Liste des formations pour devenir auxiliaire de vie sociale

 

Métier Auxiliaire de Vie Sociale

Grâce à l’auxiliaire de vie sociale, des personnes âgées ou handicapées peuvent continuer à vivre chez eux. L’auxiliaire les seconde dans les actes de la vie quotidienne et veille à leur bien-être. Il représente aussi un soutien moral et social pour les personnes isolées, veuves ou en rupture familiale. Il est a même de déceler les capacités et les difficultés des personnes dont il a la charge. Il travaille en collaboration avec l’assistante sociale et les médecins.

Le métier d’Auxiliaire de vie sociale

L’auxiliaire de vie sociale est une aide au quotidien : préparation de repas, ménage, repassage, démarches administratives… Des activités impossibles à réaliser seul arrivé à un certain âge ou pour quelqu’un de handicapé. En fonction du degré de handicap physique ou mental, l’auxiliaire peut aussi aider les personnes à faire leur toilette, à s’alimenter ainsi qu’à s’habiller.
Bien qu’une grande partie du travail de l’auxiliaire soit technique, un aspect émotionnel est présent. En effet, l’auxiliaire est un véritable soutien moral et social.

Lien direct avec l’extérieur, il permet aux personnes à sa charge de conserver une vie sociale. Au travers de sorties, il stimule la personne pour qu’elle conserve une mobilité et évite ainsi l’isolement. De même, en l’aidant à prendre soin de son apparence (choix des vêtements, coiffure, maquillage…) il réconforte les personnes et les distrait.
Chaque cas étant unique, il met en place un accompagnement personnalisé et une aide adaptée.

Il se substitue aux personnes lorsqu’elles sont dans l’incapacité physique d’accomplir une tâche. Il repère leurs capacités et leurs difficultés. Il joue un rôle de médiateur entre ses patients et l’équipe médicale.
L’auxiliaire joue aussi un rôle primordial dans la prévention de la maltraitante sur les personnes en position de faiblesse.

Pour être auxiliaire de vie sociale, il faut :

  • avoir un bonne santé pour pouvoir soulever des personnes invalides
  • être à l’écoute 
  • porter de l’intérêt pour les problèmes humains et sociaux 
  • avoir une hygiène irréprochable pour effectuer les tâches ménagères du quotidien
  • être inventif dans l’élaboration de repas diététiques et attrayants

Enfin, l’auxiliaire sait faire preuve de tact, de respect ainsi que de discrétion.

Où exercer lorsque l’on est Auxiliaire de vie sociale ?

L’auxiliaire de vie sociale peut être employé par une association (secteur privé) ou une mairie (secteur public). Ses tâches sont sensiblement les mêmes, quel que soit le secteur.

Plus de 80% des auxiliaires exercent dans des associations et des entreprises de service d’aide à la personne. Cependant, il est possible de travailler en tant que fonctionnaire territorial. Le recrutement se fait via concours et les admis ont le statut d’agents sociaux territoriaux. Il est possible de préparer les épreuves du concours à l’aide d’une classe préparatoire.

Ses missions se déroulent cependant au domicile des personnes dont il a la charge. Il est rare que les horaires soient réguliers. Certains postes requièrent une présence de nuit et le weekend. L’auxiliaire est souvent responsable de plusieurs personnes qu’il visite au cours de la journée. Lorsqu’il exerce en milieu rural, l’auxiliaire doit être impérativement véhiculé car les distances à parcourir entre deux domiciles peuvent être importantes.

Quelles études pour devenir Auxiliaire de vie sociale ?

Bien que ce métier soit accessible sans diplôme, il existe de plus en plus de formation professionnalisantes. Le diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale est ouvert à tous, du moment qu’on a 18 ans révolu.

Il est possible d’avoir réalisé, en amont de cette formation, un CAP assistant technique en milieu familial et collectif, un CAP Petite Enfance et une Mention Complémentaire aide à domicile

Consultez la liste des formations pour devenir auxiliaire de vie sociale

Notre actualité sur le thème

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Les études, ce n'est vraiment pas pour vous et vous avez donc décidé de les arrêter pour travailler... Seulement, quels sont les métiers que vous pouvez faire, dans un pays où le diplôme est un sésame très (très) précieux ? Voici le top 10 des métiers qui recrutent en France, par Diplomeo !

Liste des métiers associés

Les types d’école pour devenir auxiliaire de vie sociale

Les filières du métier auxiliaire de vie sociale