Liste des formations pour devenir assistant social

 

Comment devenir assistant(e) social(e) ?

Vous avez pour vocation dans la vie d'aider les autres, et voulez en faire votre métier ? Pas de doute, la professions d'assistant(e) social(e) est faite pour vous !

Qu'est-ce qu'un(e) assistant(e) social(e) ?

L'assistant(e) social(e), couramment appelée assistante sociale car les hommes se font rares dans cette profession, est une personne qui se dévoue à apporter son aide et intervenir auprès d'individus en difficulté : sociales, psychologiques, familiales, professionnelles, financières…

L'assistant social est donc celui qui, par son écoute et son accompagnement quotidien, permet à des personnes de se sortir de situations douloureuses : chômage, alcoolisme, mal logement ou non logement, surendettement, divorce etc. Le rôle de l'assistante sociale est donc dans un premier temps d'écouter les problèmes de chacun et apporter une présence rassurante face à la détresse des autres.

Dans un second temps, l'assistant social cherche à apporter des solutions à ces problèmes : il prodigue des conseils, informe les personnes sur leurs droits sociaux et divers, les redirige vers des organismes spécialisés qui pourront les aider, peut effectuer des consultations et rédige ensuite des comptes rendus de la situation de chacun.

Caractéristiques, rémunération et perspectives d'évolution

L'assistant social exerce dans le secteur public dans la grande majorité des cas, au sein d'hôpitaux, d'établissements de la DDASS ou au sein de collectivités locales. Le salaire d'un(e) assistant(e) social(e) débutant est d'environ 1500€ bruts par mois, aux alentours du SMIC.

Après plusieurs années d'expérience, une assistante sociale peut espérer accéder à d'autres fonctions telles que responsable de circonscription d'action sociale, conseiller technique, directeur d'établissement social ou sanitaire et social etc.

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

L'assistante sociale se doit avant tout d'avoir une patience à toute épreuve et de très grandes qualités relationnelles : douceur, pédagogie, diplomatie sont de mise pour entretenir un lien particulier avec les personnes qui ont besoin d'elle.

C'est également une profession qui requiert d'avoir une grande force mentale et la tête sur les épaules, pour pouvoir supporter et se montrer résistant face au malheur d'autrui, et ne pas s'y impliquer personnellement : il est important de garder une certaine distance pour parvenir à régler les problèmes en toute objectivité.

L'assistant social doit aussi être très discret car il est tenu au secret professionnel : pas question de divulguer une information confidentielle pouvant être gênante, sur une personne en particulier.

Enfin, l'assistante sociale est courageuse et travailleuse : elle ne compte pas ses heures et s'implique pleinement dans son travail.

Quelles sont les formations pour être assistant(e) social(e) ?

Pour exercer la profession d'assistant(e) social(e), il est nécessaire d'être titulaire du diplôme d'État d'assistant de service social (DEASS), une formation en trois ans après le bac. Au préalable, des diplômes sont conseillés pour accéder à ce métier, tels que :

Consultez la liste des 190 formations pour devenir assistant social

Les filières du métier assistant social