Liste des formations pour devenir psychanalyste

 

Psychanalyste : comment faire ce métier ?

Vos amis se confient très facilement à vous et vous aimez beaucoup les analyser? Vous êtes curieux intellectuellement, discret, rigoureux ? Diplomeo vous fait un tour d’horizon sur un métier qui pourrait vous plaire : psychanalyste !

Présentation du métier

Spécialiste chargé de soigner les personnes qui ont des troubles névrotiques ou des problèmes psychologiques, il explore l’inconscient de ses patients grâce à la cure psychanalytique. C’est quelqu’un qui écoute son patient pour ensuite parvenir à l’analyser.

Les missions du psychanalyste

Grâce à une écoute attentive, le psychanalyste propose une interprétation au patient, qui le pousse à travailler sur lui-même. Pour parvenir à cela, le thérapeute a plusieurs choses à faire lorsqu’il est en contact avec son patient :

  • fixer un planning régulier de séances, ainsi que le tarif desdites séances
  • comprendre le cheminement psychique de ses patients
  • savoir se taire pour pousser ses patients à s’exprimer 
  • intervenir à bon escient
  • avancer une interprétation 
  • proposer des moyens pour soulager le patient de ses difficultés
  • établir des règles infranchissables entre le patient et lui
  • effectuer un travail de formation permanent

Qualités et compétences

Pour exercer ce métier, il est important de posséder certaines qualités :

  • Remise en question : avoir fait sa propre psychanalyse est indispensable pour exercer ce métier et se protéger ainsi des souffrances psychiques des patients. Cela donne une maturité psychique et un équilibre personnel qui sont réellement des pré-requis pour exercer.
  • Curiosité intellectuelle : des connaissances approfondies dans des domaines tels que l’histoire, les arts, la philosophie, la linguistique, la littérature, les sciences de l’homme, sont demandées, afin d’avoir toutes les armes pour réfléchir et s’adapter à tous types de personnes.
  • Grandes capacités d’analyse et de synthèse : dans l’exercice de ce métier, il s’agit aussi d’interpréter, d’apporter des réponses et des solutions aux malaises du patient. Le thérapeute doit donc posséder ces qualités afin d’aider au mieux le patient.

Ceci dit, en tant que psychanalyste, il doit également avoir acquis certaines compétences :

  • Capacité d’écoute : c’est le cœur du métier. Savoir écouter est un fondamental de ce métier, afin de laisser le patient se confier et ainsi mieux le comprendre. Plus le patient se confiera, plus le psychanalyste sera à même de le comprendre.
  • Neutralité bienveillante : le patient se livre, il s’agit donc de prendre du recul par rapport à ce qu’on entend sans juger afin de ne pas heurter la confiance du patient.
  • Discrétion : le psychanalyste est tenu au secret professionnel par rapport à ce que lui confient ses patients… Mais il est également important pour lui de savoir se mettre en retrait afin de mettre en confiance le patient.
  • Rigueur : la rigueur du psychanalyste lui sert de fondement dans ses analyses et sa réflexion, afin d’émettre une interprétation au plus juste et de libérer le patient de ses tensions.

Quelles études ?

En théorie, la législation en vigueur n’impose pas d’obtention de diplôme. Ceci dit, dans les faits, c’est un peu différent, parce qu’il est quand même nécessaire d’être solidement formé en psychologie, si vous voulez éviter la « psychologie de comptoir ».

La plupart des psychanalystes sont des psychologues ou psychiatres. Ils ont :

  • Un master en psychologie, psychologie clinique, psychanalyse…
  • Ou alors un Diplôme d’études spécialisées (DES) en psychiatrie, ce qui correspond à six années d’études de médecine générale et 4 années de spécialisation.

Ainsi, pour intégrer la Société psychanalytique de Paris, par exemple, vous devez d’abord avoir fait une psychanalyse pendant plusieurs années à raison de plusieurs séances hebdomadaires. Cette Société distille ainsi une formation pratique et théorique qui dure environ 8 ans.

Salaire

Le salaire du psychanalyste n’est pas le même s’il est salarié ou s’il exerce en profession libérale. En tant que salarié, il a un salaire annuel compris entre 15 000 et 30 000 €. Dans le cas où il dispose de son propre cabinet, sa rémunération se fait par séance. Il touche entre 60 et 70 € par séance. Mais cela varie surtout en fonction de son expérience et de sa notoriété.

Evolutions possibles

Les psychanalystes viennent d’horizons différents. Beaucoup de psychanalystes ont d’abord travaillé en tant que psychologue ou psychiatre.

Les psychanalystes possédant un diplôme de médecin peuvent pratiquer dans le milieu hospitalier à temps plein. Ils peuvent évoluer aussi en se spécialisant pour des publics spécifiques, ce qui suppose l’acquisition de techniques d’analyse différentes selon le public.

Consultez la liste des 187 formations pour devenir psychanalyste

Le type d’école pour de venir psychanalyste

Les filières du métier psychanalyste