Que faire après un BUT Génie Mécanique et Production ?

Lecture

La formation GMP permet d’accéder à des postes variés en tant que technicien supérieur ou chargé d’affaires. Le grade de licence du bachelor universitaire de technologique donne aussi accès aux grandes écoles d’ingénieurs. Diplomeo fait le point sur les débouchés après le BUT Génie Mécanique et Production.

Retrouvez notre article sur la réforme du DUT

Depuis la rentrée 2020, le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) se transforme en BUT (Bachelor universitaire de technologique). D’une durée de 3 ans, il obtient le même grade que la licence ou la licence professionnelle.

La situation de l’industrie en France

Malgré une forte désindustralisation de la France et la baisse du nombre d’usines, le pays reste un acteur clé dans de nombreux domaines industriels. C’est notamment le cas du secteur aéronautique (Airbus), automobile (Renault-Nissan, PSA, etc.), militaire (Dassault), nucléaire, BTP (Bouygues construction, Vinci…), agroalimentaire (Danone, Lactalis) ou encore ferroviaire. La France arrive à se maintenir sur l’échiquier international grâce à son expertise dans ce domaine. Selon l’organisation professionnelle France Industrie, le poids de l’industrie dans le PIB marchand est de 13,5%.

Le génie mécanique concerne le cycle de vie complet d’un produit conçu : depuis l’idée, la conception, les améliorations et le recyclage. Elle est donc présente dans toutes les branches de l’industrie. Avec l’évolution technologique de ce secteur, les emplois en génie mécanique sont porteurs dans les prochaines années. La Fédération des Industrie Mécaniques (FMI) a déjà constaté une hausse de l’effectif depuis 2019, et restant le premier employeur industriel (20% de l’emploi industriel). En France, le secteur se base surtout sur des ouvriers qualifiés : techniciens ou ingénieurs. 

BUT Génie Mécanique et Production : une porte d’entrée vers le monde industriel

Au côté des écoles d’ingénieurs françaises, les cursus universitaires se tournent aussi dans la formation du génie mécanique. Le cursus réparti en 3 années permet au BUT GMP (ex-DUT GMP) de former des étudiants qualifiés et déjà professionnalisés grâce à l’accès en alternance des cursus en Institut Universitaire de Technologie (IUT).

Le BUT Génie Mécanique et Production forme notamment les futurs techniciens supérieurs dans le domaine de mécanique. En fonction des IUT, les étudiants peuvent aussi bien suivre un cursus généraliste ou se spécialiser dans une branche précise de l’industrie. À l’IUT d’Orléans, le BUT est centré sur l’automobile alors qu'à l’IUT de Rennes, l'établissement propose un parcours sur le numérique et la réalité virtuelle.

Trouvez votre BUT Génie Mécanique et Production

Liste des formations

Quels sont les débouchés après un BUT Génie Mécanique et Production ?

Les formations en IUT permettent d’accéder directement au marché du travail. Par ailleurs, les 180 crédits ECTS accumulés ouvrent la voie à des formations de niveau bac+5.

Commencer à travailler

Dès l’obtention du BUT GMP, les jeunes diplômés peuvent accéder à plusieurs métiers dans le secteur du génie mécanique. Avec ce diplôme, ils ne pourront qu’accéder à des professions de « techniciens ». Le titre de « cadre » ne peut se faire qu’après un bac+5. Les jeunes diplômés seront donc majoritairement intégrés dans une équipe et sous la responsabilité d’un ingénieur.

Les secteurs d’activité sont larges. En fonction des spécialités, des stages réalisés ou de l’alternance, les jeunes diplômés peuvent se tourner vers toutes les branches de l’industrie françaises : construction nautique, bio-médical, aéronautique, automobile, métallurgie, agro-alimentaire, plasturgie, transports…

Ils peuvent également travailler dans différentes structures ou département : la recherche et le développement, le testing, la production, la conception, la qualité, la vente, le marketing, etc. Outre l’aspect technique, les jeunes diplômés peuvent aussi accéder aux métiers liés à la gestion de projet, dans le secteur industriel. Voici quelques exemples de professions :

Continuer ses études

La voie la plus empruntée après un BUT est l’intégration d’une école d’ingénieurs, dont les grandes écoles. Les universités proposent aussi des masters dans ce domaine. L’intérêt est de se spécialiser davantage ou d’accéder à des métiers de cadre.

À noter : une grande majorité des écoles d’ingénieurs sont des établissements publics et peuvent être rattachées à une université. Des doubles-diplômes, diplôme d’ingénieur et master, sont donc assez courant. Les universités et les écoles d’ingénieurs forment aussi des partenariats pour permettre une passerelle entre les deux établissements.

Les formations universitaires

Sous l’égide du département des sciences, de nombreux masters dans le domaine de la mécanique sont proposés par les universités françaises. Au contraire de certaines grandes écoles d’ingénieurs généralistes, les masters offrent une spécialisation systématique.

Trouvez votre Master Génie mécanique

Liste des formations

Les écoles d’ingénieurs

Les compétences acquises durant ces 3 années donnent aux étudiants la capacité de passer les concours des grandes écoles d’ingénieurs. En admission parallèle et pour les personnes qui n’ont pas fait de prépas, les établissements proposent des concours spécifiques. Grâce au grade de bac+3, les diplômés peuvent directement intégrer la 2e année du cycle d’ingénieur. Autrement, ils peuvent postuler aux bac+5 proposés par les écoles le master of science

Trouvez votre École d'ingénieurs

Liste des établissements

Chaque école possède sa spécialisation : génie mécanique, en génie industriel, en génie énergétique, en aéronautique, en BTP, en environnement… À la fin du cursus, les étudiants obtiennent le diplôme d'ingénieur, garant de leur statut d’ingénieur. En effet, les personnes possédant seulement un master ne sont pas garanties d’obtenir ce statut dans leur entreprise. Ils peuvent donc gagner moins que leur homologue ingénieur, alors que les deux personnes diplômées peuvent candidater pour les mêmes postes. Pour autant, les détenteurs d’un master ont le statut de cadre.

Le monde du travail n’étant pas une science infuse, ce schéma n’est pas reproductible pour tout le monde. C’est le cas, par exemple, pour les personnes ayant suivi une spécialité en master, peu, voire pas présente en école d’ingénieurs.

Trouvez votre Diplôme d'ingénieur

Liste des spécialités

Lina Tran

Partager