Que faire après un BAC ES ?

Liste des écoles en fonction :

Que faire après un Bac Économique et Social ?

Un bac ES, et après ? Après, tout est possible ! Que vous souhaitiez devenir économiste, ingénieur, développeur d’application ou journaliste : vous ne vous êtes pas trompé en effectuant un bac ES. Chaque année, les diplômés de bac ES s’orientent dans des domaines très différents, entament des cursus très variés dans des établissements de tous types.

Si une grande partie d’entre eux choisissent l’université avec une première année de licence, nombre d’entre eux optent également pour un BTS (brevet de technicien supérieur) ou un DUT (diplôme universitaire de technologie). Certains optent directement pour un bachelor en école spécialisée (école de commerce, école d’ingénieurs, école d’informatique,…), d’autres s’engagent dans une classe préparatoire aux grandes écoles afin de préparer les concours des grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs. Pour finir, certains se lancent dans d’autres formations ou s’insèrent sur le marché de l’emploi.

Les secteurs d’études vers lesquels peuvent s’orienter les jeunes bacheliers ES sont nombreux : économie, gestion, commerce, sciences humaines, sciences politiques, sciences, lettres et langues, droit, arts, architecture,… Les choix sont multiples. Diplomeo fait le point sur toutes les opportunités envisageables après un bac ES !

Orientation des candidats après le bac ES
  • Universités : 50 %
  • DUT : 12 %
  • BTS : 11 %
  • Prépas : 6 %
  • Autres : 21 %

Les diplômes après un bac ES

Après un bac ES, vous pouvez vous orienter vers plusieurs cursus. Voici toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

La prépa après un bac ES

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Éducation nationale, 6% des bacheliers ES s’inscrivent en prépa après un bac ES.

Toutes les prépas après un bac ES

Plusieurs types de prépas sont envisageables après un bac ES :

Les prépas économiques après un bac ES

Il existe différents types de prépas économiques :

  • la prépa économique et commerciale option économique (ECE). Celle-ci donne accès aux concours des grandes écoles de commerce. Pour intégrer cette prépa, vous devez avoir de bons résultats en mathématiques, en économie et dans les différentes matières littéraires (histoire-géographie, philosophie,…)
  • la prépa ENS économie-gestion. Elle prépare aux concours des écoles normales supérieures (ENS) de Rennes et Cachan. Dans ces prépas, vous pouvez choisir l’option D1 (droit, économie et gestion) et l’option D2 (économie, méthodes quantitatives et gestion). Cette prépa est plutôt conseillée à ceux qui ont choisi l’option sciences sociales et politiques en terminale.

Lina, 21 ans, étudiante à l’ESSEC, a décidé après son bac ES de s’orienter vers une prépa ECE, à Paris. Elle raconte son expérience : « En intégrant ma prépa, je n’avais pas de but précis. Au lycée, j’adorais les maths, l’économie et la philosophie, et je n’avais pas d’idées précises concernant le métier que je souhaitais exercer plus tard. La prépa pouvait ainsi me permettre de prendre du plaisir à étudier les matières qui me plaisaient sans pour autant me fermer de portes. Le rythme en prépa n’était pas évident. Le niveau en maths était très élevé, et mes camarades de classe s’en sortaient beaucoup mieux que moi. J’ai donc dû travailler énormément les maths en première année, en délaissant les autres matières. J’ai en quelques mois rattrapé mes camarades. En deuxième année, le bilan était plus équilibré. Je travaillais toutes les matières : maths, philo, économie, langues. Le tout est dans l’organisation. J’avais huit heures de cours par jour, et je travaillais environ quatre heures le soir, après les cours, ce qui me faisait des journées de 11 heures de travail en moyenne. Pendant les vacances, je suivais un emploi du temps rigoureux, et je travaillais en général entre 10 et 12 heures par jour en deuxième année. Avant les concours, nous avions trois semaines de révision, au cours desquelles je travaillais entre 12 et 14 heures par jour. Cela peut paraître énorme, mais nous travaillions le plus souvent en groupe, à la bibliothèque ou chez nous, ce qui rendait la chose beaucoup plus agréable. En plus, les thèmes abordés ainsi que les profs étaient passionnants, donc je n’avais aucune raison de me plaindre ! J’étais vraiment bien préparée aux concours, et le facteur chance a joué en ma faveur. J’étais très contente de mes résultats », se souvient-elle.

Les prépas littéraires après un bac ES

Si la plupart des bacheliers ES qui se lancent dans une prépa le font dans le domaine de l’économie, certains s’inscrivent également dans des prépas littéraires.

Deux types de prépas sont envisageables :

  • Les prépas ENS lettres qui ouvrent l’accès aux écoles normales supérieures (ENS) d’Ulm, de Lyon et de Cachan, mais également aux différentes écoles de commerce via la banque d’épreuves littéraires (BEL). Ces classes préparatoires aux grandes écoles s’adressent principalement aux passionnés de littérature, d’histoire, de langues et de philosophie.
  • Les prépas ENS lettres et sciences sociales. Celes-ci ouvrent également l’’accès aux ENS de l’Ulm, de Lyon et de Cachan. En revanche, elles donnent également la possibilité d’intégrer les écoles nationales de statistique ainsi que quelques écoles de commerce. Pour intégrer ces classes prépas, vous devez avoir un excellent niveau en mathématiques et être passionné par les sciences économiques et sociales.

Les prépas art après un bac ES

Si vous souhaitez intégrer une école d’art après un bac ES, vous devrez presque obligatoirement passer par une année préparatoire aux écoles d’art ou une MANAA (mise à niveau en arts appliqués). Même si cette dernière n’est pas considérée comme une prépa, elle vous préparera aux cursus suivi dans les différentes écoles d’art.

Intégrer un BTS après le bac ES

Après un bac ES, vous pouvez intégrer plusieurs types de BTS. C’est d’ailleurs le choix que font 11% des bacheliers ES, selon les derniers chiffres publiés par le ministère. Les brevets de technicien supérieur sont enseignés dans les lycées ou dans les écoles privées. Les spécialités les plus adaptées par rapport au bac ES sont :

Ces BTS sont les plus adaptés, ceux qui correspondent le plus à votre profil. Cela ne signifie pas que si un autre BTS vous intéresse, vous n’avez pas vos chances de l’intégrer.

Le DUT

12% des diplômés d’un bac ES font quant à eux le choix de s’orienter vers un DUT. Ils suivent ce cursus de deux ans au sein des IUT (Instituts universitaires de technologie). Voici les spécialités les plus adaptées au bac ES :

Une fois de plus, ces DUT sont les plus indiqués par rapport au bac ES, mais rien ne vous empêche de candidater pour un autre DUT et de réussir à l’intégrer.

Avant de se lancer dans un bachelor en Irlande, Élodie, 26 ans, chargé de communication pour l’association des directeurs d’IUT, a fait un DUT technique de commercialisation. Elle revient sur cette expérience :

« Après mon bac ES,j’ai fait 2 ans de DUT techniques de commercialisation à Grenoble puis je suis partie en Irlande faire mon bachelor of business. J’ai ensuite complété mes études avec un master marketing et communication à l’IAE de Grenoble. J’ai hésité entre faire une CPGE et un DUT car je voulais à l’époque faire une école de commerce. J’avais été accepté en prépa à Annecy mais j’ai finalement choisi d’aller en DUT car cela me permettait d’avoir une issue de secours, je savais qu’à l’issue de mes deux années d’études, si je voulais commencer à travailler, je pouvais, alors qu’avec une prépa, on est obligé de continuer. C’est finalement ce que j’ai choisi de faire en faisant un master à l’IAE mais je ne regrette pas du tout mon choix, j’ai beaucoup appris, le DUT est professionnalisant et concret. »

Une licence à l’université

L’université reste la destination première des bacheliers ES ! En effet, plus de la moitié d’entre eux s’inscrivent en première année de licence après avoir obtenu leur bac ES. Une majorité d’entre eux poursuit ensuite en master, à l’université toujours.

Voici les principaux domaines vers lesquelles s’orientent les diplômés d’un bac ES, à l’université :

Antoine, 21 ans, en troisième année de licence Humanité et Monde Contemporain (HMC) à Rouen, raconte son parcours : « Après mon bac, je voulais faire un DUT Information-communication, mais je n’ai pas été pris. Je suis donc parti en L1 Géographie car c’était une matière qui me plaisait au lycée (mais ça s’est avéré très différent à la fac, d’où la réorientation). Le travail est assez particulier en licence, comme dans toutes les universités, car il faut fournir beaucoup plus de travail personnel qu’au lycée. Personnellement, il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter, mais aujourd’hui, cela me convient plutôt bien. Malgré mon année de géographie ratée, je suis content de mes choix, je me suis fait des amis supers là-bas, et j’aime aujourd’hui ce que je fais. Après ma licence, j’aimerais intégrer une école de journalisme pour travailler dans les médias », ajoute-t-il.

Le bachelor en école de commerce

Après un bac ES, vous pouvez également vous lancer dans un bachelor en école de commerce post-bac. Pour cela, la plupart du temps, vous devrez passer des concours. Il existe des concours communs pour intégrer les bachelors d’écoles de commerce post-bac :

Pour intégrer un bachelor post-bac en école de commerce, vous pouvez également candidater dans des écoles ne faisant pas partie des concours communs. Certaines recrutent sur concours et/ou entretien oral, d’autres le font sur dossier. Les modalités d’admission dépendent des établissements.

Les diplômes d’écoles spécialisées

Les écoles spécialisées sont très nombreuses. Dans quasiment tous les secteurs, vous avez la possibilité d’intégrer une école spécialisée pour vous former. Voici les écoles vers lesquelles s’orientent généralement les étudiants après le bac ES.

Les écoles d’informatique

En France, les écoles d’informatique sont nombreuses. Elles proposent des BTS (bac+2), des bachelors (bac+3), mais aussi, d’autres cursus en 4 ou 5 ans (niveau master). Au sein des écoles d’informatique, vous pouvez vous former à différents types de métiers (architecture informatique, systèmes d’information, développement d’application, sécurité réseau, technicien support, administration de base de données,…).

Les écoles de journalisme

Après votre bac ES, vous pouvez également intégrer une école de journalisme post-bac. Même si la plupart des écoles reconnues par la profession recrutent à bac+3, il existe des écoles de journalisme qui acceptent les étudiants juste après le bac. Celles-ci proposent des formations en trois ans (bachelor, la plupart du temps) ou des formations en cinq ans (niveau master). Avant d’intégrer l’une de ces écoles, renseignez-vous bien auprès des anciens élèves pour connaître leur opinion.

Les écoles de communication et de publicité

Si vous souhaitez vous orienter vers une école de communication ou de publicité après un bac ES, cette possibilité vous est également offerte ! Certaines recrutent sur concours, d’autres sur dossier. Renseignez-vous en avance afin de ne pas être pris au dépourvu. Dans tous les cas, ces écoles ont pour mission principale de vous former aux métiers de la communication. Voici quelques métiers auxquels mènent les écoles de communication : attaché de presse, responsable de communication, community manager, chargé de communication, directeur de communication, responsable communication interne,…

Mélody, graphiste indépendante, a décidé de s’orienter en licence d’histoire après son bac ES. Finalement, elle se rend compte que ces études ne sont pas faites pour elle et se réoriente en école de publicité. Elle raconte :

« J’ai découvert le monde de la communication à travers l’ouverture d’un blog dédié aux cosmétiques. J’ai donc fait des recherches sur les métiers dans le domaine ainsi que les formations et je me suis rendue compte qu’un BTS communication était dispensé dans le lycée ou j’avais fais ma scolarité, du coup j’ai postulé et j’ai eu la chance d’être prise.

J’ai beaucoup aimé cette formation, qui était assez générale, mais dans la communication, j’ai pu aborder tout ses aspects et trouver, lors du stage, ma voie : la création/graphisme. Le rythme était assidu, il fallait s’accrocher mais ce fut une formation très enrichissante ! Ayant découvert ma passion pour la création, dans la communication, j’ai cherché des formations en communication avec une spécialisation création telles que les bachelors. Je n’ai trouvé qu’une école répondant à mes critères : une école de publicité, à Bordeaux. Le coût était important et je trouve que cette année n’a pas été riche en apprentissage, je n’ai quasiment pas évolué. En revanche, j’ai eu un stage des plus instructifs et riche pour pouvoir évoluer positivement. J’ai découvert le monde de l’édition et j’ai eu de la chance, j’ai découvert une nouvelle passion alliant le graphisme au monde du livre », témoigne-t-elle.

Les écoles du paramédical

Après un bac ES, vous pouvez aussi vous orienter vers les écoles du paramédical. La plupart sont accessibles sur concours. Il faut donc préparer ces derniers consciencieusement afin de pouvoir intégrer les écoles en question. Écoles d’infirmières, de masseur-kinésithérapeute, de psychomotricien ou d’audioprothésiste ? Dans tous les cas, vous ne passerez pas par la plateforme Admission Post Bac (APB) pour passer les concours. Renseignez-vous donc directement auprès de chaque école pour connaître leurs modalités de recrutement et les dates d’inscription aux concours.

Les écoles d’art

Écoles des beaux-arts, écoles nationales supérieures d’art, écoles supérieures d’arts appliqués (ESAA), conservatoires, écoles du patrimoine, il existe de nombreuses écoles d’art, et elles sont très convoitées. D’ailleurs, la plupart du temps, ce sont les bacheliers STD2A (sciences et technologies du design et des arts) qui sont prioritaires pour ces écoles. En tant que bachelier ES, vous devrez passer par une MANAA (mise à niveau en arts appliqués) ou une année préparatoire aux écoles d’art pour pouvoir tenter d’intégrer, sur dossier ou sur concours, l’une de ces écoles.

Les écoles de comptabilité et de gestion

Envisageables après un bac ES, les écoles de comptabilité et de gestion proposent différents types de cursus : BTS comptabilité, bachelors comptabilité, DCG (diplôme de comptabilité et de gestion),… Pour candidater en école de comptabilité et de gestion, vous devez déposer un dossier de candidature. Certaines écoles vous recruteront sur dossier, d’autres vous recontacteront pour des épreuves écrites et/ou orales afin de tester votre niveau.

Les autres écoles spécialisées

Il existe de nombreuses autres écoles spécialités, dans des domaines très variés. Après un bac ES, vous pouvez par exemple intégrer une école de mode, une école de traduction-interprétation, une école de graphisme ou une école des métiers de l’environnement. Pour toutes ces écoles privées, les modalités d’admissions sont différentes. Vous devez donc vous renseigner directement auprès des écoles en question pour savoir comment vous inscrire.

Un master en cinq ans à l’école de commerce

S’il existe des concours pour intégrer des bachelors en école de commerce post-bac, il y a également la possibilités d’intégrer des programmes en quatre ou cinq ans dans d’autres écoles de commerce. Le concours ACCÈS, le concours LINK, le concours PASS, le concours SESAME et le concours TEAM vous donnent la possibilité de candidater dans plusieurs écoles en même temps. D’autres concours, propres à chaque école, vous donnent également la possibilité d’entamer un programme post-bac en cinq ans au sein d’une école de commerce française.

Le cursus d’ingénieurs post-bac

Non ! Les écoles d’ingénieurs ne sont pas l’apanage des bacheliers scientifiques ! Si vous avez obtenu un bac ES, vous pouvez tout à fait trouver une place au sein d’une école d’ingénieurs post-bac. D’ailleurs, certaines écoles comme l’EFREI ou HEI ouvrent quelques places, chaque année, aux bacheliers ES ayant effectué l’option mathématiques. Une chance si vous souhaitez faire une école d’ingénieurs après le bac ES !

Les IEP

Vous souhaitez intégrer un Institut d’études politiques (IEP) après le bac ES ? Vous avez toutes vos chances ! Pour cela, vous devez vous inscrire au concours commun d’entrée en première année (regroupant sept IEP de région). Vous pouvez également tenter les concours d’entrée en première année des trois autres IEP de France ou de Science Po Paris. Sachez que la sélection est très dure et que le niveau demandé est très haut. Toutefois, si vous travaillez très dur l’année du bac, vous avez toutes vos chances de réussir le concours. D’ailleurs, les bacheliers ES sont les mieux armés pour réussir les concours des IEP en première année !

Les domaines d’études après un bac ES

Après un bac ES, vous pouvez vous orienter vers différents domaines d’études. Voici quelques pistes qui pourraient vous intéresser.

L’environnement après un bac ES ?

Vous souhaitez travailler dans le secteur de l’environnement après un bac ES ? C’est possibile, il existe de multiples possibilités pour intégrer le secteur et travailler dans la protection des milieux naturels.

Voici quelques exemples de formations auxquelles vous pouvez candidater après un bac ES :

  • Le BTS métiers des services à l’environnement, le BTS métiers de l’eau, le BTS fluides, énergies, domotique, le BTS bioanalyses et contrôles, le BTS chimiste, le BTS contrôle des rayonnements ionisants et applications techniques de protection, le BTS environnement nucléaire et le BTS géologie appliquée peuvent conduire à ces métiers sont envisageables après un bac ES.
  • Le BTSA gestion et maîtrise de l’eau (GEMEAU), le BTSA gestion et protection de la nature (GPN), le BTSA gestion forestière et le BTSA aménagements paysagers peuvent également conduite aux métiers de l’environnement
  • Le DUT hygiène, sécurité, environnement, le DUT génie biologique option génie de l’environnement, le DUT chimie et le DUT mesures physiques mènent également au secteur de l’écologie et l’environnement.
  • Le DEUST santé, environnement, techniques industrielles et commerciales, le DEUST environnement et déchets et guide nature multilingue, le DEUST technicien de la mer et du littoral et le DEUST géosciences appliqués (mines, eau, environnement) sont également adaptés pour exercer dans le secteur.
  • La licence sciences de la vie et/ou sciences de la terre, la licence physique, chimie ou physique-chimie, la licence géographie et aménagement, la licence langues étrangères appliquées (orientée tourisme), la licence droit (axée environnement), et d’autres filières peuvent être très adaptées pour s’orienter vers les métiers de l’environnement après un bac ES.
  • L’école des métiers de l’environnement, qui est spécialisée dans le développement durable et l’environnement, propose différentes formations qui mènent à des professions d’ingénieur dans la gestion et le traitement des eaux, le management environnemental, l’évaluation des impacts environnementaux, etc…
  • D’autres écoles d’ingénieurs peuvent également mener aux métiers de l’environnement, mais elles ne sont pas toutes accessibles après un bac ES.
  • Il est également possible d’autres cursus ou écoles spécialisées dans le domaine. C’est par exemple le cas de l’Ente, de LaSalle Beauvais, de l’EI Cesi, de l’EME Bruz et de nombreux autres établissements.

Les arts, le design et le graphisme après un bac ES ?

Si vous souhaitez vous orienter dans le domaine des arts et de l’architecture, différentes possibilités sont également envisageables. Voici quelques pistes :

  • Si vous souhaitez intégrer une école des beaux-arts, une école nationale supérieure d’art, une écoles supérieure d’arts appliqués (ESAA), un conservatoire, ou une école du patrimoine, il est conseillé d’envisager une année préparatoire aux écoles d’art ou une MANAA (mise à niveau en arts appliqués). Ces deux formations vous permettront de vous remettre à niveau et de rendre votre candidature plus pertinente aux yeux des écoles d’art.
  • Parmi les BTS dans le domaine de l’art, vous pouvez envisager le BTS concepteur en art et industrie céramiques, le BTS design de mode, textile et environnement, le BTS design d’espace, le BTS design de produits, le BTS communication, espace et volume, et le BTS design graphique (vous devrez passer par une MANAA pour intégrer la plupart de ces BTS)
  • Vous pouvez également opter pour un DMA (diplôme des métiers d’art) si vous souhaitez faire carrière dans l’art. Voici les 12 spécialités existantes : le DMA arts de l’habitat, le DMA art du bijou et du joyau, le DMA arts textiles et céramiques, le DMA décor architectural, le DMA facture instrumentale, le DMA horlogerie, le DMA lutherie, le DMA arts graphiques, le DMA cinéma d’animation, le DMA costumier-réalisateur, le DMA marionnette et le DMA régie de spectacle. Ces DMA sont préparés dans les Esaa. Vous devez également passer par une MANAA pour intégrer la plupart de ces DMA.
  • Les bachelors en art et en arts appliqués sont également de plus en plus nombreux en école privée. Vous n’êtes d’ailleurs pas toujours obligés d’avoir fait une MANAA avant d’intégrer ces cursus.
  • Vous pouvez également vous lancer dans un cursus universitaire. La licence en arts plastiques (arts appliqués, enseignement, arts visuels,…) peuvent notamment vous permettre de vous orienter vers les métiers d’art.

La musique et la danse après le bac ES ?

Vous souhaitez travailler dans le milieu de la musique ou de la danse après un bac ES ? Voici quelques possibilités de poursuite d’études qui pourraient vous intéresser :

  • Les conservatoires, qu’ils soient nationaux, départementaux, régionaux ou intercommunaux, peuvent vous former aux métiers de la musique et de la danse.
  • Les pôles supérieurs d’enseignement artistique peuvent également vous proposer des formations adaptées à votre profil.
  • Il existe également des écoles spécialisées dans le domaine de la musique et de la danse, qui pourront vous former, après le bac ES.
  • L’université peut également être un moyen de poursuivre vos études de musique ou de danse. Il existe par exemple des licences en musique, des licences en musicologie ainsi qu’une dizaine de licences qui proposent des parcours dans le domaine de la danse (en arts et arts du spectacle).

Le théâtre et les arts du spectacle après le bac ES ?

Vous souhaitez devenir acteur de cinéma ou vous orienter vers tout autre métier dans le domaine des arts du spectacle ou du théâtre ? Il existe quelques possibilités après un bac ES :

  • Le DMA marionnette peut être adapté si vous voulez vous orienter vers la profession de marionnettiste.
  • Les conservatoires sont également des endroits où vous pourrez vous former. Vous pourrez par exemple essayer d’obtenir le diplôme national d’orientation professionnelle d’art dramatique.
  • De même, les écoles supérieures d’art peuvent par exemple vous permettre d’obtenir le diplôme national supérieur professionnel comédien.
  • Il existe également de très nombreuses formations et écoles privées qui préparent au métier de comédien (en deux, trois ou cinq ans).
  • Pour finir, les universités aussi, proposent des cursus très adaptés, mais ils vous permettront de vous orienter uniquement dans les métiers de l’enseignement ou de la recherche.

Les métiers de l’architecture et de l’aménagement après le bac ES ?

Après un bac ES, vous pouvez vous orienter vers les métiers de l’architecture, de l’aménagement, du paysage et de l’urbanisme. Voici quelques possibilités qui s’offrent à vous :

  • Les écoles nationales supérieures d’architectures sont la voie numéro 1 si vous souhaitez obtenir le diplôme d’État d’architecte et devenir architecte. Même si les S sont les plus nombreux, les ES ont toutes leurs chances d’intégrer une école d’architecture.
  • Les écoles spécialisées en architecture sont également reconnues par la profession. Vous pouvez donc tenter les concours si vous souhaitez les intégrer.
  • Le BTSA aménagements paysagers, le BTSA gestion et protection de la nature, le BTSA production horticole, le BTSA technico-commercial spécialité jardin et végétaux d’ornement peuvent également mener aux métiers de l’aménagement.
  • Certaines écoles d’ingénieurs proposent aussi des cursus en aménagement du paysage. Mais ces écoles ne sont pas toutes accessibles après un bac ES.
  • À l’université, vous pouvez opter pour une licence géographie et aménagement ou une licence sciences de la terre.

La banque et l’assurance après un bac ES ?

Vous souhaitez travailler dans les banques ou les assurances ? Vous pouvez vous orienter dans ce secteur si vous avez obtenu votre bac ES. Voici quelques possibilités :

  • Il existe plusieurs BTS dans le domaine de la banque et des assurances. Le BTS banque, conseiller de clientèle, le BTS management des unités commerciales (MUC), le BTS négociation et relation client (NRC) et le BTS assurance.
  • Certains DUT comme le DUT Techniques de commercialisation peuvent aussi vous permettre de vous orienter dans ce domaine.
  • Le DEUST banque : organismes financiers et de prévoyance est également une belle possibilité pour intégrer ce secteur après un bac ES.
  • Il existe également une mention complmentaire (MC) services financiers, mais très rares sont les diplômés de bac ES à s’orienter vers cette filière.
  • Il existe également des licences à l’université pour s’orienter dans cette voie. La licence économie-gestion (parcours banque et finance), la licence droit, économie, la licence droit, économie, gestion et la licence en mathématiques peuvent être de bonnes alternatives.
  • Certaines écoles spécialisées dans le domaine de la banque et de l’assurance proposent également des cursus en trois ans (bachelor) ou en cinq ans (niveau master) dans ce domaine.

La comptabilité après un bac ES ?

Après un bac ES, vous pouvez également vous orienter dans le domaine de la comptabilité. Voici quelques formations envisageables :

  • Le BTS comptabilité et gestion, le BTS assistant de gestion PME-PMI peuvent être tout indiqués si vous souhaitez intégrer rapidement le marché de l’emploi
  • Sinon, vous pouvez également envisager d’intégrer un DUT : le DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA) et le DUT gestion administrative et commerciale des organisations (GACO).
  • Vous pouvez également tenter le diplôme de comptabilité et de gestion. Ce diplôme se prépare en trois ans dans les lycées, les centres de formation d’apprentis (CFA), les instituts privés, et parfois, à l’université.
  • Dans certaines écoles privées, il existe également des bachelors en comptabilité. Des formations en trois ans très professionnalisantes qui peuvent convenir aux bacheliers ES.
  • Vous pouvez également intgrer des licences en économie et gestion, des licences en gestion, des licences de mathématiques ou des licences de mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS).
  • Certaines grandes écoles de commerce ont une filière expertise comptable qui pourrait également vous convenir. D’autres proposent des spécialités audit ou contrôle de gestion.
  • Les instituts d’études politiques (IEP) proposent également une spécialisation en gestion et finance d’entreprise, tout comme l’école nationale de la statistique et de l’administration économique qui peut former à la finance !

Si vous avez obtenu un bac ES avec option mathématiques, vous éprouverez moins de difficultés à vous orienter vers ces cursus.

L’économie et la gestion après un bac ES

Les formations en économie et en gestion attirent de très nombreux bacheliers ES ! Voici quelques orientations possibles après un bac ES :

  • Si vous souhaitez faire des études courtes, le BTS comptabilité et gestion, le BTS assistant de gestion de PME-PMI, le BTS assistant de manager et le BTS services informatiques aux organisations pourront vous intéresser.
  • Le DUT gestion administrative et commerciale des organisations (GACO), le DUT gestion des entreprises et des administrations (GEA), le DUT carrières juridiques et le DUT statistique et informatique décisionnelle (STID) peuvent également vous convenir.
  • Plusieurs licences peuvent vous intéresser : la licence économie, la licence gestion, la licence économie et gestion et la licence administration économique et sociale (AES).
  • À l’université, vous pouvez aussi opter pour les formations proposées par les instituts d’administration des entreprises (IAE).
  • Bien-sûr, des opportunités existent au sein des grandes écoles de commerce : vous pouvez tentez les concours pour intégrer une école de commerce post-bac en bachelor ou en 5 ans
  • Sinon, vous pouvez aussi vous orienter vers un Institut d’études politiques (IEP), l’école nationale de la statistique et de l’administration économique, l’école des hautes études en sciences de l’information et de la communication (Celsa) ou l’école normale supérieure (ENS).

Alexis, 17 ans, en première année de licence AES, à l’IAE de Nancy, témoigne :

« Pendant mon bac ES, on m’a averti sur l’importance de mon choix d’orientation en me disant qu’il fallait allier la pratique à la théorie, je cherchais donc un cursus à mi chemin entre licence et DUT. Je me suis renseigné sur l’IAE (Institut des Administrations et des Entreprises) de Nancy, et j’ai remarqué que pour la licence AES, qui a le mérite d’être un cursus pluridisciplinaire, l’IAE proposait des options en 3eme année ainsi que des stages en entreprise orientant vers différents corps de métiers du secteur public (4 pour être précis) mais aussi du secteur privé avec l’option Gestion qui prépare les élèves à des masters (du même établissement) tels que Finance, Marketing / Communication, ou encore Comptabilité et Audit, l’aspect professionnalisant de ce cursus ainsi que ces masters proposés m’ont séduit directement. Le rythme de travail est soutenu car le nombre de matières et leurs contenus sont conséquents, cependant avec de l’implication et du sérieux, le rythme reste abordable, il suffit de ne pas se laisser déborder par la charge de travail, et par l’autonomie que la vie étudiante nous confère. Je suis très satisfait de cette formation. Je souhaite m’orienter vers un master finance, car au delà de l’enseignement de qualité au sein de l’IAE, la position géographique de la ville de Nancy par rapport au Luxembourg et ses activités financières est une place de choix pour un stage ou une potentielle embauche. »

Le marketing et la vente après un bac ES

Le domaine du marketing et de la vente est un domaine qui attire de nombreux anciens bacheliers ES. Après un bac ES, il est possible d’intégrer de nombreux cursus dans le marketing et la vente. Voici quelques pistes pour vous aiguiller :

  • Le BTS management des unités commerciales (MUC), le BTS négociation et relation client (NRC), le BTS commerce international, le BTS ou le BTSA technico-commercial, le BTS métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie, le BTS tourisme et le BTS professions immobilières sont des exemples de filières qui pourraient vous intéresser après un bac ES
  • Le DUT techniques de commercialisation peut également être une solution si vous voulez obtenir un diplôme de niveau bac+2.
  • Il existe aussi la possibilité d’effectuer un DEUST distribution et qualité des produits alimentaires, une mention complémentaire (MC) assistance, conseil, vente à distance, une mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l’habitat ou une mention complémentaire services financiers.
  • Du côté des licences, vous pouvez opter pour une licence en vente, une licence en marketing, une licence AES (administration économique et sociale), une licence d’économie et gestion, une licence d’économie, une licence de gestion, une licence LEA (langues étrangères appliquées) et une licence sciences et technologies.
  • Des écoles spécialisées dans le marketing et la vente proposent également des bachelors ou autres formations en trois ans.
  • Nombre d’écoles de commerce proposent également des bachelors marketing ou vente. Ces écoles permettent ensuite de poursuivre au sein d’un Programme Grande École (deux ou trois années de plus, en fonction des écoles).

Le droit après un bac ES ?

Vous pouvez vous lancer dans des études de droit après un bac ES ! Et les possibilités, une fois de plus, sont très variées :

  • Le BTS Notariat est accessible après un bac ES. Il est dispensé dans 18 instituts des métiers du notariat mais aussi, dans 25 lycées publics et dans une cinquantaine d’écoles privées.
  • Le DUT Carrières Juridiques est également envisageable après un bac ES. Avec ce diplôme de niveau bac+2, vous pourrez notamment travailler dans un cabinet d’avocat.
  • Le DEUST Assistant juridique est également accessible après un bac ES. Il mène très souvent à la profession de secrétaire juridique.
  • À l’université, vous pouvez intégrer la fac de droit, plusieurs licences existent. En troisième année, vous pourrez vous spécialise (licence pro ou licence) pour poursuivre votre cursus jusqu’au bac+5 (master).
  • Le diplôme de juriste-conseil d’entreprise (DJCE) est également envisageable, vous le passerez, la plupart du temps, en même temps que votre master.
  • Lorsque vous aurez un bac+5 en droit, vous pourrez vous lancer dans un mastère spécialisé. Ces formations très spécifiques sont dispensées au sein des écoles privées de droit.

L’immobilier après un bac ES ?

S’orienter dans le secteur de l’immobilier après un bac ES ? C’est possible ! Du bac+2 au bac+5, de nombreux diplômes sont accessibles :

  • Le BTS professions immobilières est très adapté pour obtenir un diplôme de niveau bac+2.
  • Ensuite, vous pouvez intégrer une licence professionnelle dans le domaine de l’immobilier, à l’université, pour obtenir un diplôme de niveau bac+3.
  • Le bachelor immobilier est également possible après un bac ES ! Un diplôme très professionnalisant qui vous permettra de travailler en entreprise pendant votre cursus. Il est dispensé dans des écoles spécialisées comme l’Espi ou l’Efab.
  • Les écoles de commerce proposent également des diplômes spécialisés dans l’immobilier.

La science politique après un bac ES ?

Vous voulez étudier les sciences politiques ou entrer à Sciences Po ou dans un IEP (Institut d’études politiques) après un bac ES ? Vous le pouvez. Voici les différentes possibilités qui existent :

  • Vous pouvez intégrer une première année de sciences politiques à l’université. Les licences en sciences politiques vous permettront de préparer les concours pour entrer en IEP ou à Sciences Po Paris, mais aussi, d’accéder aux masters sciences politiques à l’université
  • Vous pouvez également intégrer un IEP juste après le bac ES. Vous devrez passer un concours l’année de votre bac ES pour intégrer un IEP.
  • Vous avez également la possibilité d’intégrer Sciences Po Paris après le bac ES. Le concours d’entrée est également très sélectif !

L’enseignement après un bac ES ?

Si vous souhaitez devenir enseignant, vous devez vous orienter à l’université après le bac ES. Licence, master, doctorat : le poste que vous voulez occuper déterminera le nombre d’années d’études que vous devrez faire. Vous devrez ensuite passer un concours pour devenir officiellement professeur des écoles, professeur certifié, professeur agrégé, enseignant en lycée agricole, enseignant-chercheur dans le supérieur, ou CPE (conseiller principal d’éducation).

En revanche, pour être enseignant dans le privé sous contrat, vous n’avez pas besoin de passer de concours.

La gestion de production, qualité après un bac ES ?

Après un bac ES, si vous souhaitez travailler dans la gestion de production et la qualité, plusieurs débouchés sont possibles :

  • Le BTS Assistance technique d’ingénieur, le BTS maintenance des systèmes et le BTS qualité dans les industries agroalimentaires et les bio-industries sont accessibles.
  • Le DUT qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO), le DUT génie mécanique et productique et le DEUST distribution et qualité des produits alimentaires sont également envisageables.
  • Après un bac+2, vous pourrez intégrer une licence pro formant des gestionnaires de la production industrielle, à l’université. Vous pourrez ensuite terminer votre cursus par un master.
  • Il existe également des possibilités dans le privé avec les bachelors production proposés dans les écoles spécialisées.
  • Les grandes écoles de commerce et d’ingénieurs proposent également des formations dans la gestion de la production et la qualité. Mais votre profil de bachelier ES sera plus compatible avec une école de commerce qu’avec une école d’ingénieurs.

La communication après un bac ES ?

Votre bac ES peut être très valorisant si vous souhaitez entamer des études de communication. Voici les cursus envisageables :

  • Vous pourrez intégrer un BTS Communication, un DUT métiers du multimédia et de l’internet (MMI) ou un DUT information-communication option communication des organisations (CO).
  • Il vous est également possible d’intégrer une licence en communication à l’université. Vous pourrez ensuite poursuivre avec une troisième année de licence pro communication et un master communication.
  • Les écoles spécialisées de communication proposent également des cursus très intéressants comment des bachelors communication et des masters communication.
  • Certaines écoles de commerce proposent également des cursus spécialisés dans la communication.
  • Pour finir, après un bac ES, vous pouvez également tenter les concours des IEP (Instituts d’études politiques). Ces derniers proposent des formations très axées sur la communication.

La documentation, les bibliothèques après un bac ES ?

Vous souhaitez travailler dans la documentation ou dans les bibliothèques et vous avez obtenu un bac ES ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le DUT Information-communication, le DUT information numérique dans les organisations (INO), le DUT métiers du livre et du patrimoine (MLP) ainsi que le DEUST métiers des bibliothèques et de la documentation vous permettront d’obtenir le niveau bac+2.
  • Il existe également plusieurs licences spécialisées dans la documentation. Elles vous permettront ensuite d’intégrer une licence pro métiers du livre : documentation et bibliothèques ou une autre licence pro dans le domaine. Il existe également des masters mention sciences de l’information et des bibliothèques ou gestion de l’information et du document qui peuvent vous permettre de vous orienter vers ces métiers.
  • Des écoles spécialisées comme l’école de bibliothécaires-documentalistes (EBD), l’institut national de l’audiovisuel ou l’institut national des sciences et techniques de la documentation (INTD) vous proposent également des formations très adaptées.
  • Pour finir, les grandes écoles comme l’école nationale des chartes (ENC) ou l’école nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib) vous forment également à ces métiers.

L’édition ou la librairie après un bac ES ?

Vous voulez travailler dans l’édition et vous avez eu un bac ES ? Voici les cursus vers lesquels vous pouvez vous orienter :

  • Le BTS édition, le DUT métiers du livre et du patrimoine et le DUT information-communication peuvent vous permettre, en deux ans, de faire un premier pas vers les métiers de l’édition.
  • Le brevet professionnel (BP) librairie offre également la possibilité de s’orienter dans ce domaine.
  • Les licences de lettres ou sciences humaines sont aussi très adaptées. Elles peuvent conduire à des licences professionnelles mention métiers du livre : édition et commerce du livre ou encore techniques et pratiques rédactionnelles appliquées à l’édition. Vous pourrez ensuite poursuivre en master.
  • Il existe également des écoles spécialisées dans le domaine proposant des bachelors ou d’autres formations très intéressantes.

Le journalisme après un bac ES ?

Vous souhaitez devenir journaliste après votre bac ES ? C’est également possible ! Les possibilités sont multiples pour accéder à ce métier :

  • Vous pouvez tout d’abord intégrer un DUT information-communication option journalisme. Il en existe plusieurs en France et un seul est reconnu par la profession : celui de Lannion.
  • Vous pouvez également intégrer une licence en communication, une licence de lettres, une licence de sciences du langage, une licence d’histoire, ou une licence de sciences politiques à l’université. Vous pourrez ensuite vous spécialiser en master journalisme ou tenter les concours pour entrer dans un IEP ou une école de journalisme.
  • Les IEP (Instituts d’études politiques) et l’école de journalisme de Sciences Po Paris sont également des voies royales pour devenir journaliste.
  • Pour finir, il existe plusieurs écoles spécialisées dans le domaine du journalisme (dont plusieurs sont reconnues par la profession). Certaines sont accessibles post-bac, les autres peuvent être intégrées après un bac+3.

Le multimédia et internet après un bac ES ?

Vous souhaitez travailler dans le multimédia ou dans les métiers du web ou de l’internet après votre bac ES ? C’est également envisageable ! Voici les opportunités qui s’offrent à vous :

  • Les BTS Design graphique option commununication et médias numériques (CMN), le BTS services informatiques aux organisations (SIO), le DUT métiers du multimédia et de l’internet (MMI), le DUT informatique, le DUT réseaux et télécommunications (R & T), le DEUST bureautique et communication multimédia, le DEUST webmaster et métiers de l’internet et le DEUST technicien des médias interactifs et communicants peuvent être très adaptés à votre situation.
  • Les formations complémentaires d’initiative locale (FCIL) en un an après le bac peuvent également vous intéresser (webdesigner, création de sites web et d’applications multimédias, vendeur de produits multimédias).
  • Sinon, vous pouvez suivre un cursus universitaire. De nombreuses licences existent pour se former aux métiers du multimédia et de l’internet. Elles mènent à des licences professionnels et des masters très intéressants.
  • Il existe également des écoles spécialisées dans les métiers du web. C’est par exemple le cas de l’Institut de l’internet et du multimédia (IIM), de l’HETIC, de Sup’Internet, ou encore, de l’école 42, créée par Xavier Niel.
  • Les écoles de commerce également, proposent de plus en plus de formations en multimédia. De nombreux bachelors sont désormais accessibles aux diplômés d’un bac ES.

La publicité après un bac ES ?

Si vous voulez vous orienter dans le domaine de la publicité après un bac ES, il existe plusieurs solutions :

  • Le BTS communication, le BTS communication et industries graphiques, le BTS design de communication espace et volume et le DUT information-communication option publicité sont très adaptés.
  • Les licences universitaires spécialisés dans la création publicitaire, les métiers de la publicité ou le mediaplanning sont également très adaptées. Il existe également des licences professionnelles et master pour poursuivre vos études.
  • Vous pouvez également opter pour un IEP ou Sciences Po Paris : ces établissements d’excellence proposent des formations en publicité très réputées. En revanche, vous devrez passer un concours très sélectif pour intégrer ces écoles.
  • Les écoles spécialisées dans la publicité et les écoles de commerce proposent également des bachelors et d’autres formations très axées sur la publicité. Une piste à étudier si vous souhaitez effectuer un cursus professionnalisant.

L’histoire ou la géographie après un bac ES ?

Est-il possible de faire un cursus en histoire ou en géographie après un bac ES ? La réponse est oui ! Voici les différentes possibilités s’offrant à vous :

  • les licences en histoire et géographie à l’université sont les principaux cursus à suivre si vous souhaitez poursuivre des études dans ce domaine. Vous pourrez ensuite poursuivre en licence professionnelle, en master et même en doctorat.
  • Certaines grandes écoles proposent également des cursus qui pourraient vous intéresser. C’est notamment le cas des écoles normales supérieures de Paris et Lyon, des instituts d’études politiques (IEP), de certaines écoles de commerce, de l’école nationale des chartes et de l’école nationale des sciences géographiques (ENSG).

Après son bac ES, Geoffrey, 21 ans, a décidé de s’orienter vers une licence géorgraphie aménagement à l’université Paul Valéry de Montpellier. Il est actuellement en troisième année et fait maintenant un service civique pour s’impliquer dans une association étudiante. Il raconte son parcours :

« J’ai choisi une licence en géographie pour plusieurs raisons. D’abord la première, parce que c’est une matière avec l’Histoire et le Français qui me plaisait beaucoup par son ouverture sur le monde. Mais c’est principalement la motion “Aménagement” qui m’a attiré vers la filière de la Géographie, à l’époque j’avais l’impression qu’il s’agissait d’un mélange entre la politique et la géographie ce qui n’est évidemment pas le cas. Mais c’est justement cette idée de pluridisciplinarité qui m’a séduit et qui est l’une des bases de notre domaine d’activité. À la base, je voulais aller en Histoire mais j’ai très vite pensé que la Géographie me permettrait de m’ouvrir plus de portes et de mieux m’épanouir. Mon arrivée à l’université s’est déroulée comme pour beaucoup d’étudiants j’imagine, la rentrée a été très chaotique entre les dossiers de bourses, l’inscription administrative puis pédagogique, la carte étudiante etc. Tout cela dans un environnement qu’on ne connait pas du tout, c’est assez déroutant mais on s’y fait rapidement avec le temps.

Pour ce qui est du rythme de travail, en géographie, il y a une réelle fracture entre l’enseignement que l’on nous fournit au lycée et à la fac. Je n’ai pas encore d’idée précise sur le métier que je pourrais faire mais j’aspire très certainement à travailler dans les collectivités plus précisément dans les services d’aménagement public », termine-t-il.

Se son côté, Sofia, 24 ans, elle, s’est dirigée vers une licence d’histoire. « Je suis actuellement en master 1 CSI (coopération et solidarité internationale), à Évry. Après mon bac ES (en 2011), je me suis dirigée vers la photo (école EFET, à Paris). Je voulais faire du photo-journalisme, mais finalement après avoir passé le bac photo (en 2013), je me suis redirigée et je suis allée à Évry pour commencer une licence d’histoire que j’ai obtenue en juin de cette année. Après ma licence je ne voulais pas continuer en histoire puisqu’à terme je voudrais travailler dans les relations internationales. Je suis très contente de mon choix de parcours. Je ne sais pas encore ou cela va me mener mais j’ai pu explorer toutes les pistes qui m’intéressaient et je pense que finalement je travaillerais à terme dans une ONG », expose-t-elle.

L’histoire de l’art ou l’archéologie après un bac ES ?

Étudier l’histoire de l’art ou l’archéologie après un bac ES est également possible. Voici quelques débouchés envisageables si vous êtes titulaire d’un bac économique et social :

  • Les principales solutions pour étudier dans ce domaine sont à l’université : les licences histoire de l’art et les licences archéologie vous mèneront à des masters, voire à des doctorats.
  • Il existe également certaines écoles spécialisées comme l’école du Louvre qui dispencent des formations jusqu’au bac+5 spécialisées dans l’archéologie, l’histoire de l’art, l’épigraphie, l’anthropologie et la muséologie.

Les langues étrangères après un bac ES ?

Vous souhaitez étudier les langues étrangères après un bac ES ? Cette possibilité vous est offerte par l’enseignement supérieur français. Voici les opportunités qui s’offrent à vous :

  • Le BTS Assistant de manager, le BTS commerce international, le BTS tourisme ou responsable d’hébergement vous offrent de premières possibilités pour étudier les langues étrangères après un bac ES.
  • Les licences universitaires LLCER (Licence mention langues, littératures et civilisations étrangères et régionales) et LEA (Langues étrangères appliquées) sont également envisageables. Vous pourrez ensuite poursuivre en master voire en doctorat.
  • Certaines écoles spécialisées comme l’école supérieure d’interprètes et de traducteurs (Esit), l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) ou l’Institut de management et de communication interculturels (Isit) peuvent être des choix très intéressants.
  • Pour finir, à bac+5, les écoles normales supérieures (ENS) préparent à l’agrégation de langue vivante.

Laura, 21 ans, en première année de master LEA anglais allemand à l’université Paris Diderot, raconte son expérience :

« Après mon bac ES, je me suis orientée vers une LEA. Sans hésitation car j’aime beaucoup les langues, Je trouve ça essentiel. J’avais un peu peur lors de mes premiers jours à l’université, mais je me suis vite adaptée. Il y avait moins de cours qu’au lycée et il fallait faire preuve de beaucoup d’organisation personnelle. Aujourd’hui, il me reste encore à réaliser un M2 pro en LEA. Je me vois bien devenir web designer ou rédacteur technique », témoigne-t-elle.

La philosophie après un bac ES ?

Envie de devenir le prochain Platon, le prochain Descartes ou le prochain Voltaire ? Un bac ES ne vous empêchera pas de faire des études de philosophie, bien au contraire. Voici les possibilités existantes :

  • L’université est presque l’unique possibilité si vous voulez étudier la philosophie. Les licences enseignées dans les facultés vous permettront ensuite de poursuivre en master, voire en doctorat.
  • Les écoles normales supérieures de Paris et de Lyon préparent, quant à elles, en 4 années, à l’agréfation de philosophie et au métier d’enseignant-chercheur.

La psychologie après un bac ES ?

Vous souhaitez étudier la psychologie après un bac économique et social ? Voici les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Les licences universitaires en psychologie sont très adaptées. Vous pourrez ensuite poursuivre en master et en doctorat si vous le souhaitez.
  • Il existe également des écoles spécialisées pour se former aux métiers de la psychologie, comme par exemple l’école de psychologues praticiens (EPP).

La sociologie après un bac ES ?

Vous êtes très nombreux à faire le choix de vous lancer dans des études de sociologie après votre bac ES. Les possibilités de poursuite d’études sont les suivantes :

  • Comme pour la psychologie et la philosophie, la meilleure possibilité est de vous orienter à l’université en licence de sociologie. Vous pourrez ensuite continuer vos études en master et en doctorat, si vous souhaitez avoir un diplôme de niveau bac+5 ou bac+8.
  • Les écoles normales supérieures et l’école des hautes études en sciences sociales peuvent également vous permettre d’étudier la sociologie.
  • Certains IEP ont également des cursus qui vous permettront de vous orienter vers ce secteur.

La médecine après un bac ES ?

Les études de médecine ne sont pas interdites aux bacheliers ES. Même si les bac S sont ceux qui s’orientent principalement en PACES (première année commune aux études de santé), vous pouvez également faire ce choix. Vous pouvez également vous orienter vers des études de pharmacie ou des études pour devenir sage-femme.

La paramédical ou les métiers du soin après un bac ES ?

Travailler dans le paramédical ou les métiers du soin est également une solution si vous êtes titulaire d’un bac ES :

  • Pour devenir aide-soignant après un bac ES, vous devrez passer le diplôme d’État (DE) d’aide-soignant qui se prépare en une année dans une école spécialisée
  • Pour devenir audioprothésiste après un bac ES, vous devrez également obtenir un diplôme d’État, en trois années cette fois, au sein d’une école spécialisée ou d’une université.
  • Pour devenir auxiliaire de puériculture après un bac ES, vous devez passer un diplôme d’État (DE) en une année au sein d’une école spécialisée.
  • Pour devenir diététicien après un bac ES, vous pouvez vous orienter vers un BTS diététique ou un DUT génie biologique option diététique (deux ans).
  • Si vous souhaitez exercer la profession d’ergothérapeute après un bac ES, le diplôme d’État est également nécessaire : trois années d’études au sein d’un institut de formation en ergothérapie. Une prépa ergothérapie est souvent nécessire pour réussir le concours.
  • Vous voulez devenir infirmier après un bac ES ? Vous devez également obtenir le DE infirmier, en trois ans, au sein d’un IFSI (institut de formation en soins infirmiers).
  • Pour devenir manipulateur radio après un bac ES, deux possibilités : passer le diplôme de technicien supérieur (DTS) en imagerie médicale et radiologie thérapeutique ou obtenir le diplôme d’État de manipulateur en électro-radiologie médicale.
  • Si vous voulez devenir masseur/kinésithérapeute après un bac ES, vous devrez préparer, durant quatre années, le diplôme d’État de masseur/kinésithérapeute dans un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK).
  • Pour devenir opticien-lunetier après un bac ES, vous pouvez vous orienter vers le BTS opticien-lunetier.
  • Le métier d’orthophoniste, quant à lui, est accessible après cinq années d’études à l’université. Vous devrez obtenir le certificat de capacité d’orthophoniste.
  • Après le bac ES, vous pouvez aussi vous orienter vers la profession d’orthoprothésiste. Celle-ci est accessible avec un BTS prothésiste-orthésiste, en trois années d’études.
  • Pour devenir orthoptiste, vous devrez obtenir le certificat de capacité d’orthoptiste. Il se prépare en trois années à l’université après un bac ES.
  • Si vous voulez devenir ostéopathe, vous devez passer votre diplôme d’ostéopathe (DO) en cinq années au sein d’une école spécialisée. Il en existe plusieurs en France et il est conseillé d’en choisir une agréée par le ministère de la Santé.
  • Pour devenir pédicure-podologue après un bac ES, vous devrez préparer, en trois années, le diplôme d’État de pédicure-podologue au sein d’un institut de formation.
  • Le métier de podo-orthésiste, lui aussi, est envisageable après un bac ES. Pour l’exercer, vous devrez préparer votre BTS podo-orthésiste, en trois années.
  • Vous voulez devenir préparateur en pharmacie ? Alors le brevet professionnel (BP) préparateur en pharmacie est fait pour vous. Il se prépare en deux années dans des lycées.
  • Si vous voulez exercer le métier de prothésiste dentaire, vous vous orienterez alors vers le BTS prothésiste dentaire (deux ans).
  • La profession de psychomotricien, quant à elle, est accessible après trois années d’études dans un institut et l’obtention du diplôme d’État de psychomotricien.
  • Si vous souhaitez exercer le métier de puériculteur, vous devrez passer le DE de puériculture en une année au sein d’une école spécialisée.
  • Quant à la profession de technicien en analyses biomédicales, elle est accessible avec : un DE de technicien de laboratoire médical (trois ans), un BTS analyses de biologie médicale (deux ans) ou un DUT génie biologique option analyses biologiques et biochimiques (deux ans).
  • Pour finir, si vous voulez devenir visiteur médical, vous devrez obtenir le titre de visiteur médical (bac+3). Des écoles privées et des universités de sciences ou de pharmacie préparent à cela.

Le social après un bac ES ?

Vous voulez travailler dans le social après un bac ES ? C’est également possible. Voici les possibilités existantes :

  • Vous pouvez passer votre BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) niveau bac et votre diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS) niveau bac+2. Le DESJEPS, diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (niveau bac+3) est également envisageable, tout comme le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur).
  • Vous pouvez également passer un DE pour devenir assistant de service social, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé, médiateur familial ou moniteur éducateur.
  • Il existe aussi certaines licences et masters qui mènent aux métiers du social.
  • Le BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social (SP3S) peut également être adapté, après un bac ES.

L’humanitaire après un bac ES ?

Vous souhaitez travailler dans l’humanitaire après un bac ES ? Vous vous demandez quelles études entreprendre ? Voici quelques éléments de réponse :

  • Le DUT Carrières sociales option gestion urbaine dispensé à l’IUT de Bordeaux 3 peut être une bonne solution.
  • Sinon, les licences en droit, économie, gestion ou sciences sociales vous permettront de poursuivre vers masters en coopération. Une licence professionnelle intervention sociale est également accessible à l’université Bordeaux 3.
  • La meilleure solution pour vous est peut-être d’intégrer Bioforce qui est aujourd’hui une grande référence en matière d’humanitaire. Cette école est localisée à Vénissieux, en banlieue de Lyon. Vous pouvez également opter pour l’Institut de formation et d’appui aux initiatives de développement (Ifaid), à Bordeaux.
  • Certaines grandes écoles comme ESCD–3A (école supérieure de commerce et développement) peuvent également vous proposer des formations dans le domaine de l’humanitaire et de la coopération.

Les mathématiques ou les statistiques après un bac ES ?

Qui a dit que les maths étaient réservés aux bacheliers scientifiques ? Vous pouvez tout à fait vous orienter vers un cursus en mathématiques ou en statistiques après un bac ES. Voici quelques possibilités pour vous orienter :

  • Le DUT statistique et informatique décisionnelle (STID) peut être très adapté à votre profil.
  • Les licences en mathématiques et statistiques dispensées à l’université peuvent également vous intéresser. Vous pourrez ensuite envisager une poursuite d’études en master ou en doctorat mathématiques.
  • Les écoles normales supérieures et les écoles spécialisées dans les mathématiques pourraient également vous intéresser, mais attention, un très bon niveau en mathématiques est requis !

Le sport après un bac ES ?

Si vous voulez travailler dans le domaine du sport après un bac ES, voici les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Vous pouvez tout d’abord opter pour un diplôme professionnel comme le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport), le DEJEPS (diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) et le DESJEPS (diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).
  • Vous pouvez également vous orienter vers un DEUST. 7 concernent le sport.
  • Puis, vous pouvez opter pour la filière STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) de l’université. Il existe plusieurs parcours, que ce soit en licence ou en master.
  • Pour finir, il existe des écoles spécialisées dans le management du sport. Elles proposent des bachelors et des masters en management du sport. Certaines écoles de commerce, également, proposent des formations de ce type.

Le tourisme, l’hôtellerie-restauration après un bac ES ?

Après votre bac ES, vous voulez travailler dans le tourisme ou l’hôtellerie-restauration ? Voici les débouchés possibles !

  • En un an, vous pouvez vous lancer dans un certificat de spécialisation tourisme vert, accueil et animation en milieu rural ou dans une mention complémentaire accueil-réception et organisateur de réceptions.
  • Le BTS hôtellerie-restauration, le BTS responsable d’hébergement, le BTS tourisme, le DUT carrières sociales option gestion urbaine et le DUT techniques de comercialisation peuvent également vous intéresser.
  • Des licences universitaires existent également dans le domaine. Elles peuvent conduire à des licences professionnelles et à des masters.
  • Il existe également beaucoup d’écoles spécialisées dans le tourisme et l’hôtellerie-restauration. Elles proposent des cursus allant du bac+2 au bac+5.
  • Pour finir, certaines écoles de commerce française proposent des formations d’excellence menant aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie-restauration. Des formations très adaptées aux bacheliers ES.

Le transport et la logistique après un bac ES ?

Vous voulez travailler dans le transport ou la logistique après un bac ES ? Même si ce n’est pas l’orientation que prennent beaucoup de jeunes diplômés d’un bac économique et social, c’est un choix que vous pouvez faire. Voici les possibilités existantes :

  • La mention complémentaire accueil dans les transports et la mention complémentaire agent de transport d’exploitation ferroviaire sont envisageables.
  • Le BTS maintenance des systèmes électro-navals, le BTS pêche et gestion de l’environnement marin (PGEM), le BTS transport et prestations logistiques et le DUT gesion logistique et transport peuvent également vous intéresser.
  • Les licences AES et économie et gestion peuvent également vous intéresser, ainsi que les masters pour une poursuite d’études.
  • Certaines écoles spécialisées proposent également des formations dans le domaine du transport et de la logistique.
  • Pour finir, des écoles de commerce proposent des bachelors spécifiques qui pourraient également vous intéresser.

Ils racontent leur orientation après un bac ES

Antoine, 21 ans, en licence Humanité et Monde Contemporain (HMC)

« Je suis en L3 Humanité et Monde Contemporain (HMC), une licence relativement récente. Je fais actuellement mes études à Rouen (enfin, je suis actuellement en Erasmus en Hongrie). Après mon bac, je voulais faire un DUT Info-com, mais je n’ai pas été pris. Je suis donc parti en L1 Géographie car c’était une matière qui me plaisait au lycée (mais ça s’est avéré très différent à la fac, d’où la réorientation). Le travail est assez particulier, comme dans toutes les facs car il faut fournir beaucoup plus de travail personnel qu’au lycée. Personnellement, il m’a fallu un peu de temps pour m’adapter, mais aujourd’hui, celà me convient plutôt bien. Malgré mon année de géographie ratée, je suis content de mes choix, je me suis fait des amis supers là-bas, et j’aime aujourd’hui ce que je fais. Après ma licence, j’aimerai intégrer une école de journalisme pour travailler dans les médias. »

1. Orientation
Identifiez les types de formations qui vous correspondent le mieux
2. Comparaison
Sélectionnez jusqu'à 5 écoles ou universités
3. Inscription
Parlez directement aux responsables des formations qui vous intéressent

Les écoles à la une

Logo de La Rochelle School of Tourism
La Rochelle School of Tourism
Ecole de tourisme
La Rochelle
Logo de IONIS X
IONIS X
Ecole de formation à distance
Paris
Logo de Institut Privé Supérieur des Systèmes d'Information
IPSSI
Ecole d'informatique
Paris
Logo de Groupe IGF
Groupe IGF
Ecole de commerce
Paris
Logo de IGS-RH Paris
IGS-RH Paris
Ecole de Ressources Humaines
Paris
Logo de L'Académie Guinot - Mary Cohr
L'Académie Guinot - Mary Cohr
École des métiers de l’esthétique cosmétique
Paris
Logo de ECE TECH - Ecole du numérique - Paris
ECE TECH
Ecole d'informatique
Paris
Logo de ESCE Bachelor
ESCE Bachelor
Ecole de commerce
Paris
Logo de Centre national d'enseignement à distance
CNED
Ecole de formation à distance
Poitiers
Logo de Education First
Education First
Organisme de séjours linguistiques
Paris
Logo de Com'Art Design
Com'Art
Ecole des métiers d'art
Paris
Logo de Ecole supérieure de management en alternance
ESM-A
Ecole de commerce
Créteil
Logo de EFM - Fonction Publique
EFM - Fonction Publique
Classes Préparatoires aux Concours
Reims
Logo de SKEMA Business School - Paris
SKEMA Paris
Ecole de commerce
Versailles
Logo de Cesad
Cesad
Ecole de formation à distance
Lille
Logo de EAC Ecole d'Art et de Culture - Paris
EAC Paris
Ecole de management culturel
Paris
Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières