Réseau professionnel : les astuces pour en créer un !

Lorsque l’on cherche du travail, le premier conseil qui vient est celui de faire appel à son réseau. Mais quand on ne connait personne, que l’on soit encore étudiant ou jeune diplômé, comment en créer un ? Diplomeo vous dispense ses astuces pour développer votre réseau professionnel !

Développer son réseau professionnel !

Pas facile, pour un jeune, de développer son réseau professionnel. La tâche reste effrayante pour beaucoup. Pourtant, au quotidien, un jeune construit son propre réseau, parfois sans même s’en rendre compte. Avec un peu d’huile de coude et de volonté, un étudiant peut (presque) facilement façonner son réseau professionnel. Dans un monde où l’emploi n’est plus assuré dans tous les secteurs, un réseau peut changer la donne, faciliter la recherche d’emploi et l’évolution d’une carrière professionnelle. Réseaux sociaux, expériences, vie personnelle, écoles… sont autant d’opportunités dans la création d’un réseau professionnel.

Développer les réseaux sociaux

Ils ont aujourd’hui une place privilégiée, autant dans la vie personnelle que professionnelle. Les réseaux sociaux deviennent des outils pour façonner et construire un réseau professionnel. Sylvie, Holic, directrice de l’école IPI (Institut de Poly-Informatique), le confirme « Tout le monde fonctionne sur les réseaux sociaux, même les employeurs. Le tout est d’assurer sa visibilité. » Sur LinkedIn et Facebook notamment, on peut développer ses relations, ajouter des professionnels, suivre et se faire suivre. Sylvie Holic conseille même aux étudiants de « créer leur profil sur LinkedIn qui, aujourd’hui, marche mieux que Viadeo. » Affirmer sa présence sur les réseaux sociaux, oui, mais il ne faut pas négliger son image. S’ils apparaissent comme un véritable atout pour développer son réseau professionnel, ils peuvent aussi nuire. Faites attention aux contenus que vous publiez, et distinguez bien vos comptes personnels de vos comptes professionnels. N’hésitez pas à créer un compte Facebook ou Twitter réservé à votre vie professionnelle. Il faut apprendre à gérer son image sur internet, Frédéric Montagnon, cofondateur de OverBlog et chroniqueur, l’assure : « La majorité des candidats qui m’envoient leur CV n’ont même pas pris la peine d’effectuer cette simple recherche alors que 90 % des recruteurs le font ».

Vie professionnelle et vie privée : les prémices du réseau professionnel

Dès le plus jeune âge et tout au long de la vie, les rencontres dans le cercle privé façonnent le réseau professionnel. Amis, familles et amis des amis, autant de personnes qu’il est possible d’inclure dans son réseau professionnel. Les camarades de lycées et de fac peuvent devenir des collègues, des collaborateurs ou bien des partenaires. Trop de jeunes négligent leurs relations personnelles dans la création de leur réseau professionnel, alors que « l’utilisation de sphère privée marque le début du réseau professionnel », affirme Sylvie Holic. La jeunesse reste un atout pour développer son réseau : « D’autant plus quand on est jeune, on rencontre tous les jours des personnes qui peuvent être intéressantes pour notre avenir professionnel. » argumente-t-elle. Juste autour de vous, des acteurs de votre vie personnelle ont aussi un intérêt professionnel.

Construire son réseau professionnel à l’école ou à l’université

Lieux de savoirs, lieux d’apprentissage, les écoles et les universités forment de futurs professionnels. Première étape pour accéder à une carrière, un métier, les établissements d’enseignement supérieur mettent en relation des étudiants à la fois éclectiques et passionnés. Les campus universitaires lient des étudiants aux formations parfois très différentes, mais qui permettent de diversifier le réseau professionnel. Les écoles, pour la directrice de l’école IPI, « accueillent des élèves aux profils très divers : des alternants, des étudiants en formation continue, des formations professionnelles, des reconversions, etc. Dans les halls, les cafétérias, durant les pauses, les jeunes côtoient les adultes. Rien n’est plus simple, par affinités, de faire connaissance et de rester en contact. Le réseau grossit alors petit à petit. C’est facile et à la portée de tous. » Pour favoriser son réseau professionnel à l’école et l’université, intégrer des associations, des BDE ou des syndicats étudiants multiplie les relations. « Les étudiants qui font du sport, ou une autre activité peuvent au quotidien développer leur réseau. Tout contact est bien à utiliser », confirme Ulrike Braun, responsable de l’insertion et de l’orientation professionnelle des Mines de Nancy.

Professeurs : des acteurs du réseau professionnel

Ils forment les étudiants, leur permettent d’acquérir des compétences et des connaissances, mais leur travail ne s’arrête pas là. Ils sont les premiers acteurs de votre formation et certains d’entre eux continuent même de vous accompagner sur le marché du travail. Véritables atouts pour votre réseau professionnel, les professeurs vous enrichissent de leur expérience, mais aussi de leurs propres contacts ! Il n’est pas rare de voir des enseignements insérer des étudiants auprès de leurs relations.

Réseau pro : commencer tôt !

Plus l’on commence jeune, plus le réseau professionnel grossit. Les jeunes doivent le plus tôt possible, penser à leur avenir professionnel. « C’est vrai que lorsque l’on est jeune et que l’on sort du bac, on n’a pas de réseau. Mais il ne faut pas hésiter à solliciter les gens, à appeler, à prendre des rendez-vous, etc. » conseille Marc Pouly, Directeur des Études et de l’Innovation de l’ESTP (École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie). En multipliant les stages, les jobs d’été et les rencontres, les étudiants font croître un réseau, qui à l’avenir, pourra être déterminant au sein d’une carrière professionnelle.

Les stages et l’alternance pour développer son réseau professionnel

Quoi de mieux, pour développer son réseau professionnel, que d’être dans le milieu professionnel ? Faire des stages plonge les étudiants dans le monde l’emploi et dans la vie d’entreprise. Garder contact avec ses collègues et son maître de stage permet de s’assurer des relations dans ses domaines de compétences. L’alternance aussi est idéale à la construction d’un réseau professionnel : sur le long terme, l’étudiant sera en contact avec des acteurs du monde professionnel. Il pourra alors créer des liens solides.

Garder le lien

Se forger un réseau, c’est aussi permettre à d’autres de rencontrer vos propres contacts. L’intérêt de la démarche est de se montrer attentif, une petite attention pour un autre diplômé ne sera sans doute pas oubliée par celui-ci. « Le réseau doit se créer de façon large et pas de façon intéressée dès le départ, il sera d’autant plus large qu’on se montrera curieux des autres », conseille Pierre Denier, auteur d’un blog consacré à l’emploi. S’intéresser aux autres est donc la clef pour réussir !

Retour en haut de page