Liste des formations pour devenir rédacteur en chef

 

Devenir rédacteur en chef : le guide complet !

Lecture

Journaux télévisés, médias web, émissions radio, magazines papier… Quel que soit le support, toute équipe éditoriale voit s’ériger à sa tête un rédacteur en chef. Responsable de la cohérence entre les articles publiés, du respect de la ligne éditoriale, mais aussi représentant de l’image du média en question, celui plus vulgairement appelé “rédac’ chef” est un spécialiste de la gestion de l’information…

Quelles sont les missions du rédacteur en chef ?

Véritable chef d’orchestre, le rédacteur en chef, parfois aussi appelé directeur de rédaction ou chef d’information, a de nombreuses missions à sa charge:

  • Suivre les actualités : afin de détecter les sujets de société du moment et de rester dans la course face aux médias concurrents, le chef de rédaction doit toujours se tenir informé des dernières nouvelles en effectuant une veille permanente sur l’actualité quotidienne.
  • Assurer le respect de la ligne éditoriale : garant de l’image et du discours du média qu’il a en main, le chef d’information doit être aux aguets et vérifier que ses rédacteurs suivent bien la ligne éditoriale fixée. Lorsqu’il est tout juste nommé à son poste, il est courant que celui-ci la modifie quelque peu pour y insuffler sa propre vision, tout en prenant en compte le profil du public cible du journal.
  • Diriger les comités de rédaction : il convoque les journalistes de son équipe aux conférences éditoriales. Lors de ces rencontres, les rédacteurs proposent un ensemble de sujets à traiter, mais c’est le directeur de rédaction qui a toujours le dernier mot, qu’il s’agisse des articles à rédiger, de leur angle, leur ton, leur longueur, mais aussi de la place qu’ils prendront dans le journal.
  • Gérer les équipes de rédaction : le directeur de rédaction doit non seulement gérer son équipe de journalistes, mais aussi s’occuper de la gestion des ressources humaines, en recrutant par exemple de nouveaux salariés ou éventuels pigistes
  • Rédiger et relire les articles : s’il s’assure essentiellement du bon fonctionnement de sa rédaction, le responsable éditorial doit aussi parfois sortir sa plume pour rédiger certains contenus, le plus souvent l’éditorial, qui se trouve en première page du magazine ou du média. Il assure par ailleurs la relecture des papiers prêts à être publiés : de quoi continuer entretenir ses propres capacités rédactionnelles.

Le quotidien du rédacteur-chef peut varier selon le média, mais aussi et surtout selon sa spécialisation. Par exemple, le rédacteur-chef d’un journal quotidien politique n’aura pas tout à fait les mêmes missions qu’un responsable éditorial d’un média web spécialisé dans le jeu vidéo.

Par exemple, Laureen Peers, rédactrice en chef du site gamewave.fr, centre sa veille sur les médias internationaux, qui sont une source importante d’information dans le milieu du gaming: «Vers 9h-10h il faut regarder l’actualité, ce qui s’est passé la veille ou dans la nuit aussi bien au Japon qu’aux États-Unis. Je rédige également en même temps, je surveille. C’est vraiment de la veille, de la réécriture, de la relecture : et c’est toute la journée. Je n’ai pas réellement d’heure à ce niveau-là.» (Source : Gaming Campus). Un quotidien qui exige donc de disposer de certaines qualités essentielles, telles que la flexibilité

" allow="accelerometer; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen>

Quelles sont les compétences et qualités pour devenir rédacteur en chef ?

Si tout rédacteur en chef doit avoir été journaliste avant d’occuper son poste, tous les journalistes ne deviennent cependant pas rédac’ chef. Et ce pour une raison simple: certaines qualités sont essentielles pour endosser ce rôle.

Tout d’abord, il va sans dire que le directeur éditorial doit disposer de qualités rédactionnelles irréprochables. Responsable du contenu de son média, mais aussi de sa réussite, le rédacteur en chef doit disposer d’une bonne intuition et de capacités d’anticipation pour flairer les sujets qui animent les lecteurs, le public cible et plus largement la société.

Le directeur éditorial doit aussi être doté d’un esprit créatif, de sorte à être toujours capable de trouver de nouvelles idées d’articles et de rubriques pour son journal, et de l’aider à évoluer avec son temps.

Mais la créativité ne doit pas prendre le pas sur sa rigueur et son organisation, nécessaires pour assurer la mise en oeuvre et le timing des publications, mais aussi pour gérer le budget et les équipes. Il s’agit en effet d’un véritable travail de manager : poste intermédiaire entre les rédacteurs et la direction. Ainsi, un certain sens relationnel et de l’écoute peut être un vrai plus pour travailler à ce poste.

Évolutions de carrière et salaire

Le poste de rédacteur en chef est accessible après plusieurs années de carrière en tant que journaliste. Il s’agit donc déjà d’un statut à hautes responsabilités. Qu’il s’agisse d’un travail en rédaction print ou en rédaction web, le rédac' chef touche généralement entre 3000 et 5000 euros bruts par mois.

Après quelques années d’expérience à ce poste, il peut éventuellement tenter d’accéder au statut de directeur de publication, de patron d’un média (magazine, journal, média web…) voire même de créer son propre support médiatique en devenant entrepreneur !

Quelle formation et quel diplôme pour devenir rédacteur en chef ?

Si la formation seule ne permet pas d’accéder au poste de rédacteur en chef, il est évident qu’un cursus d'excellence dans l’enseignement supérieur est un plus pour devenir un bon journaliste, et éventuellement par la suite un bon rédacteur en chef.

Pour ce faire, 14 écoles de journalisme et IUT reconnues par la CCIJP (Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels) sont conseillées :

  • CUEJ (Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme de Strasbourg)
  • CELSA (École des Hautes Études en Sciences de l’Information et de la Communication)
  • IFP (Institut France Presse)
  • ICM (Institut de la Communication des Médias)
  • EJCM (École de Journalisme et de Communication)
  • IEP de Paris (Institut d’Études Politiques)
  • IJBA (Institut de Journalisme de Bordeaux-Aquitaine)
  • CFJ (Centre de Formation des Journalistes)
  • ESJ (École Supérieure de Journalisme de Lille)
  • EJT (École de Journalisme de Toulouse)
  • IPJ (Institut Pratique du Journalisme)
  • IUT de Tours
  • IUT de Lannion
  • IUT de Nice

Les formations de journalisme en bac+2

Les formations de journalisme en bac+3

Les formations de journalisme en bac+5

Consultez la liste des 25 formations pour devenir rédacteur en chef