Dossier de candidature : mettez toutes les chances de votre côté !

Dès l'obtention du BAC, il est obligatoire de préparer un dossier de candidature pour suivre une formation. Qu'est-ce que c'est ? Comment mettre toutes les chances de son côté ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le dossier de candidature.

dossiers en pile

Avec l’apparition des annuaires et des plateformes d’annonces de formations, stage ou alternance, de plus en plus de candidatures se font en ligne. Un CV et une simple lettre de motivation ne suffisent plus à départager les candidats. Pour établir un premier filtrage avant l’éventuel entretien de motivation, les écoles préfèrent désormais adopter le dossier de candidature.

Celui-ci permet de fournir au recruteur des informations sur votre parcours de vie et votre expérience professionnelle (comme sur un curriculum vitae). De plus, on vous challengera sur votre motivation et votre adéquation à l’établissement.

Une fois le dossier reçu par le recruteur, il va pouvoir établir un score, et le comparer à ceux des autres dossiers reçus.

Informations générales : en quelques points

Pour commencer, un dossier de candidature doit comporter toutes les informations générales qui peuvent être utiles à l’école ; nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance, nationalité, n° de sécurité sociale, téléphone portable, email, situation familiale. Ces informations sont nécessaires à l’école, mais ne pèsent pas dans la balance. Ce n’est pas avec que vous pourrez vous mettre en avant.

CV : qui êtes-vous ? Que faites-vous ?

Le CV est une étape nécessaire. Si ce n’est pas déjà fait, faites-vous un CV personnalisé. Il vous accompagnera même dans le supérieur avec les stages ou les éventuelles formations en alternance. Avant de parler sur le fond, intéressons-nous à la forme. Les écoles et les recruteurs reçoivent des dizaines voire des centaines de CV. Avant même de commencer à les décrypter, il jette un premier coup d’œil et s’intéresse à la forme. Votre CV doit donner envie de le lire. Il ne faut pas le surcharger d’informations ni être trop concis. Bien entendu, inutile de vous dire qu’il ne doit comporter aucune coquille ou faute d’orthographe.

Le CV doit être organisé en différentes parties :

  • les formations
  • les expériences professionnelles (et/ou personnelles)
  • les compétences
  • le niveau en langues vivantes
  • les activités extrascolaires

Lorsqu’on est jeune, et donc muni de peu de munitions dans le monde professionnel, un CV doit tenir sur une page. N’oubliez pas que vous montrerez votre motivation par la suite.

Lettre de motivation : un incontournable

Quelle que soit la formation (postbac, bac+2, bac+3, pour intégrer un master, un mastère spécialisé, un doctorat, etc.), l’établissement vous demandera toujours une lettre de motivation.

La lettre de motivation est le premier contact que vous établissez avec le recruteur. Elle doit être soignée. Vous devez le convaincre pour qu’il ait envie de vous rencontrer en entretien.

La lettre de motivation doit être concise et pertinente. Elle fait une page maximum ; sinon, cela risque de décourager le lecteur. Inutile de détailler son parcours, celui-ci est déjà sur le CV. Développez éventuellement vos propos en vous basant sur des expériences qui vous ont marqué, et qui vous différencient.

La plupart du temps, elle se compose en trois parties distinctes :

  • Montrez à l’école que vous la connaissez bien, et qu’elle correspond à vos attentes.
  • Prouvez que vous êtes fait pour cette formation, en mettant en parallèle vos expériences personnelles. Ne soyez pas trop long.
  • Terminez votre lettre en montrant à l’établissement que votre projet professionnel colle à la formation.

Portfolio : illustrez-vous en couleurs !

Quelques formations vous demanderont un portfolio. Je pense notamment aux formations en art, qui sélectionnent sur les créations de l’élève. Le portfolio peut être original, mais met avant tout vos créations en avant. Chacune des créations présentes sur le portfolio doit pouvoir être expliquée.

Un photographe va mettre ses photos, un dessinateur ses dessins... Cela peut aussi être un objet conçu, et même un format digital (une vidéo, un court-métrage) que vous tranmettez sous forme d'URL ou en clé USB. Il n'y a aucune limite.

Choisissez bien ce que vous voulez montrer suivant la formation à laquelle vous postulez.

Questions ouvertes : pour ne pas se fermer à la discussion 

Enfin il arrive que des établissements, pour aider à départager les candidatures, posent des questions ouvertes. Les réponses sont renvoyées avec le dossier de candidature.

Cette partie du dossier est intéressante pour le recruteur ; c’est ici que vous avez l’occasion de vous démarquer de vos concurrents. Celle-ci va mentionner vos formations et vos projets (ce que vous attendez de l’école, votre projet de carrière pour la suite, etc.).

Voici des exemples de questions ouvertes que l'on peut vous poser :

  • Votre formation vous a-t-elle intéressé et pourquoi ?
  • Pourquoi recherchez-vous une formation dans ce domaine ?
  • Pourquoi cette école et pas une autre ?
  • Quels débouchés attendez-vous par la suite ?
  • etc.

Conseils pour optimiser son dossier de candidature

Vous l’aurez compris, un dossier de candidature ne se remplit pas prestement. Il faut y mettre du temps, de la documentation et de la réflexion. Tout d’abord, il est bon de s’informer sur l’école et ce qu’elle recherche. Apportez les preuves de ce que vous avancez. Pour cela, chiffrez vos réalisations et vos expériences. Même sur les questions ouvertes, soyez précis et spécifique. Soyez positif, en valorisant vos notes. Il faut argumenter votre motivation (tout en sachant exploiter vos échecs). Restez simple et vous-même. C’est votre personnalité qui fera la différence parmi les nombreuses candidatures. Enfin et surtout, faites relire votre dossier !

Guillaume de Saint Sernin