Liste des formations pour devenir sophrologue

 

Devenir Sophrologue

Lecture

Vous vous souciez du bien-être des autres, la psychologie, les exercices types yoga-bien-être ? Diplomeo vous fait découvrir le métier de sophrologue !

Qu’est-ce qu’un sophrologue ?

Le sophrologue fait partie des professionnels de la santé, mais sa spécialisation est le bien-être du corps et de l’esprit et les techniques thérapeutiques pour y parvenir. Il va aider des clients, au cours de séances individuelles ou en groupe, à faire grandir leur épanouissement personnel. Ce praticien est un spécialiste de la respiration. Cette pratique relève de la théorie de la relation d’aide qui met le patient, ses besoins et ses sentiments au centre.  

Ainsi, il est en charge de redonner un équilibre moral à ces patients en intervenant sur de nombreux troubles comme le stress, les syndromes post-traumatiques ou les troubles du sommeil. Ce professionnel aussi connu sous le nom de relaxologue utilise des techniques de relaxation et de respiration pour apaiser ses clients. 

Il est un professionnel de l’étude de soi et permet aux gens de changer le regard qu’ils portent sur eux-mêmes. Il peut également aider à régler des problèmes de concentration, de sevrage à différentes addictions… Cette profession libérale peut s’exercer en cabinet comme dans une maison de retraite. Les publics sont en effet variés et il faut être à l’aise avec tous. 

Sa mission consiste à mettre en place des protocoles pour ces clients, à suivre pour les aider à aller mieux. Il peut travailler conjointement avec d’autres professionnels lorsque les pathologies dépassent ses champs d’application. 

Quelles sont les missions d’un sophrologue ? 

Les missions du sophrologue sont nombreuses, même si cela dépend de ce qu’il traite en particulier chez son patient. Durant une séance de sophrologie, il doit :

  • Favoriser la détente physique du patient
  • Contribuer à son épanouissement personnel
  • Instaurer un climat de confiance et de dialogue avec son patient
  • Amener le patient à retrouver confiance en soi grâce à l’image de soi et le schéma corporel
  • Renforcer la pensée positive dans le corps et l’esprit du patient
  • Apprendre au patient à bien respirer
  • Développer l’adaptabilité d’une personne face aux différentes situations qu’elle peut rencontrer dans sa vie
  • Gérer ses émotions
  • Dynamiser le patient pour qu’il réalise ses projets
  • Organiser des moments d’échanges et de parole
  • Programmer des exercices de relaxation dynamique et de sophronisation (gestion de la pensée)
  • Amener le patient dans un état sophronique en émettant des suggestions
  • Guider le patient vers son bien-être
  • Aider le patient à accorder son corps et son esprit 
  • Aider le patient à gérer l’intensité de la douleur
  • Contribuer à la préparation à l’accouchement
  • Intervenir dans le cadre du sevrage tabagique ou de la lutte contre certaines addictions
  • Développer les capacités mémorielles ou de concentration
  • Traiter les troubles du sommeil

Quelles sont les qualités et les compétences requises ? 

Cependant, pour mener à bien ces différentes missions, le sophrologue aura besoin de différentes qualités :

  • Sens créatif pour organiser des séances différentes les unes des autres
  • Empathie
  • Bienveillance 
  • Générosité
  • Sens de la persuasion
  • Capacité à dialoguer, nouer du lien avec le patient
  • Gestion du stress, résistance au stress

Ces qualités vont de pair avec des compétences nécessaires pour comprendre les besoins des patients :

  • Communication
  • Animation de séances
  • Connaissance du corps humain
  • Connaissance des moyens de détente, d’épanouissement personnel
  • Connaissances sur les méthodes de respiration, le bien-être
  • Coaching en développement personnel
  • Connaissances sophrologiques profondes
  • Connaissances gynécologiques
  • Connaissances sur les substances addictives et méthodes pour arrêter
  • Connaissances sur les capacités mémorielles, de concentration, sur les troubles du sommeil
  • Pédagogie

Quelles formations suivre pour devenir sophrologue ? 

Des formations dispensées en école de sophrologie conduisent à ce métier. En 2016, la certification professionnelle de sophrologue a été créée (titre RNCP niveau III) pour se former. Comme une école classique, elle propose des formations en alternance pour ses étudiants. 

Un grand nombre de personnes en reconversion se tourne vers ce métier. Ils peuvent bénéficier des aides financières comme le CPF et le PTP pour accéder à une formation en sophrologie. 

À savoir que l’exercice de cette profession est libre à tout titulaire d’un cursus obtenu dans une école affiliée à la Fédération Caycedo pour la sophrologie caycédienne, à la Chambre syndicale de la sophrologie ou encore dans une école indépendante.

Trouvez votre formation pour devenir sophrologue

Quel est le salaire d’un sophrologue ? 

Lorsqu’il exerce en libéral, le sophrologue gagne sa vie en fonction du volume de clientèle, donc de sa notoriété. Il doit se faire beaucoup de publicité afin de se faire connaître. En cabinet, le prix moyen d’une séance individuelle est d’environ 50 euros, mais les séances collectives se soldent à 10 euros par personne.

Quelles perspectives d’évolution ? 

Puisque cette activité s’exerce de façon régulière dans un cadre indépendant, peu d’évolutions sont possibles pour le sophrologue. Il peut éventuellement ouvrir sa propre structure, ou se réorienter vers la formation. Il peut aussi envisager sa fonction comme intervenant dans les entreprises, dans les écoles… De nombreuses structures peuvent embaucher des sophrologues, comme les entreprises, le secteur de la petite enfance, des maisons de retraite… 

Leur travail se fera soit à temps plein soit à temps partiel, et dans ce dernier cas, certains sophrologues s’engagent dans une autre activité professionnelle en parallèle, comme kinésithérapeute, par exemple. Inversement, des professionnels du corps ou de la santé peuvent dispenser des séances de sophrologie dans le cadre de leur métier, pour compléter leur rémunération mensuelle.

Le sophro peut également se former à d’autres médecines lors de séminaires ou au sein d’organisme de formation spécialisé, comme l’hypnose thérapeutique ou la sophrologie psychocomportementale. Au fur et à mesure de sa carrière, le sophrologue peut également décider de partager son expérience au sein des écoles en devenant à son tour formateur. 

Trouvez votre école de sophrologie

Consultez la liste des formations pour devenir sophrologue