5 raisons de se mettre en coloc avec une personne âgée !

Bien que l’idée de rentrer le soir après les cours chez Mamie Josiane ou Papy Léon ne te semble pas être la chose la plus glamour qui soit, on ne soupçonne pas tous les avantages qu’il y a à vivre avec une personne âgée !

Oui, on a toujours besoin d'un plus âgé que soi !

Démuni suite à la coupure des ponts avec ton ex coloc de choc ? Lassé de faire face à quatre sièges retournés lors de tes refus dans des colocations dont la sélection prend la forme d’un casting de « The Voice » en mode « je vous veux PASdans ma coloc » ? Exténué de ne pas trouver un loyer moins onéreux que les quelques 800 euros pour un 17 mètres carrés à Paris ? Que dirais-tu de…

VIVRE avec un septua, un octo ou un nonagénaire ?

Allez, Diplomeo te présente 5 bonnes raisons de tenter l’expérience de la colocation intergénérationnelle 

1. Comme au fast-food, tu choisis ta formule !

La colocation intergénérationnelle peut te proposer 3 deals :

  • ta chambre gratuite contre une présence le soir et les week-ends pour aider ton ou ta coloc dans les tâches du quotidien (virées chez Carrefour, préparations des repas, tâches ménagères).

  • ta chambre pour un loyer modéré contre une compagnie et une aide régulières pour la personne âgée, mais qui te laisse toute liberté de ton temps. Oui, tu as le droit d’aller chez Laura le lundi, le jeudi et même le samedi soir !

  • ta chambre pour un loyer « classique » où tu demeures libre comme l’air, mais vis toutefois chez un habitant senior… donc respect oblige en ce qui concerne les heures de tes retours de soirées !

2. Fini les pâtes-cordon bleu, bonjour les ragoûts délicieux !

Dis, ça t’arrive souvent de déguster un pot-au-feu, gigot d’agneau ou autre bœuf bourguignon délicat en rentrant de ton amphi d’éco ? Soyons sincères, nul étudiant ne répondrait positivement à cette question… si ce n’est ceux qui pratiquent la colocation intergénérationnelle !

Loin de nous l’idée de laisser Mamie Josiane préparer le repas pendant que tu te prélasses sur le rocking chair. Aux fourneaux jeune Padawan ! Il est temps d’apprendre des aînés pour épater tes amis aux prochaines soirées « un diner presque parfait ».

3. Pour tes partiels, rien de mieux que le calme olympien de Lucien !

Marre des voisins de l’immeuble qui trouvent une bonne raison de faire la fête au beau milieu de tes exams ? Ah... vivre avec un senior implique souvent sérénité, chose bien souvent convoitée par nombre d’étudiants souffrant du tumulte extérieur en ces jeudis soirs insouciants et endiablés… auxquels ils sont parfois tentés de participer. Plus de raison de succomber, un accord est un accord, pas moyen de déroger, voilà qui est parfait !

4. Une nouvelle famille t’ouvre les portes de la convivialité !

Les études supérieures poussent parfois les bébés étudiants à quitter le cocon familial de manière prématurée, départ qui peut ô combien provoquer chez ces doux êtres fragiles, un ouragan de solitude ! Oui bon, de manière plus modérée, on peut se sentir quelque peu tristounet. Pas de panique, avec la coloc intergéné, tu seras tout sauf isolé !

5. Tu grandiras bien plus vite que tes copains !

« Les vieux c’est relou », « les vieux c’est ronchon », « les vieux ça n’a jamais été jeune », stop aux clichés ! Dorénavant, brave les vents de méfiance et de dédain et devient plus mature en taisant les critiques : « Je vis avec Jacques, 57 printemps de plus que moi, et alors ? Je ne me suis jamais senti aussi bien ! » En partageant la vie d’une personne plus âgée, on devient plus humble et respectueux, on apprend tout plein de choses sur la vie… et sur nous-mêmes.

Eh oui, la colocation avec une personne âgée n’est pas si déprimant que ça ! Parce que dans « vieux », il y a « vie » !

Retour en haut de page