des affaires
  • Droit public
  • Droit financier
  • Droit administratif
  • Droit de la famille
  • Droit commercial 
  • Droit des affaires
  • Droit des personnes
  • Droit de propriété intellectuelle
  • Droit des sociétés
  • Droit européen
  • Droit des obligations
  • Droit immobilier
  • etc. 

Il peut ainsi devenir:

  • Avocat en droit des affaires
  • Avocat commis d'office
  • Avocat fiscaliste
  • Avocat généraliste
  • Avocat droit public
  • Avocat immobilier
  • Avocat international
  • Avocat pénaliste
  • Avocat aux conseils (ou avocat auprès du Conseil d'État et de la Cour de cassation)
  • etc.

Les avocats peuvent poursuivre vers un doctorat en droit dans le but de donner cours aussi bien à l'université que dans des Instituts d’Études Judiciaires.

S’il le souhaite, il peut également évoluer, reprendre ses études et passer les concours d’entrée de l’École Nationale de la Magistrature (ENM) ou passer le Diplôme Supérieur du Notariat (DSN) pour devenir notaire

Consultez la liste des 266 formations pour devenir avocat