Que faire si j’ai été refusé en master 2 ?

Chaque année, nombre d’étudiants ne sont acceptés dans aucun des master 2 dans lesquels ils avaient candidatés. Quelles sont les alternatives ? Comment ne pas perdre une année ? Diplomeo vous conseille.

La recherche de master 2 est parfois difficile !

« Nous avons le regret de vous annoncer que votre candidature n’a pas été retenue ». Une phrase que de nombreux étudiants reçoivent, chaque année, à la fin de leur année de master 1. La raison ? La plupart des masters 2 sont sélectifs et recrutent leurs étudiants sur dossier et entretien de motivation. Une sélection qui laisse tous les ans de nombreux jeunes sans master 2. Quelles sont les solutions si vous avez été refusé de la formation que vous souhaitiez intégrer ? Comment trouver votre dernière année de master si vous avez été refusé partout ? Diplomeo vous propose quelques solutions.

Découvrez la liste de tous les masters qui recrutent encore

Intégrer une autre formation de niveau bac+5

Pour commencer, si vous avez été refusé de tous les masters 2 auxquels vous avez candidaté, il vous est toujours possible d’intégrer une autre formation pour obtenir un diplôme de niveau bac+5.

Trouver un master 2 non sélectif

Première solution si vous n’avez pas trouvé de master 2 : tenter votre chance dans des M2 moins ou pas sélectifs. En effet, les masters 2 ne sont pas tous sélectifs. Certains acceptent tous les étudiants titulaires d’un bac+4 dans le même domaine et souhaitant poursuivre leur cursus. Renseignez-vous directement auprès des universités ou des écoles pour savoir si c’est leur cas. Mais surtout, ne perdez pas espoir : vous avez encore toutes vos chances de pouvoir suivre une année de M2 à la rentrée prochaine.

Découvrez la liste de tous les masters 2

Si vous n’avez pas trouvé de master 2 dans le domaine qui vous intéresse, c’est peut-être également parce que vous n’avez axé vos recherches que sur vos priorités. Peut-être que le master 1 que vous aviez choisi n’était pas totalement compatible avec ce M2, vous pouvez donc élargir vos recherches et viser un master 2 qui correspond plus à votre profil.

Pour entrer en école de commerce

Les admissions parallèles. Voilà la seule et unique solution pour intégrer une école de commerce avec le niveau bac+4. La plupart d’entre elles proposent des concours d’entrée qui permettent d’intégrer un Programme Grande École pour une ou deux années. Certaines d’entre elles recrutent également sur dossier et entretien de motivation. Pour ceux qui n’ont pas candidaté à temps, certaines écoles de commerce proposent même desrentrées décalées en janvier, février ou mars.

Pour entrer en école d’ingénieurs

Les écoles d’ingénieurs aussi, permettent aux étudiants qui le souhaitent d’intégrer leurs cursus par le biais des admissions parallèles. Comme les écoles de commerce, ces écoles proposent également des rentrées décalées pour ceux qui n’auraient pas candidaté plus tôt. La plupart des écoles d’ingénieurs recrutent sur concours et entretien de motivation. Cependant, certaines d’entre elles préfèrent sélectionner leurs étudiants sur dossier et entretien de motivation.

Pour entrer dans une autre école spécialisée

Pour finir, il vous est également possible de vous orienter vers les écoles spécialisées. Celles-ci permettent également aux étudiants d’intégrer un cursus en dernière année de master. De plus, nombre de ces écoles recrutent tout au long de l’année. Une chance pour ceux qui n’ont pas encore trouvé de master 2 pour les accueillir et qui pensent être en retard pour la prochaine rentrée.

Sabrina, 26 ans, étudiante à l'ESJ Lille - Montpellier (école de journalisme), a vécu cette situation. Elle raconte : « J'ai postulé en M2 pro droit du travail et je n'ai pas été prise, après un M1 droit social que j'ai obtenu sans passer par les rattrapages. J'ai été très triste lorsque la nouvelle est bomée : je m'étais tellement investie durant toutes ces années... J'avais mis ma vie sociale entre parenthèse, j'avais tout donné pour mes études. J'ai eu l'impression que l'on n'en avait pas tenu compte, que l'on ne s'est basé que sur mon année de M1 et que l'on m'a fait payer le fait de ne pas avoir fait assez de stages. C'est mon premier véritable échec personnel et il m'a fallu beaucoup de temps pour le digérer. Du coup, j'ai postulé en M2 Droit social Recherche, je savais qu'il n'y avait pas foule et que j'aurais donc des chances d'être prise. Et si cela n'avait pas été le cas, j'aurais effectué un autre M1. Finalement, j'ai décidé de me réorienter en école de journalisme. J'ai toujours voulu être journaliste et cet échec m'a permis de me recentrer sur ce que je voulais vraiment faire. Je m'étais censurée par le passé parce que j'entendais toujours dire que c'était une voie bouchée sans perspective professionnelle. Aujourd'hui, je suis en alternance et je m'épanouis vraiment. Si cela vous arrive également, essaye de prendre du recul. Ce n'est pas toujours facile sur le moment. Mais ces échecs peuvent déboucher sur de belles histoires », conclut-elle.

Intégrer un master 1 dans un autre domaine

Une autre solution envisageable si vous n’avez pas été accepté en master 2 est de commencer un master 1 dans un autre domaine. Cette solution vous permettra :

  • de ne pas passer une année sans rien faire
  • d’élargir vos connaissances
  • de rebondir en effectuant un cursus complémentaire à votre premier M1

Par exemple, si vous n’avez pas été accepté en master 2 journalisme après un master 1 communication, vous pouvez vous lancer dans un master 1 s’approchant plus du M2 que vous souhaitez intégrer. Vous vous donnerez ainsi toutes les chances pour y être reçu l’année suivante.

C'est le choix qu'a été contrainte de faire Anaïs, 28 ans, psychologue. Elle revient sur son parcours : « J'ai été refusée en M2 deux années consécutives. Le problème, c'est qu'ils ne nous disent pas pourquoi nous avons été refusés. Même après l'envoie de lettres, de mails, rien, aucune explication. Et pourtant, oui, j'avais effectué le M1 et les stages nécessaires à l'entrée dans ces différents masters 2. Autour de moi, c'est très répandu, c'est arrivé à au moins 6 de mes amis. Sur le coup, j'étais anéantie, je ne comprenais pas, je n'avais aucune piste pour savoir ce qu'il fallait que je travaille pour améliorer ma candidature. On se sent seul et vraiment incompétent ! Je me suis donc inscrite dans une licence différente de la mienne qui proposait des options de psycho afin de renforcer ma formation et pour pouvoir faire des stages. Cela m'a permis d'améliorer ma candidature. Mais là, rien ne change, je suis de nouveau refusée dans les M2 de ma ville. Sauf que cette fois-ci, j'ai été acceptée dans d'autres fac dans lesquelles j'avais postulé. J'ai donc choisi le master qui m'intéressait le plus, à 600 kilomètres de chez moi. Mon conseil : ne pas baisser les bras et ne pas prendre ce refus personnellement. Être refusé en M2 ne vous diminue pas en tant que personne, vous n'êtes pas nul. Mais il se passe plein de choses dans les sélections qui resteront obscures pour nous. On doit faire son deuil », ajoute-t-elle.

Découvrez la liste de tous les masters 1

Passer les concours de la fonction publique

Avec un bac+4, vous pouvez passer de nombreux concours pour entrer dans la fonction publique. Voici quelques exemples :

  • Concours de chargé d’études documentaires
  • Concours de commissaire contrôleur des assurances
  • Concours d’ingénieur d’études et de fabrications
  • Concours d’ingénieurs des pots, des eaux et des forêts
  • Concours de magistrat
  • Concours de puéricultrice territoriale
  • Concours de rédacteur des comptes-rendus
  • Concours d’administrateur (Assemblée nationale ou Sénat)
  • Concours d’administrateur territorial
  • Concours d’assistant de service social
  • Concours d’attaché administratif

Si vous les réussissez, ces concours vous permettront d’entrer dans la fonction publique et de bénéficier de nombreux avantages.

Recandidater en master 2 l’année suivante

Si vous n’avez pas été accepté en M2, c’est peut-être aussi parce que vous n’aviez pas mis toutes les chances de votre côté pour intégrer cette formation. Réfléchissez à plusieurs choses : quelles ont été les raisons de ce refus ? Comment pouvez-vous faire en sorte d’être accepté l’année prochaine ? Si vous avez été refusé, vous pouvez faire en sorte d’intégrer le master 2 l’année prochaine. Pour cela, certaines solutions existent.

Partir plusieurs mois à l’étranger

La dimension internationale est un aspect qui plaît à de nombreux établissements. Ainsi, certaines formations préfèrent accueillir des étudiants ayant déjà une expérience à l’étranger et ayant un bon niveau en anglais. Partir quelques mois dans un pays étranger, pour travailler et pour apprendre la langue, pourrait vous apporter énormément d’un point de vue personnel, mais aussi, vous donner plus de chances d’intégrer un master 2 à la rentrée prochaine.

De plus, des pays géographiquement proches de la France comme l’Angleterrele Danemark ou les Pays-Bas, accueillent chaque année de nombreux jeunes français. Une chance si vous souhaitez vous offrir une expérience à l’étranger et améliorer votre anglais.

Effectuer un stage de longue durée ou trouver un emploi dans votre domaine

Autre alternative en attendant de pouvoir recandidater dans le master 2 de vos rêves : effectuer un stage de longue durée ou trouver un emploi dans votre domaine de prédilection. Si vous n’êtes inscrit dans aucun établissement et que vous souhaitez obtenir une convention de stage malgré tout, vous pouvez vous tourner versPôle emploi. L’organisme vous permettra, sous certaines conditions, d’obtenir une convention et d’effectuer un stage en entreprise.

Mais la meilleure solution reste de loin de trouver un emploi dans votre domaine. Si vous y parvenez, vous obtiendrez énormément d’expérience professionnelle et montrerez au jury de votre future formation que vous êtes déjà prêt à entrer dans le monde du travail.

Suivre des MOOCs pour progresser

Sur internet, il existe de plus en plus de moyens de se former. Cours en ligne, vidéos, MOOCs : gratuitement, vous pouvez poursuivre votre formation tous les jours. Un excellent moyen de continuer à vous former malgré le fait que vous avez été refusé en master 2. D’ailleurs, certains MOOCs permettent même d’obtenir une certification. Un très bon moyen pour progresser et ajouter quelques lignes sur votre CV dans l’optique de votre candidature pour le master 2 l’année prochaine.

Faire un service civique et gagner en expérience

Autre solution lorsque vous souhaitez gagner en expérience en attendant de pouvoir recandidater en septembre prochain : le service civique. Voici quelques exemples de missions que vous pourrez effectuer en service civique :

  • Favoriser l’accès de jeunes en difficulté à des activités culturelles
  • Aider à la scolarisation d’enfants dans des pays en voie de développement
  • Sensibiliser des enfants au tri des déchets
  • Aider à la reconstruction de sites endommagés par une catastrophe naturelle et accompagner les populations
  • Participer à un grand chantier de restauration d’un site historique
  • Accompagner des personnes en situation de handicap dans leurs pratiques sportives

Des missions solidaires qui ne passeraient pas inaperçues, sur votre CV, en vue d’une nouvelle candidature dans le master 2 de vos rêves.

Retour en haut de page