Liste des formations pour devenir contrôleur de gestion

 

Devenir contrôleur de gestion !

Le contrôleur de gestion, analyste de gestion ou contrôleur budgétaire est présent dans les secteurs de la banque, des assurances ou encore de l’immobilier. Il veille sur les résultats, contrôle le budget et met en place des stratégies. Polyvalence, précision et maîtrise des chiffres sont les principaux atouts du contrôleur de gestion.

Focus sur le métier du Contrôle de Gestion

Le contrôleur de gestion est avant tout un analyste économique et financier. Il contribue à la mise en place des stratégies de son entreprise grâce à ses collectes d’information, ses audits et ses bilans budgétaires

Il a donc des fonctions comptables et informatiques et travaille auprès de la direction générale, administrative ou financière. Il est un interlocuteur important puisqu’il informe la direction sur l’état des finances de l’entreprise. 

Le contrôleur de gestion a des compétences en informatique et en logiciels de gestion. Il doit être capable de créer des reporting destinés à ses supérieurs. Il conçoit des tableaux de bord et des indicateurs d’activité (production, stocks, rentabilité des investissements) tout au long de l’année, pour le court et le long terme.

Sa mission est simple, il doit participer à l’amélioration des résultats et des performances de son entreprise. D’après son analyse et ses prévisions, les responsables opérationnels savent quel plan d’attaque ils peuvent mettre en place.

Maîtriser la comptabilité est primordial, l’anglais est quant à lui indispensable.

Les secteurs d’activité du contrôleur de gestion

On retrouve des contrôleurs de gestion dans toutes les entreprises de moyenne (PME) et grande tailles (groupe international). Ils travaillent au sein de la direction commerciale, la direction marketing, les ressources humaines, la direction des systèmes d’information. Ils sont parfois amenés à se déplacer dans les filiales pour des audits. 

Ils sont en perpétuelle relation avec les hauts représentants de l’entreprise : directeur général, directeur administratif et financier. La taille de l’entreprise peut augmenter le nombre des missions dont ils seront chargés.

Les formations pour devenir contrôleur de gestion

Certains profils d’étudiants sont particulièrement recherchés par les entreprises en phase de recrutement.
Les longues études à partir d’un bac +5 (master) sont très souvent privilégiées.
Ci-dessous les diplômes requis pour devenir contrôleur de gestion :

Auparavant, vous pouvez suivre un BTS, un DUT, une licence voire une licence professionnelle.

Consultez la liste des 331 formations pour devenir contrôleur de gestion

Actualité Devenir contrôleur de gestion !

croupier assistante et livreur
Top 10 des métiers qui recrutent sans diplôme Vous n’êtes pas fait pour les études, n’avez pas obtenu de diplôme et souhaitez entrer rapidement sur le marché du travail ? Voici quelques métiers qui recrutent sans diplôme !

Les filières du métier contrôleur de gestion

Consultez la liste des 331 formations pour devenir contrôleur de gestion

1. Orientation
Identifiez les formations pour devenir contrôleur de gestion qui vous correspondent le mieux
2. Comparaison
Sélectionnez jusqu'à 5 diplômes ou écoles en contrôle de gestion
3. Inscription
Parlez directement aux responsables des formations en contrôle de gestion qui vous intéressent
Besoin de plus d’informations sur cette formation ?

Diplomeo c’est aussi une équipe de 10 conseillers pour répondre à vos questions *

Les écoles à la une

ITIS
ITIS
Ecole de Gestion et de Commerce
Paris
PPA – Pôle Paris Alternance
PPA – Pôle Paris Alternance
Ecole de commerce
Paris
IPAC
IPAC
Ecole de commerce
Nantes
IPAG Business School
IPAG Business School
Ecole de commerce
Paris
ESLSCA
ESLSCA
Ecole de commerce
Paris
Logo de Groupe HEMA
HEMA
Ecole de commerce
Créteil
Talis Business School - Bayonne
Talis Business School - Bayonne
Ecole de Gestion et de Commerce
Pau
ENCG
ENCG
Ecole de formation à distance
Nice
EFC
EFC
Ecole de formation à distance
Lyon
Diplomeo en chiffres
  • + de 2 492 396 étudiants orientés
  • + de 45 304 formations
  • + de 8 107 établissements
  • + de 1 200 villes
  • + de 200 filières