Pourquoi et comment passer de l'université à une école privée ?

Vous avez envie d’en finir avec l’université et d’intégrer une école privée ? Diplomeo vous guide dans ce changement d’orientation !

Laissez-nous deviner... Vous ne vous sentez pas à votre aise dans la formation ou l’établissement que vous avez choisi. Vous croyez être le seul ? Loin de là ! Si l’idée de changer de cursus pour un autre au sein d’une école vous trotte dans l’esprit, voici quelques informations qui vous aideront à y voir plus clair.

Pourquoi s’orienter vers une école privée ?

Les raisons d’un hypothétique changement pour une école privée peuvent être multiples :

  • je ne suis pas satisfait (e) par le mode d’apprentissage de l’université et/ou mes premières notes ne laissent pas présager une réussite dans la formation que je suis actuellement
  • j’ai envie d’avoir une vie étudiante plus dynamique
  • je veux changer de domaine d’études
  • la formation qui m’intéresse n’est pas disponible dans le public

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Changer pour des cours plus cadrés

Non, ce n’est pas un mythe : l’université n’est pas faite pour tout le monde. Au lycée, on est encadré par des professeurs qui nous connaissent bien, parfois même depuis la classe de seconde, des contrôles réguliers permettent de vérifier l’acquisition des savoirs, et nos camarades de classe sont bien souvent nos amis. L’arrivée à l’université peut bouleverser.

En effet, les cours magistraux (cours en amphithéâtre) remplacent les cours cadrés du lycée. Une liberté totale vous est attribuée : vous pouvez choisir entre assister à ces cours ou ne pas vous y présenter. Bien qu’il existe des travaux dirigés (TD), cours auxquels vous devez être présents, l’université chamboule votre façon de travailler. De plus, la solidarité entre les étudiants peut s’avérer plus compliquée, car vous ne faîtes pas partie d’une classe à proprement parler.

Bref, bien que l’université convienne à un grand nombre d’étudiants, ce n’est pas forcément votre cas. L’école privée peut vous permettre d’avoir :

  • une classe
  • un emploi du temps défini
  • un accompagnement plus poussé de la part des professeurs

Opter pour une vie étudiante riche

Pendant ses études, il est important de se concentrer sur ses cours. Cependant, les études sont également des années qui fabriquent des souvenirs pour la vie. On y rencontre des amis, on se forge un réseau essentiel pour notre futur. Il est vrai que les écoles privées favorisent justement cette création de liens. La vie associative y est particulièrement développée : week-end d’intégration, soirées à thèmes, clubs sportifs, culturels, projets humanitaires, autant d’occasions de faire des rencontres. Beaucoup d’étudiants d’écoles de commerce, d’ingénieurs ou autres mettent en avant l'aspect positif de cette vie associative, qui continue même après l’école grâce au réseau des alumni.

Changer pour un domaine différent

Vous avez choisi une formation et manque de bol, cela ne vous correspond pas du tout ou bien vous envisagez une admission parallèle dans une formation d’un autre domaine. Oui, vous pouvez décider de changer de domaine. D’une école d’ingénieurs, vous pouvez passer à une école d’informatique, ou même à une école de communication si vous possédez les prérequis nécessaires. BTS, programme grande école, master, autant de formations qui proposent des admissions parallèles.

Intégrer une formation disponible uniquement dans le privé

Vous avez votre licence en poche... ou êtes sur le point de valider votre licence et la formation de vos rêves se trouve en école privée. Alors qu’il est plus compliqué de passer d’une école privée à l’université, l’inverse est tout à fait possible.
Prenons un exemple : après votre licence de droit, vous voulez intégrer un mastère spécialisé management juridique des affaires en école de commerce. Ce basculement vers une école privée peut s’avérer particulièrement bénéfique pour votre CV car il vous apportera une double compétence tout à fait intéressante en droit et management. De plus, les entreprises sont de plus en plus friandes de profils internationaux. En effet, les écoles de commerce, par exemple, insistent sur l’interculturalité et l’international dans leur programme. Si vous êtes en BTS Systèmes numériques, il peut être judicieux d’intégrer un bachelor informatique pour améliorer vos compétences en gestion de projets avant d’intégrer le mode de la vie active.

Changer pour quelles écoles ?

Il existe autant de formations que de projets ! Voici la liste de quelques écoles existantes vers lesquelles il vous est possible de vous orienter :

Trouvez votre future école

Comment s’inscrire en école privée ?

À chaque école, son mode de recrutement. Généralement, les écoles demandent à ce que les étudiants déposent un dossier de candidature comprenant les notes du baccalauréat ainsi que celles obtenues dans la formation que vous avez suivie. Certaines écoles font passer des examens écrits et oraux. C’est le cas des écoles de commerce et des écoles d’ingénieurs. Une préparation est nécessaire. Si vous ne pensez pas avoir le niveau nécessaire pour réussir les concours, il existe un grand nombre de classes prépas en France.

Sachez qu’il vous est possible de rejoindre une école privée en cours d’année grâce aux rentrées décalées. Cette formule légitime votre envie de changer de voie en plein mois de novembre, décembre ou février. Beaucoup d’écoles disent oui aux rentrées décalées !

Comment financer sa scolarité en école privée ?

La première barrière à l’entrée en école privée est bien souvent le prix. Se pose alors la question du financement de l’école privée. Vous avez en réalité plusieurs solutions, bien souvent méconnues malheureusement. En voici la liste :

  • L’alternance : l’entreprise dans laquelle vous réalisez votre alternance finance entièrement votre scolarité et vous rémunère mensuellement. Vous n’avez donc rien à payer si vous choisissez de suivre une formation en alternance.
  • Les aides de l’État : Bourses, bourse au mérite, aide à la mobilité internationale, l’État ou votre région peuvent vous aider !
  • Le prêt étudiant : une grande proportion des étudiants en écoles privées se rapprochent de leur banque pour bénéficier d’un crédit afin de payer leurs études. Celui-ci permet d’emprunter une somme d’argent à rembourser à court, moyen ou long terme.
  • Le job étudiant : beaucoup d’entreprises permettent aux étudiants d’avoir un petit contrat à côté de leurs études. 10, 15, 25 h, à vous de trouver le job qui vous permettra de financer vos études, tout en veillant à ce qu’il ne soit pas un poids pour votre réussite !

Trouvez la formation qui vous correspondra

Alice Meyer