Comment trouver son alternance en 10 points !

L’alternance est un moyen particulièrement intéressant de pénétrer le milieu de l’entreprise. Elle peut aussi être une solution intelligente pour se faire financer une formation. Cependant, trouver une alternance est pour beaucoup d’étudiants un parcours du combattant ! Et vous, besoin d’aide ?

L’alternance ? Une opportunité pour les motivés !

Vous êtes accepté dans une école… sous réserve que vous trouviez une alternance ! Ceci est classique dans certaines formations professionnalisantes qui permettent aux étudiants de mettre un pied dans le monde de l’entreprise. Mais voilà, la recherche d’une alternance s’annonce comme un chemin semé d’embuches. Avec Diplomeo, trouver une alternance s’annonce moins difficile que cela en a l’air ! 

Répondre aux offres, mais pas que…

Le premier réflexe lorsque l’on se met à la recherche d’une alternance est de se jeter sur les sites d’orientation ou d’offres d’emploi en quête de la perle rare qui saura incontestablement faire de notre alternance un tremplin pour notre futur professionnel.

Cette démarche est tout à fait légitime et très pratique car nombre d’entreprises y déposent leur annonce, détaillent les critères attendus chez les candidats, les tâches et la rémunération, parfois même la situation géographique exacte de l’entreprise.

Ceci étant, quand, par chance, une annonce retient votre attention, il y a fort à parier que celle-ci, même mise en ligne 5 minutes plus tôt, ait déjà été visionnée par 15 personnes du même BTS que le vôtre, avant vous. Eh non, vous n’en avez pas le monopole. C’est pourquoi, il est conseillé de se rendre sur le site de vos entreprises de prédilection afin d’y déposer des candidatures spontanées !

Certaines entreprises mettent à disposition des encarts dédiés aux candidatures. Toutefois, rien ne vaut un envoi «  lettre de motivation + CV » par e-mail. Alors quand l’adresse e-mail d’un responsable se fait entrevoir sur le site, n’hésitez pas à envoyer votre candidature, vous mettrez alors toutes les chances de votre côté pour trouver votre alternance.

Explorer le domaine que l’on veut intégrer

Étudiant en communication, vous avez dans votre ligne de mire le secteur de la santé. Rien de plus essentiel que de vous tenir au courant de la moindre nouveauté dans ce champ-là pour décrocher une alternance. Comment faire sans se rendre dans un kiosque tous les lundis pour acquérir la revue hebdomadaire spécialisée, diriez-vous ? N’ayez crainte, il existe différents moyens pour réaliser une veille informationnelle : les Google alertes, Twitter, scoop it, etc.

Ces outils sont particulièrement précieux pour être le roi de l’info !

Si vous visez une entreprise en particulier, n’hésitez pas à vous rendre régulièrement sur son site web pour être incollable le jour de l’entretien de l’alternance: « J’ai vu que vous aviez sorti une nouvelle montre connectée avec capteur cardiaque intégré, c’est une belle innovation ».

Voilà qui révèlera votre intérêt pour l’entreprise en question, et vous différenciera de la concurrence !

Faire marcher les réseaux sociaux

On ne soupçonne pas à quel point les réseaux sociaux peuvent être nos alliés dans cette démarche de recherche d’alternance, et d’emploi en général.

Si vous n’êtes pas encore sur Twitter, Linkedin ou ne disposez pas d’un Facebook professionnel, direction les pages de ces médias et inscription imminente ! Ne soyez pas dupes, comme les entreprises vous googlisent, elles vous facebookisent, vous linkedinisent et vous twitterisent.

Essayez de partager ou de Twitter le plus souvent possible du contenu en accord avec le domaine que vous tendez à atteindre. Et le plus tôt sera le mieux, afin de faire comprendre à l’entreprise que vous vous intéressiez à son champ d’application avant de lui transmettre votre candidature.

D’un point de vue contacts, les réseaux sociaux confèrent des opportunités indéniables aux jeunes connectés. Alors que dans la vie, il serait compliqué d’aborder des professionnels, Linkedin ou encore Twitter permettent aux candidats de se mettre en relation avec des employeurs.

Mais attention, qui dit visibilité sur internet, dit suppression obligatoire de toute trace de votre vie privée ! Les photos de votre week-end d’intégration ou des 25 ans de votre meilleur pote Danny ne joueront pas en votre faveur au moment du recrutement

Délimiter une zone géographique

Votre école d’ingénieur est à Nantes, les postes qui vous intéressent se trouvent à Airbus, à Toulouse. Si le rythme de votre alternance est de 3 jours par semaine en entreprise et 2 jours en école, autant être sincère, le choix de déposer une candidature dans le domaine de l’aéronautique dans le sud de la France, n’est pas des plus judicieux…

Avant de vous lancer dans l’envoi frénétique de lettres de motivations et de CV, assurez-vous de pouvoir assumer le fait d’être à cheval sur deux villes. Qui dit deux lieux géographiquement éloignés, implique deux logements à payer, ce qui n’est pas forcément à la portée de tous. Sans compter que ceci peut s’avérer éprouvant, les entreprises et les écoles ne prenant pas en compte le fait que vous jongliez de la sorte.

Personnaliser son CV pour l’alternance

On n’envoie pas le même CV lorsque l’on est étudiant en marketing que lorsque l’on souhaite intégrer un cabinet d’avocat. Un secteur ouvre généralement davantage la porte à la créativité alors que l’autre mettra davantage l’accent sur la rigueur et la capacité de concision du candidat. Ainsi, il est fortement conseillé, avant d’envoyer toute candidature, de connaître l’esprit de l’entreprise et ses partis pris.

Si vous sentez que le ton de la boite proposant un poste de chef de produit junior est plutôt détendu et loufoque, n’hésitez pas à personnaliser votre CV, casser les codes pour susciter l’attention des recruteurs ! Sortez les couleurs et mettez l’accent sur votre personnalité.

Ils pourront aimer ou ne pas aimer, mais souligneront à coup sûr l’effort et l’audace dont vous avez fait preuve, peut-être même qu’ils salueront votre démarche en vous accordant un entretien ? Certains ont tenté les CV en chanson, d’autres ont utilisé Snapchat et Twitter ou écrit des lettres ponctuées de « blabla » pour éviter les phrases classiques, quel sera le vôtre ?

Valoriser ses expériences antérieures

Vous ne possédez pas une seule expérience qui vous semble en accord avec le poste pour lequel vous vous portez candidat ? Réfléchissez bien avant de tirer des conclusions si hâtives et qui ne savent que vous rendre pessimiste ! Votre expérience de vendeuse dans un grand magasin vous a permis d’établir un contact avec les clients, de tenter de satisfaire leurs besoins et leurs attentes.

Bien que vous cherchiez une alternance pour votre BTS MUC dans une entreprise opérant à l’international, un recruteur pourra considérer que vous avez déjà mis un pied dans le monde du commerce et que vous possédez les qualités essentielles au poste !

Faire marcher son réseau

Rien ne sert de connaître le PDG de Coca Cola France pour décrocher une alternance dans une entreprise, qu’elle se situe dans votre région, ou non. Pensez à votre cadre restreint comme celui de votre master ou de votre école. C’est souvent grâce au bouche-à-oreille que l’on dégotte des opportunités assez surprenantes.

De plus, les anciens élèves, ceux des promotions précédentes ont sans doute non seulement réalisé leur stage ou trouvé leur alternance dans une entreprise qui sucscite votre convoitise, mais peut être laissé un souvenir positif servant la notoriété de votre école ou université. Si vous vous présentez comme un étudiant du même établissement ou mieux, de la même formation, il y a fort à parier que le recruteur se penchera sur votre demande. Se mettre directement en relation avec l’ancien alternant est dans ce cas, la première chose à faire ! Il saura vous donner les bons tuyaux pour que vous vous adaptiez à l’esprit de l’entreprise et que vous ayez toutes vos chances d’y être accepté en alternance.

Se professionnaliser

Pour trouver une alternance, on garde notre vocabulaire et notre attitude de soirée pour les copains, et on se professionnalise. Si un entretien vous est accordé, cela signifie que l’entreprise a un besoin, ce qui représente un gros point positif pour vous. Ne gâchez pas cette opportunité en vous présentant de façon négligée ou en ne surveillant pas votre langage. Les « quoi » pour ponctuer vos phrases, les tenues trop décontractées ou le bruyant mâchage de chewing-gum sauront écourter l’entretien de façon rédhibitoire. Allez, une chemise, des cheveux peignés et un discours en bon français ne représentent pas beaucoup d’investissement personnel et vous permettent de trouver son alternance beaucoup plus rapidement !

Ne pas négliger les petites entreprises

Il arrive que l’on désire trouver son alternance au sein d’une grande entreprise et que l’on ait du mal à l’appréhender dans une autre que société que celle-ci. Cela est compréhensible. Cependant, les petites entreprises offrent tout un tas d’opportunités aux jeunes… et de responsabilités. Si l’on prend les startups par exemple, elles ont un fort besoin de jeunes dynamiques pour propulser leur activité. Rares sont celles qui attribuent des missions photocopies à leurs alternants, voilà qui est rassurant !

Relancer les recruteurs

Si vous avez envoyé votre candidature il y a deux semaines pour une alternance pour votre BTS banque et que vous n’avez toujours pas eu de retour, ni même négatif, rien ne sert de rester les bras croisés, ne laissez pas couler plus de temps, envoyez un (ou deux, ou trois) mail(s) de relance ou appelez directement le directeur de l’agence. Les professionnels traversent parfois des périodes chargées en travail, un message de vote part leur servira de piqure de rappel, bien souvent bénéfique.

Vous avez désormais dans vos mains toutes les cartes pour trouver l’alternance de vos rêves, alors à vous de jouer ! 

Retour en haut de page