Orientation : découvrez les conseils pour bien choisir vos études

BTS ou licence ? Privé ou public ? Alternance ou non ? Il est souvent difficile de s'orienter parmi le vaste choix de formations offertes en France. Voici quelques conseils pour vous permettre d'étayer votre recherche.

phrase de motivation

Que ce soit après le bac, un CAP, une réorientation après une licence, savoir ce que l'on veut faire de sa vie n'est pas une évidence pour tous. Voici quelques conseils afin de vous aider à trouver votre voie. 

Trouvez la bonne école en fonction de votre profil

Suivre sa passion, oui mais avec logique !

La première étape d’une orientation réussie est le choix d’un domaine d’études qui correspond à votre passion.

Cette étape n’est pas intuitive. Tout d’abord, avant de vous jeter sur les tests d’orientation, il s’agit de se connaître. Qualités, défauts, compétences ou hobbies atypiques, toute votre personnalité est à prendre en compte lorsqu’il s’agit de s’orienter. Si vous avez le sens du commerce et appréciez les échanges sociaux, une carrière dans la direction commerciale est peut-être pour vous. En revanche, si vous préférez le développement web et la stratégie digitale, vous avez probablement du potentiel pour devenir chef de projet fonctionnel web. Ainsi, chaque profil correspond à une branche de métiers ou un secteur et les missions qui y sont associées.

De plus, que vous soyez bachelier ou déjà titulaire d’un BTS, d’un master ou d’un autre diplôme du supérieur, commencez par vous demander ce que vous voulez et pouvez faire de votre vie.

Il s’agit ensuite de trouver le véhicule adapté pour poursuivre votre passion : la bonne formation. Les écoles spécialisées sont nombreuses et vous souhaiterez peut-être rejoindre une école de l’internet après bac, vous axer sur un Bachelor Finance dans une école de management et gestion, ou faire un mastère multimédia dans une business school.

Vous désirez sauver la planète ? Vous vous orienterez plus facilement vers une formation environnement. Combiner passion et formation spécialisée est la meilleure chance de réussir vos études et le début de votre vie professionnelle en proposant un savoir-faire concret et un enthousiasme à vos premiers employeurs.

Privé ou public : quels avantages et défauts ?

Pour la plupart des formations, vous n’échapperez pas au choix entre le public et le privé qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

En écoles privées

Passer de l’université à l’école privée : tous les détails.

Découvrez ici pourquoi et comment s’orienter du public au privé.

Les écoles de commerce, écoles de management et gestion, écoles de communication ont pour avantage la force du réseau des anciens élèves et des relations avec les camarades de promotion, ce que l’on retrouve plus difficilement à l’université. L’autre point fort des établissements privées est leur lien avec le monde de l’entrepreneuriat et la vie professionnelle. De nombreuses entreprises partenaires permettent d’obtenir plus facilement une convention de stage ou un contrat en alternance. De plus, certaines écoles offrent des formations diplômantes reconnues à l’étranger : les MBA et MSc. Ces dernières possèdent une bonne notoriété et promettent à leurs titulaires une ouverture internationale. Toutefois, elles restent des filières sélectives, accessibles avec un bac+4 ou bac+5. Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, le coût des études n’est pas toujours une difficulté pour rejoindre une école privée grâce aux systèmes de bourses et surtout à la possibilité de travailler en alternance.

À l’université

Les études publiques possèdent leurs qualités dont l’accès à un corps professoral réputé et une aura internationale pour certaines d’entre elles. Elles servent également à responsabiliser les étudiants, leur apportant une totale indépendance. Une formation à la fac prouve que vous êtes autonome, tenace et perspicace,un profil apprécié des recruteurs. En effet, si les réseaux universitaires restent beaucoup moins développés dans l’aide à la recherche de stage, la réputation des facultés demeure plutôt prestigieuse, voire historique. Cette notoriété facilite l’accès à de plus importantes bibliothèques en raison du rattachement universitaire de ces dernières.

Enfin, étudier à la fac est aussi un très bon moyen d’acquérir une base de connaissances théoriques car les cours pratiques y sont beaucoup plus rares. Cependant, si vous souhaitez plus tard intégrer une école privée, les tests de culture générale font très souvent partie du concours d’entrée.

S’informer au maximum !

Pour s'orienter ou se réorienter, il suffit de ne pas se précipiter ! Il faut ainsi prendre connaissance des points forts et faibles d'une école, d'un secteur et d'un métier. 

Sur les écoles et universités

Pour bien choisir votre école, informez-vous ! Trop d’étudiants se fondent sur la réputation de tel ou tel établissement ou sur l’avis d’un camarade alors que les portes des écoles sont ouvertes : visitez les campus, interrogez les anciens élèves, rencontrez les professeurs, choisissez par vous-même !

Plusieurs données sont à prendre en compte. Par exemple, le souhait de partir à l’étranger peut influencer votre choix. Il faudra regarder si l’école ou l’université permet de séjourner à l’étranger ainsi que les établissements et programmes, comme Erasmus, qu’elle propose. Vous pouvez également vous renseigner sur les rythmes de formation, si vous êtes intéressé par un contrat en alternance ou préférez un parcours à temps plein.

Sur les débouchés

Outre les écoles, s’informer sur les débouchés demeure important. Bien entendu, suivre sa passion sert à s’épanouir dans ses études et sa vie professionnelle mais découvrir les métiers qui recrutent vous motivera d’autant plus face aux perspectives professionnelles. Environnement, paramédical, commerce, éducation et digital font partie des secteurs promettant un bon taux d’employabilité pour ces prochaines années. Ainsi, si vous avez une âme d'artiste et des compétences en graphisme, pourquoi ne pas les combiner avec le digital en se lançant dans le webdesign ? Intéressée par la vente ? La branche du e-commerce aime recruter des jeunes diplômés aux nouvelles idées. Ainsi, il faut toujours garder à l’esprit sa passion tout en imaginant comment la mettre à profit pour son avenir.

Antoine Glikman