Quels sont les métiers qui recrutent dans le e-commerce ?

L’ère numérique a propulsé le secteur du commerce en ligne, dit « e-commerce ». Secteur attractif et en perpétuelle croissance, le e-commerce est porteur d’avenir et d’emplois. Il recrute dans les métiers de l’informatique, du marketing et du transport.

Les métiers du e-commerce qui recrutent !

En France, le e-commerce se porte bien. Selon les chiffres de la FEVAD, (Fédération e-commerce et vente à distance), le second trimestre 2016 a généré 17,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans le e-commerce, soit 15 % de plus qu’en 2015, à la même période. Une somme et une progression astronomiques, révélatrices d’un secteur en plein essor. Milieu d’avenir, le e-commerce est porteur d’emploi et met en lumière des métiers autrefois inexistants ou peu popularisés.

Le recrutement e-commerce : « un marché très porteur »

Plus un secteur est florissant, plus il va recruter. C’est le cas du e-commerce. « Aujourd’hui globalement, quand on prend le marché du e-commerce on a une progression de beaucoup de secteurs. (…) C’est un marché très porteur (…) qui a toujours besoin de s’adapter, et qui a besoin d’innovation », explique Julien Ridé directeur ADv import/export, achats et logistique chez Page Personnel, entreprise numéro 1 dans le recrutement. Avec l’essor du numérique et des nouvelles technologies, des langages informatiques et de la stratégie marketing web, le secteur du e-commerce propulse de nouveaux métiers. Jamais un développeur web ou un responsable webmarketing n’ont été autant sollicités. Milieu d’avenir, le e-commerce est force de recrutement. « En fonction de l’entreprise et du secteur d’activité, tous les métiers vont être amenés à être poussés vers le haut, avec une prédominance pour les métiers liés aux nouvelles technologies, au commerce et au transport », confirme Julien Ridé. Les formations, elles aussi, s’adaptent à la tendance. Des écoles spécialisées suivent les évolutions numériques des jeunes générations et les forment aux métiers du e-commerce : « Avant, les métiers du e-commerce étaient assez peu sollicités, détaille Julien Ridé, on s’aperçoit aujourd’hui, qu’il y a de plus en plus de formations ». Des formations à double effet : d’un côté, elles préparent des jeunes intéressés par le e-commerce, et de l’autre, elles vont à rebours de la philosophie du web, qui permet à des passionnés de se former seuls. Sébastien, 24 ans, est développeur web : il s’est formé en autodidacte « Aujourd’hui n’importe qui a accès au savoir. La seule règle, c’est la motivation » conclut-il.

Deux types de métiers se démarquent, mais restent liés : les techniques et les commerciaux. Les offres de recrutement varient en fonction des secteurs, mais aussi de la structure de l’entreprise. Pour Julien Ridé, généralement, une start-up recherchera davantage le côté technique, car il répond à un besoin de création. Les entreprises « plus structurées », vont elles, « davantage recruter sur la partie commerciale » parce qu’elles passent vers un autre aspect des métiers du e-commerce : faire prospérer la stratégie marketing.

bouton pour trouver une formation en e-commerce

Les métiers techniques qui recrutent dans le e-commerce

Pour fonctionner et exister, le web a besoin de ses techniciens. Ils vont programmer, développer, dessiner ou encore analyser les données.

Développeur web

Le développeur web va réaliser et créer les fonctionnalités d’un site internet. Dans le e-commerce, il doit rendre le site ergonomique, facile d’accès et attrayant pour les clients de l’entreprise. Il va participer à l’écriture des programmes et rechercher les éventuels dysfonctionnements. Très recherché dans le secteur du e-commerce pour ses compétences informatiques, le développeur web a accès à de nombreuses opportunités de recrutement. Sébastien, développeur freelance résume bien la demande actuelle : « N’importe quel site a besoin d’un développeur web ».

Designer

En lien avec le développeur web, le web designer va s’occuper de toute la création graphique d’un site e-commerce. Les photos, la police, les couleurs, les logos, il se charge de toute la charte graphique du site. Très sollicité dans le e-commerce, qui doit proposer des sites attractifs, le web designer peut aussi prolonger sa mission dans le m-commerce (le commerce mobile). Il va alors travailler sur le design des sites sur mobile, voire des applications.

Traffic manager

Sur les sites e-commerce en particulier, il faut faire venir du trafic. Que ce soit via des publicités, des campagnes de mailing, le référencement et les mots-clefs Google, un site e-commerce a besoin de consommateurs. Le traffic manager va alors positionner un site internet sur Google et amener des internautes. Aujourd’hui, avec l’essor des réseaux sociaux, il est plus simple de faire venir du trafic sur les sites. Néanmoins, le rôle du traffic manager reste indispensable pour ceux qui veulent faire croître leur site e-commerce.

Les métiers du marketing et du commerce qui recrutent dans le e-commerce

Dans un premier temps, les entreprises cherchent des techniciens et des informaticiens. Pourtant, le e-commerce est un secteur marchand, qui pour fleurir, doit aussi recruter des spécialistes du commerce et du marketing.

Consultant référencement SEO

« Il y a des débats sur le référencement SEO. Est-ce qu’on reste sur un référencement piloté ou naturel ? Il y a deux écoles. Néanmoins, dans un premier temps, il faut que le référencement soit le plus précis possible pour gagner de la visibilité », affirme Julien Ridé, directeur de la division administration des ventes achats logistique chez Page Personnel. Le référencement divise, mais il reste le nerf de guerre de nombreux sites e-commerce. Un site bien positionné amène souvent, plus d’internautes. Le métier de consultant SEO reste très demandé dans le secteur, « ce sont des compétences très recherchées car il est de plus en plus difficile de trouver des clients sur internet. Avoir un joli site web n’est plus suffisant », confirme Romain Fusaro, fondateur de Kollori.com et consultant SEO en freelance. Dans ce métier, on lui demande le plus souvent de faire « du content marketing, de l’optimisation SEO et de l’achat de mots-clefs ». À la fois doté de compétences techniques et d’un profil de marketeur, le consultant SEO va avoir pour mission d’analyser les données du site et d’accroître l’audience.

Consultant/responsable web marketing

La stratégie marketing sur les sites marchands du web demeure primordiale. Dans un secteur à forte concurrence, le webmarketeur doit définir la stratégie et la campagne marketing de l’entreprise. Ses missions sont d’augmenter le trafic, les ventes internet et de fidéliser les clients. Pour engranger des bénéfices, notamment sur le long terme, un site e-commerce peut difficilement se passer d’un responsable web marketing.

Brand content manager

Responsable éditorial d’une entreprise ou d’une marque sur internet, le brand content manager définit toute la stratégie de contenu. Sur un site e-commerce, il va produire des contenus écrits, vidéos et/ou visuels, orientés vers le discours commercial de l’entreprise. Pour être attractifs et façonner leur réputation, les sites marchands cherchent des contenus éditoriaux de qualité, définis par des brand content manager.

Les opportunités d’emploi dans le transport et la logistique e-commerce

On oublie souvent les métiers de la logistique et du transport dans le e-commerce. Pourtant, la livraison de sites marchands est un maillon indispensable dans la réalisation du commerce en ligne. Julien Ridé ajoute même : « Il y a deux enjeux clefs sur la livraison : le dernier kilomètre et les retours des produits. » Pour mener à bien l’acheminement des produits, les métiers de la supply chain, du transport et de la logistique proposent de nombreux emplois.

Logisticien

Avec le boom du e-commerce et l’augmentation des commandes à domicile, le logisticien est sollicité de toutes parts. Il se charge de gérer le flux de marchandise et de circulation. Il s’occupe d’organiser les commandes avec les fournisseurs, de leur transport et de leur approvisionnement.

Livreur

Pour un site e-commerce de vente à distance, la livraison sur le dernier kilomètre est essentielle. Il s’agit du moment où le client reçoit sa commande, selon le délai imparti. C’est le livreur, dernier acteur de la chaîne, qui va s’en charger. Face à l’explosion des ventes en ligne, le secteur de la livraison propose de nombreuses opportunités d’emplois. Finies les pizzas, c’est dans la livraison e-commerce qu’on recrute !

Retour en haut de page