Liste des formations pour devenir assistant maternelle

 

Comment devenir assistante maternelle ?

Vous adorez les enfants et voulez travailler à leur contact au quotidien ? Pas de doute, le métier d’assistante sociale est fait pour vous ! 

Qu’est-ce qu’une assistante maternelle ? 

Depuis chez elle, l’assistante maternelle propose un mode de garde d'enfants alternatif à la crèche ou à la halte garderie. Elle s’occupe toute la journée d’enfants dont les parents travaillent. Elle les aide à développer leur éveil et leur épanouissement, tout en faisant des tâches plus basiques comme la toilette, les repas et les soins. Familièrement surnommée « nounou », elle accueille jusqu’à 3 enfants en même temps. Une bonne communication avec les parents est nécessaire afin de créer un lieu de repères et de découvertes pour les tous petits.

L’assistante maternelle doit garder des enfants qui peuvent être des nourrissons ou des petits de 3 ans. Ses activités quotidiennes sont :

  • accueil d’enfant à domicile
  • assurer la toilette
  • changer les couches
  • s’occuper des repas et des goûters
  • sortir en promenade et faire des activités ludiques avec les plus grands (peinture, coloriage, modelage, jeux, chansons…).

Toujours à l’affut, elle veille à éviter tout danger ou accident. Elle participe à l’éducation des enfants en leur inculquant les règles de vie en communauté. Elle intervient en complément de l’éducation des parents et participe au développement de l’enfant sans jamais outrepasser son rôle. De même, elle doit se montrer affectueuse en consolant un chagrin par un câlin ou un bisou.

Elle reçoit les enfants dans un lieu propre et sécurisé à l’aide de barrières d’escaliers bien fermées, de locaux impeccables… Vigilante, elle est à même de détecter un état fébrile, une fragilité ou des troubles du sommeil.

Le salaire mensuel d’une personne exerçant dans l’assistance maternelle n’est pas toujours fixe, car elle est rémunérée selon le nombre d’heures de garde d’enfant. Selon la convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur, chaque heure de travail par enfant doit être rémunérée au minimum 2,78 € brut : le paiement diffère donc d’un bulletin de paie « classique », et dépend de si l’assistante maternelle exerce en temps complet, en mi-temps, etc. 

Après plusieurs années d’expérience professionnelle, l’assistante maternelle peut prétendre à d’autres professions de ce secteur de la petite-enfance telle qu’auxiliaire de puériculture.  

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ? 

Faisant partie intégrante des professionnels de la petite enfance (comme l’assistant familial ou encore la nourrice), le métier d’assistante maternelle demande des compétences solides ainsi que de nombreuses qualités, qui sont essentielles. Il vous faudra bien évidemment beaucoup aimer les enfants, mais aussi bien sûr savoir vous en occuper à la perfection. Des trésors de patience, de pédagogie et de diplomatie seront nécessaires pour être une professionnelle de confiance, à laquelle les parents employeurs confieront leur progéniture sans inquiétude. 

De lourdes responsabilités incombent à l’assistante maternelle. Elle doit veiller à la santé et à la sécurité des enfants à tout moment. Patience, résistance à la fatigue et au bruit ainsi qu’amour des tout petits sont requis pour exercer cette profession. Il est nécessaire d’être aussi en bonne condition physique pour pouvoir porter les enfants, manipuler les poussettes et jouer au jardin d’enfants. Elle est capable de jongler entre les différents rythmes des petits et d’effectuer plusieurs tâches en même temps, sans jamais mettre en péril leur sécurité.

La garde d’enfants à domicile exigera aussi de vous que vous soyez organisé et rigoureux pour respecter des programmes et échéances journaliers propres aux besoins des tout-petits, mais également créatif et inventif pour que chaque journée soit différente et attrayante pour les jeunes enfants à garder. 

Où exercer lorsque l’on est Assistant(e) maternel(le) ?

Beaucoup de femmes (et d’hommes, car il existe bien sûr aussi des assistants maternels, même si c’est dans une moindre mesure) choisissent cette voie, car cela permet de travailler de chez soi. Il faut cependant s’adapter aux horaires des parents qui peuvent être variables. Elle assure en général l’accueil des enfants tôt le matin et les rend tard le soir. Elle ne les a pas nécessairement tous les jours de la semaine. Grâce à un contrat de travail, la nounou et les parents fixent les horaires ainsi que la rémunération.
Il est possible d’exercer au sein d’une crèche familiale rattachée à la municipalité. Elle ne travaille pas seule, mais en équipe, avec des puéricultrices. Ils ont plus d’enfants, mais organisent toujours autant d’ateliers collectifs ludiques. Vous pouvez également vous regrouper avec d’autres collègues et créer une maison d’assistantes maternelles qui vous permettra d’accueillir plusieurs enfants au sein d’une même structure. 

Quelles études pour devenir Assistant(e) maternel(le) ?

Aucun niveau d’études n’est requis pour accéder à une formation petite enfance et être assistante maternelle agréée, néanmoins, il faut avoir reçu en amont l’agrément du conseil général et plus particulièrement du service de protection maternelle et infantile pour exercer cette activité professionnelle. L’assistante maternelle doit bénéficier de son propre logement, être en bonne santé (certificat médical obligatoire et vérification des vaccins tels que le BCG) et parler parfaitement français. Le domicile est visité par une assistante sociale et une auxiliaire de puéricultrice pour vérifier qu’il est conforme aux règles de sécurité. Plusieurs entretiens permettent d’évaluer la motivation ainsi que l’équilibre du milieu familial des postulantes. Elle doit également fournir un extrait de casier judiciaire pour obtenir l'agrémentation. 

Une fois agrée, elle doit suivre une formation de 120 heures, financées par le conseil général. Les 60 premières heures se déroulent avant l’accueil des enfants et les 60 suivantes pendant. Les cours portent sur la nutrition et le sommeil de l’enfant, l’hygiène et la toilette, les relations avec les enfants et leurs parents… S’ajoute un module spécialisé dédié au secourisme. Tous les cinq ans, l’agrément doit être renouvelé.

Les détenteurs d’un CAP petite enfance ou d’un diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture ne sont pas obligés de suivre cette formation pour devenir assistant maternel. 

Consultez la liste des formations pour devenir assistante maternelle

Actualité Comment devenir assistante maternelle ?

Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme

Les études, ce n'est vraiment pas pour vous et vous avez donc décidé de les arrêter pour travailler... Seulement, quels sont les métiers que vous pouvez faire, dans un pays où le diplôme est un sésame très (très) précieux ? Voici le top 10 des métiers qui recrutent en France, par Diplomeo !

Le type d’école pour de venir assistante maternelle

Les filières du métier assistante maternelle