À la recherche d’une colocation  ?

par Anaïs Quillié

De nombreux étudiants et jeunes actifs sont séduits par l'idée de vivre en colocation. Mais plusieurs questions se posent : Avec qui vivre ? Quels sont les critères pour bien s'entendre ? Où trouver son appart ? Voici les clés pour réussir sa coloc !

Peut être pas le meilleur exemple de coloc !

Crédit Diplomeo

Vivre en colocation comporte de multiples avantages ! Fini les apparts de 12 mètres carrés, la solitude du soir, l’unique pièce qui fait salon - chambre - cuisine et même salle de bain ! Cependant, qui dit colocation dit colocataire(s) ! Et c’est là que les choses se compliquent... Si vous songez vous mettre en coloc', on ne va pas vous mentir, il va falloir faire des concessions ! Alors êtes-vous fait pour vivre en colocation ? 

Un tas d'avantages

Adoptez un appart plus grand pour moins cher !

Avoir un appartement plus grand (voire une petite maison pour les plus chanceux) et payer moins cher qu'un studio : une aubaine pour un grand nombre de jeunes qui quittent le domicile familial ! Opter pour la vie en coloc, c'est choisir de tout partager : son salon, sa cuisine, parfois ses repas (selon le rythme et les humeurs de chacun), le montant du loyer, des meubles, de la box internet, etc. Le partage étant équitable, les économies financières sont certaines. Un bon point en période de réduction des APL. Mais opter pour une colocation n'est rarement qu'un choix financier.

Fini la solitude

Que vous soyez avec des inconnus ou avec vos amis, vous partagez votre lieu de vie au quotidien. Sans passer votre vie ensemble, il est toujours plus rassurant et amusant d'avoir des personnes chez soi. L'ambiance devient plus festive et vous avez des gens à qui raconter votre journée tous les soirs. Il est du coup conseillé d'aimer la vie en collectivité avant de s'engager dans une coloc à plusieurs personnes. Car si l'atmosphère ne vous convient pas, difficile de faire marche arrière.

Crédit Appartager

Mais aussi quelques inconvénients

Bordéliques s'abstenir

Que vous viviez avec vos amis ou des inconnus dans un appart, vous connaitrez sûrement à un moment ou un autre quelques petits différents. Tout d’abord, le point noir de la coloc est bien souvent : le ménage ! Entre les maniaques qui rangent tout ce qu’ils voient traîner par terre et les laxistes qui laissent les casseroles s’empiler dans l’évier, il n’est pas toujours facile de trouver le juste milieu. Pour limiter les conflits, établir un petit planning de roulements sur le frigo est pratique. Même chose pour l'achat des produits communs par exemple, instaurez une règle entre vous permet d'éviter d'être à court de papier toilette ou de pâtes un dimanche soir ! 

Tranquilité privilégiée

Si certaines jeunes aiment le bruit et l'ambiance musicale, pour d'autres la tranquilité est de rigueur. Si vous démarrez des études de santé ou une classe prépa par exemple, il vaut mieux choisir des colocs qui ont des études similaires ! Déjà vous pourrez trouver davantage de sujets de discussion avec eux, et ils ne mettront pas la musique à fond quand vous devez travailler ! Ce qui peut être perçu comme une ambiance conviviale pour certains peut également rimer avec sources de distraction et nuisances sonores pour d'autres ! Entourez-vous d'étudiants qui comprennent vos études et respectent votre rythme de travail.  

Avec qui se mettre en coloc' ?

Grande question qui se pose dès le début ! Avec qui partager son prochain cocon ? Frère ou sœur, amis, simples connaissances ou inconnus ?

Avec des amis ou avec sa fratrie

Se mettre en colocation avec des amis ou un membre de sa famille est vu comme la meilleure option pour beaucoup d'entre vous. Vous êtes déjà sûrs de bien vous entendre, ce sont des personnes de confiance qui respecteront votre style de vie et avec qui vous pourrez partager vos bons moments ! Mais souvent, le principal inconvénient est de trouver l’appartement idéal ! Vous devez vous accorder sur le montant du loyer, la durée de la location, la taille de l’habitation et sa localisation ! Les dossiers de colocs effraient souvent les propriétaires, mais heureusement ce n'est pas le cas de tous. Une fois les quatre murs trouvés, il s’agira de se mettre d’accord sur l’achat des meubles, une vraie vie de couple commence !

Se mettre en colocation avec des inconnus

Une solution pratique si vous arrivez dans une ville où vous ne connaissez personne : intégrer une coloc déjà existante. De nombreux sites répertorient tous les apparts ou petites maisons avec une chambre qui vous attend. Là encore, des points positifs et négatifs se confrontent ! Les plus : la plupart du temps, les colocations déjà existantes sont déjà meublées. Vous évitez donc le déménagement au 5e étage sans ascenseur ! À la limite, vous devrez meubler votre chambre, mais le reste de l’appart devrait déjà être bien achalandé. Dans une coloc entre inconnus, chacun mène son rythme de vie comme il l’entend, mais les moments conviviaux autour d’un repas ou d’un apéro sont généralement les bienvenus.

Et cela permet de rencontrer des jeunes qui n’ont pas le même parcours que vous, mais avec qui vous pourrez bien vous entendre. Les points négatifs : vous ne pouvez pas trop savoir d’avance sur qui vous allez tomber ! Il est difficile d’instaurer des règles de vies à respecter avec des personnes que vous connaissez à peine. Mais avec du respect mutuel et une bonne communication, il n’y a aucune raison que cela se passe mal. Lorsque vous allez visiter un appartement en coloc, n’hésitez pas à discuter des critères de compatibilité (voir en dessus ) avec vos futurs potentiels colocs pour voir si le courant passera… ou pas !

Les critères de compatibilité

Crédit Flatnyou

Les sites pour trouver une colocation - ou un(e) colocataire

En France

Vous pouvez trouver sur internet plusieurs sites de petites annonces pour trouver votre futur coloc dans un grand nombre de villes françaises. Voici les plus connus (et les plus efficaces) :

À l’étranger

Il est possible de trouver une colocation dans un pays étranger facilement grâce à Internet. Les sites sont par contre souvent en langue étrangère. Si vous revivre l'auberge espagnole pendant votre semestre en Erasmus ou en stage, ces adresses peuvent vous aider. 

Retour en haut de page