Échec en DUT : que faire si je n'ai pas eu mon diplôme ?

Après deux années de travail en Institut universitaire de technologie (IUT), le résultat est tombé : vous n’avez pas obtenu assez de crédits pour valider votre DUT. Alors, que faire ? Voici quelques pistes pour rebondir après cet échec.

homme de dos qui se tient la tête
Si vous n'avez pas eu votre DUT, ce n'est pas la fin du monde !

Pas de panique ! Même s’il peut être difficile d’accepter l’échec, ne baissez surtout pas les bras face à ce DUT que vous n’avez pas obtenu. Il existe des moyens pour retenter votre chance ou vous réorienter.

Repasser l’examen

Si le fonctionnement et le contenu du DUT ne vous ont pas totalement rebuté et que vous pensez pouvoir obtenir le diplôme, les portes ne vous sont pas fermées ! Vous pourrez refaire une deuxième année, dans votre établissement d’origine ou dans un autre établissement. Contrairement au BTS ou à d’autres examens qui se valident par une épreuve finale, il n’est pas possible de passer le DUT en tant que candidat libre. Pour obtenir le diplôme, vous devez être inscrit dans le système universitaire et repasser les contrôles continus du ou des semestres que vous n’avez pas obtenus. Même si vous n’êtes pas obligé de suivre les cours que vous avez déjà validés, il est conseillé d’y assister pour ne pas perdre le fil et pour être au point pour votre stage. Attention, le redoublement peut vous être refusé si vous n’avez validé aucun semestre.

Changer de voie

Ces deux années de DUT on eut un avantage : vous faire prendre conscience que ce domaine ne vous plaît pas ? Alors, changez ! Vous suiviez un DUT communication mais avez toujours voulu travailler dans la finance ? Vous aimez le graphisme mais avez tenté un DUT mesures physiques ? Cet échec est votre chance de vous réorienter !

Choisir un autre DUT

Si votre échec ne vient pas du système du DUT (contrôle continu, travail personnel, etc.), mais de son contenu, vous pouvez vous réorienter vers un DUT qui correspondra mieux à votre projet professionnel. Vous aurez l’avantage de déjà connaître le déroulé de la formation et d’avoir déjà une expérience universitaire, contrairement à vos camarades sortis du bac.

Entrer en BTS

D’une durée de deux ans également, le BTS est un diplôme qui se valide par un examen final. Il se prépare dans un lycée, public ou privé, ou une école privée. Le BTS est plus spécialisé qu’un DUT, où vous étudiez généralement un secteur dans sa globalité. En BTS, vous êtes concentré sur un domaine précis. Il en existe une centaine dans de nombreux domaines : commerce, communication, environnement, informatique, banque, gestion, etc.

Trouvez la bonne formation en BTS

Intégrer une licence

Comme le DUT, la licence fait partie du système universitaire. En cas d’échec au DUT, vous pouvez choisir d’entrer en licence, dans le domaine de votre DUT ou dans un autre domaine. Selon les semestres que vous avez validé en DUT, vous pourrez parfois intégrer directement la deuxième année de licence. Ce diplôme se dispense en trois années d’études à l’université. À l’image du DUT, vous aurez à passer des partiels pour valider des semestres et à la fin, espérons-le, votre licence.

Vous orienter vers un bachelor

Si vous êtes prêt à entrer dans le privé, une formation ressemblante à la licence vous ouvre ses portes : le bachelor. De niveau bac+3 également, ce diplôme se prépare aussi en contrôle continu dans des écoles privées comme des écoles de commerce ou spécialisées selon le domaine du bachelor choisi. Là aussi il en existe de nombreux, parfois très spécialisés, dans des domaines comme le marketing, le management, l’immobilier, la cuisine, etc.

Trouvez la bonne formation en Bachelor

Chercher un emploi qui recrute sans DUT

Et si cet échec vous a convaincu que les études ne sont pas faites pour vous, vous pouvez aussi chercher un emploi ! Votre bac en poche est déjà un atout.

Les secteurs qui recrutent sans DUT

Ne pas avoir obtenu votre DUT peut vous faire ouvrir les yeux et vous donner envie de vous lancer dans le recherche d’emploi. Les secteurs qui recrutent en ce moment des personnes avec simplement le bac sont nombreux ! Voici quelques postes que vous pourrez occuper :

Passer un concours

Attention, certaines fonctions nécessitent une formation courte en supplément du bac : un BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) pour encadrer des jeunes, des classes militaires pour entrer dans l’armée ou une formation interne dans un restaurant ou un magasin par exemple. Si vous avez trouvé une voie qui vous motive, absolument rien ne vous empêche de suivre un CAP ou un BEP pour vous former à celle-ci. Ce n’est pas parce que vous avez tenté votre chance dans les études supérieures que vous ne pouvez pas revenir un petit peu en arrière ! Au contraire, si vous avez trouvé le métier qu’il vous faut, foncez !

Certains métiers sont accessibles après avoir passé un concours. C’est le cas pour travailler dans les métiers de la bibliothèque, devenir infirmier ou vous occuper d’enfants en devenant Atsem par exemple. La fonction publique (et ses métiers : gardien de la paix, facteur, etc.) est elle aussi accessible après un concours, qu’il faut dans certains cas bien préparer avec une classe préparatoire.

Trouvez votre formation pour entrer dans la Fonction publique

Prendre le temps de réfléchir

Si cet échec vous laisse dans le flou et qu’aucune des options ci-dessus ne vous attire pour le moment, prenez le temps de réfléchir. Même si rester sans rien faire n’est pas toujours facile, notamment pour vos proches, cela peut être la solution pour trouver votre voie et en savoir plus sur vous-même. Testez des activités, cherchez le domaine qui vous anime, faites du bénévolat et peut-être découvrirez vous une voie à laquelle vous n’aviez pas pensé. Vous pouvez aussi partir à l’étranger (pour étudier ou non) et découvrir une autre culture : vous éloignez de vos proches va vous permettre de vous recentrer sur ce dont VOUS avez envie.

Autre solution en attendant de savoir quel chemin prendre : le service civique. Il s’agit d’une mission confiée par une association, souvent citoyenne, humanitaire ou solidaire. Un moyen de rendre service, tout en étant rémunéré, et en prenant le temps de réfléchir à son avenir.

Que faire si votre redoublement en DUT a été refusé ?

Tout d’abord, il faut savoir que pour obtenir votre DUT, vous devez avoir une moyenne générale de 10/20 sur les deux années. Jusque là, rien de bien étonnant.

Cependant, vous n’aurez pas votre DUT si l’une de vos moyennes de semestre est inférieure 8/20. En première année, si la moyenne de votre premier semestre est de 11 et celle du second de 9, les résultats se compensent et vous pourrez passer en deuxième année. Cependant, vous ne pourrez pas passer en deuxième année de DUT avec une moyenne en dessous de 8.

Si vous ne pouvez donc pas poursuivre votre DUT en deuxième année, vous aurez la solution de :

  • vous réorienter. Dites-vous bien que vous n’avez pas perdu une année, car vous avez appris des notions, mais que la filière choisie ou le système d’enseignement du DUT n’était pas pour vous.
  • discuter avec le directeur des études ou le responsable de votre formation pour connaître les recours possibles. Si vous avez été un élève modèle et que vos difficultés sont justifiées, vous pourrez peut-être passer en deuxième.

Retour en haut de page