À la recherche d'une formation Contrôle de gestion qui vous fera réussir ?

Trouvez et intégrez votre formation Contrôle de gestion

en fonction :

Contrôleur de gestion : le pro de l'économie d'entreprise !

Le contrôleur de gestion, analyste de gestion ou contrôleur budgétaire est présent dans les secteurs de la banque, des assurances ou encore de l’immobilier. Il veille sur les résultats, contrôle le budget et met en place des stratégies. Polyvalence, précision et maîtrise des chiffres sont les principaux atouts du contrôleur de gestion.

Focus sur le métier du contrôle de gestion

Le contrôleur de gestion est avant tout un analyste économique et financier. Il contribue à la mise en place des stratégies de son entreprise grâce à ses collectes d’information, ses audits et ses bilans budgétaires. Le contrôleur de gestion a donc des fonctions comptables, informatiques et financières.

Il travaille auprès de la direction générale, administrative ou financière. Il est un interlocuteur important puisqu’il informe la direction sur l’état des finances de l’entreprise. Le contrôleur de gestion a des compétences en informatique et en logiciels de gestion. Il doit être capable de créer des reportings destinés à ses supérieurs. Il conçoit des tableaux de bord et des indicateurs d’activité (production, stocks, rentabilité des investissements) tout au long de l’année, pour le court et le long terme.

Sa mission est simple, il doit participer à l’amélioration des résultats et des performances de son entreprise. D’après son analyse et ses prévisions, les responsables opérationnels savent quel plan d’attaque ils peuvent mettre en place. Maîtriser la comptabilité est primordial, l’anglais est quant à lui indispensable.

Les secteurs d’activité en contrôle de gestion

On retrouve des contrôleurs de gestion dans toutes les entreprises de moyenne (PME) et grande tailles (groupe international). Ils sont parfois amenés à se déplacer dans les filiales pour des audits. La taille de l’entreprise peut augmenter le nombre des missions dont ils seront chargés.

Ils sont en perpétuelle relation avec les hauts représentants de l’entreprise : directeur général, directeur administratif et financier. Les contrôleurs de gestion travaillent au sein de la direction commerciale, la direction marketing, les ressources humaines, la direction des systèmes d’information.

Les formations pour devenir contrôleur de gestion

Certains profils d’étudiants sont particulièrement recherchés par les entreprises en phase de recrutement. Les longues études à partir d’un bac +5 (master) sont très souvent privilégiées. Pour savoir si les formations qui vous intéressent sont reconnues par l’Etat, il vous faut aller faire un tour sur le site du RNCP.

Ci-dessous les diplômes requis pour devenir contrôleur de gestion :

Auparavant, vous pouvez suivre un BTS (BTS Assistant de gestion ou BTS CGO par exemple), un DUT (DUT gestion administrative et commerciale des organisations ou DUT GEA par exemple), une licence voire une licence professionnelle.

Certaines formations peuvent se préparer en alternance. Cela permet de mettre en application et de compléter votre formation en entreprise. L’entreprise se chargera de verser une taxe d’apprentissage et verser un salaire à l’alternant. L’école pourra vous aider à trouver une alternance grâce à son réseau d’entreprises partenaires.

Quel est le programme dans ces formations ?

Suivant le cursus que vous choisissez d’intégrer, l’enseignement sera variable : la 1ère année est souvent générale et sert à apprendre les bases, tandis que les années suivantes tendent à se spécialiser. Cependant, dans n’importe quelle formation en contrôle de gestion, vous trouverez les matières suivantes :

  • gestion d’entreprise
  • finance d’entreprise
  • comptabilité générale
  • comptabilité finance
  • gestion du personnel et gestion de la paie
  • gestion administrative
  • stratégie d’entreprise
  • gestion de trésorerie
  • compatibilité analytique
  • management des risques
  • expertise comptable
  • gestion comptable et financière
  • gestion des ressources humaines
  • économie
  • gestion sociale, droit social
  • contrôle interne
  • droit des sociétés, obligations légales et normes comptables
  • fiscalité et déclarations fiscales
  • compatibilité financière
  • outils de gestion
  • administration
  • anglais
  • etc.

Vous pourrez également apprendre l’utilisation de différents outils professionnels de la gestion comme : un progiciel de gestion, un logiciel de comptabilité approfondie, de budget prévisionnel, etc.

Les débouchés en contrôle de gestion

Une personne ayant suivant une formation contrôleur de gestion peut également prétendre aux postes suivants :

  • assistant de gestion
  • assistant comptable
  • chef comptable
  • responsable administratif
  • assistant de gestion PME PMI
  • responsable administratif et financier
  • directeur financier
  • commissaire aux comptes
  • gestionnaire de paie
  • responsable comptable
  • cadre dirigeant d’entreprise
  • contrôleur financier
  • aide-comptable

Le diplômé peut travailler en cabinet d’expertise comptable, dans les services comptables de PME PMI, en cabinet d’audit, ou bien passer les concours de la fonction publique. Il est également possible, avec un niveau d’études élevé, d’accéder à la profession d’enseignant chercheur.

Consultez la liste des 177 formations en Contrôle de gestion en France

Les types d’école où faire votre formation en Contrôle de gestion