Comment trouver un logement étudiant ?

Chaque année, le début de l’année scolaire ne manque pas d’angoisser les étudiants qui n’ont qu’une idée en tête : trouver un logement, et vite ! Entre les dossiers à constituer, les garants à trouver et les visites à effectuer, la rentrée de septembre se prépare dès à présent !

A chaque caractère son logement étudiant !

Juin, juillet, août… septembre ! On l’oublierait presque, cette fameuse rentrée, allongé sur la plage ou entre deux verres avec les copains. Sans en avoir l’air, elle pointe déjà le bout de son nez, avec les préoccupations et obligations qu’elle fait naître. Parce que oui, qui dit rentrée dit… se loger ! Diplomeo vous donne les pistes pour trouver un logement pour la rentrée et vous présente les aides existantes !

Trouver un logement pour les études

Vous venez d’être accepté dans LA formation que vous convoitiez depuis des mois et pour laquelle vous aviez déposé un dossier long comme le bras. Youpi, votre joie atteint son paroxysme ! Mais lorsque vous reprenez vos esprits, vous vous rendez enfin compte que tout n’est pas finalement pas gagné pour vous : il vous reste à trouver un logement étudiant. Des démarches différentes sont à mener selon votre situation. Diplomeo vous les liste. 

Logement étudiant trouvé : victoire !

Trouver un logement étudiant pour moins de 6 mois de cours

Votre formation est inférieure à 6 mois de cours, mais vous souhaitez toutefois trouver un appartement au loyer raisonnable, à l’état convenable et à la situation intéressante. Rien de plus normal. Pour tous les logements étudiants qui suivent, il est possible de faire une demande d’APL. 

Trouver un logement via le CROUS

Il est nécessaire de remplir votre dossier social étudiant dans votre espace personnel si vous souhaitez trouver un logement étudiant dès septembre de courte ou de longue durée. Sachez que vous pouvez tout à fait quitter votre chambre ou appartement à la fin du premier semestre. Le CROUS mettra votre logement à disposition d’un autre étudiant, comme les stagiaires par exemple !

Trouver un appartement par agence ou particulier

Notez que les particuliers et même les agences ne sont pas férus des locataires de courte durée dont le départ rapide les oblige à trouver rapidement un nouveau locataire. Autant être sincère, en milieu d’année, cette tâche ne leur est pas des plus faciles.

Si vous souhaitez louer un appartement étudiant pour moins de 6 mois, il est important de prendre en compte certains points. La réservation d’un appartement se fait généralement un à deux mois avant la rentrée. Dès l’annonce des résultats du bac, les étudiants se ruent sur les sites de recherche de logements ne laissant pas grand choix aux plus tardifs.

Si votre rentrée est en septembre, ne commencez pas les recherches d’appartement fin août au risque de faire face à une pénurie de logements.

Il est également préférable de privilégier un appartement meublé : pour moins de 6 mois de cours, aménager et déménager un appartement vaut-il vraiment le coup ? Telle est la question qu’il convient de se poser. De plus, les couverts, ustensiles de cuisine sont généralement fournis.

Trouver une colocation

Cette option est une très bonne idée pour 6 mois de cours. En effet, ce mode d’hébergement est plus ouvert aux locataires de courte durée que les appartements individuels. De plus, vous pourrez vivre une expérience de partage et d’échange exclusive. Toutefois, les colocations sont aussi très demandées et il faut être très réactifs quand une annonce intéressante se présente !

La colocation intergénérationnelle est également susceptible de vous intéresser : une solution de logement étudiant qui permet de lier avec des personnes âgées en partageant leur quotidien qui n’est pas réservé aux séjours de longue durée. De nombreux sites existent pour trouver une colocation.

Trouver une chambre chez l’habitant

Louer une chambre chez l’habitant s’avère être une solution économique et rapide ! Leur prix est particulièrement compétitif. En effet, dans certaines villes le prix d’une chambre chez l’habitant est égal à la moitié du prix d’un studio ! Lorsqu’un contrat de location est établi, vous pouvez le rompre à tout moment bien que le préavis soit d’un mois.

Trouver une chambre ou un appartement dans une résidence 

Des résidences privées mettent à disposition des étudiants des studios, des T1, des T2 ou des T3. Pour ce type de logement étudiant, il est également nécessaire de réserver à l’avance, d’autant plus que certaines offrent des prestations particulièrement attractives ! Salles de sport, espaces de vie commune, bien que les prix soient souvent supérieurs à ceux des appartements de particuliers ou via agences immobilières. Partager un logement avec un senior !

Trouver un logement étudiant pour une ou plusieurs années de cours

Votre formation dure un, deux, trois ou quatre ans. Dans ce genre de configuration, il est moins compliqué de trouver un appartement.

Trouver un logement via le CROUS

Rendez-vous sur le site du CROUS et remplissez votre DSE avant le 31 mai 2016 pour faire une demande de logement pour votre année scolaire. Il est à noter que, bien que vous soyez parfaitement sûr de rester deux années consécutives dans la même ville, vous ne pouvez réserver votre appartement pour cette même durée. Chaque année, les étudiants boursiers doivent réitérer leur demande sur le site du CROUS et ne se voient pas nécessairement attribuer le même logement l’année d’après.

Trouver un appartement par agence ou particulier

Les particuliers ainsi que les agences apprécient les étudiants qui maintiennent leur location le plus longtemps possible. En effet, ceci est l’assurance de ne pas avoir à chercher de locataire dans l’urgence.

Pour chercher un appartement, il est essentiel de garder à l’esprit qu’énormément d’étudiants sont, comme vous, à la recherche d’un appartement. Trouver un appartement par agence ou particulier est donc un vrai parcours du combattant.

D’autant plus que les propriétaires ou agences sont très attentifs aux garanties apportées par l’éventuel futur locataire. De ce fait, ils effectuent très souvent une sélection afin de retenir le meilleur dossier, le locataire qui aura les garanties les plus rassurantes à leurs yeux.

Si une agence ou un particulier souhaite que vous vous engagiez à rester une durée minimum, sachez qu’il ne s’agit que d’un contrat moral. En effet, si vous ne savez pas exactement combien de temps durera votre formation, gardez en tête qu’un bail peut être rompu à n’importe quel moment. Vous êtes cependant obligé de prévenir le propriétaire de sa résiliation un à trois mois à l’avance selon qu’il s’agit d’un appartement meublé ou non meublé.

Bien sûr, il est préférable de ne pas s’engager lorsque l’on sait pertinemment que l’on ne restera pas longtemps dans le logement, pour éviter de ne pas passer pour une personne de confiance.

Trouver une colocation

La colocation pour de la longue durée est une option que vous pouvez envisager… si vous vous en sentez capable !

Rien ne sert de préciser que vivre avec une ou plusieurs personnes peut s’avérer plus compliqué qu’on ne le croit.

Bien que cette option de logement présente des avantages certains comme le loyer modéré, le fait de ne pas souffrir de la solitude, il faut être conscient que tout le monde n’est pas fait pour supporter ce mode de vie en communauté !

Si vous vous sentez l’âme d’un coloc », vous pouvez tout à fait opter pour la colocation intergénérationnelle, logement étudiant qui permet de partager le quotidien d’une personne âgée en assurant votre présence quelques soirs ou tous les soirs de la semaine à son domicile.

Trouver une chambre chez l’habitant

Si vous voulez trouver un logement pour vos années d’étude, la chambre chez l’habitant est une option à envisager si vous ne souffrez pas du manque d’indépendance. Avec ce type de logement, vous partagez généralement la cuisine, la salle de bains avec le ou la propriétaire. Cependant, les avantages financiers sont importants : le loyer est nettement inférieur à celui d’un appartement standard et vous bénéficiez dans la majeure partie des cas de la connexion internet gratuite.

Trouver une chambre ou un appartement dans une résidence 

Vous souhaitez intégrer un logement étudiant dans un environnement jeune et étudiant ? Les résidences universitaires privées peuvent répondre à vos exigences. Bien que le loyer de celles-ci soit supérieur aux appartements sur le marché de la location, leurs prestations sont intéressantes : wifi gratuit, ménage régulier, mise à disposition d’équipements, salle de sport éventuelle…

Pas facile de trouver son logement étudiant !

Trouver un logement pour un stage ou une période d’essai

Vous avez passé l’entretien pour votre stage. Ca y est, dans deux mois, le nouveau stagiaire développeur web, ce sera vous ! Plutôt une bonne nouvelle. Mais quand celui-ci se déroule dans une autre ville que la vôtre, cela se corse… Entre chambre chez l’habitant, coloc ou appart solo, vous ne savez pas vers quoi vous diriger ? Diplomeo vous guide.

Vous avez décroché un CDD ou un CDI… enfin presque ! Vous voilà en période d’essai, mais pas certain d’être reconduit à son issue et même de la finir. Pour cela, il vous est nécessaire de trouver un logement temporaire et Diplomeo est là pour vous aider. 

Trouver un logement via le CROUS pour les stages

Le CROUS met à disposition des étudiants des logements de courte durée le temps d’un stage. Les places sont limitées et chaque académie a sa propre procédure d’admission. Pour les consulter, rendez-vous sur le site du CROUS de votre académie.

Trouver un appartement par agence ou particulier

Votre stage a une durée maximum de six mois. La décision de rechercher un appartement via agence ou particulier est à analyser en fonction de la durée de votre stage.

Pour un stage inférieur à trois mois, la location d’un appartement meublé semble être la meilleure solution pour éviter le transport de meuble et le déménagement quelques mois plus tard. Cependant, cet arbitrage est à réaliser par le locataire si toutefois le propriétaire est d’accord pour louer son appartement si peu de temps.

Trouver une sous-location

La sous-location est la location d’un logement à une personne tierce par le locataire. Celle-ci est très souvent pratiquée par les stagiaires, mais demeure interdite. Si le locataire souhaite sous-louer son appartement, il doit obligatoirement demander l’autorisation du propriétaire. Le locataire pratiquant la sous-location sans permission peut se voir encourir des sanctions pénales. Stagiaires ou nouveaux travailleurs en période d’essai, vous êtes maintenus prévenus !

Trouver une colocation

La période d’essai ou de stage sont particulièrement propices à un autre mode de vie, alors pourquoi ne pas essayer la colocation ? La colocation peut s’avérer difficile lorsque l’on n’a pas le tempérament. Cependant, pour une courte durée de stage ou de période d’essai, cela peut être une solution rapide et sympathique !

Trouver une chambre chez l’habitant

Vous pouvez tout à fait trouver une chambre chez l’habitant pour un stage de la même manière que pour une scolarisation de courte durée.

Trouver une chambre dans un foyer

Balayés les préjugés, les foyers étudiants ne sont pas insalubres, déprimants et mal fréquentés ! De plus en plus d’étudiants en stage ou de jeunes travailleurs en période d’essai se dirigent vers les foyers privés, les foyers mixtes ou les foyers de jeunes travailleurs. Tandis que les foyers privés sont parfois à caractère religieux, d’autres ne le sont pas du tout. Les foyers de jeunes travailleurs accueillent des jeunes de 18 à 25 ans qui ont une profession ou stagiaires. 

Trouver une chambre dans une résidence

Des résidences privées permettent également aux stagiaires ou personnes en période d’essai de séjourner en leur sein pour une courte durée.

Se loger quand on est en période d'essai !

Trouver un logement pour une alternance

L’alternance est un très bon moyen de se faire financer ses études et d’acquérir une expérience en entreprise qui sera valorisée sur le marché du travail. Cependant, l’entreprise dans laquelle vous êtes engagés n’est pas nécessairement près de chez vous et de votre formation. De plus, les trajets peuvent être source de fatigue. Solution : trouver un second logement, plus proche de votre lieu d’alternance.

Trouver un appartement par agence ou particulier

Le rythme de l’alternance diffère selon la formation. Cependant, si dans le mois, vous effectuez deux semaines en entreprise et deux semaines en cours, payer deux loyers complets vous reviendra très cher. Il est donc important d’analyser les autres solutions qui s’offrent à vous lorsque vous êtes en alternance

Trouver un logement chez l’habitant

Certains particuliers sont susceptibles d’être intéressés par une location pour trois à quatre nuits par semaine. Les exigences sont propres à chaque propriétaire, il convient donc de se renseigner directement auprès de ces derniers afin de savoir s’il est possible de ne payer que pour quelques nuits par semaine, par exemple.

Trouver une résidence ou un foyer

Comme pour les stages, les apprentis sont acceptés dans les résidences ou les foyers de jeunes travailleurs.

Chambre ou appart ! 

Que vous soyez étudiants, stagiaires, jeunes travailleurs en période d’essai ou apprentis, la recherche de logement est un moment qui peut sembler difficile... mais rien ne sert de s’angoisser, des solutions existent pour chacun d’entre vous !   

Des loyers bien différents selon les villes

En choisissant une ville pour les études, vous prenez l’ambiance, le rythme… et le loyer qui vont avec ! Se loger quand on est étudiant n’est pas la même affaire que l’on s’oriente vers Orléans ou vers Bordeaux, autant le savoir avant de cibler une ville pour ses études.

Le loyer, un élément déterminant

Votre lieu d’études, vous l’avez choisi ou allez le choisir :

  • parce que la formation (ou le stage) qui vous intéresse ou qui vous a accepté se trouve dans une ville en particulier
  • parce que la vie étudiante y est sympa ou justement moins festive
  • parce que c’est cette ville est pas une autre : vous restez dans votre région puisque vous vous y sentez bien.
  • pour des raisons économiques : le loyer y est moins cher, vous ne comptez pas dépenser une fortune pour le loyer

Eh oui, le dernier point peut s’avérer déterminant dans le choix d’une ville pour ses études. Et pour cause. D’une ville à l’autre, les loyers peuvent varier du simple au double et même du simple au triple. Certaines formations ne sont présentes que dans une région en particulier, comme en Ile-de-France… Mais quand nos yeux balayent les offres de logement sur la toile, force est de constater les loyers parisiens nous font dresser les cheveux !

Le baromètre Location-etudiant.fr réalisé en 2016 nous permet de visualiser les villes aux loyers en baisse et celles aux loyers en hausse. Un bon moyen de savoir quelle ville choisir si on a budget plutôt ric-rac !

Les villes aux loyers les plus chers

Sans trop de surprises, les villes aux loyers les plus chers se trouvent… en région parisienne. Pour un studio, il faut compter entre 600 et 750 euros ! On comprend que ces tarifs soient un frein au grand départ pour la capitale. Mais Paris n’a pas le monopole des loyers exhorbitants pour un étudiant, de nombreuses villes en France voient le prix des studio et T2 monter en flèche.

Parmi les villes de province, on trouve aussi des loyers très onéreux comme à Nice ou Aix-en-Provence où le soleil n’est finalement pas le seul à nous faire tourner la tête… Il faut en effet compter environ 550 euros pour un studio et 750 euros pour un appartement deux pièces à Nice, et 515 euros pour un studio et 710 euros pour un T2 à Aix-en-Provence.

Les villes aux loyers les moins chers

Si vous souhaitez vous loger sans dépasser les 350 euros de loyer par mois pour un studio, cap sur des villes comme Agen, Dijon, Pau ou encore Poitiers. Certaines de ces villes n’en restent pas moins des villes dynamiques qui promettent aux étudiants des sorties à la hauteur de leurs espérances.

Légèrement au-dessus, avec des loyers pour les studios compris entre 350 et 400 euros, on note la présence des villes comme Avignon, Caen, Clermont-Ferrand, Nantes, Orléans, Reims et Rennes.

Pour les villes proposant des loyers pour un studio compris entre 400 et 500 euros, on trouve Chambéry, Grenoble, Le Havre, Marseille, Montpellier, Rouen, Toulon et Toulouse !

Les aides au logement pour les étudiants

Faire des études coûte cher, surtout lorsque l’on a quitté le cocon familial et que l’on n’a d’autre choix que de se prendre en charge. Heureusement, il existe des organismes œuvrant dans le sens d’un accès facilité au logement pour les étudiants ! Zoom sur ces aides astucieuses !

Les aides de la CAF pour (presque) tous les logements ! 

La CAF aide bon nombre d’étudiants dans le paiement de leurs loyers. Si vos revenus correspondent aux critères de la Caisse d’Allocations Familiales, vous pouvez vous aussi prétendre à ses aides !

La CAF distingue trois types d’aides au logement :

  • l’Aide Personnalisé au Logement (APL)
  • l’Allocation de Logement Familiale (ALF)
  • l’Allocation de Logement Sociale (ALS)

Il est important de garder à l’esprit que tout le monde ne perçoit pas le même montant mensuel d’aide au logement !

Le montant de l’APL, par exemple, se calcule en fonction :

  • des ressources des résidents
  • du nombre de résidents
  • de la situation professionnelle des résidents
  • de la situation géographique du logement

Pour savoir si vous êtes éligible aux APL, ALF ou ALS et estimer le montant de votre aide, la CAF vous met à disposition un simulateur !

Les aides loca-pass pour les étudiants boursiers et/ou salariés !

Les coups de pouce de loca-pass font moins parler d’eux que les traditionnelles APL. Et pourtant, l’avance loca-pass et la garantie locative peuvent vous aider à vous loger sans angoisser !

Particulièrement intelligentes, ces aides sont à destination des étudiants bénéficiant d’une bourse sur critères sociaux et des jeunes de moins de 30 ans salariés ! Par salarié, la garantie locative et le Loca-pass entendent individus en CDD ou en stage de trois mois minimum.

Dans un premier temps, l’avance loca-pass est tout simplement un prêt à taux zéro servant à financer le dépôt de garantie demandé à la signature d’un bail de location (dans la limite de 500 euros) !

La garantie locative, elle, prend en charge le paiement de votre loyer sur une durée de neuf mois maximum (plafonnant le loyer à 2 000 euros par mois). Il vous incombera ensuite de rembourser le montant prêté.

Pour bénéficier de ces aides, rapprochez-vous de l’organisme Action logement ! Chouette, pour une fois que la paye de votre job saisonnier passera dans autre chose que votre dépôt de garantie…

L’aide parisienne au logement pour les nouveaux arrivants !

Vous hésitiez à l’idée de mettre les pieds dans la capitale pour vos études ? Voilà une bonne nouvelle qui ne manquera pas de vous convaincre à passer le cap !

Depuis 2012, les nouveaux étudiants boursiers venant s’installer à Paris peuvent se voir recevoir un chèque d’un montant de 900 euros grâce à l’Aide à l’Installation dans un Logement pour les Étudiants (A.I. L.E) !

Belle initiative de la Mairie de Paris, cette aide permet aux étudiants de s’installer, s’équiper en évitant de faire trop chauffer leur carte bancaire ! Elle ne concerne cependant que les étudiants ne bénéficiant pas d’un logement du CROUS.

Pour en bénéficier, il suffit de télécharger le dossier d’inscription de l’A.I.L.E et d’y joindre une copie de votre bail (à votre nom), une copie d’un justificatif de domicile et un RIB.

La caution locative étudiante pour les boursiers… et non boursiers !

L’aide que l’on appelle la CLÉ semble bien ouvrir les portes d’une vie étudiante plus aisée ! Les étudiants éligibles bénéficient d’une caution de l’État en cas d’impayé ou de dégradation du logement en échange du versement de 1,5 % de leur loyer mensuel (celui-ci ne dépassant pas les 10,50 euros). La CLÉ s’adresse aux étudiants ne possédant pas de caution. Pour effectuer une demande, direction le site de LOKAVIZ !

Retour en haut de page