Que faire après un Bachelor ?

Lecture

Vous venez de terminer votre Bachelor et vous vous demandez : que faire après ces 3 années d'études sup ? Cursus, pause, trouver directement un travail : ces nombreuses possibilités n’attendent que vous !

Une fois le diplôme du candidat validé, celui-ci peut alors entamer une nouvelle vie professionnelle ou poursuivre ses études ! Découvrez les voies accessibles ainsi que les métiers et les secteurs vers lesquels vous pourrez vous diriger après ce bac+3

Poursuivre ses études

Pourquoi ne deviendriez-vous pas un professionnel dans un secteur spécifique ? Après un bachelor, vous pouvez continuer vos études pour vous spécialiser davantage et acquérir encore plus de savoir-faire !

Continuer en master à l’université

Le master représente aujourd’hui 90% du choix des étudiants pour se retrouver facilement à des hauts postes. On parle souvent de postes comme managers pour ceux qui sont dans des écoles de commerce, ingénieurs ou bien directeurs et consultants pour ceux qui veulent travailler dans des entreprises de presse, d’ingénierie, etc. 

Pour cela, ils choisissent de se spécialiser en poursuivant jusqu’à la deuxième année de master (bac+5). Depuis 2020, il est important de noter que certains bachelors ont détenu le grade de licence, ce qui permet une insertion plus facile dans les masters. L’objectif était de notamment de clarifier et simplifier la rentrée des études en master sous certaines conditions.

Les diplômés de bachelor, dont le diplôme est visé par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont accès de plein droit à énormément de masters universitaires de différents domaines généraux. 

Un moyen de se spécialiser ou de mûrir son projet professionnel pour préparer son entrée sur le marché du travail !

Trouvez votre Master idéal

Liste des formations

Suivre un programme Grande Ecole

Les diplômés de Bachelor ont la possibilité de suivre un Programme Grande École (niveau d'un Master) proposé par les écoles de commerce ou d'ingénieurs. C’est la suite la plus logique pour les étudiants de Bachelor, qui ont déjà effectué leurs trois premières années en école ! La poursuite d’études en Programme Grande École permet d’accéder à des cursus pointus (achats à l’international, finance, audit…), et de donner une vraie plus-value à leur CV.

Pour y accéder, plusieurs grandes écoles ont par exemple construit des réseaux permettant de passer des concours d’admission en commun. Le concours Passerelle Programme Grande École, notamment, ouvre les portes de plusieurs Grandes Écoles de Management, après l’obtention du diplôme de Bachelor. 

En décrochant ce diplôme, vous pouvez prétendre à des postes à plus grande responsabilité dès votre entrée sur le marché du travail ou vous spécialiser dans un secteur d’activité particulier. Les étudiants peuvent d’ailleurs personnaliser leur cursus cycle master avec un large choix de spécialisations :

  • Majeure Finance et Marché
  • Majeure Marketing et Digital
  • Majeure Marketing et Stratégie Commerciale
  • Majeure Management des Ressources Humaines
  • Majeure Finance d'Entreprise et Audit
  • Majeure International Business & Supply Chain
  • Majeure Entrepreneuriat
  • Majeure International Management

Continuer avec un MSc

Les diplômés de Bachelor désireux de quitter le pays pour améliorer leur formation peuvent opter pour le Master of Science (MSc). Un diplôme dispensé uniquement dans la langue de Shakespeare par des universités ou des écoles privées de n’importe quel domaine. De quoi acquérir des connaissances pointues dans des domaines tels que le management international, l'entrepreneuriat, l’ingénierie, les ressources humaines, le développement durable, le marketing du luxe, le développement durable, la communication… 

Avec, la cerise sur le gâteau, une expérience internationale et linguistique très riche. A noter que le MSc est aujourd’hui également proposé par de nombreuses écoles de commerce ou d’ingénieurs en France. La durée de la formation varie, mais est en moyenne de 18 mois à trois ans !

Trouvez votre MSc idéal

Liste des formations

Suivre un programme MBA

Après un bachelor, vous pouvez également continuer votre parcours dans l’enseignement supérieur pour décrocher un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5 avec un Master of Business Administration. Ce diplôme, tourné vers l’international, vous permet de choisir une spécialisation dans un domaine en particulier de la gestion d’entreprise, tout en vous permettant d’acquérir de solides expériences en management international. Les MBA sont souvent dédiés aux professionnels qui veulent faire évoluer leurs compétences ! Certains acceptent des étudiants qui sortent des écoles, mais sont généralement davantage liés aux personnes qui ont déjà un bon bagage professionnel !

Vous pouvez intégrer un MBA spécialisé en français ou intégralement en anglais avec par exemple un :

Faire une pause

Et si vous profitiez de cette transition entre études et vie active pour faire une pause ? En effet, que ce soit pour voyager ou vous lancer dans un projet personnel, l’

année de césure
peut être bénéfique pour décider de la suite de votre parcours. Il est par ailleurs recommandé dans les grandes écoles de faire une césure !

Enrichir son expérience professionnelle par ses propres moyens !

Enrichissez votre CV avec des expériences professionnelles dans le domaine que vous avez suivi avec votre Bachelor ! C’est un autre élément important pour vous démarquer dans la plupart des postes auxquels vous allez postuler.

En effet, lors de la recherche d’un emploi actif, un CV enrichi d'expériences ou de formations complémentaires à la formation initiale de l'étudiant constitue une valeur ajoutée non négligeable. C'est donc dès la fin des trois années d’études que nous vous invitons à vous engager directement dans des expériences professionnelles. Cela vous permettra aussi de mieux découvrir un métier et de savoir si vous êtes fait ou non pour l'exercer, ou si vous devez vous reconvertir !

Profiter à  l’étranger 

Si vous avez besoin de réfléchir, changer d’air et de cadre de vie peut être une solution. Étudier ou travailler à l’étranger vous permet d’acquérir de nouvelles compétences tout en vous permettant de découvrir une nouvelle culture et de faire une pause dans votre rythme d’études classique. Une année de voyage vous permettra non seulement de mûrir, mais aussi de développer votre projet de jeune étudiant et donc, à moyen et long terme, votre projet professionnel. 

En Europe ou dans le monde, le Corps européen de solidarité donne par exemple aux jeunes la possibilité de se porter volontaires dans le cadre de projets organisés par des organisations à but non lucratif et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Dans ce cas, il faudra vous assurer qu’il est possible de voyager à travers l’Europe ou bien le monde entier, étant donné le contexte sanitaire !

Intégrer directement le monde professionnel

Bien que la majorité des étudiants décident d’opter pour des poursuites d’études après un bachelor, vous aurez directement la possibilité d’intégrer le marché du travail !

La majorité des diplômés de Bachelor souhaitant travailler trouvent un poste à la sortie de l’École, voire juste avant l’obtention du diplôme. Il est important de souliger qu'en 2019, la part des diplômés ayant trouvé leur premier emploi avant même l'obtention de leur diplôme était de 80%.

Et cela est dû à quoi ? A l'enseignement concret que rend les bachelors, permettant aux étudiants d'être directement opérationnels au sein de l'entreprise. Mais aussi, sa dimension générale, qui leur confère un côté "multi-fonction".

 Si les petites et moyennes entreprises demeurent en première ligne pour le recrutement de ces diplômés, les grands groupes s’y intéressent aussi de plus en plus chaque année.

Dans les secteurs dédiés à la banque, les assurances, mais aussi au commerce, à l'ingénierie, aux achats, à la distribution et du marketing, leur taux d’insertion est quasi-instantané. Les diplômés y occupent des postes de cadres intermédiaires : attaché commercial, chargé de clientèle, assistant contrôleur de gestion, technicien export ou adjoint d’un responsable information ou rédacteur en chef. Certains sont même embauchés durant leur stage de fin d’études. À l’issue des trois années, vous êtes ainsi complètement opérationnel pour intégrer posément le marché économique du travail !

Tristan Alirezai

Partager