Pourquoi faire un MSc, Master of Science ?

Qu'est-ce qu'un Master of Science (MSc) ? Préparant les étudiants à une carrière internationale, il est accessible après un bac+3 et offre une variété impressionnante de spécialisations. Diplomeo vous dit tout sur cette formation très recherchée par les recruteurs.

diplômés de MSc jetant leur chapeau de graduation

Pas facile, une fois la licence ou le bachelor validés de savoir vers où guider son cursus… Pour poursuivre vos études, vous aurez notamment le choix entre le Master et le Master of Science. Ce dernier reste un grand méconnu parmi l’offre de formation. Diplomeo vous explique tout pour connaître le MSc de A à Z. 

Trouvez votre MSc

Le MSc, qu’est-ce que c’est ?

Vous n’avez jamais entendu du MSc ? Pas de panique, il est tout à fait normal que cette formation diplômante et spécialisée ne se soit pas encore présentée dans votre parcours d’études supérieures. Mais pourquoi le choisir dans ce cas ? Ce dernier révèle de nombreux avantages : ouverture internationale, double compétence, spécialisation, ou encore des classes dispensées par un corps professoral expert

La définition

Bien que son nom l’indique, le Master of Science ne s’axe pas uniquement sur l’enseignement scientifique, bien au contraire. Le MSc est un diplôme accessible après la validation d’un diplôme de niveau bac+3 (licence ou bachelor), comme le master. Il délivre donc un niveau bac+5. D’autres MSc ont récemment vu le jour dans des écoles comme l’ESSEC, l’EDHEC ou Neoma. À l’origine, le MSc n’était dispensé que dans les universités étrangères.

Il est désormais accessible dans de nombreux établissements français : depuis 2002, la formation est certifiée par la Conférence des grandes écoles (CGE). Business school, écoles de management, écoles d’ingénieurs, les établissements sont maintenant plusieurs à proposer cette formation avec une multitude de parcours et d’options. Du MSc Économie, Luxe, Tourisme ou encore Stratégie, en passant par le Management digital, le Commerce international, et le MSc Système d’information, les doubles diplômés peuvent venir de différentes filières et repartir vers de nouveaux horizons.

Qui peut suivre un MSc ?

Les MSc sont accessibles à partir d’un bac+3, ou bac+4 pour les admissions parallèles. Les titulaires de Bachelor ou de licence sont admissibles. Bien entendu, il est préférable d’avoir suivi une formation dans une filière correspondant au MSc demandé par la suite. Le programme se destine aux personnes envisageant de travailler à l’international. Il faudra ainsi être tourné vers l’étranger et intéressé par les systèmes entrepreneuriaux ailleurs qu’en France. Curiosité, sens de l’organisation, détermination sont des qualités essentielles pour entreprendre des études en MSc, peu importe le parcours.

Les étudiants étrangers peuvent aussi suivre le cursus permettant aux élèves français de se faire des connaissances internationales et aussi de pratiquer leur anglais. Par ailleurs, les cours peuvent être proposés en anglais. Ainsi, le niveau en langue vivante doit être bon. Nombreux sont les établissements demandant des résultats minimums aux tests TOEFL, TOEIC ou IELTS comme pré requis.

Où trouver cette formation et pourquoi se lancer ?

Les MSc enregistrés au RNCP sont, en général, offerts dans des établissements spécialisés dans un domaine précis, c’est-à-dire les écoles de management, de commerce et des écoles d’ingénieurs. Toutefois, d’autres lieux de l’Enseignement Supérieur tels que les écoles de journalisme, de finance peuvent en proposer. Il en existe 93, accrédités par la CGE dans une trentaine d’écoles membres. Ils ont donc chacun leur spécialisation : dans la finance, le management du sport, le marketing, le business international, etc. Ces diplômes sont créés pour que les élèves puissent intégrer des entreprises étrangères, en France ou à l’international.

Quelques MSc sont même construits main dans la main avec des entreprises partenaires ou des organisations : le MSc in Corporate Finance and Banking de l’Edhec a par exemple été monté avec la Société Générale. Le MSc in Sports and Outdoor Industry Management de l’EM Lyon Business School a été conçu avec l’Outdoor Sports Valley (OSV). Le contrat de professionnalisation, l’apprentissage ou le stage en entreprise alterné peuvent aussi être des rythmes offerts en MSc pour ajouter une expérience professionnelle à son CV.

De plus, certaines écoles détiennent des campus dans le monde entier, tel que l’Inseec qui offre son MSc Business Innovation & Digital Marketing à Londres. Le groupe n’est pas le seul : Shanghai, San Francisco, Dublin, Genève sont des villes accueillant des campus ou possédant des partenariats avec des écoles françaises. Ainsi, cela permet à la fois d’effectuer un échange universitaire et séjour linguistique dans le cadre des études, mais aussi de se créer un nouveau réseau.

Et après un MSc ?

Cette formation se concentre sur la professionnalisation afin de profiter directement d’une insertion dans le monde du travail. Il n’est donc pas nécessaire que les diplômés poursuivent leurs études après le MSc. Créé pour répondre aux besoins du milieu professionnel, chaque cursus prépare à divers métiers et missions. Dans le digital, il sera possible d’exercer en tant que chef de projet web, ou responsable de la transformation digitale par exemple. Contrôleur financier, chargé d’affaires ou directeur de marchés seront des carrières accessibles après un MSc Finance. Les débouchés sont donc très différents selon la spécialisation. Cependant, le réseau des alumnis, les anciens diplômés, permet de constater où ces derniers sont désormais employés.

Outre la double compétence et le séjour à l’international, les écoles possèdent un autre avantage : l’organisation d’évènements axés sur le recrutement des étudiants. En effet, il n’est pas rare que les établissements aménagent des rencontres entre des entreprises et les élèves pour faciliter l’insertion professionnelle.

Trouvez votre MSc

En résumé : quelles différences avec le master ?

Donner une dimension internationale à son cursus

Le MSc a un atout : c’est un diplôme ouvert sur l’international. C’est là aussi sa principale différence avec le Master. Bien sûr, en Master vous pouvez effectuer un stage ou étudier à l’étranger, mais en MSc le côté international est accentué :

  • Les cours sont presque exclusivement en anglais (50 % au minimum)
  • Le programme correspond aux attentes des entreprises étrangères
  • Le stage (entre 6 et 12 mois) s’effectue, de préférence, à l’étranger
  • Au moins une expérience à l’étranger (stage ou période d’études) est demandée
  • Des passerelles avec les universités partenaires des écoles sont un tremplin pour y étudier lors d’un ou plusieurs semestres
  • Du côté pratique, le MSc comprend 450 heures de formation théorique, d’ateliers et de travaux.

En phase avec les entreprises internationales

Le Master demeure incontestablement plus connu que le MSc dans l’hexagone. Il profite d’une certaine renommée grâce aux réputations universitaires et enseignants chercheurs. Toutefois, les cours restent très souvent purement théoriques tandis que le MSc se focalise vraiment sur la formation d’experts qui pourront relever les challenges auxquels font face les entreprises actuellement.

Une grande part d’étudiants étrangers

Le Master of science attire beaucoup d’étudiants internationaux : environ 60 %. La plupart des écoles offrent des cours de FLE (français langue étrangère) pour les aider à s’intégrer au mieux. Ils sont nombreux aussi à vouloir débuter leur carrière en France avant de retourner travailler dans leur pays d’origine. Il y a donc dans les promotions une grande mixité culturelle, avec une majorité de Chinois et d’Indiens. Les frais de scolarité sont généralement un peu plus élevés pour les étudiants qui ne dépendent pas de l’Union européenne, dans certains établissements.

Les 40 % restant sont des étudiants français qui souhaitent une expatriation rapide et une formation adéquate pour travailler dans les entreprises étrangères. L’insertion professionnelle des diplômés de MSc est bonne. Si on résume : pour être employé en France, choisissez un master et pour vous envoler vers une carrière internationale : le MSc est votre visa !

Soizic Meur